25/05/2017
Actualités
Page d'accueil > Lire > Recension: Michel Quenot, « L’Ami des hommes »

Recension: Michel Quenot, « L’Ami des hommes »

L_Ami_des_hommesMichel Quenot, L’Ami des hommes. Invitation à la rencontre de Celui qui est, Éditions du Signe, Strasbourg, 2013, 129 p.
Le protopresbytre Michel Quenot, bien connu pour ses nombreux ouvrages – dont la plupart sont consacrés aux icônes – nous donne ici un recueil de courtes méditations sur ce que peut apporter le Christ à l’homme contemporain désorienté dans sa quête de liberté et de bonheur.
Il part de la constatation que nous vivons dans un monde déshumanisé, où règnent les machines (aujourd’hui électroniques), où la personne est oubliée, où notre identité est menacée, et où « l’interreligieux » mêle les religions en une nouvelle Babel où finit par se perdre toute notion du vrai Dieu. Il constate parallèlement que tous les hommes aspirent au bonheur mais échouent souvent à le trouver faute de prendre la bonne direction, tandis que dans notre société post-chrétienne peu de chrétiens sont capables de l’indiquer faute de témoigner authentiquement des valeurs chrétiennes.
Il propose alors, face à l’impasse d’un monde sans Dieu, une redécouverte du Christ, qui est, « Celui qui est » vraiment (Ex 3, 14), mais aussi, selon une expression mainte fois répétée dans les prières liturgiques, « l’Ami des hommes ».
Cette redécouverte prend la forme de brèves réflexions aux titres évocateurs: « L’Invisible devenu visible », « Le Visage des visages », « L’amour en acte », « Un Dieu personnel », « L’expérience de Dieu », « Le désir réorienté », « Un visage de Lumière », « La tragédie assumée et vaincue », « Un seuil vers le Royaume », « La Lumière du monde », « Une société plus humaine », « Une parabole pour notre temps », « Connais-toi toi-même », « Deviens ce que tu es », « Naître avec et entrer dans la lumière », « L’unification de la personne », « Le don du face à face véritable », « À la source de la Vie », « Un choix pour la vie », « La beauté du monde spirituel, « La bonne odeur du Christ », « Le Seul toujours fidèle », « La vraie richesse », « La mort apprivoisée », La vie après la mort », « Du néant à l’être », « De la vie à la Vie », etc.

Dans son Préambule, l’auteur présente ainsi son projet : « Personne n’a jamais parlé, agi et aimé comme Lui. Et il n'est pas question ici d’un personnage hors du commun ou d’un surhomme mais du Dieu-homme. Certes, la confusion et l'indifférence entretenues par de nombreux éléments caricaturaux sèment le doute. Créateur du monde visible et invisible, il nous a marqué, même si nous l'ignorons, du sceau de son être, car notre structure profonde reflète son image, image ternie et peut-être enfouie, parfois même méconnaissable. La prise en compte de cette réalité, par un effort de mise à son écoute, permet de tisser une relation avec Lui et d’orienter notre vie. Corps, âme, esprit, l'homme vit pleinement lorsqu’il développe sa vie spirituelle qui débouche sur la vie éternelle. Et la vie éternelle, c’est connaître Dieu. Le texte qui suit laisse entrer et sortir chacun à sa guise. Il entraîne dans une expérience de vie, expérience suprême de la rencontre avec Celui qui nous fait vivre. Sans prétention, il s’adresse au cœur des hommes et des femmes en quête de sens: invitation à la rencontre unique et bouleversante du Dieu-homme qui s'est fait l’Ami des hommes. »
Comme d’habitude, l’approche du Père Michel est délicate et chaleureuse. Son projet de toucher un large public par un style très simple s’accompagne ici d’une édition particulièrement bon marché (9 euros!), mais néanmoins de grande qualité, le seul sacrifice consenti étant celui des couleurs dans les nombreuses illustrations qui parsèment l’ouvrage, des illustrations cependant parfaitement reproduites et dont le choix est comme d’habitude excellent.
Jean-Claude Larchet

Print Friendly
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski