22/09/2017
Actualités
Page d'accueil > Vivre avec l'Église > 13 juillet (ancien calendrier) / 26 juillet (nouveau)
13 juillet (ancien calendrier) / 26 juillet (nouveau)

13 juillet (ancien calendrier) / 26 juillet (nouveau)

13 juillet (ancien calendrier) / 26 juillet (nouveau)

Jour de jeûne

Synaxe de l’archange Gabriel ; saint Étienne le sabaïte, thaumaturge (794) ; saint Julien, évêque du Mans (Ier s.) ; saint martyr Marcien d’Iconium (258) ; saint Sérapion, martyr en Macédoine (II-IIIème s.) ; saint Thuriau, évêque (750).

SAINT ARCHANGE GABRIEL[1]

Depuis l’origine, et tout au long de l’histoire de notre salut, ce prince des Puissances incorporelles fut pour nous, hommes, l’Ange de la miséricorde et de la bienveillance divines. Être de feu, dégagé de toute altération et consacré en permanence à la contemplation de la gloire divine, l’Archange Gabriel a été désigné par le Seigneur comme serviteur chargé d’un ministère et envoyé en service pour ceux qui doivent hériter le salut (Hb 1, 14). Selon saint Proclos de Constantinople, son nom, qui peut être interprété comme « Dieu et homme », le vouait à annoncer tous les mystères qui ont concouru à la préparation de l’Incarnation de notre Seigneur Jésus-Christ. Le sommet et le terme de sa mission fut donc le : Réjouis-Toi ! qu’il annonça à la Mère de Dieu et qui est devenu la formule de louange et d’action de grâces de tous ceux qui ont, grâce à lui, hérité le Salut et s’efforcent d’imiter sur la terre le mode de vie des anges. 

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire du saint Archange Gabriel, ton 4

Saint Archange des spirituelles armées, archistratège Gabriel, brillamment tu reçois l’illumination de la divine Trinité; à l’abri de tout malheur ou péril garde-nous donc sains et saufs, nous qui te vénérons avec foi et célébrons tes merveilles de tout cœur.

Kondakion du saint Archange Gabriel, ton 2

Dans les ceux contemplant la gloire de Dieu et sur terre faisant descendre la grâce d’en haut, toi le prince des Anges, Gabriel, serviteur de la divine gloire et protecteur des mortels, sauvegarde les fidèles te chantant: Si tu viens à notre aide, nul ne peut rien contre nous.

 

Évangile DU JOUR

(Lc X, 16-21)
Celui qui vous écoute m’écoute, et celui qui vous rejette me rejette; et celui qui me rejette rejette celui qui m’a envoyé. Les soixante-dix revinrent avec joie, disant: Seigneur, les démons mêmes nous sont soumis en ton nom. Jésus leur dit: Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair. Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi; et rien ne pourra vous nuire. Cependant, ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis; mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont écrits dans les cieux. En ce moment même, Jésus tressaillit de joie par le Saint Esprit, et il dit: Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. Oui, Père, je te loue de ce que tu l’as voulu ainsi.

[1] Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras.

 

Print Friendly, PDF & Email
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski