16/01/2017
Actualités
Page d'accueil > Search Results for: Olga Lossky

Search Results for: Olga Lossky

Un atelier littéraire avec Olga Lossky le 14 décembre à Paris

Un atelier littéraire aura lieu le mercredi 14 décembre, à partir de 19 heures, à Paris avec Olga Lossky, à la crypte Saint-François (paroisse orthodoxe roumaine Sainte-Parascève-Sainte Geneviève), 35, rue Saint-Sulpice, dans le 6e (affiche ci-dessous).

Présentation: “Notre atelier littéraire « Littéramorphose » est un moment de rencontre avec le « nous » le plus intime de nos lectures. C’est un moment qui suscite et sollicite la créativité des participants à travers la parole. C’est une parole qui embrasse et qui habite un lieu et des personnes en Christ. C’est un exercice de lumière et de silence chaleureux et convivial où nous accueillons ceux qui aiment lire ou écrire ou tout simplement écouter.

L’atelier fonctionne généralement à partir de petits groupes entourés par un intervenant qui propose un ou plusieurs auteurs. Il y a ceux qui lisent et ceux qui écoutent. Un intervenant est celui qui est choisi pour chaque séance afin d’introduire un auteur et son roman. Les participants sont invités par la suite à présenter leurs clés de lecture, puis ils peuvent travailler mutuellement à partir d’une idée ou d’une expérience évoquée par le roman. Le maître mot de ces ateliers est le partage, le partage des libertés silencieuses qui prennent vie à travers nos liturgies intérieures.

Dans un monde «programmé» par Facebook et Google, il y a le risque d’oublier qu’on est vivant et que le vivant ne se résume pas à une « liste d’actualités » proposé par des technocrates ou autres « philosophes de produit ». Vivre c’est aussi rendre grâce à la vie et, la littérature, l’écrit plus particulièrement c’est un de ces moments où on s’arrête pour rendre grâce. C’est le témoignage d’une vie parfois, de l’histoire d’un peuple, c’est tout simplement le témoignage de la rencontre avec autrui.

Dans ce contexte nous avons invité, mercredi 14 décembre à 19h, Olga Lossky pour qu’elle nous raconte à sa manière son roman, son expérience d’écrivain dans le Christ.”

revolution_cierges_lossky

Recension: “Rencontre de Rebecca au puits” de Sandrine Caneri (Cerf) par Olga Lossky

???????????????????????Rencontre de Rebecca au puits, Sandrine Caneri, Cerf, 2014.

Peu d’études s’intéressent à ce jour aux sources juives de notre tradition chrétienne, en particulier à l’interprétation rabbinique des Écritures comme susceptible d’enrichir notre propre vision de la Bible. Par son ouvrage Rencontre de Rebecca au puits, Sandrine Caneri vient palier ce manque en présentant le regard croisé des Rabbins et des Pères concernant la péricope Gn 24, 10-21, qui raconte la rencontre du serviteur d’Abraham avec Rebecca. Dans sa préface au livre, le père Jean Breck justifie la démarche de l’auteur : « Cette façon de lire l’Ancien Testament qui n’est pas coupé du Nouveau Testament, comme nous le faisons trop souvent aujourd’hui, est profondément enracinée dans l’esprit patristique. Il y a dans l’Ancien Testament un fond indispensable pour saisir le sens et littéral et spirituel du Nouveau Testament. […] La méthodologie développée ici pour révéler cette théoria est non seulement bonne mais essentielle pour tout œuvre exégétique. »
Vice-présidente de l’Amitié-judéo-chrétienne-de-France, Sandrine Caneri est une bibliste orthodoxe qui a étudié de façon approfondie la tradition juive.
Elle commence ici par établir la proximité des versions hébreu et grecque du texte, avant de proposer un corpus restreint dans le temps d’auteurs juifs et chrétiens ayant commenté la péricope, ainsi que trois targumim (traductions interprétatives de la Bible en langue vernaculaire, menées à différentes époques du judaïsme). Vient ensuite l’analyse de ces commentaires, regroupée en sept thèmes, d’où il ressort à la fois la proximité et la complémentarité entre les interprétations rabbiniques et patristiques.
Cette convergence des deux traditions culmine dans la dernière partie de l’étude, qui s’intéresse au vécu liturgique tiré de la péricope. L’auteur présente une mosaïque de la scène, montrant combien l’iconographie byzantine peut être vue comme un targum de l’Écriture, ainsi que le sens du couple Isaac-Rebecca dans les prières du mariages, qu’elle rapproche avec une analyse des prières du shabbat où le couple des patriarches est également très présent. « L’Orient chrétiens des Pères et la tradition juive encore de nos jours chantent, à leur insu peut-être, des mélodies qui s’harmonisent » en conclut l’auteur. La lecture de cette étude, à la fois d’une grande rigueur d’analyse et abordable par un large public, nous en convainc.
L’ouvrage révèle un champ quasi-vierge d’investigations et suggère la richesse d’une démarche comparative entre les traditions juives et chrétiennes, tant sur le plan biblique que liturgique. Un tel travail nous amène non seulement à mieux connaître notre propre tradition à la lumière d’Israël, mais encore à découvrir à quel point nos frères juifs nous sont proches dans le vécu contemporain de leur tradition.
Olga Lossky

Olga Lossky au “Petit festival du livre chrétien” à Meudon, samedi 25 janvier

O_Lossky_DenoelSamedi 25 janvier, Olga Lossky participera au Petit festival du livre chrétien à Meudon. Olga Lossky vient de publier, aux éditions Denoël, un nouveau roman, La maison Zeidawi. Présentation de l'éditeur: " Dominant le port de Beyrouth, la maison Zeidawi est le symbole d’une réussite : celle d’Évelyne, la paysanne maronite devenue par son mariage l’aïeule d’une prestigieuse lignée libanaise. Entre les murs de la demeure familiale, les générations se succèdent et se déchirent, au rythme des soubresauts que l’Histoire impose aux rives du Levant. Lorsqu’il vient à Beyrouth signer la vente de la maison Zeidawi dont il est l’un des héritiers, Fouad, Parisien d’âge mûr, découvre le pays de ses ancêtres, que sa mère a quitté cinquante ans auparavant dans des circonstances obscures. Confrontation avec un passé qu’il avait toujours fui, son voyage prend alors les accents d'une quête intérieure dont il sortira renouvelé…
Olga Lossky nous mène des montagnes du Metn à la fébrilité des rues de Beyrouth en perpétuelle mutation et aux somptueux paysages de Byblos. À travers ces portraits des femmes Zeidawi, fortes, courageuses, rebelles, elle raconte la métamorphose d’un homme, sa renaissance."

Vidéo: une présentation sur Youtube par l'auteur.

Olga Lossky au “Petit festival du livre chrétien” à Meudon, samedi 25 janvier

O_Lossky_DenoelSamedi 25 janvier, Olga Lossky participera au Petit festival du livre chrétien à Meudon. Olga Lossky vient de publier, aux éditions Denoël, un nouveau roman, La maison Zeidawi. Présentation de l'éditeur: " Dominant le port de Beyrouth, la maison Zeidawi est le symbole d’une réussite : celle d’Évelyne, la paysanne maronite devenue par son mariage l’aïeule d’une prestigieuse lignée libanaise. Entre les murs de la demeure familiale, les générations se succèdent et se déchirent, au rythme des soubresauts que l’Histoire impose aux rives du Levant. Lorsqu’il vient à Beyrouth signer la vente de la maison Zeidawi dont il est l’un des héritiers, Fouad, Parisien d’âge mûr, découvre le pays de ses ancêtres, que sa mère a quitté cinquante ans auparavant dans des circonstances obscures. Confrontation avec un passé qu’il avait toujours fui, son voyage prend alors les accents d'une quête intérieure dont il sortira renouvelé…
Olga Lossky nous mène des montagnes du Metn à la fébrilité des rues de Beyrouth en perpétuelle mutation et aux somptueux paysages de Byblos. À travers ces portraits des femmes Zeidawi, fortes, courageuses, rebelles, elle raconte la métamorphose d’un homme, sa renaissance."

Vidéo: une présentation sur Youtube par l'auteur.

Une rencontre avec Olga Lossky à Caen

Le jeudi 7 octobre, le Centre d'études théologiques de Caen organise une rencontre avec Olga Lossky, à l'occasion de la parution de son roman La révolution des cierges, à la librairie Publica (44, rue Saint-Jean) à partir de 19h15. C'est la première d'une "série de soirées littéraires avec de jeunes auteurs dont l’oeuvre rencontre, d’une manière ou d’une autre, la foi chrétienne".

Présentation par Olga Lossky de son nouveau roman “La révolution des cierges”

Olga Lossky, présentera le mardi 29 juin prochain, à partir de 19h30, son nouveau roman qui a pour titre La révolution des cierges, paru aux éditions Gallimard dans la collection "Blanche". Cette présentation sera suivie par un dîner libano-russe animé par le chœur Volga. Pour réserver vos places, nous vous invitons à télécharger le dépliant en cliquant ICI.

Le nouveau roman d’Olga Lossky: “La révolution des cierges”

Le nouveau roman d'Olga Lossky, qui a pour titre La révolution des cierges, vient de paraître aux éditions Gallimard dans la collection "Blanche". Présentation de l'éditeur: "Moscou, 1917. Le père Grégoire est peintre d'icônes au monastère Saint-Andronic, où s'illustra jadis son célèbre prédécesseur André Roublev. Tandis que derrière les remparts la vie des moines conserve son rythme immuable, la tourmente révolutionnaire secoue le pays. Partout, les bolcheviks propagent leurs idées et prennent les postes de pouvoir. L'usine de cierges dépendante du monastère n'est pas à l'abri des bouleversements. Femme d'ouvrier, Nadejda Ignatievna tente de faire survivre sa famille, espérant contre toute attente le retour de son fils aîné parti au front. Alors que les émeutes ensanglantent Moscou, le père Grégoire continue son travail solitaire. Parviendra-t-il à achever son chef-d'œuvre, une Résurrection qu'il médite depuis si longtemps ? L'écriture d'Olga Lossky relate, non sans une étrange gaieté, la vie austère des moines au milieu d'un monde qui s'enflamme et confère au roman la grâce des icônes."

Olga Lossky-Laham : « Contacts : un demi-siècle de dialogue avec le monde contemporain »

Nous vous invitons à visionner l'intervention d'Olga Lossky-Laham : « Contacts : un demi-siècle de dialogue avec le monde contemporain » lors de la conférence « Quelles perspectives pour la revue des orthodoxes de France ? » donnée le 8 mars dernier à l’occasion du 60e anniversaire de la revue Contacts.



Télévision (France 2) : la vie d’Elisabeth Behr-Sigel avec Olga Lossky (2ème partie)

L’émission
de télévision «Orthodoxie», sur France
2
, du dimanche 28 octobre, de 9h30 à 10 heures, portera sur la vie d’Elisabeth Behr-Sigel (1)
dont la
biographie vient d’être publiée
. L’auteur de celle-ci, Olga Lossky,
sera l’invité de l’émission que dirige le père Nicolas Ozoline. Il
s’agit de la 2ème partie. Pour visionner la première partie, cliquez sur ce lien.

Recension : Olga Lossky “Vers le jour sans déclin. Une vie d’Élisabeth Behr-Sigel (1907-2005)”

Lossky_ebs
Olga Lossky, Vers le jour sans déclin. Une vie d’Élisabeth Behr-Sigel (1907-2005), Éditions du Cerf, Paris, 2007, 464 pages, Collection « L’Histoire à vif ».

Élisabeth Behr-Sigel, décédée en 2005 à l’âge de quatre-vingt-dix-huit ans, a joué pendant près de cinquante ans un rôle important dans la vie de l’Église orthodoxe en France, et son rayonnement s’est étendue bien au-delà de nos frontières, grâce notamment à la réflexion, peu courante dans le monde orthodoxe, sur la place de la femme dans l’Église, qu’elle diffusa par sa participation à de nombreux colloques internationaux et de multiples publications.
Olga Lossky a fourni un gros travail pour réaliser sa volumineuse biographie qui vient de paraître aux éditions du Cerf, non seulement en mettant en forme les souvenirs qu’elle a recueillis auprès d’E. B.-S. presque chaque samedi de la dernière année de sa vie, mais aussi en dépouillant son abondante correspondance et en interrogeant ses parents et ses proches. Le résultat est passionnant. On peut seulement reprocher à l’auteur certaines longueurs et quelques excursus peu utiles, ainsi que  certaines considérations relevant de la vie strictement personnelle d’E. B.-S qu’il eût été préférable de ne pas mentionner au nom du respect de son intimité. Nous avons noté aussi quelques oublis, mais l’ouvrage est globalement remarquablement informé.
Le volume comporte quatre parties qui correspondent à quatre étapes bien distinctes de la vie d’E. B.-S.

Read More »

Recension : Olga Lossky "Vers le jour sans déclin. Une vie d'Élisabeth Behr-Sigel (1907-2005)"

Lossky_ebs
Olga Lossky, Vers le jour sans déclin. Une vie d’Élisabeth Behr-Sigel (1907-2005), Éditions du Cerf, Paris, 2007, 464 pages, Collection « L’Histoire à vif ».

Élisabeth Behr-Sigel, décédée en 2005 à l’âge de quatre-vingt-dix-huit ans, a joué pendant près de cinquante ans un rôle important dans la vie de l’Église orthodoxe en France, et son rayonnement s’est étendue bien au-delà de nos frontières, grâce notamment à la réflexion, peu courante dans le monde orthodoxe, sur la place de la femme dans l’Église, qu’elle diffusa par sa participation à de nombreux colloques internationaux et de multiples publications.
Olga Lossky a fourni un gros travail pour réaliser sa volumineuse biographie qui vient de paraître aux éditions du Cerf, non seulement en mettant en forme les souvenirs qu’elle a recueillis auprès d’E. B.-S. presque chaque samedi de la dernière année de sa vie, mais aussi en dépouillant son abondante correspondance et en interrogeant ses parents et ses proches. Le résultat est passionnant. On peut seulement reprocher à l’auteur certaines longueurs et quelques excursus peu utiles, ainsi que  certaines considérations relevant de la vie strictement personnelle d’E. B.-S qu’il eût été préférable de ne pas mentionner au nom du respect de son intimité. Nous avons noté aussi quelques oublis, mais l’ouvrage est globalement remarquablement informé.
Le volume comporte quatre parties qui correspondent à quatre étapes bien distinctes de la vie d’E. B.-S.

Read More »

« Rendre notre vie perméable au Christ » -Entretien avec Olga Lossky sur Elisabeth Behr-Sigel

Olga Lossky termine actuellement une biographie d’Elisabeth Behr-Sigel. Sa parution est prévue pour l’automne 2006. Nous lui avons demandé d’évoquer, outre la vie de celle que certains ont surnommé « la grande dame de l’orthodoxie occidentale », sa rencontre avec celle-ci et son œuvre. Agée de 24 ans, Olga Lossky est l’auteur d’un roman paru chez Gallimard, Requiem pour un clou, et, notamment, d’articles publiés dans la revue Le chameau et le chas – journal de la jeunesse orthodoxe et d’une pièce de théâtre, Lourmel, 26 octobre 1936. Son arrière grand-père, le théologien Vladimir Lossky était ami d’Elisabeth Behr-Sigel.

Pour lire cet entretien, cliquez sur ce lien.

Read More »

Radio (France-Culture): “Soyons l’Eglise”

P_Cyrille_ArgentiCi-dessous: le podcast audio de l’émission Orthodoxie, sur France Culture, du 20 mars, intitulée “Soyons l’Église”. L’invitée est Olga Lossky. Présentation: “Entretien sur Soyons l’Église, ouvrage contenant des textes issus d’entretiens réalisés sur Radio Dialogue avec le père Cyrille Argenti (1918-1994), prêtre orthodoxe à Marseille, dont la présence et la parole ont profondément marqué les orthodoxes de son époque. Le père Cyrille, sa vie et son œuvre  – Le plan et l’idée principale du livre – Vision de l’Église et de l’orthodoxie – La conscience ecclésiale, garante d’orthodoxie – La mission de l’évêque, des prêtres et de chaque laïc au sein de la communauté ecclésiale – Vision du dialogue œcuménique – L’importance du repentir personnel.”

Vient de paraître: “Soyons l’Eglise” du père Cyrille Argenti

8739Les éditions Médiaspaul viennent de publier un recueil du père Cyrille Argenti, Soyons l’Eglise. L’ouvrage rassemble des textes des émissions faites sur Radio Dialogues à Marseille. Olga Lossky a préfacé le livre. Présentation de l’éditeur: “C’est une voix pastorale contemporaine qui s’élève dans ces pages, celle du père Cyrille Argenti, qui fut prêtre orthodoxe à Marseille. Son engagement pour le dialogue œcuménique s’exprime ici dans une présentation de la nature de l’Église, qui invite à ouvrir des perspectives d’unité chrétienne concrètes et parlantes pour notre époque. Il expose par ailleurs les fondements de la vie ecclésiale, non comme une conformation à des rites, mais comme la participation réelle à la vie du Christ ici et maintenant.

Le père Cyrille est issu d’une famille d’armateurs grecs. Sa foi s’ancre dans des expériences singulières, notamment son évasion durant la guerre, lorsqu’il avait été arrêté par la Gestapo en tant que résistant. Devenu prêtre et moine, le père Cyrille a choisi de suivre une vocation peu répandue dans l’Église orthodoxe : celle du monachisme au cœur de la ville. C’est à Marseille qu’il a exercé son ministère auprès de tous : les personnes âgées pour lesquelles il a ouvert une maison de retraite avec l’argent de son héritage, les jeunes qu’il a rassemblés dans des camps catéchétiques, les sans-abri qui le connaissaient tous, parcourant la ville sur son Solex pour aller à leur rencontre. Soucieux de prier dans la langue du lieu, il a ouvert la première paroisse francophone orthodoxe de Marseille. Très engagé dans le dialogue œcuménique, il fut l’un des fondateurs de Radio-Dialogues, de l’association interreligieuse Marseille-Espérance. Il a été aussi vice-président de l’ACAT.

Points forts:

– L’occasion de « réentendre » les méditations savoureuses du célèbre prêtre orthodoxe.
– Un regard riche et savoureux sur le mystère que constitue l’Église.
– Un ouvrage pouvant enrichir le dialogue œcuménique, un bon compagnon pendant la « Semaine pour l’unité des chrétiens ».

argenti250Prêtre orthodoxe, Cyrille Argenti (1918 – 1994) (photographie ci-contre, source), figure très reconnue de Marseille, fut un prédicateur accessible. Ses homélies et articles ont été rassemblés dans un premier ouvrage paru au Cerf, N’aie pas peur !, puis une partie des émissions radiophoniques qu’il a faites sur Radio-Dialogues fut reprise dans Dieu s’est fait chair (DDB).

« Le père Cyrille a mené sur les ondes un véritable travail d’évangélisation,
dont les textes qui suivent sont le reflet »
Préface d’Olga Lossky, écrivain orthodoxe “

Radio (France Culture): “Mouvement”

orthodoxieCi-dessous: le podcast audio de l’émission Orthodoxie, sur France Culture, du 28 juin. Elle était consacrée à la revue Mouvement. Présentation: “Mouvement est un nouveau journal de la jeunesse orthodoxe, paru en 2014 (deux numéros parus à ce jour). La genèse du journal dans le contexte des débats sur le mariage pour tous ; le principe : susciter un questionnement en puisant dans la richesse de la tradition ecclésiale ; les rédacteurs : un groupe de trentenaires qui se sentent à la fois nourris par l’Église et engagés dans le monde ; contenu : un dossier qui aborde un thème contemporain et polémique ; la réflexion sur la transmission de la foi aux jeunes adultes.” Les invités sont: Lucile Smirnov, Olga Lossky et Igor Sollogoub, membres de la rédaction de Mouvement.

L’émission de télévision “L’orthodoxie, ici et maintenant” sur KTO, à partir de ce soir

01-GENERIQUE_DEBUT_V1Ce soir sera diffusée, sur KTO, à partir de 21h45, l'émission de télévision L'orthodoxie, ici et maintenant. «La cuisine du Mont Athos» y est à l’honneur. Le livre d’un moine athonite, Epiphanios de Mylopotamos, rassemble d’une façon inédite 126 recettes du Mont Athos, et donne une vue d’ensemble sur les secrets et caractéristiques de cette tradition culinaire athonite, pluriséculaire et réputée pour ses effets diététiques, avec des recettes très variées, mais aussi, et surtout, une lecture chrétienne orthodoxe du lien entre nourriture, ascèse et prière. Carol Saba reçoit, Olga Lossky, pour un entretien sur le « ministère de la femme dans l’Eglise orthodoxe », à travers l’évocation du parcours de la théologienne orthodoxe, Elisabeth Behr-Sigel, décédée en 2005, à laquelle Olga, écrivain et romancière orthodoxe, a consacré un livre biographique. Le reportage revient sur les manifestations récentes organisées par Orthodoxie.com, dans ses locaux à Paris, autour de l’exposition « L’icône, une fenêtre vers le royaume de Dieu ». Enfin, la présentation de l’actualité orthodoxe sera suivie par un éclairage dans le "Lexikon", sur le sens du terme « Philocalie » dans la tradition des grands spirituels orthodoxes.

Rediffusions: le 30 octobre à 12h et à 19h40, le 31 octobre à 10h30 et à 22h15, le samedi 2 novembre à 7h, le dimanche 3 novembre à 11h30 et le lundi 4 novembre à 23h10. La page de l'émission sur le site de KTO.

Un ouvrage “Patristique et oecuménisme : thèmes, contextes, personnages”

Cet ouvrage collectif, publié récemment aux éditions Beauchesne sous la direction de Christian Badilita, patrologue roumain, est une sorte de « boîte à outils » censée, d’une part, mettre à la disposition du grand public un recueil d’analyses sur l’oecuménisme faites dans une perspective patristique, et, d’autre part, fournir les données exactes de quelques dossiers sensibles, pour faire avancer concrètement les Eglises sur le chemin de l’unité en s’appuyant sur des recherches fiables.

Read More »

Le n°26 des “Chroniques antiochiennes”

Dans l'édition 26 de ses "Chroniques antiochiennes", Carol Saba évoque ("Edito") plusieurs évènements récents de diocèses antiochiens. Il revient sur l'Appel du Saint Synode de Roumanie et l'Appel à cet appel par les 28 personnalités orthodoxes. Dans une rubrique "Paroles d’évêque", il traduit un éditorial du métropolite Saba du Hauran sur le sacerdoce royal et le sacerdoce de service. De même, il présente les propos du métropolite Ephrem de Tripoli pour encourager des vocations. Il présente les manifestations du Festival de la lumière à Alep ainsi que les termes d'un rapport du Vatican sur les chrétiens d'Orient. Il évoque de même le nouveau livre d'Olga Lossky ainsi que la venue en France du métropolite Ephrem de Tripoli.

Compte rendu de la rencontre au Liban consacrée à Elisabeth Behr-Sigel

1 Le 30 janvier dernier s’est tenu à Beyrouth, dans les locaux de l’Académie libanaise des Beaux-arts, une rencontre autour de la vie et de la personnalité d’Élisabeth Behr-Sigel, théologienne orthodoxe du XX° siècle. Organisée, sous l’égide de l’université de théologie de Balamand par Amal Dibo, professeur d’histoire des civilisations à l’AUB, et avec la bénédiction du métropolite Georges Khodr, ce rassemblement a débuté par l’intervention du professeur Georges Nahas, doyen de l’université de Balamand.
Le professeur Nahas a rappelé l’impact de la personnalité d’Élisabeth Behr-Sigel dans le renouveau contemporain du monde orthodoxe et souhaité que cette rencontre soit la première d’une série consacrée aux grandes figures orthodoxes du vingtième siècle, tel Olivier Clément, Mgr Antoine Bloom ainsi que des penseurs antiochiens.

Read More »

Les franciliens orthodoxes fêtent le dimanche de l’orthodoxie

Le 8 mars prochain, une liturgie réunissant les orthodoxes de toutes les juridictions de Paris et d’ïle-de-France sera célébrée pour fêter le dimanche de l’orthodoxie dans la cathédrale grecque Saint Stéphane à partir de 10h15. Un repas en commun est organisé (8 € par adulte, 3 € par enfant), à partir de 13 h 30 dans les locaux de l’église orthodoxe serbe Saint-Sava, suivi à partir de 15h00, d’une conférence « Quelles perspectives pour la revue des orthodoxes de France ? » donnée à l’occasion du 60e anniversaire de la revue Contacts. Y participerons Mgr Emmanuel, président de l’AEOF, le père Boris Bobrinskoy, Mme Olga Lossky-Laham et le professeur Michel Stavrou. Pour télécharger l’affiche de l’évènement, cliquez ICI !

Radio : les myrrophores – Elisabeth Behr-Sigel

Dans
l’émission de radio L’Eglise orthodoxe
aujourd’hui
du dimanche, 11 mai, à partir de 17 heures sur Radio Notre-Dame,
Bogdan-Florin Vlaïcu propose un entretien avec le père Noël Tanazacq, recteur
de la paroisse Sainte Geneviève et Saint Martin à Paris, sur la signification
de ce dimanche consacré aux femmes myrrophores. Ensuite Olga Lossky,
présentera dans l’émission, en tant que co-présentatrice et invitée, la
personnalité et l’œuvre de la théologienne orthodoxe
Elisabeth
Behr-Siegel, dont elle a écrit la biographie
Vers le jour sans déclin. Une vie d’Elisabeth Behr-Siegel parue aux éditions
du Cerf.

Read More »

Un volume de la revue Contacts dédié à la mémoire d’Elisabeth Behr-Sigel

Contacts Le 21 juillet 2007, Élisabeth Behr-Sigel aurait eu cent ans. Pour honorer la mémoire de cette grande dame de l’orthodoxie qui nous a quittés il y a deux ans, une journée lui fut consacrée le 23 juin dernier, à l’Institut Saint-Serge, sous la houlette d’Olga Lossky, auteur de l’ouvrage, sorti cet été, Vers le jour sans déclin. Une vie d’Elisabeth Behr-Sigel (1907-2005) (éd. du Cerf). C’est avec beaucoup de tendresse et d’amitié qu’une pléiade de personnalités du monde chrétien y ont évoqué celle qui fut la doyenne de l’Église orthodoxe en France, pionnière du mouvement œcuménique et porte-parole de la question de la place de la femme dans l’Église.
Le P. Boris Bobrinskoy, qu’Élisabeth a connu alors qu’il était adolescent, nous brosse dans son intervention le tableau de près d’un siècle de vie, si dense de rencontres et d’évènements historiques.
Élisabeth était avant tout une femme de tête : issue du protestantisme, elle a hérité d’une approche rigoureuse des Écritures avant de s’enthousiasmer pour la spiritualité russe. Ainsi que le montre le P. Michel Evdokimov, elle a su intégrer de façon authentique la théologie de l’Église d’Orient pour en faire une tradition vivante, répondant à nos interrogations actuelles. Les études du P. Michael Pleckon et de Paul Ladouceur approfondissent les grands thèmes théologiques de la pensée d’Élisabeth, en particulier la notion de laïc et la place de chaque fidèle au sein de la communauté ecclésiale.

Read More »

40ème anniversaire de la fondation du Comité inter-épiscopal orthodoxe en France

Le
40ème anniversaire de la fondation du Comité inter-épiscopal
orthodoxe en France, qui a précédé l’Assemblée
des évêques orthodoxes de France, sera fêté le 17 novembre prochain à Paris. Le
métropolite Jérémie de Suisse (Patriarcat œcuménique) sera l’invité d’honneur. Le
métropolite Georges (Khodr), archevêque du Mont Liban (Patriarcat d’Antioche) y
participera.
Pour
télécharger l’affichette de la journée (format pdf), cliquez sur ce lien.
Programme:

Read More »

Télévision (France 2), demain: une émission spéciale sur la visite du patriarche Alexis II à Paris

Jeudi 1er
novembre, de 10 heures à 11 heures, sur France 2, sera diffusée
une émission spéciale d’ «Orthodoxie» consacrée à la visite à Paris du patriarche russe Alexis II et
à la conférence
de presse du métropolite Cyrille de Smolensk donnée à cette occasion.

Read More »

La fête du monastère Saint Elie

Le monastère Saint Elie, en Côte d’or,
est un carmel qui célèbre en rite byzantin. Il entretient des liens très
étroits avec de nombreux orthodoxes. Ainsi, lors
de sa fête
, les 19 et 20 juillet, il y a eu une conférence du hiéromoine
Alexandre (Siniakov), du diocèse de
Chersonèse, sur la mission de l’Eglise orthodoxe russe aujourd’hui, une autre
de Sandrine Canéri, délégué de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France pour
les relations avec le judaïsme, sur le dialogue entre l’Eglise orthodoxe et le
judaïsme et une présentation de la biographie d’Elisabeth
Behr-Sigel par son auteur, Olga Lossky.

Read More »

Radio : les femmes myrrophores – Elisabeth Behr-Sigel

Au programme : un entretien
avec le père Noël Tanazacq, recteur de la paroisse francophone Sainte Geneviève
et Saint Martin à Paris, sur la signification de ce dimanche consacré aux
femmes myrrophores. Ensuite une présentation par Olga Lossky,
de la
personnalité et l’œuvre de la théologienne orthodoxe
Elisabeth
Behr-Siegel, dont elle a écrit la biographie.

Cliquez ici pour télécharger le MP3

Radio : les femmes myrrophores – Elisabeth Behr-Sigel

Dans
l’émission de radio L’Eglise orthodoxe aujourd’hui du dimanche, 22 avril, à
partir de 17 heures sur Radio Notre-Dame, Bogdan Vlaïcu propose un entretien
avec le père Noël Tanazacq, recteur de la paroisse francophone Sainte Geneviève
et Saint Martin à Paris, sur la signification de ce dimanche consacré aux
femmes myrrophores. Ensuite Olga Lossky,
présentera dans l’émission, en tant que co-présentatrice et invitée, la
personnalité et l’œuvre de la théologienne orthodoxe
Elisabeth
Behr-Siegel, dont elle a écrit la biographie.

Read More »

Émission de radio L’Église orthodoxe aujourd’hui du dimanche, 7 mai

Au
programme : un entretien avec le père Noël Tanazacq, recteur de la paroisse
francophone Sainte Geneviève et Saint Martin à Paris, sur la signification de
ce dimanche consacré aux femmes myrrophores. Ensuite Olga Lossky, présentera
dans l’émission, en tant que co-présentatrice et invitée, la personnalité et
l’œuvre de la théologienne orthodoxe Elisabeth Behr-Siegel, dont elle écrit la
biographie.


Cliquez ici pour télécharger le MP3

Pour lancer la diffusion, cliquez sur Play (le carré vert). Vous pouvez également télécharger directement le fichier en cliquant sur le logo “podcast”.

Scroll To Top
Jovan Nikoloski