25/07/2017
Actualités
Page d'accueil > Actualités > Collaboration du patriarche de Jérusalem et de l’Église de Chypre pour les réfugiés syriens en Jordanie

Collaboration du patriarche de Jérusalem et de l’Église de Chypre pour les réfugiés syriens en Jordanie

Le jeudi 18 octobre, le patriarche de Jérusalem Théophile a assisté à la réception des colis de nourriture, médicaments, et vêtements, envoyés par l’Église de Chypre pour les réfugiés syriens en Jordanie qui séjournent au camp de Zaatari. Le patriarche était intervenu pour ces réfugiés, il y a un certain temps, auprès des ambassadeurs de Grande-Bretagne, de France, d’Allemagne et de Chypre en poste à Amman. Le patriarche avait ensuite rendu visite au camp mentionné et s’est renseigné sur les difficultés des réfugiés. Ceux-ci ont été au centre des récentes discussions des primats des Patriarcats d’Alexandrie, de Jérusalem et de l’Église de Chypre avec les représentants de l’Union européenne à Bruxelles. Le patriarche de Jérusalem Théophile s’est en outre adressé à l’archevêque de Chypre pour organiser une collecte de fonds pour les réfugiés syriens en Jordanie.

Le peuple orthodoxe de Chypre ainsi que son gouvernement ont répondu à cet appel : 10 tonnes d’eau minérale, 5 tonnes de nourriture et 185 caisses de vêtements, ainsi que 15 petits réfrigérateurs et 5 ordinateurs sont arrivés par voie maritime à Akkaba, puis acheminés ensuite à Zaatari, le 18 octobre en présence du patriarche Théophile, de plusieurs ecclésiastiques orthodoxes de Jordanie, de l’ambassadeur de la République de Chypre, et d’autres personalités jordaniennes.

Le camp de Zaatari abrite actuellement 38.500 réfugiés sur un total de 210.000 en Jordanie. De 300 à 400 réfugiés arrivent quotidiennement dans ce camp, selon les conditions de sécurité à la frontière de la Syrie et de la Jordanie. Ceux-ci parviennent au camp, le plus souvent la nuit, et n’ont pris avec eux que leurs vêtements. Ils sont épuisés et souvent blessés. La première mesure lors de leur arrivée est de leur fournir nourriture et vêtements. Un grand effort est produit pour améliorer les conditions de séjour, alors que l’hiver approche. De nouvelles routes sont aménagées et recouvertes de gravier afin de protéger le camp de la poussière, laquelle nuit à la santé de ses habitants.

75% des réfugiés sont des femmes et des enfants. Un programme a été mis au point pour l’éducation de 15.000 à 18.000 enfants. Les écoles sont installées dans des tentes.

Le patriarche de Jérusalem Théophile a remercié les représentants du gouvernement jordanien, de l’UNHCR et de l’UNICEF pour les informations communiquées et surtout pour l’œuvre humanitaire accomplie, déclarant à cette occasion que le Patriarcat de Jérusalem et l’Église de Chypre se proposent de continuer à aider activement cette œuvre par la collaboration des responsables du camp avec le responsable du bureau du patriarcat à Amman M. Waffa Ksous.

Source : Romfea, traduit du grec pour Orthodoxie.com
 

Print Friendly
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski