27/05/2017
Actualités
Page d'accueil > Actualités > Europe > Mgr Jérôme plaide pour une Eglise plus tolérante

Mgr Jérôme plaide pour une Eglise plus tolérante

Mgr Jérôme, archevêque d’Athènes, lors de son homélie à la cathédral de Kalamata, s’est distancié de la position du Saint Synode de l’Eglise orthodoxe grecque, qui avait décrit la semaine dernière la cohabitation entre les couples non mariés comme «prostitution», en disant que l’Église devrait être plus ouverte d’esprit et moins moralisatrice, nous apprend le quotidien grec Ekathimerini.
En outre, l’archevêque a souligné qu’« il nous incombait de savoir que chacun dépend de l’autre et point de lui-même ; quant à l’Eglise, elle doit s’occuper de l’être-même de l’homme, car nous donnons malheureusement l’impression qu’elle n’existe que pour rendre les hommes bons ».

Plus loin dans son homélie, il a insisté sur le fait que « l’Eglise est appelée à démontrer qu’elle existe selon la volonté du Christ, et point comme le veut le monde ».
Enfin, adressant un message clair à tous les « opposants », l’archevêque a déclaré que « notre plus grand péché est l’amour de soi, notre culte de nous-mêmes et notre égocentrisme (…). Nous, les évêques, nous sommes en premier lieu appelés à comprendre que l’Eglise n’est point un institut de formation morale, comme cela s’entend si souvent. Elle est le lieu qui offre et concrétise un réseau relationnel au sein duquel l’homme meurt en tant qu’ego ».
La déclaration du Saint-Synode, apparemment influencée par Mgr Anthime de Thessalonique, a été une réaction au plan du gouvernement grec d’introduire une loi accordant les mêmes droits aux couples qui vivent ensemble que les droit des couples mariés.
Sources : Ekathimirini.gr ; Romfea.gr

Print Friendly
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski