16/01/2017
Actualités
Page d'accueil > A la Une > Le représentant du patriarche Bartholomée a célébré un trisagion devant le cercueil de l’ambassadeur André Karlov sur l’aéroport d’Ankara
Le représentant du patriarche Bartholomée a célébré un trisagion devant le cercueil de l’ambassadeur André Karlov sur l’aéroport d’Ankara

Le représentant du patriarche Bartholomée a célébré un trisagion devant le cercueil de l’ambassadeur André Karlov sur l’aéroport d’Ankara

Le premier sujet évoqué sur les chaînes télévisées turques, en retransmission directe, a été la cérémonie d’adieux devant le cercueil de l’ambassadeur russe Andreï Karlov. Lors d’une courte cérémonie sur l’aéroport d’Ankara, les représentants de la direction politique et culturelle de la République de Turquie, des autorités militaires ainsi que des membres du corps diplomatique, ont fait leurs adieux à l’ambassadeur russe assassiné. Les épouses des ambassadeurs en poste à Ankara, dont l’épouse de l’ambassadeur grec, ont présenté leurs condoléances à l’épouse du défunt. Les derniers adieux ont été prononcés par le grand archimandrite Bessarion, au nom du patriarche Bartholomée. Le cercueil a été placé dans un local spécialement aménagé, où le père Bessarion a célébré un trisagion. Celui-ci a prié pour le repos de l’âme du défunt, fils de l’Église orthodoxe, en présence de la veuve. Ensuite, il a présenté à celle-ci les condoléances du patriarche Bartholomée. À son tour, la veuve a exprimé sa reconnaissance au patriarche pour avoir envoyé un prêtre réciter la prière des défunts devant le cercueil, avant son départ pour la Russie. Ensuite, le père Bessarion a encensé le cercueil jusqu’à l’avion. Le même jour, le patriarche œcuménique s’est rendu au consulat de la Fédération de Russie à Istanbul, afin d’y signer le registre de condoléances.

Sources : 1 et 2

Print Friendly
Scroll To Top
Jovan Nikoloski