L’UNESCO a introduit sur la liste du patrimoine mondial un troisième site au Tatarstan, à savoir la cathédrale de la Dormition et le monastère de l’île-village de Sviyajsk. La cathédrale de la Dormition fait partie de du monastère du même nom, construit en le XVIème et le XIXème siècle. La cathédrale elle-même a été construite de 1556 à 1660 par les maîtres de Pskov sous la direction de l’architecte Postnik Yakovlev. À l’intérieur de la cathédrale a été conservé le cycle entier de fresques murales de la seconde moitié du XVIème – début du XVIIème siècle, d’une surface de 1080 m2, ainsi que l’iconostase avec des icônes du XVIème-XVIIème siècle. L’ensemble pictural et architectural est le reflet d’une nouvelle orientation dans l’art russe. Le caractère unique des fresques réside dans le fait qu’elles constituent la transcription graphique des décisions du concile de 1551, dit des « Cents chapitres », des conciles de 1553-1555, dont la signification historique est importante non seulement pour la Russie, mais aussi pour toute l’Église orthodoxe et l’histoire de l’iconographie. Le Kremlin de Kazan et l’ancienne ville de Bolgar avaient auparavant étaient introduits sur la liste du patrimoine de l’UNESCO au Tatarstan.

Source

Print Friendly, PDF & Email


Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !