30/03/2017
Actualités
22 février

22 février

22 février

Invention des reliques des saints apôtres et martyrs au quartier d’Eugène à Constantinople (VIIème s.) ; saint martyr Maurice d’Apamée et ses 70 compagnons : Photin, Théodore, Philippe, et les autres (vers 305) ; saints Thalasse, Limnée et Baradate ermites en Syrie (Vème s.) ; saint Athanase, confesseur en Bithynie (821) ; saint Paschase, évêque de Vienne (310) ; saints Gouram, Adarnassé, Bakhar, Vatché, Bardzim, Datchi, Djvanchère, Ramaz et Pharrsam, les 9 enfants lapidés par les païens dans le village de Kola (VIème s.) ; saints néomartyrs de Russie : hiéromartyrs Joseph (Smirnov) et Vladimir (Ilinsky), prêtres, Jean (Kastorsky), diacre et Jean (Perebaskine), martyr (1918) ; hiéromartyrs Michel (Gorbounov), Jean (Orlov), Victor (Moriguerovsky), Jean (Parousnikov), Serge (Belokourov), André (Yasenev), Paul (Smirnov), prêtres, Serge (Voukachine) et Antipe (Kirillov), moines, Parascève (Makarov), moniale, Étienne (Frantov) et Nicolas (Nekrassov), Élisabeth (Timokhine), Irène (Smirnov) et Barbara (Lossev) (1938), André (Gnevychev) (1941), Philarète (Priakhine), moine (1942.

INVENTION DES RELIQUES DES SAINTS APÔTRES ET MARTYRS AU QUARTIER D’EUGÈNE À CONSTANTINOPLE

Sous le patriarcat de saint Thomas Ier (607-610), on découvrit un jour, enfouies sous la terre, dans le quartier d’Eugène à Constantinople, les reliques de saints martyrs inconnus. Dès que le patriarche Thomas les exposa à la vénération du peuple rassemblé de toutes parts, de nombreuses guérisons eurent lieu.
De longues années s’étaient écoulées, lorsqu’un clerc du nom de Nicolas, qui exerçait aussi la profession de calligraphe, découvrit, à la suite d’une révélation divine, que parmi ces reliques anonymes se trouvaient celles des saints apôtres et disciples de saint Paul, Andronique et Junia, qui sont mentionnés dans l’Épître aux Romains (16, 7). Par la suite, au xiie siècle, l’empereur Andronique Ier Comnène (1183-1185) fit construire une belle église à l’endroit où ces reliques étaient vénérées.
TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire des saints martyrs, ton 4
Tes Martyrs, Seigneur, pour le combat qu’ils ont mené * ont reçu de toi, notre Dieu, la couronne d’immortalité; * animés de ta force, ils ont terrassé les tyrans * et réduit à l’impuissance l’audace des démons; * par leurs prières sauve nos âmes, ô Christ notre Dieu.
Kondakion des saints martyrs, ton 4
Vous étant levés de terre comme une constellation céleste, * vous avez dissipé les ténèbres de l’erreur * pour illuminer les fidèles, saints Martyrs qui avez défendu la Trinité.

Évangile du jour
(Mc XIII, 9-13)

Prenez garde à vous-mêmes. On vous livrera aux tribunaux, et vous serez battus de verges dans les synagogues; vous comparaîtrez devant des gouverneurs et devant des rois, à cause de moi, pour leur servir de témoignage. Il faut premièrement que la bonne nouvelle soit prêchée à toutes les nations. Quand on vous emmènera pour vous livrer, ne vous inquiétez pas d’avance de ce que vous aurez à dire, mais dites ce qui vous sera donné à l’heure même; car ce n’est pas vous qui parlerez, mais l’Esprit Saint. Le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant; les enfants se soulèveront contre leurs parents, et les feront mourir. Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom, mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé.

Print Friendly
Scroll To Top
Jovan Nikoloski