17/08/2017
Actualités
Page d'accueil > Search Results for: patriarche Daniel

Search Results for: patriarche Daniel

Le patriarche Daniel exhorte à la prière, la discipline et l’union de l’Église orthodoxe roumaine

Le patriarche de Roumanie Daniel a publié le communiqué suivant en date du 28 juillet :
« Les 27 et 28 juillet 2017 a eu lieu, en la résidence patriarcale de Bucarest, une séance de travail de la commission chargée des statuts et règlements de l’Église orthodoxe roumaine, présidée par le patriarche de Roumanie. Ont été étudiées les dispositions statutaires et réglementaires concernant la discipline du clergé de tous les rangs : diaconal, presbytéral et épiscopal. Dans ce sens, il a été constaté que le statut d’organisation et de fonctionnement de l’Église orthodoxe roumaine, de même que le règlement des autorités canoniques disciplinaires et des tribunaux ecclésiastiques, doivent être complétés et amendés pour ce qui concerne les procédures de saisine du tribunal, d’enquête et de jugements des écarts canoniques et administratifs des hiérarques. À cet égard ont été présentées également les législations ecclésiastiques de certaines Églises orthodoxes sœurs dans ce domaine particulier. Les propositions de la commission des statuts et des règlements en vue de compléter et d’expliciter les dispositions statutaires et réglementaires actuelles seront présentées pour analyse et approbation au Saint-Synode de l’Église orthodoxe roumaine, les 17 et 18 août 2017, dates auxquelles est déjà convoqué aussi le Synode permanent. Préoccupée par les troubles et la douleur que produisent dans l’Église les accusations portées contre le clergé en raison de certaines déviations de la morale chrétienne, la commission des statuts et des règlements, sur la base des saints canons et la pratique d’autres Églises orthodoxes sœurs, a souligné les lignes directrices suivantes : 1) La discipline ecclésiastique concernant les serviteur de l’Église est une nécessité et une obligation pour tous les clercs : diacres, prêtres et hiérarques, 2) Les sanctions ou les peines appliquées aux clercs de tout rang pour différents écarts ont pour but de rétablir la discipline ecclésiale, ainsi que de mener au repentir et à la correction de ceux qui ont péché, dans une optique du pardon des péchés et de l’obtention du salut, sous la direction du confesseur, 3) La correction spirituelle des clercs qui ont commis des déviations graves, comme celle de tous les pécheurs en général, nécessite beaucoup de prière, de jeûne, de repentir et de conseils spirituels. En tant que patriarche de l’Église orthodoxe roumaine, avec beaucoup de douleur dans l’âme, nous demandons pardon à tous les les fidèles pour le trouble produit par les accusations publiques contre les clercs ayant accompli certains écarts de la morale chrétienne. Étant donné que dans quelques jours commencera la période du carême de la Dormition de la Mère de Dieu (1-14 août), lorsque chaque chrétien orthodoxe prie plus et pense plus à ses propres péchés ou fautes, demandant, par la confession, le pardon du confesseur pour recevoir plus souvent la sainte eucharistie, il y a une grande nécessité de prier Dieu aussi pour le renouvellement de la vie spirituelle des clercs de notre Église de tout rang (diacres, prêtres, hiérarques), ainsi que pour celui de la vie des moines et des laïcs. Prions la Mère de notre Seigneur Jésus-Christ, le pasteur et le gardien de nos âmes (I Pierre 2,25), pour qu’elle illumine et aide par ses prières tous les serviteurs de l’Église du Christ et tous ses fidèles, pour croître dans une vie pure et sainte, dans les œuvres de miséricorde envers ceux qui se trouvent dans le besoin et les difficultés, afin d’atteindre la paix, la joie et la bénédiction du Seigneur, dans la famille, la paroisse et la société » † Daniel, patriarche de l’Église orthodoxe roumaine.

Source

Message de condoléances du patriarche Daniel de Roumanie à l’occasion du décès de S.M. la Reine Anne de Roumanie

« À Sa Majesté royale le Roi Michel de Roumanie,
À Son Altesse royale, la princesse héritière Margareta,
À la Famille royale de Roumanie,

J’ai appris avec tristesse le départ de cette vie de Sa Majesté la Reine Anne de Roumanie, à l’âge vénérable de 92 ans, à l’hôpital de Morges (Suisse). Discrète et distinguée, Sa Majesté la Reine Anne de Roumanie restera dans la conscience du peuple roumain comme un véritable modèle de courage, de noblesse et de modestie, un soutien permanent aux démarches de Sa Majesté le Roi Michel Ier de Roumanie dans le service du peuple roumain, à la fois dans les années difficiles de l’exil et lors du retour dans le pays. Dans ces moments de tristesse, au nom du Saint-Synode, du clergé et des fidèles de l’Église orthodoxe roumaine, nous transmettons nos condoléances paternelles à la Famille royale de Roumanie et à tous ceux qui ont connu et apprécié Sa Majesté la Reine Anne. Nous prions le Seigneur pour le repos de l’âme de Sa Majesté la Reine Anne de Roumanie dans la lumière, la paix et l’amour de la Très sainte Trinité. Mémoire éternelle d’âge en âge ! Avec nos condoléances paternelles et notre bénédiction pour les membres de la Famille royale éprouvée et pour tous ceux qui sont endeuillés, + Daniel, Patriarche de l’Église orthodoxe roumaine ».

Source

Patriarche Daniel de Roumanie : un message de compassion et de solidarité avec le peuple belge

“Nous avons appris avec tristesse et inquiétude l’attaque terroriste qui a eu lieu à Bruxelles le mardi matin au cours de laquelle au moins 34 personnes ont été tuées et 136 blessées. Dans ces moments difficiles pour le peuple belge, nous prions pour la paix des âmes des défunts, pour la consolation des familles endeuillées, et pour le rétablissement des blessés. Nous exprimons notre solidarité avec le peuple belge traversant la détresse, ainsi que notre préoccupation pour l’escalade des attaques terroristes en Europe. Nous prions Dieu pour la paix, la compréhension et la bonne cohabitation entre personnes de différentes nationalités, cultures et croyances religieuses.”

Source

Le patriarche Daniel : « Le futur Concile panorthodoxe représente un événement historique important pour le développement pratique de la synodalité au niveau panorthodoxe »

Message du patriarche Daniel de Roumanie, prononcé à l’ouverture de la synaxe des primats des Églises orthodoxes, le 22 janvier à Chambésy :

Votre Sainteté,
Vos Béatitudes,
Vos Éminences,
Vos Excellences,
Chers frères en Christ,

Tout d’abord, nous rendons grâces à Dieu pour cet événement béni qui nous permet d’exprimer notre co-responsabilité pour la vie de l’orthodoxie entière et de travailler ensemble pour la réunion du futur saint et grand Concile orthodoxe. Nous sommes reconnaissants à S.S. le Patriarche œcuménique Bartholomée pour nous avoir invités à cette synaxe des primats des Églises orthodoxe, tenue au Centre orthodoxe du Patriarcat œcuménique à Chambésy, en Suisse. En outre, nous apprécions les travaux accomplis par les représentants des Églises orthodoxes pendant les dernières réunions de la commission spéciale pour la préparation des documents du saint et grand Concile et pendant le cinquième conférence pré-synodale, même s’il y a encore certains aspects, concernant la forme finale des documents, qui nécessitent d’être clarifiés ou résolus. Le rapport introductoire du patriarche œcuménique nous montre que la préparation finale du saint et grand Concile orthodoxe représente une tâche difficile, mais non impossible si nous demandons l’aide de Dieu et si nous travaillons ensemble avec grande responsabilité. Le monde entier a déjà été informé de la réunion du saint et grand Concile orthodoxe au mois de juin 2016. Par ailleurs, il y a certains théologiens, moines et laïcs orthodoxes qui considèrent le Concile panorthodoxe n’est pas nécessaire pour le moment, ou qu’il n’a pas été suffisamment préparé (même si plus de 50 années ont été consacrées à sa préparation). Afin de souligner la nécessité de la réunion du futur saint et grand Concile, nous devons nous rappeler que la synodalité (la conciliarité) représente la règle canonique (la norme) de la vie ecclésiale dans toutes les Églises orthodoxes autocéphales. Aujourd’hui, cependant, la synodalité doit aussi devenir une règle pour l’orthodoxie universelle, par des rencontres synodales périodiques (tous les cinq, sept ou dix ans). De ce point de vue, le futur grand et saint Concile ne doit pas être considéré comme un événement eschatologique (qui précède la fin du monde), mais plutôt un événement historique important pour le développement pratique de la synodalité à un niveau panorthodoxe. Plus précisément, le futur Concile panorthodoxe doit être suivi, par étapes successives, d’autres Synodes panorthodoxes, afin de discuter les questions sur lesquelles un consensus n’a pas encore été atteint, ou encore concernant les problèmes actuels de la vie de l’Église ou de la société, tels que la vie de famille, la vie paroissiale et monastique confrontées au phénomène de sécularisation ; les problèmes des migrations massives, causées avant tout par les conflits armés ou les crises économiques ; la solidarité avec les chrétiens persécutés aujourd’hui dans le monde, et d’autres thèmes majeurs relatifs à la mission pastorale et sociale de l’Église dans le monde. Aussi, nous devons avoir une vision pastorale dynamique sur la synodalité, qui se manifeste dans des étapes successives ou périodiques tous les cinq, sept ou dix ans, pour le bien de l’orthodoxie entière. + Daniel, patriarche de Roumanie.

Source

Le nouvel ambassadeur des États-Unis en Roumanie a rendu visite au patriarche Daniel

Le patriarche de Roumanie Daniel a reçu en la résidence patriarcale, le 18 novembre, la visite de Hans Klemm, nouvel ambassadeur des États-Unis en Roumanie. L’ambassadeur a souligné le fait que c’était la première fois, au cours de toute sa carrière, qu’il accomplissait sa mission diplomatique dans un pays orthodoxe, et il a exprimé son intérêt de faire mieux connaissance de l’histoire, du rôle et de la contribution de l’Église orthodoxe dans la société roumaine. Il a en outre mis l’accent sur les trois priorités qu’il s’était fixées durant son mandat en tant qu’ambassadeur des États-Unis en Roumanie : les stratégies de sécurité et de défense de la Roumanie ; la promotion de la démocratie, y compris la liberté religieuse ; et la promotion de la prospérité par des échanges commerciaux et les investissements. Le patriarche Daniel a présenté ses félicitations au nouvel ambassadeur américain à l’occasion du commencement de sa mission diplomatique en Roumanie et a déclaré qu’il appréciait les bonnes relations entre les deux pays. Le patriarche a remercié son hôte pour l’hospitalité accordée par le peuple américain aux Roumains qui se sont installés sur le continent américain au cours du temps, et a également souligné que pour les Roumains, la démocratie est d’abord basée sur les valeurs évangéliques de la dignité humaine, de la justice sociale et de la solidarité de la société, au niveau tant national qu’international. Dans ce contexte, le patriarche Daniel a mentionné que l’intensification du lien entre la vie spirituelle et le ministère social, caritatif et éducatif, constitue une priorité pour la mission de l’Église aujourd’hui. À ce sujet, le patriarche a mentionné que l’un des problèmes qui affecte actuellement de nombreuses familles roumaines est le phénomène de la migration. C’est pourquoi, parmi les 800 institutions sociales et programmes dirigés par l’Église orthodoxe roumaine, le programme « Choisissez l’école ! » est mené au niveau national et a pour but de prévenir et de réduire le décrochage scolaire. Durant cette visite a été également mentionnée l’importance d’une meilleure connaissance réciproque au moyen de bourses d’études et de voyages de travail aux États-Unis pour les étudiants et professeurs de théologie.

Source

Le patriarche Daniel de Roumanie: Qu’est-ce que le Grand canon de saint André de Crète ?

C’est un canon de pénitence [en version slavon-français ici] c’est-à-dire un long hymne liturgique (plus de 250 stichères), constitué de neuf odes au riche contenu, composées à leur tour de courts sitchères de pénitence, rythmées par l’invocation « Aie pitié de moi, Seigneur, aie pitié de moi », qui rappelle la prière du publicain du premier dimanche de la période du Triode. Les canons liturgiques sont apparus à la fin du VIIe siècle et au début du VIIIème siècle, en remplacement, dans une large mesure, des hymnes liturgiques appelés kondakia. Ceux-ci subsistent néanmoins en partie, entre les sixième et septième odes de chaque canon et sont suivis d’un ikos. Les canons, qui ont été composés par des chrétiens syriens hellénisés de Palestine, sont plus sobres du point de vue musical et ont une continuité théologique plus accentuée. Le canon liturgique a neuf longs cantiques, formés de nombreux courts stichères. Ces neufs cantiques étaient intercalés au début dans les neuf cantiques bibliques utilisés dans la vie liturgique de l’Orient :

Read More »

Le patriarche Daniel de Roumanie: Qu’est-ce que le Grand canon de saint André de Crète ?

C’est un canon de pénitence [en version slavon-français ici] c’est-à-dire un long hymne liturgique (plus de 250 stichères), constitué de neuf odes au riche contenu, composées à leur tour de courts sitchères de pénitence, rythmées par l’invocation « Aie pitié de moi, Seigneur, aie pitié de moi », qui rappelle la prière du publicain du premier dimanche de la période du Triode. Les canons liturgiques sont apparus à la fin du VIIe siècle et au début du VIIIème siècle, en remplacement, dans une large mesure, des hymnes liturgiques appelés kondakia. Ceux-ci subsistent néanmoins en partie, entre les sixième et septième odes de chaque canon et sont suivis d’un ikos. Les canons, qui ont été composés par des chrétiens syriens hellénisés de Palestine, sont plus sobres du point de vue musical et ont une continuité théologique plus accentuée. Le canon liturgique a neuf longs cantiques, formés de nombreux courts stichères. Ces neufs cantiques étaient intercalés au début dans les neuf cantiques bibliques utilisés dans la vie liturgique de l’Orient :

Read More »

Roumanie: le cardinal Kurt Koch reçu par le patriarche Daniel

Bucarest_4_12_2013Le 4 décembre à Bucarest, le patriarche Daniel de Roumanie a reçu le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens. Le patriarche Daniel a souligné « l’importance du témoignage commun dans une société sécularisée », et de « la solidarité avec les chrétiens persécutés dans différentes parties du monde ». Un compte rendu en français est en ligne ici.

Source de la photographie: Basilica

Le patriarche Daniel de Roumanie exprime sa solidarité avec l’Eglise orthodoxe russe

Le patriarche Daniel de Roumanie a adressé au patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie une lettre dans laquelle il souligne qu’il soutient les actions du Patriarcat de Moscou en faveur de la défense et de la diffusion des principes évangéliques et pour la préservation des traditions chrétiennes dans la société. La traduction française de cette lettre se trouve ici.

Bucarest: l’ambassadeur de France en Roumanie a été reçu par le patriarche Daniel

Philippe Gustin, nouvel ambassadeur de France en Roumanie a rendu visite, le 18 mai, au patriarche Daniel de Roumanie dans la résidence patriarcale à Bucarest. Le patriarche a donné à son hôte un aperçu des programmes du patriarcat en matière culturelle et éducative.

Source: Basilica

Le patriarche Daniel de Roumanie a béni les locaux de la nouvelle Bibliothèque nationale de Bucarest

13351013743654667903Le 22 avril, dimanche de Thomas, le patriarche Daniel de Roumanie a béni le nouveau siège de la Bibliothèque nationale de Bucarest. Après l’office, le patriarche a remis un message de bénédiction, dans lequel il a souligné que la Bibliothèque constituait un moyen de conservation, au fil du temps, de l’héritage intellectuel d’un peuple, désormais dans un cadre moderne. Ensuite, le patriarche a remis au directeur de la Bibliothèque une icône du saint mégalomartyr Georges, protecteur des bibliothécaires, un exemplaire de la sainte Écriture, ainsi qu’un grand nombre de volumes des éditions du Patriarcat de Roumanie.

Source (dont photographie): Basilica

Homélie du patriarche Daniel de Roumanie sur le Grand canon de saint André de Crète

Saint_andre

Le 27 février, le patriarche Daniel de Roumanie, après avoir lu le Grand canon de saint André de Crète en la cathédrale patriarcale de Bucarest, a prononcé l’homélie suivante :

« Ce canon riche et beau constitue en même temps une méditation biblique et une prière de pénitence. Le canon de saint André de Crète est un dialogue de l’homme pécheur avec sa propre conscience éclairée par la lecture de la sainte Écriture. L’âme qui se repent pleure car elle n’a pas suivi l’exemple radieux des justes vertueux, mais l’esclavage des passions, présent chez de nombreux pécheurs qui ne se sont pas repentis, tandis que d’autres se sont sauvés uniquement pour avoir fait pénitence. La prière du publicain « Dieu, aie pitié de moi pécheur » devient, dans le canon de saint André de Crète, le rythme et le souffle du repentir dans le verset insistant : « Aie pitié de moi, aie pitié de moi ! » « Le Grand canon est chanté dans l’Église au début du Carême, pour montrer que tout le monde a besoin de repentir (…) Baptisés au nom de la sainte Trinité, les chrétiens renouvellent le sacrement du baptême par les larmes du repentir. Ils meurent au péché et ressuscitent spirituellement pour le Christ. Le témoignage de la foi droite par la doxologie est intimement liée à la redécouverte de la vie droite par le repentir. La miséricorde de la sainte Trinité, Une en essence, vivifiante et indivisible est le fondement et la puissance qui aide les portes du repentir à devenir les portes du Royaume des cieux dans les cœurs de ceux qui veulent le salut et la vie éternelle.

Read More »

À l’occasion de la fête de l’église Saint-Antoine-le-Grand à Bucarest, le patriarche Daniel a souligné le lien qui existe entre les paroisses et les monastères

Basiica

L’église Saint-Antoine-le-Grand de « Curtea Veche » (« l’ancienne cour royale ») à Bucarest, qui est chapelle patriarcale, a fêté le 17 janvier la mémoire de son saint patron. La fête de l’église a commencé le lundi soir avec une procession, au cours de laquelle a été portée une icône miraculeuse du saint jusqu’au lieu où se trouvait une église qui lui était dédiée et qui a été détruite par un incendie en 1847. Ensuite furent célébrées les vêpres suivies d’une litie. Le jour de la fête du saint, le patriarche Daniel a célébré la liturgie, entouré d’un grand nombre de prêtres et diacres. Dans son sermon, le patriarche a décrit saint Antoine le Grand comme un modèle de vie monastique. « Saint Antoine le Grand est le père spirituel de tous les moines et moniales. Il reste dans la conscience de l’Église comme un homme qui, bien que n’ayant pas fait d’études, a acquis une grande sagesse par une relation directe avec Dieu, par la prière, le jeûne, l’amour du Christ. Son enseignement essentiel est que le Christ est la richesse de notre vie et le but de celle-ci est l’acquisition de la vie éternelle, dans le Royaume de la très sainte Trinité » a dit le patriarche, ajoutant que les monastères dans les villes apportent de l’espoir aux âmes dévastées par le péché.

Read More »

Le message du patriarche Daniel de Roumanie pour l’ouverture du Centre orthodoxe d’études et de recherche Dumitru Staniloae

Le patriarche Daniel de Roumanie a adressé un message pour l'ouverture du Centre orthodoxe d'études et de recherche Dumitru Staniloae. Il précise notamment: "Le Centre orthodoxe d’études et de recherche Dumitru Staniloae, auquel vous voulez consacrer le meilleur de vous-mêmes, est appelé, en coopération avec l’Institut Saint-Serge à Paris et avec toutes les autres institutions de théologie orthodoxe en France et en Europe, à assurer la formation permanente du clergé et des laïcs les plus engagés dans la vie ecclésiale. Le Centre contribuera à faire connaître toujours davantage le témoignage charismatique du grand théologien roumain contemporain Dumitru Staniloae, ainsi que la théologie roumaine et la culture roumaine dans leur ensemble. Nos grands ascètes et hésychastes roumains, nos écrivains et nos artistes, feront la joie et la force spirituelle de ceux qui les découvriront grâce à l΄activité de ce nouveau Centre. Et tout cela fortifiera l’activité pastorale et missionnaire de notre Eglise."

Source: Métropole orthodoxe roumaine d'Europe occidentale et méridionale

Rencontre du métropolite Hilarion de Volokolamsk avec le patriarche Daniel de Roumanie

IMG_7878 Le 19 juillet, le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du département des relations extérieures du Patriarcat de Moscou, a rencontré le patriarche Daniel de Roumanie. Il a relaté: "Nous avons évoqué le thème commun du témoignage orthodoxe dans le monde contemporain, avons parlé des modes de la mission des Églises orthodoxes dans la société sécularisée d’aujourd’hui, en particulier dans les pays où a longtemps existé et n’existe plus aujourd’hui le régime communiste. Nous avons échangé sur la participation de nos Églises aux contacts inter-orthodoxes, y compris au processus de préparation du saint et grand concile de l’Église orthodoxe. Nous ne pouvions pas ne pas aborder les problèmes difficiles à l’ordre du jour concernant nos relations billatérales, en particulier la question de la métropole de Bessarabie. Et j’ai souligné dans mon entretien avec le patriarche Daniel que ce problème était malheureusement encore à l’ordre du jour. Néanmoins, nous devons malgré tout élargir notre collaboration et notre coopération dans différentes domaines, dans le domaine de l’échange d’étudiants, dans celui des échanges culturels. Nous devons également discuter à un niveau billatéral du problème de la pastorale de nos fidèles dispersés dans différents pays. "

Source (dont photographie de la rencontre): Patriarcat de Moscou

Bucarest: les représentants de la communauté roumaine en France reçus par le patriarche Daniel

Des représentants de la communauté roumaine en France ont été reçus hier à la résidence patriarcale à Bucarest par le patriarche Daniel. Ils ont notamment évoqué la question de la catéchèse des enfants dans le cadre paroissial.

Source: Basilica

L’intervention du patriarche Daniel de Roumanie à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe

Image.php Le 12 avril, le patriarche Daniel de Roumanie est intervenu à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe à Strasbourg (photographie ci-contre) dans le cadre d'un débat sur la dimension religieuse du dialogue interculturel (rapport). Le patriarche Daniel " a déclaré que la dimension religieuse de la culture européenne n’a pas été suffisamment prise en compte dans le processus de construction de l’Europe, alors que c’est un élément essentiel de son identité. Il a souligné que des solutions doivent être apportées aux problèmes créés par l’immigration massive de personnes de cultures et de religions différentes en Europe, qui affaiblit la cohésion sociale. Il a aussi insisté sur le rôle éducatif que les religions peuvent jouer pour développer le dialogue interreligieux, qui ne doit pas devenir une idéologie politique imposée, mais un état d'esprit et une culture du vivre ensemble." Le texte de l'intervention, en français, peut être lu et téléchargé en cliquant ici et pour la vidéo du discours là. Orthodoxie.com diffusera prochainement un reportage sur la visite du patriarche Daniel en Alsace.

Source de la photographie: Basilica

Un communiqué de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France sur la visite du patriarche Bartholomée à Paris et du patriarche Daniel à Strasbourg

Bartholomee_A la rencontre du mystère-couverture] L'Assemblée des évêques orthodoxes de France a publié hier un communiqué qui évoque notamment sur la visite du patriarche Bartholomée à Paris et celle du patriarche Daniel à Strasbourg. Extrait: " Le patriarche Bartholomée effectue une visite officielle en France du 11 au 14 avril 2011, où il aura l'occasion de rencontrer, à Paris, plusieurs officiels de notre pays. Le patriarche Bartholomée compte aussi rencontrer les évêques orthodoxes de France et d'échanger avec eux sur le vécu de l'Eglise orthodoxe dans notre pays ainsi que sur la coopération inter-orthodoxe au sein de l'AEOF. Le lundi 11 avril 2011 à 18h30, le patriarche Bartholomée célébrera une doxologie (Te Deum), ouverte à tous, en la cathédrale Saint-Stéphane. De même, à l'occasion de cette visite, Sa Sainteté participera le mardi 12 avril 2011 à 10h30 à une rencontre aux éditions du CERF à Paris pour la présentation de son livre (couverture ci-contre, en librairie le 21 avril, ndlr) À la rencontre du mystère. Comprendre le christianisme orthodoxe aujourd’hui. Une visite à l'Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge à Paris est également programmée pour le jeudi 14 avril, à 10h, où se tiendra une séance académique ayant comme sujet la nouvelle édition de la TOB. L'AEOF diffusera le programme détaillé de l'ensemble de la visite du patriarche Bartholomée à Paris prochainement. De son côté, Sa Béatitude le patriarche Daniel, primat de l'Eglise orthodoxe de Roumanie, effectuera une visite du 9 au 13 avril à Strasbourg, invité par le Conseil de l'Europe à s'adresser à cette instance, comme ce fut le cas pour d'autres primats d'Eglises orthodoxes par le passé. "

Le patriarche Daniel de Roumanie visite l’imprimerie Pharos

Image.php Le 13 janvier, le patriarche Daniel de Roumanie a visité les locaux de l'imprimerie Pharos, la nouvelle imprimerie du Patriarcat de Roumanie. Dotée d'un matériel considérable, elle est destinée à publier des livres et des brochures, à prix réduits, mais aussi le quotidien "Lumière du jour", le premier quotidien chrétien du pays.

Source (dont photographie): Basilica

De faux comptes Facebook “patriarche Daniel”

Le bureau de presse du Patriarcat de Roumanie a signalé que plusieurs comptes Facebook ont été ouverts avec le nom de "patriarche Daniel", cela sans accord, ni bénédiction du patriarche. Il s'agit d'utilisateurs individuels dont certains sont anonymes. Le Patriarcat a demandé leur fermeture.

Source: Basilica

Lancement officiel, à Bucarest, en présence de S. B. le patriarche Daniel, de l’édition roumaine du livre de Jean-Claude Larchet « Théologie du corps »

Lancement_01 Le 2 novembre a eu lieu, à la Faculté de théologie de l’Université de Bucarest, avec la participation de S. B. Daniel, patriarche de l’Église roumaine, et en présence de nombreux professeurs et étudiants, le lancement officiel de l’édition roumaine du livre de Jean-Claude Larchet « Théologie du corps ». Le livre a été publié par les éditions patriarcales Basilica sous le titre « Semnificaţia trupului în Ortodoxie » (La signification du corps dans l’orthodoxie) avec la bénédiction et une préface de S. B. le patriarche Daniel.
Le livre a d’abord été présenté par le Pr. prof. Stefan Buchiu, doyen de la Faculté de théologie, qui a souligné les qualités de l’auteur comme patrologue et comme dogmaticien.
S. B. le patriarche Daniel, après avoir affirmé qu’il appréciait le fait que Jean-Claude Larchet ait accepté de continuer la publication en roumain de ses livres de théologie et de spiritualité, a dégagé les implications théologiques et anthropologiques de cet ouvrage, en rendant hommage à la façon dont l’auteur, tout en s’appuyant solidement sur l’Écriture et sur les Pères, répond à des problèmes et des attentes de notre époque et fait apparaître l’Église orthodoxe comme étant une Église à la fois ancienne et très actuelle. « Il s’agit, a-t-il affirmé, d’une admirable présentation avec des connexions théologiques profondes ».

 

Read More »

Le patriarche Daniel de Roumanie a béni le début des travaux pour la construction de la nouvelle cathédrale à Bucarest

Image.php Le 3 septembre à Bucarest, le patriarche Daniel de Roumanie a béni le début des travaux pour la construction de la nouvelle cathédrale à Bucarest. Le patriarche a souligné que toute construction d'église est un signe d'espoir. Il espère pouvoir consacrer le nouvel édifice dans trois ans. Par ailleurs, le 5 septembre, le patriarche Daniel a consacré la nouvelle cathédrale de Blaj (archevêché d'Alba Iulia) dédiée à la Dormition de la Mère de Dieu en présence de plus de 20 000 fidèles.

Source (dont photographie): Basilica

L’émission « l’Église orthodoxe aujourd’hui » du 27 juin 2010 : « La visite en France du patriarche Daniel de Roumanie»

Dans l'émission de radio L'Eglise orthodoxe aujourd'hui du dimanche 27 juin 2010 Bogdan Florin Vlaïcu présente la visite historique de sa Béatitude Daniel, patriarche de l'Eglise orthodoxe roumaine, en France, et le livre du patriarche La joie de la fidélité, paru aux éditions du Cerf, en dialogue avec le père Hyacinthe Destivelle, du centre Istina, enseignant à l'Institut catholique de Paris et membre du Comité mixte catholique-orthodoxe en France.

Podcast audio (Durée : 29’50)

Cliquez ici pour télécharger le MP3

Pour lancer la diffusion, cliquez sur play (le carré vert). Vous pouvez également télécharger directement le fichier audio en cliquant sur le logo "podcast".

Radio: la visite en France du patriarche Daniel de Roumanie

Dans l'émission de radio L'Église orthodoxe aujourd'hui du dimanche, 27 juin, à partir de 17 heures sur Radio Notre-Dame, Bogdan Florin Vlaïcu présente la visite historique du patriarche Daniel de Roumanie, en France, et le livre du patriarche La joie de la fidélité, paru aux éditions du Cerf, en dialogue avec le père dominicain Hyacinthe Destivelle du centre Istina.

Read More »

Une rencontre entre le patriarche Daniel de Roumanie et le cardinal Leonardo Sandri

Le 7 mai, le patriarche Daniel de Roumanie a rencontré, à Bucarest, le cardinal Leonardo Sandri, préfet de la Congrégation  pour les Églises orientales. Le sujet principal de la rencontre a été la reprise des relations entre la communauté greco-catholique ("uniate") de Roumanie et le Patriarcat de Roumanie.

Sources et compléments: Service orthodoxe de presse, Zenit

Le retour du patriarche Daniel en Roumanie après sa visite en Espagne

Le 21 avril, le patriarche Daniel de Roumanie est rentré à Bucarest après sa visite en Espagne. Il a déclaré avoir été heureux de rencontrer des Roumains installés en Espagne et de voir que la vie en Église se poursuivait pour eux. Il y a près d'un million de Roumains aujourd'hui en Espagne dont 185 000 à Madrid et dans les environs de la capitale espagnole, a-t-il observé, un gros travail missionnaire reste à accomplir. Les 70 prêtres pour l'Espagne et le Portugal œuvrent dans des conditions difficiles (pour 68 paroisses en Espagne et 6 au Portugal). Il a aussi observé qu'il est nécessaire de construire des églises pour développer la vie liturgique.

Source: Basilica (1)

L’émission « l’Eglise orthodoxe aujourd’hui » du 31 janvier 2010 : « La visite en France du patriarche Daniel de Roumanie »

Dans l'émission de radio L'Eglise orthodoxe aujourd'hui, du dimanche 31 janvier 2010, Bogdan Florin Vlaïcu présente la visite historique de Sa Béatitude Daniel, le patriarche de l'Église orthodoxe roumaine, en France, et le livre du patriarche La joie de la fidélité, paru aux éditions du Cerf, en dialogue avec le père Hyacinthe Destivelle, directeur du centre Istina, enseignant à l'Institut catholique de Paris et membre du comité mixte catholique-orthodoxe en France.

Podcast audio (Durée : 29’50)

Cliquez ici pour télécharger le MP3

Pour lancer la diffusion, cliquez sur play (le carré vert). Vous pouvez également télécharger directement le fichier audio en cliquant sur le logo "podcast".

Radio: la visite du patriarche Daniel de Roumanie

Dans l'émission de radio L'Église orthodoxe aujourd'hui du dimanche 31 janvier, à partir de 17 heures, sur Radio Notre-Dame, Bogdan Florin Vlaïcu présente la visite historique de Sa Béatitude Daniel (1), le patriarche de l'Église orthodoxe roumaine, en France, et le livre du patriarche La joie de la fidélité, paru aux éditions du Cerf, en dialogue avec le père Hyacinthe Destivelle, directeur du centre Istina, enseignant à l'Institut catholique de Paris et membre du comité mixte catholique-orthodoxe en France.

Read More »

L’émission « l’Église orthodoxe aujourd’hui » du 29 novembre 2009 : « la visite du patriarche Daniel de Roumanie »

Dans l'émission de radio L'Église orthodoxe aujourd'hui du dimanche 22 novembre 2009, Bogdan Florin Vlaïcu présente la visite historique de Sa Béatitude Daniel, le patriarche de l'Église orthodoxe roumaine, en France, et le livre du patriarche La joie de la fidélité, paru aux éditions du Cerf, en dialogue avec le père Hyacinthe Destivelle, directeur du centre Istina, enseignant à l'Institut catholique de Paris et membre du comité mixte catholique-orthodoxe en France.

Podcast audio (Durée : 29’53)

Cliquez ici pour télécharger le MP3

Pour lancer la diffusion, cliquez sur play (le carré vert). Vous pouvez également télécharger directement le fichier audio en cliquant sur le logo "podcast".

Radio: la visite du patriarche Daniel de Roumanie

Dans l'émission de radio L'Église orthodoxe aujourd'hui du dimanche 29 novembre, à partir de 17 heures, sur Radio Notre-Dame, Bogdan Florin Vlaïcu présente la visite historique de Sa Béatitude Daniel, le patriarche de l'Église orthodoxe roumaine, en France, et le livre du patriarche La joie de la fidélité, paru aux éditions du Cerf, en dialogue avec le père Hyacinthe Destivelle, directeur du centre Istina, enseignant à l'Institut catholique de Paris et membre du comité mixte catholique-orthodoxe en France.

Read More »

Le patriarche Daniel de Roumanie docteur honoris causa de l’Institut Saint-Serge – 2e partie

Lors de sa venue en France au mois de juillet 2009, le patriarche
Daniel
de Roumanie a reçu à l'Institut de théologie orthodoxe
Saint-Serge
, le 9 juillet, un doctorat honoris causa. A cette occasion, il a prononcé une allocution sur "La liberté et la
responsabilité dans l'Église".

Podcast vidéo :



Podcast audio :

Cliquez ici pour télécharger le MP3

Pour lancer la diffusion, cliquez sur play (le carré vert). Vous pouvez également télécharger directement le fichier audio en cliquant sur le logo "podcast".

Le patriarche Daniel docteur honoris causa de l’Institut Saint-Serge – 1ère partie

Lors de sa venue en France, le patriarche Daniel de Roumanie a reçu à
l'Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge, à Paris, le jeudi 9
juillet 2009, un doctorat honoris causa. La laudatio a été prononcée par Jean-François Colosimo.

Podcast vidéo :



Podcast audio :

Cliquez ici pour télécharger le MP3

Pour lancer la diffusion, cliquez sur play (le carré vert). Vous pouvez également télécharger directement le fichier audio en cliquant sur le logo "podcast".

Présentation de l’édition roumaine d’un livre de Pierre Rabhi préfacé par le patriarche Daniel de Roumanie

Fes_pierre_rabhi_JPG Aujourd'hui, à Bucarest, en début d'après-midi, dans la résidence patriarcale, a été présentée l'édition roumaine d'un livre de Pierre Rabhi (1) intitulé, dans cette édition, Manifeste pour une nouvelle relation de l'homme et de la terre. L'ouvrage a été publié par une maison d'édition du Patriarcat de Roumanie. Dans la préface à celui-ci, le patriarche Daniel de Roumanie précise: " Ce livre est impressionnant tant par la culture et la sagesse de l'auteur que par les solutions proposées à la crise environnementale et alimentaire actuelle. Bien que ce ne soit pas un livre de théologie, il a une grande valeur spirituelle (…)". Pierre Rabhi (1, 2, 3) est le président de l'association " Les amis de Solan".

Source: Basilica (photographie: Pierre Rabhi, source)

Des photographies de la visite à Paris du patriarche Daniel de Roumanie

Quatre galeries de photographies de la visite à Paris du patriarche Daniel de Roumanie, en juillet dernier, viennent d'être mise en ligne sur le site de la métropole roumaine (la rencontre avec les membres de l'Assemblée des évêques orthodoxes de France, la visite à l'Institut Saint-Serge, la présentation du livre La joie de la fidélité aux éditions du Cerf, la visite pastorale à la cathédrale métropolitaine de Paris).

Scroll To Top
Jovan Nikoloski