20/09/2017
Actualités
Page d'accueil > Actualités > Un office de requiem pour le neuvième anniversaire du décès d’Alexandre Soljenitsyne, a été célébré à Kislovodsk, ville natale du grand écrivain
Un office de requiem pour le neuvième anniversaire du décès d’Alexandre Soljenitsyne, a été célébré à Kislovodsk, ville natale du grand écrivain

Un office de requiem pour le neuvième anniversaire du décès d’Alexandre Soljenitsyne, a été célébré à Kislovodsk, ville natale du grand écrivain

Le 3 août, à l’occasion du neuvième anniversaire du décès d’Alexandre Soljenitsyne, a eu lieu la « marche » traditionnelle, dont les participants sont les habitants de la ville thermale de Kislovodsk (Caucase) et les curistes. La « marche » emprunte la route suivie en septembre 1994 par Alexandre Soljenitsyne, alors qu’il était rentré en Russie et traversait sa ville natale, se rappelant de sa lointaine enfance. À la fin de cette marche « sur l’itinéraire du retour de Soljenitsyne » a été célébré un office de requiem pour l’écrivain d’éternelle mémoire en l’église Saint-Pantéléimon, où il avait été baptisé en 1918. L’office a été célébré par le doyen des paroisses du district de Kislovodsk, le recteur de l’église Saint-Nicolas, l’archiprêtre Jean Znamensky assisté par le clergé de l’église Saint-Pantéléimon. À l’issue de l’office, l’archiprêtre a transmis à l’assistance la bénédiction de l’archevêque de Piatigorsk et de Tcherkessie Théophilacte et a rappelé sa rencontre avec le grand écrivain à Kislovodsk en 1994. L’archiprêtre a attiré l’attention sur « l’exploit de vie chrétienne d’Alexandre Soljenitsyne qui durant les années d’athéisme a gardé la foi transmise dans sa famille de génération en génération, et qui s’est renforcée dans les camps du Goulag. Il vivait d’après la foi. C’était la vie de son âme. La vie comme prière et comme accomplissement de l’Évangile. Les obsèques d’Alexandre Soljenitsyne a eu lieu au monastère Donskoï de Moscou, le lieu du repos de nombreux dignes fils de l’Église et de la Russie. C’est le témoignage que cet homme avait réellement suivit notre Seigneur Jésus-Christ durant sa vie terrestre ». Ensuite a été proposé à tous les assistants des colybes bénis lors de l’office. Soljenitsyne mourut à Moscou le 3 août 2008 à l’âge de 90 ans.

Source (dont photographie) : Blago-kavkaz

Print Friendly, PDF & Email
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski