25/04/2017
Actualités
Page d'accueil > A la Une > Appel du primat de l’Église orthodoxe d’Ukraine à l’occasion de l’anniversaire des événements de la place Maïdan à Kiev
Appel du primat de l’Église orthodoxe d’Ukraine à l’occasion de l’anniversaire des événements de la place Maïdan à Kiev

Appel du primat de l’Église orthodoxe d’Ukraine à l’occasion de l’anniversaire des événements de la place Maïdan à Kiev

Appel du primat de l’Église orthodoxe d’Ukraine à l’occasion de l’anniversaire des événements de la place Maïdan à Kiev.

Chers frères et sœurs,
Chers concitoyens,

Alors que l’on commémore toutes les victimes des affrontements sanglants sur la place Maïdan de Kiev, je souhaite m’adresser à tous les fidèles enfants de l’Église orthodoxe d’Ukraine et, avec eux, à tous ceux qui ne sont pas indifférents au sort de l’État ukrainien. Au moment où notre patrie traverse les épreuves du feu, nous offrons à Dieu notre tristesse et notre chagrin dans la prière. Il y a un an, le monde entier était ému par les événements, précisément ici à Kiev, lesquels ont coûté la vie à plus d’une centaine de nos compatriotes. Leur sacrifice a constitué le début d’une tragédie encore plus grande, qui a écrit l’année passée une page sanglante de l’histoire ukrainienne. Nous, avec des milliers de veuves et d’orphelins, avec les mères inconsolables des meilleurs fils de l’Ukraine qui sont tombés à l’Est de notre patrie, avec tous les nécessiteux et les estropiés, avec tous ceux qui ont perdu leur maison, nous supplions Dieu de donner la sagesse et l’amour chrétien à tous ceux dont dépend la cessation de cette horrible effusion de sang. Nous prions Dieu avec insistance d’apporter à la terre d’Ukraine la paix tant attendue. Au nom de l’Église orthodoxe d’Ukraine millénaire, j’appelle tous ceux qui se disent chrétiens d’arrêter immédiatement de s’entretuer. Des civils coupables en rien, des femmes, des vieillards et, le plus terrible, des enfants sans péchés, sont quotidiennement les victimes des affrontements. Dans quelques jours, l’Église commencera la semaine des laitages. Habituellement, en Ukraine, c’est dans les réjouissances que l’on attend en ces jours le début du grand Carême. Toutefois, en se rappelant de la tragédie sanglante de Maïdan, dont l’anniversaire coïncide avec ladite semaine, en se rappelant des milliers de victimes l’an passé dans l’est de l’Ukraine, en se rappelant qu’aujourd’hui aussi, et peut-être à l’heure actuelle les gens y perdent leur vie, l’Église orthodoxe d’Ukraine annule toutes les festivités qui ont traditionnellement lieu à cette époque de l’année. J’appelle les représentants de la culture et des arts, aux médias, à tous nos compatriotes, à s’unir à cette initiative. Ce n’est pas maintenant le moment des distractions et des réjouissances. C’est maintenant le moment de la prière et du jeûne, le moment de l’expiation des péchés pour l’avenir de notre Ukraine et de ses descendants ».

+ Onuphre, métropolite de Kiev et de toute l’Ukraine

Source

Print Friendly
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski