26/03/2017
Actualités
Page d'accueil > A la Une > Séance solennelle du Saint-Synode de l’Église orthodoxe roumaine
Séance solennelle du Saint-Synode de l’Église orthodoxe roumaine

Séance solennelle du Saint-Synode de l’Église orthodoxe roumaine

La séance solennelle du Saint-Synode de l’Église orthodoxe roumaine a eu lieu le 28 octobre en la résidence patriarcale de Bucarest, sous la présidence du patriarche de Roumanie Daniel. Dans le cadre de la séance, Mgr Barlaam de Ploieşti, évêque-vicaire du patriarche de Roumanie, a présenté un rapport de synthèse sur les activités entreprises dans l’Église orthodoxe roumaine durant l’année 2015, à savoir l’année solennelle de la mission de la paroisse et du monastère aujourd’hui et aussi l’année commémorative de saint Jean Chrysostome et des grands pasteurs des différents diocèses. Le patriarche a mentionné que toutes ces activités ont une signification plus grande que de simples moments festifs ou commémoratifs. « Nous voyons la grande bénédiction de ces années à thèmes parce que dans un monde dispersé, fragmenté et désorienté, nous devons suivre un ou deux de ces thèmes au cours d’une année civile. Il y a en effet un besoin d’approfondir les deux aspects, ceux de la foi et de la vie liturgique orthodoxe, de même que les aspects de nos priorités missionnaires. Les besoins vont très souvent en s’accroissant et en se multipliant et nous devons considérer dans cette perspective, quelles priorités sont urgentes et où un besoin plus grand de coresponsabilité et de coopération se manifeste », a déclaré le patriarche. Au cours de cette réunion, plusieurs livres récemment publiés par la maison d’édition du Patriarcat de Roumanie ont été promus : l’annuaire du Patriarcat de Roumanie, des documents sur la canonisation des saints roumains, le dictionnaire des hiérarques roumains et étrangers au service des fidèles de l’Église orthodoxe roumaine, et « Saint Jean Chrysostome, un grand missionnaire de l’Église ». Toujours pendant cette réunion, saint Georges (Karslidis + 1959) le nouveau confesseur de Dramas (Grèce) a été introduit dans le calendrier de l’Église orthodoxe roumaine, la date de sa commémoration étant fixée au 4 novembre. À ce sujet, le patriarche a évoqué le fait que saint Georges Karslidis était un exemple de prière et de mission. « Nous sommes reconnaissants à Dieu pour la grâce révélée dans la vie et les œuvres de saint Georges, le confesseur de Dramas, qui est un intercesseur dans les cieux pour tous les pays où il a vécu, particulièrement pour la Grèce, mais aussi pour nous, car nous avons reçu en 2010 son icône et ses saintes reliques. Nous remercions S.E. le métropolite Pavlos pour son zèle particulier à vénérer les ascètes et prier les saints. Les icônes et les saintes reliques seront données à une église de Bucarest, qui aura également saint Georges de Dramas pour protecteur. C’est une grande bénédiction pour nous de recevoir de nouveaux intercesseurs et d’observer la vie d’un homme qui décéda dans le Seigneur en 1959. Nous avons ici l’exemple d’un ascète et d’un missionnaire » ajouté le patriarche.

Source

Print Friendly
Scroll To Top
Jovan Nikoloski