23/03/2017
Actualités
Page d'accueil > Actualités > Le patriarche de Moscou Cyrille : « Je suis heureux de saluer, le pieux, bon et hospitalier peuple serbe »
Le patriarche de Moscou Cyrille : « Je suis heureux de saluer, le pieux, bon et hospitalier peuple serbe »

Le patriarche de Moscou Cyrille : « Je suis heureux de saluer, le pieux, bon et hospitalier peuple serbe »

Dès son arrivée à Belgrade, le 14 novembre, le patriarche de Moscou Cyrille s’est rendue à la cathédrale Saint-Michel, dans la capitale serbe. Dans la cathédrale, en présence d’une foule nombreuse, les primats des Églises orthodoxe russe et serbe ont assisté à un court office d’intercession. À l’issue de celui-ci, le patriarche serbe Irénée a adressé notamment les paroles suivantes au primat de l’Église russe : « Nous considérons votre visite à notre Église et à notre peuple comme un don particulier, c’est pourquoi ce jour est pour nous une grande fête. Ce n’est pas la première fois que vous vous trouvez dans la patrie de St Sava. Votre amour envers notre peuple et St Sava s’est manifesté plus d’une fois et avait déjà trouvé sa confirmation avant la présente visite. Nous le savons et l’apprécions. Nous savons que vous suivez tous les événements importants dans la vie du peuple serbe et en particulier ce qui se passe au Kosovo et en Métochie ». Le patriarche Irénée a remercié chaleureusement le Primat de l’Église orthodoxe russe pour sa participation à la restauration des églises et monastères à Prizren et dans les autres villes du Kosovo et de la Métochie. Dans sa réponse, le patriarche Cyrille a déclaré :

« Votre Sainteté, éminentissimes frères archipasteurs, révérends Pères, chers frères et sœurs,
Je suis sincèrement heureux de séjourner en Serbie, pays cher à mon cœur. Je suis heureux de voir, en bonne santé, Votre bien-aimée Sainteté ainsi que les confrères archipasteurs, parmi lesquels nombreux sont ceux que je connais bien personnellement et que je salue chaleureusement. La visite en Serbie revêt une grande signification pour moi, c’est toujours avec un sentiment particulier que j’entre sur cette terre, sanctifiée par les prières et les labeurs du grand saint hiérarque Sava et des autres hiérarques et confesseurs serbes, par les exploits des masses de saints moines et moniales, par le sang de nombreux martyrs et nouveaux martyrs. Je suis heureux de saluer le pieux, bon et hospitalier peuple serbe, avec lequel les peuples de la sainte Russie sont reliés par des liens anciens et solides d’amour. Notre fraternité s’est bâtie historiquement : elle a été sanctifiée par la confession commune de la foi et fortifiée par de nombreuses et lourdes épreuves vécues ensembles ; nous avons toujours connu ensemble des joies et des tristesses communes. Au moment difficile pour nos frères, nous sommes toujours prêts à les épauler, et nous savons que nous trouverons toujours chez eux compréhension et soutien solide. Il m’est arrivé de venir ici précédemment également, en tant que président du département des affaires ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou et, l’an dernier, à l’invitation de Votre Sainteté et avec les primats des autres Églises orthodoxes locales, j’ai participé aux solennités du 1700ème anniversaire de l’édit de Milan. Mais ma présente visite irénique revêt un caractère particulier. Elle sera entièrement consacrée à la prière commune et aux contacts fraternels avec Votre Sainteté, au souvenir des pages glorieuses de notre histoire commune et à la discussion des plans pour l’avenir. J’espère que ma présente visite en Serbie constituera la digne continuation de nos rapports, qui ont commencé par la visite irénique de Votre Sainteté à l’Église orthodoxe russe et qu’elle constituera un bon apport au développement des relations entre nos Églises. Je prie pour que le Seigneur accorde la paix et des jours heureux à votre troupeau aimé de Dieu, et qu’Il envoie à Votre Sainteté la force physique et Son aide toute-puissance, pendant de nombreuses et bonnes années ».
On peut visionner ici un court film vidéo sur l’arrivée du patriarche Cyrille à Belgrade et la doxologie en la cathédrale Saint-Michel.

Source et photographie

Print Friendly
Scroll To Top
Jovan Nikoloski