23/10/2017
Actualités
Page d'accueil > Résultats de la recherche : Juliana Schmemann

Résultats de la recherche : Juliana Schmemann

Recension: Juliana Schmemann, « The joy to serve »

Joy_to_serve Juliana Schmemann, « The joy to serve », Alexander Press, Montréal, 2009 , 88 p. (collection « Orthodoxy in dialogue with the modern world » n° 6).

Au soir de sa vie, matushka Juliana Schmemann, l’épouse du regretté père Alexandre, nous livre, dans ce petit livre, le fruit de son expérience d’épouse de prêtre, sous forme de divers conseils donnés à toutes les épouses de prêtres.
Matushka Juliana a bien conscience que le statut d’une femme de prêtre peut revêtir des formes très diverses. Elle-même exerça à temps plein, pendant plusieurs décennies, une activité d’enseignante puis de directrice d’une grande école new-yorkaise, tandis que son époux, en tant que doyen de l’Institut Saint-Vladimir, voyait ses journées en grande partie occupées par des tâches administratives ; son mode de vie était donc bien différent de l’épouse d’un prêtre d’une paroisse de campagne accompagnant son époux, au quotidien et à temps plein, dans son travail pastoral.
Les conseils donnés par matushka Juliana tiennent compte des différentes activités et types d’intervention possibles de l’épouse du prêtre, dans le cadre d’un statut qui est de toute façon celui d’un service d’Église, et qui suppose, à la base, une vocation et un engagement.

Lire la suite »

Recension: Juliana Schmemann, «My Journey with Father Alexander»

Juliana_schmemann Juliana Schmemann, My Journey with Father Alexander, 2e édition, Alexander Press, Montréal, 2007, 101 p.
À l’occasion du colloque organisé ces derniers jours par l’Institut Saint-Serge à la mémoire du regretté père Alexandre Schmemann, il convient de signaler le beau petit livre écrit par son épouse, intitulé «Mon voyage avec père Alexandre», publié pour la deuxième fois par les dynamiques éditions Alexander Press.
Matushka Juliana y évoque ses origines familiales, son enfance et son adolescence puis sa rencontre et son mariage avec le jeune Alexandre, leurs quelques années de vie commune à Paris où le père Alexandre, devenu prêtre en 1945, enseigna à l’Institut Saint-Serge, puis leur départ pour les États-Unis en 1951 à l’invitation du père Georges Florovsky, la grande aventure du développement du Séminaire Saint-Vladimir à New-York puis à Crestwood, celle ensuite de la création de l’Église orthodoxe autocéphale d’Amérique dont le père Alexandre fut le principal artisan.

Lire la suite »

Photographies de la séance de clôture du colloque consacré au père Alexandre Schmemann

3108024018_788ddb989c_bHier, dans l’après-midi, à Paris, à l’Institut de théologie orthodoxeSaint-Serge, avait lieu la séance de clôture du colloque international consacré au père Alexandre Schmemann. Parmi les présents: Mgr Gabriel, Mgr Basile (Osborne), Juliana Schmemann, épouse de père Alexandre, Serge Schmemann, leur fils, les pères Thomas Hopko et Léonid Kishkovsky (OCA, Etats-Unis), les pères Nicolas Cernokrak, Nicolas Ozoline, Grigorios Papathomas et Jivko Panev (Institut de théologie Saint Serge), Tatiana Victoroff, Michel Sollogoub, Nikita Struve, Daniel Struve, Cyrille Sollogoub, le père Jean Roberti, Antoine Nivière, Christine Chaillot, Joost van Rossum, ainsi que d’autres prêtres, clercs et de nombreux fidèles. En tout environ 250 personnes. Un album de photographies vient d’être mis en ligne sur cette page.

Présentation à la libraire les Editeurs Réunis du « Journal » du père Alexandre Schmemann, et de « Vous tous qui avez soif », traduction en français d’un recueil d’entretiens spirituels du même auteur

Schmemann_journal
Le lundi 16 décembre quelque soixante-dix personnes se sont réunies dans
les locaux de la librairie russe et orthodoxe les Editeurs Réunis pour une
double présentation du « Journal » du père Alexandre Schmemann, paru
récemment en Russie aux éditions la Voie Russe (Rousski Put’), et d’une
traduction en français des entretiens radiophoniques du père Schmemann, qui
vient de paraître sous le titre « Vous tous qui avez soif… »,  dans la collection l’Echelle de Jacob (Ymca-Press
– F.X. de Guibert) .

Lire la suite »

Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski