25/06/2017
Actualités
Page d'accueil > Actualités > Les Français et Noël

Les Français et Noël

L'Ifop (Institut français d'opinion publique) a publié un sondage sur les Français et Noël effectué en décembre 2012 pour Sud-Ouest Dimanche. Présentation des résultats (résultats de l'étude): " Par la passé perçue plutôt comme une fête religieuse, la fête de Noël est aujourd’hui plutôt représentée comme une fête familiale, un moment de rassemblement avec ses proches. La tradition familiale est particulièrement prégnante et est de plus en plus présente dans les représentations associées à la fête de Noël.
Les Français restent quasi-unanimes à considérer le réveillon du 24 décembre comme une occasion de faire plaisir à ses proches (89%, -5 par rapport à 1997) et un moment de tradition qui rappelle l’enfance (89%, +6). Dans le même ordre d’idées, Noël apparaît de plus en plus comme une occasion unique de se retrouver en famille pour trois quarts des personnes interrogées (77%, +14) dans une société plus individualiste et plus mobile et dans laquelle la sphère familiale s’est réduite. Traduisant une hausse de dix points par rapport à 1997, 87% estiment également que Noël correspond à une rare occasion d’entretenir les traditions familiales et de conserver ses racines. La fête de Noël tient ainsi lieu de moment de retrouvailles qui permet de renouer avec sa famille, avec son enfance. Le mouvement de repli sur la sphère privée et sur la famille se manifeste par ailleurs avec l’affaiblissement de l’esprit de solidarité pendant Noël. 75% des Français assimilaient Noël en 1997 à un moment où l’on se sent plus solidaire des pauvres et des isolés, contre 57% aujourd’hui, soit une baisse de 18 points. Opère sur ce point un clivage générationnel : les séniors insistent davantage sur la solidarité au moment de Noël (72%) et s’opposent aux autres générations (57% en moyenne).

Si l’aspect religieux semble être une réalité pour de nombreux Français, ce sentiment est moins partagé aujourd’hui, notamment parmi les jeunes générations, et la fête de Noël semble s’en être un peu démarquée. Une majorité de personnes interrogées considère en effet que Noël est la fête de la Nativité, la naissance du Christ (68%, stable) et une proportion plus élevée, quoiqu’en baisse, insiste sur la nécessité d’expliquer aux enfants l’origine religieuse de Noël, y compris si l’on n’est pas croyant (82%, -7). Pour autant, les Français sont partagés concernant la nécessité de transmettre un message religieux aux enfants (52%). Seulement 41% des moins de 35 ans considèrent cette nécessité, contre 66% des 65 ans et plus. En baisse de seize points auprès de l’ensemble par rapport à 1997, ce résultat est un indicateur de la moindre importance de l’aspect religieux de la fête de Noël aujourd’hui. Toutefois, malgré l’affaiblissement des croyances religieuses, seuls 25% des interviewés jugent que fêter Noël n’a plus aucun sens (-13)."

Source: Ifop

Print Friendly
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski