20/09/2017
Actualités
Page d'accueil > A la Une > Après avoir été vénérées par 1 807 600 pèlerins, les reliques de saint Nicolas quittent Moscou pour Saint-Pétersbourg
Après avoir été vénérées par 1 807 600 pèlerins, les reliques de saint Nicolas quittent Moscou pour Saint-Pétersbourg

Après avoir été vénérées par 1 807 600 pèlerins, les reliques de saint Nicolas quittent Moscou pour Saint-Pétersbourg

Le 13 juillet, les reliques de saint Nicolas ont quitté Moscou pour Saint-Pétersbourg. Pendant la période du 21 mai au matin jusqu’au 12 juillet, 1.807.600 pèlerins les ont vénérées. Le 13 juillet, à 5 heures du matin, le premier vicaire du patriarche de Moscou, le métropolite d’Istrinsk Arsène, a célébré un office d’intercession en la cathédrale du Christ-Sauveur, assisté du protopresbytre Vladimir Divakov, secrétaire patriarcal pour la ville de Moscou, de l’archiprêtre Michel Riazantsev, vice-recteur de la cathédrale, et des membres du clergé de Moscou. Les chants étaient assurés par le chœur du couvent de la Protection de la Mère de Dieu, sous la direction de A.G. Tikhomirova. De nombreux fidèles, dont des officiels, assistaient à la cérémonie. Le métropolite Arsène s’est adressé à l’assistance par une courte allocution, au cours de laquelle il a déclaré, entre autres : « Pendant tous ces jours, il n’a pas été facile, probablement, pour les clercs de la cathédrale et les bénévoles, d’accomplir leurs tâches. Ce n’était pas facile non plus pour tout le clergé du diocèse de Moscou, étant donné que la vénération du saint est très forte et qu’il y avait beaucoup de gens qui voulaient donner leur cœur au saint, leur amour, leur chaleur, et demander en échanger protection, intercession dans la prière et miséricorde. J’espère que le saint a accepté toutes nos demandes, tous nos soupirs, toutes nos afflictions, et qu’il accomplira, par la miséricorde de Dieu, ce que chacun a demandé. Je pense que nous n’attendrons pas encore mille ans pour que le saint séjourne en Russie, et si Dieu le veut dans Sa miséricorde, cela se produira bien avant. Nous avons montré à toute la société à quel point nos saints chrétiens nous sont chers, à quel point nos valeurs religieuses le sont également… Dans les nouvelles retransmises par la télévision, il y a eu des témoignages intéressants de personnes venues de différentes régions de notre pays, d’Astrakhan, de l’Extrême-Orient russe et de nombreuses autres pour vénérer le saint thaumaturge Nicolas. Nous avons vu à Moscou, pendant ce mois et demi le grand nombre de nos concitoyens qui faisaient la queue sur les berges de la Moskova pendant plusieurs heures pour entrer dans la cathédrale et avoir un bref contact avec les précieuses reliques. Et voici que maintenant, dans quelques minutes, après nos dernières supplications dans la prière sous les voûtes de cette majestueuse cathédrale, le saint, accompagné par nos chants glorifiant ses labeurs et son ascèse, sera transporté vers la capitale du Nord (Saint-Pétersbourg) ». À la fin de l’office, les clercs, avec à leur tête le métropolite Arsène, ont amené la châsse avec les reliques de saint Nicolas jusqu’au portail de la cathédrale du Christ Sauveur, où elles étaient accompagnées par une garde d’honneur jusqu’à l’aéroport de Vnoukovo. À l’aéroport, les reliques ont été déposées devant la passerelle de l’avion, pour un dernier office d’intercession célébré par l’évêque de Dmitrov Théophylacte, assisté par le clergé. Les employés de l’aéroport de Vnoukovo sont venus pour vénérer les reliques à l’issue de l’office. Un cortège d’honneur a accompagné les reliques jusqu’à l’intérieur de l’avion, au chant du mégalynaire à saint Nicolas. L’avion est arrivé à Saint-Pétersbourg à 8h30 du matin. On peut visionner ici  le départ des reliques. Après l’allocution du métropolite Arsène, on peut voir des extraits de l’office, puis l’acheminement des reliques jusqu’à l’aéroport. Ici on peut voir l’arrivée à Saint-Pétersbourg. Des fidèles ont passé la nuit devant les murs de la Laure pour accueillir les reliques. Certains d’entre eux lisent l’Acathiste et des prières au saint. On voit ensuite l’arrivée des reliques dans la cathédrale de la Sainte-Trinité de la Laure. Le commentateur du film mentionne que le métro de Saint-Pétersbourg, à cette occasion a ouvert une heure plus tôt et fermé une heure plus tard. Du 13 au 28 juillet, les reliques se trouveront à la cathédrale de la Sainte-Trinité de la Laure Saint-Alexandre-de-la-Neva de Saint-Pétersbourg. Ensuite elles regagneront la ville de Bari.

Source

Print Friendly, PDF & Email
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski