22/06/2017
Actualités
Page d'accueil > A la Une > Sixième assemblée des évêques orthodoxes canoniques d’Australie, Nouvelle Zélande et Océanie
Sixième assemblée des évêques orthodoxes canoniques d’Australie, Nouvelle Zélande et Océanie

Sixième assemblée des évêques orthodoxes canoniques d’Australie, Nouvelle Zélande et Océanie

La sixième assemblée des évêques orthodoxes canoniques d’Australie, Nouvelle Zélande et Océanie a tenu sa séance de travail le jeudi 8 décembre. Celle-ci a eu lieu au bureau de l’Archidiocèse orthodoxe grec de Sydney. Conformément au règlement des Assemblées épiscopales dans la diaspora orthodoxe, la séance était présidée par le représentant du Patriarcat œcuménique, S.E. l’archevêque Stylianos. Les évêques canoniques suivants des diocèses orthodoxes d’Australie et de Nouvelle Zélande ont participé à la session : l’archevêque Stylianos (Patriarcat œcuménique), l’archevêque Paul (Patriarcat d’Antioche), l’évêque Georges de Canberra (Patriarcat de Moscou – Église russe hors-frontières), l’évêque Silouane (Patriarcat de Serbie), l’évêque Michel (Patriarcat de Roumanie), le métropolite Amphiloque (Patriarcat œcuménique), l’évêque Ezechiel, évêque auxiliaire de l’archevêque Stylianos (Patriarcat œcuménique), l’évêque Séraphim d’Apollonia, évêque auxiliaire de l’archevêque Stylianos (Patriarcat œcuménique), l’évêque Nicandre de Dorilaion, évêque auxiliaire de l’archevêque Stylianos (Patriarcat œcuménique), l’évêque Jacques de Miletoupolis, évêque auxiliaire de l’archevêque Stylianos (Patriarcat œcuménique). Dans son allocution d’ouverture, le président de l’Assemblée épiscopale a mentionné le 25ème anniversaire de l’élection et de l’intronisation de S.S. Bartholomée en tant qu’archevêque de Constantinople – Nouvelle Rome, et Patriarche œcuménique. Il a également souhaité la bienvenue au nouvel évêque serbe, Mgr Silouane, au sein de l’Assemblée épiscopale. L’archevêque Stylianos a souligné l’importance du Saint et Grand Concile qui a eu lieu en juin de cette année. Il a déclaré ensuite que, après de nombreux siècles, grâce aux efforts du patriarche Bartholomée et des primats des Églises orthodoxes, avec la participation de nombreux hiérarques, l’unité de l’Église orthodoxe a été proclamée au monde. En outre, l’occasion y a été donnée de discuter des conditions difficiles dans lesquelles l’Église orthodoxe doit s’affirmer elle-même dans une monde sécularisé et plein de défis. L’Église orthodoxe est appelée à répondre à ceux-ci et à guider le peuple orthodoxe. Après la séance de travail, un communiqué a été publié, dans lequel les évêques ont souligné les problèmes auxquels est confrontée l’Église orthodoxe en Australie et en Nouvelle Zélande : la sacralité du mariage entre un homme et une femme doit être manifestée dans la vie du couple béni par Dieu au moyen du sacrement du mariage ; le programme d’éducation basé sur des principes chrétiens, grâce auquel un enfant peut être élevé ; canonicité des clercs en Australie ; aumôniers orthodoxes à l’université ; rapport sur les aumôniers des hôpitaux. Les évêques ont dénoncé toute forme de violence qui est faite au nom de la religion. Ils ont aussi appelé chacun à exprimer et à cultiver le respect mutuel, indépendamment de la race, de la langue, et la religion ou des convictions personnelles. Le site de l’Assemblée des évêques orthodoxes canoniques en Australie, Nouvelle Zélande et Océanie donne des renseignements très détaillés sur l’orthodoxie dans ces pays, avec la liste des évêques, le nombre et la situation des églises et monastères de toutes les juridictions, une carte interactive, etc.

Source

Print Friendly
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski