25/09/2017
Actualités
Page d'accueil > A la Une > Le « Pew Research Center » relève que les orthodoxes perdent plus rapidement leur identité aux États-Unis que les autres groupes religieux
Le « Pew Research Center » relève que les orthodoxes perdent plus rapidement leur identité aux États-Unis que les autres groupes religieux

Le « Pew Research Center » relève que les orthodoxes perdent plus rapidement leur identité aux États-Unis que les autres groupes religieux

Le « Pew Research Center », le célèbre centre d’études et de recherches religieuses, sociales et politiques, a produit un rapport concernant les religions aux États-Unis, dont l’orthodoxie. Il résulte de ce rapport que les orthodoxes perdent plus rapidement leur identité aux États-Unis que les autres groupes religieux. L’étude présente des résultats statistiques concernant le christianisme orthodoxe aux États-Unis les comparant avec celles des autres entités religieuses, chrétiennes et non-chrétiennes. Concrètement, selon l’enquête, « les chrétiens orthodoxes se trouvent au niveau le plus bas en ce qui concerne leur fidélité à la foi orthodoxe d’une génération à une autre, c’est-à-dire que seuls 50% déclarent qu’ils s’identifient à la foi orthodoxe dans le pays, au milieu de chrétiens et de non-chrétiens. Plus particulièrement, seuls 53% des adultes qui ont été élevés au sein de l’Église orthodoxe continuent à s’appeler chrétiens orthodoxes tandis que ce chiffre est de 80% chez les hindouistes, 75% chez les israélites, 64% chez les mormons et 59% chez les catholiques-romains. Les mariages religieux connaissent une chute générale de 6%, tandis que le pourcentage des mariages chez les chrétiens orthodoxes se trouve à un niveau bien plus bas que dans les autres confessions. En 2007, 58% des chrétiens orthodoxes se déclaraient mariés, tandis qu’en 2014, ce chiffre n’était que de 48%, ce qui correspond à une chute de 10%. Or, chez les catholiques-romains, le chiffre correspondant est de 6%, chez les protestants, 4% et chez les israélites, 1%. En même temps, le nombre des mariages de ceux qui se définissent comme athées a diminué de 3%. Il est également mentionné dans l’étude que « l’Église orthodoxe montre qu’elle est plus touchée par les mariages inter-religieux que toutes les autres religions. Les hindouistes sont les plus nombreux à avoir un époux ou compagnon de même religion, et le pourcentage correspondant s’élève à 91%. Suivent les mormons avec 82%, les musulmans avec 79%, tandis que 75% des catholiques-romains et des protestants évangéliques sont mariés ou bien cohabitent avec un époux ou compagnon qui appartient à la même religion. Pour les chrétiens orthodoxes, ce chiffre n’est que de 53%. Du point de vue économique, les chrétiens orthodoxes disposent des revenus les plus élevés par personne, comparés aux autres religions chrétiennes. 29% des chrétiens orthodoxes ont un revenu familial annuel supérieur à 100.000 dollars, en comparaison avec les catholiques-romains pour lesquels ce pourcentage est de 19%, et de 14% pour les évangéliques. L’enquête intégrale a été publiée le 12 mai 2015 sous le titre « «America’s Changing Religious Landscape» ici.

Source

Print Friendly, PDF & Email
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski