25/09/2017
Actualités
Page d'accueil > Actualités > Exposition sur les Russes de Gallipoli à Belgrade
Exposition sur les Russes de Gallipoli à Belgrade

Exposition sur les Russes de Gallipoli à Belgrade

Le 15 septembre aura lieu à la « Maison russe » de Belgrade l’inauguration de l’exposition intitulée « Dieu avec nous ! Que ressuscite la Russie ! », consacrée aux héros de l’Armée blanche et à l’histoire des émigrés russes. L’exposition, préparée par l’Union des descendants des combattants russes de Gallipoli, évoque le sort des Russes qui se sont retrouvés sur la presqu’île désertique de Gallipoli, en Turquie, où ils ont continué avec abnégation à servir leur patrie, gardant fermement leurs idéaux et leurs traditions. L’exposition est principalement constituée de photographies uniques des archives familiales des Russes de Gallipoli. Ce n’est pas un hasard si l’exposition est ouverte dans la capitale de la Serbie, pays qui a accueilli les Russes pendant les années de persécutions. En 1921, 40.000 émigrés russes ont trouvé refuge au Royaume des Serbes, Croates et Slovènes, la future Yougoslavie. C’est ainsi que la Serbie est devenue l’un des plus grands centres de la diaspora russe. Les Russes y jouissaient des mêmes droits que les citoyens du pays, tandis que le roi Alexandre de Yougoslavie s’était donné pour tâche non seulement de fournir abri, nourriture et soins médicaux aux réfugiés russes, mais aussi de « préserver l’âme russe chez les Russes ». Il est symbolique que l’ouverture de cette exposition ait lieu dans les murs de la Maison russe de Belgrade, qui a été construite sur les plans d’un Russe de Gallipoli, le colonel Basile Baumgarten, célèbre ingénieur et architecte militaire. La Maison russe « Empereur Nicolas II » [telle qu’elle était appelée avant l’arrivée au pouvoir des communistes en Yougoslavie, ndt] est devenu le foyer spirituel, culturel et social de la vie russe. Elle abritait une chapelle, les collèges russo-serbes de garçons et de filles, une école primaire, la bibliothèque publique russe, l’Institut scientifique russe, le Théâtre public russe, la Société musicale russe, la Société sportive russe « Sokol » et le musée dédié à l’empereur Nicolas II. À l’inauguration de l’exposition prendra part Xénia Baumgarten, la petite-fille de l’architecte, et on attend également des descendants des Russes de Gallipoli, de Russie, de Grande-Bretagne, de France et d’Australie. Lors de l’inauguration seront chantés les anciens hymnes russes. Dans le cadre du programme sont prévues la présentation et la projection du film documentaire sur le général Wrangel dont la tombe se trouve à Belgrade. Le film documentaire en question a été réalisé avec la participation d’historiens serbes et russes. Il a été produit par l’éditeur serbe « Bernar».

Source

Print Friendly, PDF & Email
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski