29/03/2017
Actualités
Page d'accueil > A la Une > Le Saint Synode de l’Eglise orthodoxe russe a appelé l’uniatisme une « plaie qui ne cicatrise pas » dans les relations orthodoxes-catholiques
Le Saint Synode de l’Eglise orthodoxe russe a appelé l’uniatisme une « plaie qui ne cicatrise pas » dans les relations orthodoxes-catholiques

Le Saint Synode de l’Eglise orthodoxe russe a appelé l’uniatisme une « plaie qui ne cicatrise pas » dans les relations orthodoxes-catholiques

234330.pLe 16 avril, faisant le bilan de sa visite en Amérique latine devant le Saint-Synode de l’Église orthodoxe russe, le patriarche Cyrille a évoqué sa rencontre avec le pape et la question de l’uniatisme en Ukraine (Église grecque-catholique). “Les membres du Saint Synode ont insisté sur la déclaration du patriarche et du pape à propos de l’uniatisme : « La méthode de l’« uniatisme » du passé, comprise comme la réunion d’une communauté à une autre, en la détachant de son Église, n’est pas un moyen pour recouvrer l’unité. » Les membres du Synode ont déclaré regretter les réactions de la direction de l’Église gréco-catholique ukrainienne à cette partie du texte et à la déclaration en général.

Le Saint Synode a souligné que l’uniatisme restait une plaie qui ne cicatrise pas dans les relations orthodoxes-catholiques, et a soutenu l’appel à la réconciliation entre orthodoxes et gréco-catholiques en Ukraine, ainsi qu’à la recherche de formes de coexistence acceptables pour les deux parties, formulé par le patriarche de Moscou et le pape de Rome.”

Source (dont photographie) : Patriarcat de Moscou

Print Friendly
Scroll To Top
Jovan Nikoloski