20/09/2017
Actualités
Page d'accueil > Lire > Déclarations > Communiqué de l’AEOF – vœux du ministre de l’Intérieur aux orthodoxes en France à l’occasion de la fête de Pâques

Communiqué de l’AEOF – vœux du ministre de l’Intérieur aux orthodoxes en France à l’occasion de la fête de Pâques

Dans une lettre adressée au métropolite Emmanuel, président de l'AEOF, en date du 15 avril, Michèle Alliot-Marie, ministre de l'Intérieur, chargée des cultes, a adressé aux orthodoxes en France, « un message très sincère et chaleureux », « au moment où ils s'apprêtent à célébrer Pâques et la résurrection du Christ ».
Considérant la fête de Pâques également comme « une occasion privilégiée de réjouissance au sein des familles et des communautés religieuses », elle a demandé à Mgr Emmanuel d'être « [son] très fidèle interprète auprès de tous », indiquant qu'elle s'associe « de tout cœur à la joie que tous ressentent et partagent en cette occasion »

Mme Alliot-Marie a exprimé ses remerciements au président de l'AEOF pour la qualité des relations entretenues avec les pouvoirs publics « qui permettent, a-t-elle précisé, de donner à l'orthodoxie la place qu'elle mérite aux côtés des autres cultes présents dans notre pays ».
Elle a de même évoqué le rôle de « représentation de l'orthodoxie en France, qu'assure l'AEOF auprès des pouvoirs publics, en exprimant la diversité des sensibilités et des traditions qui en sont la richesse ». Mme Alliot-Marie a considéré que la présence de l'AEOF, en la personne de son président et de « celle des différents évêques qui la composent, lors de l'audience avec Sa Sainteté le patriarche Bartholomée 1er (le 9 avril, au ministère de l'Intérieur) a été l'occasion de marquer l'importance que revêt cette institution au sein de l'État, dans un cadre de laïcité ouverte, au terme duquel il entend développer des relations étroites et confiantes avec les différents cultes et les institutions qu'ils choisissent librement de se donner ».
Avant de remercier le métropolite Emmanuel « pour son investissement dans le dialogue interreligieux » en France, Mme Alliot-Marie a fait référence aux travaux qui visent à assurer la pérennité et le développement de l'Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge, « qui participe depuis longtemps au rayonnement de la culture orthodoxe dans le monde et en France ». « Je vois dans ces travaux, a-t-elle indiqué, « une manifestation concrète de la relation de confiance entre l'État et une grande religion, mais aussi le moyen d'assurer la pérennité et le développement d'une institution et de répondre à des inquiétudes que certains peuvent éprouver ». 

Contact presse AEOF
Carol Saba – responsable de la communication
Email : carol.saba@wanadoo.fr
Tel (portable) : + 33 (0) 6 20 18 46 77 – Tel/Fax : + 33 (0) 1 45 33 43 13

Print Friendly, PDF & Email
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski