16/01/2017
Actualités
Page d'accueil > Actualités > La « Conférence Saint Germain d’Alaska » de la jeunesse orthodoxe a lieu actuellement à Washington
La « Conférence Saint Germain d’Alaska » de la jeunesse orthodoxe a lieu actuellement à Washington

La « Conférence Saint Germain d’Alaska » de la jeunesse orthodoxe a lieu actuellement à Washington

Cette conférence, organisée par les diocèses d’Amérique du Nord de l’Église orthodoxe russe hors-frontières, a lieu à Washington du 23 au 27 décembre. Le programme est constitué par une série de tables rondes, et par des offices et différentes manifestations dans l’église orthodoxe russe de la ville, dédiée à saint Jean Baptiste. Comme l’a évoqué le recteur de la paroisse, l’archiprêtre Victor Potapov, la conférence, qui a lieu pour la 37ème fois, rassemble 200 personnes, âgées de 14 à 27 ans. Celles-ci viennent de différentes villes des diocèses des États-Unis de l’Église orthodoxe russe hors-frontières, mais aussi du Canada, d’Australie et de Russie. Le père Victor a rappelé que « saint Germain d’Alaska était un grand missionnaire russe de la fin XVIIIème siècle et du début du XIXème, qui était venu en Alaska apporter aux habitants locaux la lumière de l’orthodoxie ». Dans le cadre de la conférence ont lieu deux communications principales, dont l’une est intitulée « comment mener une vie orthodoxe dans une société non-orthodoxe ». Comme l’a souligné le père Victor, « c’est très important, parce que l’orthodoxie n’est pas une religion dominante en Amérique ». En outre, une autre conférence est dédiée à l’un des saints les plus vénérés dans la diaspora russe, saint Jean de Changhaï et de San Francisco, dont le cinquantenaire du trépas a été commémoré cette année. Sa vie a est racontée par l’archiprêtre Pierre Perekrestov de San Francisco. Celui-ci a apporté un coffret avec les reliques du saint qui restera dans l’église pendant toute la durée de la conférence. Parmi les activités de la conférence, il y a également les « classes de maîtres » pendant lesquelles des thèmes comme le sacrement du mariage et du baptême sont évoquées, ainsi que l’importance d’être de bons parrains et marraines.

Source

Print Friendly
Scroll To Top
Jovan Nikoloski