21/09/2017
Actualités
Page d'accueil > Actualités > Appel du métropolite de Tchernovitsy et de Bucovine Onuphre, locum tenens du siège métropolitain de Kiev à l’occasion des derniers événements en Ukraine

Appel du métropolite de Tchernovitsy et de Bucovine Onuphre, locum tenens du siège métropolitain de Kiev à l’occasion des derniers événements en Ukraine

161293.bAu cours de quelques mois déjà, l’Ukraine vit des épreuves complexes. La situation reste extrêmement agitée dans les régions de Donetsk et de Lougansk. Des événements horribles se sont produits le 2 mai à Odessa où, suite aux affrontements sanglants à la Maison des syndicats, quelques dizaines de personnes ont péri, et plus d’une centaine ont été blessés. L’Église orthodoxe d’Ukraine exprime ses condoléances aux parents et proches de tous ceux qui ont péri. Nous élevons nos prières pour le repos de l’âme de ceux qui nous ont quittés, et pour le prompt rétablissement des blessés. L’amour de Dieu nous étreint tous. Dans l’océan de la miséricorde divine disparaissent toutes nos passions terrestres et nos oppositions. Aussi, l’Église du Christ ne divise pas ses ouailles selon leur caractéristiques nationales ou leurs préférences politiques. Nous prions pour tous, quel que soit le côté où ils se trouvent sur les barricades. Au cours de tous les mois de la crise sociale et politique en Ukraine, notre Église a appelé, avec conséquence, à la réconciliation et a recherché la voie qui empêcherait l’effusion de sang. Nous nous sommes adressés aux autorités gouvernementales et à l’opposition, les appelant à cesser les hostilités et à s’asseoir à la table des négociations. Aujourd’hui, la situation politique a changé dans le pays, mais la position de l’Église reste immuable. Encore et toujours, nous appelons tant le nouveau pouvoir que la nouvelle opposition à produire le maximum d’efforts pour la cessation de l’effusion de sang. Encore et toujours, nous nous adressons à vous, nos chers compatriotes : Arrêtez ! Cessez l’agression, ne prenez pas les armes contre vos frères et coreligionnaires ! Nous devons comprendre qu’aucune idée politique n’a une valeur telle que l’on puisse verser le sang pour elle. On ne peut construire une société juste sur la violence, l’agression et la confrontation. Il y a vraiment des contradictions fondamentales entre les citoyens ukrainiens, on ne peut fermer les yeux sur ce fait. Néanmoins, il ne faut rechercher la compréhension mutuelle et le compromis avec les armes dans les mains, mais autour de la table des négociations. Toute violence n’enfante que de nouveaux affrontements. Et chaque meurtre entraîne avec lui de nouvelles victimes. Nous devons rompre ce cercle infernal et ne pas laisser le diable transformer notre pays en un champ de bataille fratricide. En ce temps complexe, j’appelle les clercs de l’Église orthodoxe d’Ukraine à prendre une position équilibrée et responsable. Nous devons nous rappeler que la mission de l’Église consiste dans la Bonne Nouvelle de la réconciliation de l’homme avec Dieu et de l’homme avec l’homme. Le clergé doit produire des efforts pour que cesse l’escalade du conflit. J’appelle tous les fidèles de l’Église orthodoxe d’Ukraine à la prière ardente. Demandons à notre Seigneur Jésus Christ afin que par la protection de Sa très pure Mère, Il nous préserve de la haine et des actes fratricides. Que la paix du Christ et le pardon mutuel viennent en nos cœurs !

+ Onuphre, métropolite de Tchernovitsy et de Bucovine, locum tenens du siège métropolitain de Kiev

Source: Pravmir, traduit du russe pour Orthodoxie.com

Print Friendly, PDF & Email
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski