25/09/2017
Actualités
Page d'accueil > Actualités > Pour la deuxième année consécutive, la fête de la Dormition ne sera pas célébrée au monastère de la Très-Sainte-Mère-de-Dieu de Soumela (région de Trébizonde)
Pour la deuxième année consécutive, la fête de la Dormition ne sera pas célébrée au monastère de la Très-Sainte-Mère-de-Dieu de Soumela (région de Trébizonde)

Pour la deuxième année consécutive, la fête de la Dormition ne sera pas célébrée au monastère de la Très-Sainte-Mère-de-Dieu de Soumela (région de Trébizonde)

Le Patriarcat œcuménique a publié le communiqué suivant, à l’attention de tous ceux qui s’adressent au Patriarcat au sujet de la liturgie du 15 août au monastère de la Très-Sainte-Mère-de-Dieu de Soumela (Région de Trébizonde), qui avait été célébrée plusieurs fois dans ce monastère à présent désaffecté, mais qui, déjà l’an dernier, n’avait pas eu lieu : « Étant donné que sont adressées dernièrement au Patriarcat œcuménique des demandes à ce sujet, il est communiqué ce qui suit : 1) Cette année, à nouveau, la divine liturgie ne sera pas célébrée le jour de la fête de la Dormition de la Mère de Dieu en l’église de la Mère de Dieu de Soumela à Matsouka, dans la région de Trébizonde (Pont), parce que les travaux de restauration continuent au monastère. Il est prévu que ceux-ci seront achevés avant la grande fête de la Mère de Dieu au mois d’août 2018. 2) En revanche, la sainte liturgie sera célébrée, par Sa Toute-sainteté le patriarche Bartholomée, sur les ruines de l’église du monastère de la Mère de Dieu « Faneromeni » près d’Artaki, dans la région de Cyzique, le 23 août, à l’occasion de la clôture de la fête de la Dormition de la Mère de Dieu. Fait au Patriarcat le 27 juin 2017 ».

Source

Print Friendly, PDF & Email
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski