25/09/2017
Actualités
Page d'accueil > Actualités > Le dirigeant du centre de presse du Patriarcat de Géorgie : « Notre peuple ne permettra pas les « mariages » de même sexe »
Le dirigeant du centre de presse du Patriarcat de Géorgie : « Notre peuple ne permettra pas les « mariages » de même sexe »

Le dirigeant du centre de presse du Patriarcat de Géorgie : « Notre peuple ne permettra pas les « mariages » de même sexe »

Le peuple géorgien se prononcera toujours contre les « mariages » de même sexe, au titre desquels une action en justice a été déposée récemment devant le tribunal. C’est ce qu’a déclaré au site « Novosti-Grouzia » le dirigeant du centre de presse du Patriarcat de Géorgie, l’archiprêtre David Charachenidzé. La semaine dernière, Georges Tatichvili a déposé une plainte devant la Cour constitutionnelle de Géorgie, exigeant de légaliser les « mariages » homosexuels. Peu de temps après, celui-ci a déclaré que des pressions étaient exercées contre lui, dont celles de certains parlementaires géorgiens. « Si l’on permet un tel précédent, qu’il émane du pouvoir exécutif, législatif ou judiciaire, le peuple géorgien, qui a une seule et même position à ce sujet, ne le permettra jamais » a dit le père David. Celui-ci a souligné qu’il se trouvait, au niveau du pouvoir en Géorgie, des gens qui pensent sainement et qui ne soutiendront pas les provocateurs. En commentant les déclarations que font périodiquement les représentants du mouvement LGBT au sujet de menaces et de sévices qu’ils auraient subis, l’archiprêtre a émis la possibilité que certains se blesseraient eux-mêmes afin d’engager des processus indésirables. « En Géorgie, personne ne les menacent. C’est complètement absurde », a souligné Charachenidzé. « Les portes de l’église sont ouvertes à tous, dont les LGBT », a-t-il mentionné. « Ils viennent à l’église. Nous ne nous détournons pas d’eux, au contraire, nous manifestons une grande attention à ces gens, afin de les aider à surmonter cela. J’avais un fils spirituel qui souffrait, on peut dire, de cette déviation, et il s’efforçait de la combattre », a conclu le père David.

Source

Print Friendly, PDF & Email
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski