27/07/2017
Actualités
Page d'accueil > Archives des mots-clés : Kosovo

Archives des mots-clés : Kosovo

Souscrire au flux

Des Albanais du Kosovo ont jeté des pierres sur un autobus de pèlerins serbes

Les fêtes de Noël ont été assombries pour les Serbes du Kosovo et de Métochie par un nouvel incident. La foule des Albanais a jeté des pierres sur l’autobus rempli de pèlerins serbes qui se rendaient à la ville de Đakovica, situé en Métochie. L’autobus, qui contenait 40 personnes se dirigeait à l’église de la Dormition de la très sainte Mère de Dieu, a été attaqué la veille de Noël. Les Serbes, qui ont quitté la ville après 1999 souhaitaient visiter leurs anciens foyers et le monastère fondé auprès de l’église orthodoxe locale. C’est ainsi qu’ils voulaient célébrer la veille de Noël, fêtée particulièrement chez les Serbes. Or l’autobus, comme l’an passé, a fait l’objet de jets de pierres. Le pare-brise du bus a été brisé et le conducteur a été légèrement blessé au visage. L’attaque a eu lieu malgré l’escorte de la police et l’accord préalable qui avait été donné au convoi. Aussi, les pèlerins n’ont pu se rendre à l’église et ont été obligés de partir. Des incidents semblables se sont déjà produits. Les moniales vivant auprès de l’église orthodoxe sont les dernières habitantes serbes de Đakovica.

Source

Le portail sécurisé du monastère de Visoki Dečani au Kosovo vient d’être achevé

decani18L’association Solidarité Kosovo annonce sur son site que le portail sécurisé du monastère de Visoki Dečani au Kosovo a été achevé. L’association en question a participé à cette sécurisation. D’autres travaux de protection sont prévus.

Photographie de l’église du monastère: source

Menaces sur le monastère de Visoki Dečani : l’association Solidarité-Kosovo aide la communauté monastique à construire une muraille qui protégera l’édifice après le départ des forces de la KFOR

L’association Solidarité-Kosovo a entrepris d’aider le monastère de Visoki Dečani à ériger une muraille qui protégera la communauté monastique contre les attaques des extrémistes albanais. Le monastère a déjà fait l’objet d’agressions, auxquelles il a pu échapper grâce aux forces de la KFOR stationnées en permanence. Or celles-ci devraient avoir quitté les lieux à la fin de l’année. Pour cette raison, les moines ont entrepris la construction d’une muraille de trois mètres de haut, qui entourera le monastère et ses terrains, et qui mesurera deux kilomètres et demi.

Source: association Solidarité-Kosovo. Photographie: église du monastère de Visoki Dečani (source: Wikipedia)

Communiqué du diocèse de Ras et Prizren au sujet de la nouvelle profanation de l’église orthodoxe de Priština (Kosovo)

« Le diocèse de Ras, Prizren et de Kosovo-Métochie condamne le plus fermement les dernières profanations de l’église inachevée du Christ-Sauveur à Priština. La chanteuse kosovare Era Istrefi a filmé et publié sur You Tube un spot pour son chant « E dehun », dans lequel elle danse à moitié nue dans l’église orthodoxe de Pristina. Hormis la chanteuse mentionnée, quelques personnages se présentent encore dans le spot qui, dans une chorographie démoniaque et blasphématoire chantent également à moitiés nus à l’intérieur de l’église.

Vous devez vous connecter en cliquant sur Login pour accéder à l'intégralité de l'article.

Source: diocèse de Ras et Prizren, traduit du serbe pour Orthodoxie.com. Photographie: église du Christ-Sauveur à Pristina (source: Wikipedia)

L’Église orthodoxe serbe condamne les déclarations des politiciens kosovars

Le 8 mai, l’évêque de Ras et Prizren Théodose a déclaré que la dernière déclaration du Premier ministre kosovar Hashim Thaçi était la « continuation de la campagne médiatique contre l’Église serbe ». Selon les informations communiquées par l’agence kosovare Koha.net, Thaçi avait qualifié l’église du Christ-Sauveur à Priština de « création horrible » et de « monument à Milosević ». Selon les représentants de l’Église, de telles déclarations sont la prolongation de la rhétorique du ministre kosovar Dardan Gashi qui a avait évoqué la possible destruction de l’église. « La déclaration de Thaçi offense profondément les sentiments religieux du peuple orthodoxe serbe au Kosovo et en Métochie », est-il dit dans la déclaration officielle du diocèse. Sous des prétextes analogues de lutte contre l’héritage de Milosević, et ce depuis 1999, les extrémistes albanais avaient détruit 150 églises et monastères orthodoxes, dont un nombre important remontent au Moyen-âge. L’utilisation d’une telle rhétorique par les politiciens kosovars, selon les représentants de l’Église, ne peut être expliquée autrement que par un appui et une concession à ceux qui veulent bâtir l’avenir du Kosovo sur les ruines des églises, maisons et cimetières serbes.

Vous devez vous connecter en cliquant sur Login pour accéder à l'intégralité de l'article.

Source: Pravoslavie, traduit du russe pour Orthodoxie.com

Cambriolage à l’église et à la maison paroissiale du village de Babin Most (Kosovo)

Le 3 février, tôt le matin, le prêtre Boško Klisarić, recteur de la paroisse de Babin Most, à vingt kilomètres de Priština a constaté que des inconnus avaient cambriolé l’église de la Dormition de la très sainte Mère de Dieu et la maison paroissiale. Les malfaiteurs ont volé la somme de 10.000 dinars dans l’église ainsi que  la voiture du prêtre. Le diocèse de Ras-Prizren et de Kosovo-Metochie condamne fermement ce vol et appelle la police du Kosovo à identifier ses auteurs et à les traduire en justice. Cette église avait été cambriolée de la même façon il y a deux ans, mais les malfaiteurs, comme dans de nombreux autres cas semblables, n’ont jamais été trouvés.

Source: diocèse de Ras-Prizren, traduit du serbe pour Orthodoxie.com

Cambriolage à l’église et à la maison paroissiale du village de Babin Most (Kosovo)

Le 3 février, tôt le matin, le prêtre Boško Klisarić, recteur de la paroisse de Babin Most, à vingt kilomètres de Priština a constaté que des inconnus avaient cambriolé l’église de la Dormition de la très sainte Mère de Dieu et la maison paroissiale. Les malfaiteurs ont volé la somme de 10.000 dinars dans l’église ainsi que  la voiture du prêtre. Le diocèse de Ras-Prizren et de Kosovo-Metochie condamne fermement ce vol et appelle la police du Kosovo à identifier ses auteurs et à les traduire en justice. Cette église avait été cambriolée de la même façon il y a deux ans, mais les malfaiteurs, comme dans de nombreux autres cas semblables, n’ont jamais été trouvés.

Source: diocèse de Ras-Prizren, traduit du serbe pour Orthodoxie.com

Un reportage dans les enclaves chrétiennes du Kosovo-Métochie (Noël 2013)

L'association Solidarité-Kosovo a mis en ligne sur son site un reportage vidéo sur les enclaves chrétiennes du KosovoMétochie réalisé lors de son convoi de Noël 2013 au cours duquel ont été desservi "12 enclaves chrétiennes du Kosovo et de la Métochie pour y distribuer plus de 45m3 de matériel humanitaire d’une valeur de 80.000 euros."

Des anciens habitants serbes de Đakovica (Kosovo) ont été empêchés de fêter Noël dans leur église, l’accès leur en étant bloqué par des manifestants kosovars

Des manifestants kosovars, criant “UCK”, “Le Kosovo nous appartient”, “partez d’ici” se sont regroupés devant l’église orthodoxe de Đakovica le 6 janvier. Des anciens habitants serbes de la ville, expulsés par les Albanais en 1999, y étaient revenus dans deux autobus, pour fêter Noël à l’église orthodoxe de la ville. La police, en raison de la manifestation, a renvoyé les deux autobus, dont l’un a été l’objet de jets de pierres. C’était la première fois que les réfugiés étaient revenus à Đakovica pour fêter Noël. Ils sont alors partis aux monastères de Dečani et de Peć. Il y avait 12.000 Serbes à Đakovica avant 1999 et il n’y a plus aujourd’hui que quatre femmes âgées serbes, devenues moniales, qui vivent auprès de l’église. Le ministre de la République de Serbie Alexandre Vulin, qui voulait fêter Noël avec les réfugiés s’est également vu interdire l’entrée à Đakovica. L’église de la ville a été entièrement brûlée et détruite par les Kosovars en mars 2004, puis reconstruite en 2010. Elle est maintenant devenue un monastère dédié à la Dormition de la très sainte Mère de Dieu. Depuis 1999, aucun Serbe n’a pu revenir dans son foyer et toutes les maisons serbes ont été détruites.

Source (avec une vidéo des évènements): Eparchie de Prizren

Mgr Théodose : « Au Kosovo, les Serbes vivent dans la peur »

Sous ce titre, le Figaro Magazine du 20 décembre a publié une interview de Mgr Théodose, évêque de Ras et de Prizren, sur la situation des orthodoxes serbes au Kosovo. L’interview est précédée d’un court article faisant notamment référence au livre de Nikola Mirković Le martyre du Kosovo, récemment paru aux Éditions Jean Picollec, ainsi qu’au « travail remarquable d’organisations humanitaire comme Solidarité Kosovo ». Dans son interview, Mgr Théodose déclare que « la principale difficulté à laquelle nous sommes confrontés est l’impossibilité, pour nos fidèles en exil, de revenir vivre dans leur maison. Cette procédure de retour, qui concerne environ 200.000 Serbes, est au point mort, et les réfugiés subissent des provocations, des vols et même des attaques à main armée ». L’évêque rappelle ensuite que, des 150 églises détruites, « beaucoup d’entre elles ne sont toujours pas rénovées et aucun Serbe ne vit plus aux alentours de ces églises… Dans de telles conditions, nous ne pouvons pas vraiment dire que notre Église peut fonctionner normalement ! ».

 

Kosovo: fête du monastère de Dečani

Le patriarche de Serbie a célébré la liturgie à Dečani (Kosovo) à l’occasion de la fête patronale du monastère, en présence de trois ministres de la République de Serbie et des ambassadeurs des États-Unis, de Grande-Bretagne, de France, d'Allemagne, d'Italie et de Norvège à Priština.

La fête de saint Étienne Uroš III (+ 1331), fondateur du monastère de Dečani, y a été commémorée cette année en présence du patriarche de Serbie Irénée. Avec les évêques de l’Église orthodoxe serbe, Jean de Šumadija, Pacôme de Vranje et Thédose de Ras et Prizren, le patriarche Irénée a béni le nouveau bâtiment conventuel dans lequel sera désormais installée la communauté monastique. La veille de la fête, après la doxologie en l’église du monastère, le patriarche a visité le nouveau bâtiment et rencontré M. Sverre-Johan Kvale, ancien ambassadeur de Norvège à Priština qui a grandement contribué à ce que le gouvernement norvégien soit le principal donateur pour la construction du nouvel édifice.

Vous devez vous connecter en cliquant sur Login pour accéder à l'intégralité de l'article.

Source : Eglise orthodoxe serbe, traduit du serbe pour Orthodoxie.com

Les « Rubriques liturgiques », éditées par l’Église orthodoxe russe seront distribuées dans les monastères et églises du Kosovo

Les Rubriques liturgiques, recueil donnant pour chaque jour l’ordo des offices célébrés dans l’Église orthodoxe russe, jouissent d’une grande popularité dans les monastères et les églises de l’Église orthodoxe serbe. Actuellement, une action est en cours pour envoyer ce recueil à tous les monastères et églises du diocèse de Ras et Prizren (Kosovo) de l’Église orthodoxe serbe. Ledit diocèse compte 60 monastères et paroisses en activité (le nombre total des églises est supérieur, comme le montre la carte publiée sur le lien ci-dessous).
Un recueil de fonds est lancé pour financer cette opération.

Source: Pravoslavie, traduit du russe pour Orthodoxie.com

Communiqué du diocèse de Ras et Prizren au sujet de la profanation de 58 tombes orthodoxes serbes au Kosovo

image_2.php« Le diocèse de Ras et Prizren et de Kosovo et Métochie condamne le plus fermement la profanation de 58 monuments funéraires au cimetière orthodoxe serbe de Kosovo Polje. Cet acte de barbarie extrême témoigne malheureusement qu’aujourd’hui, ce ne sont pas seulement les Serbes restés au Kosovo qui souffrent, mais que leurs parents défunts eux-mêmes n’y trouvent pas la paix. Depuis des années, nous sommes témoins d’une guerre diabolique contre les morts, qui se déroule aux yeux de la communauté internationale et des institutions provisoires du Kosovo. Une telle conduite est le reflet d’une atmosphère politique et d’une (anti)culture qui est emplie de nationalisme féroce, d’intolérance envers les membres d’autres nations et religions, et de l’absence de la primauté du droit et de la loi. Les auteurs de ce crime ne seront probablement jamais identifiés, à l’instar de ce qui s’est produit dans le cas de centaines d’autres cimetières serbes qui sont encore en ruines.   
Néanmoins, cette triste image des cimetières profanés, de Kosovo Polje, du sud de Mitrovica, Staro-Gracko, des tombes exhumées en Métochies, sont un rappel douloureux de la situation réelle dans laquelle vivent aujourd’hui les Serbes du Kosovo et de Métochie. En même temps, ces images constituent un témoignage vivant aux yeux du monde civilisé du fait que le Kosovo et la Métochie sont de nos jours la seule partie du continent européen où même les morts ne peuvent reposer en paix.

Lire la suite »

A propos des arrestations et des violences commises contre les croyants orthodoxes au Kosovo

Le département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou a publié une déclaration – en français sur cette page– pour dénoncer les arrestations et les violences commises dernièrement contre des croyants orthodoxes au Kosovo que nous avons évoquées ici.

Les fidèles orthodoxes ont été empêchés d’assister aux offices de Noël au monastère de Dečani et certains ont été arrêtés par la police kosovare dans un autre monastère du Kosovo

liturgA l’occasion des tentatives d’obstruction à la célébration de Noël au Kosovo du fait de groupes albanais et de la conduite provocatrice de la police kosovare, notamment à Gračanica, le diocèse de Ras et Prizren a publié le communiqué suivant :

« La célébration de la Nativité du Christ au Kosovo et en Métochie a été assombrie cette année par la conduite extrêmement inappropriée et provocatrice de la police kosovare, qui a procédé au monastère de Gračanica à une véritable « descente de police » parmi les visiteurs et a arrêté plusieurs fidèles qui étaient venus pour la fête. L’évêque diocésain, Mgr Théodose,  a déclaré que la police kosovare, par une telle conduite, décourage les fidèles de visiter leurs lieux saints et a fait preuve de brutalité d’une façon extrêmement primitive. Ayant en vue les incidents que la police kosovare a provoqués le jour de la fête du « Vidovdan » [fête nationale serbe, ndt] l’an passé, on peut dire que l’on est devenu coutumier du fait que chaque fête religieuse de l’Église orthodoxe ait lieu dans la peur de la terreur et des arrestations policières. Mgr Théodose a également exprimé son grand mécontentement au sujet de l’attitude incorrecte des institutions du Kosovo envers les personnalités officielles serbes, auxquelles l’accès aux lieux saints de l’Église orthodoxe serbe a été interdit. Ou encore, lesdites personnalités sont obligées, comme dans le cas de M. Vulin [directeur du bureau pour le Kosovo et la Métochie du gouvernement serbe, ndt], de quitter précipitamment le monastère de Gračanica avant la fin de la cérémonie. Un incident semblable s’est produit il y a quelques mois, lorsque M. Marko Đurić, conseiller du président de la République de Serbie, a été brutalement expulsé du territoire du Kosovo. L’évêque Théodose a fait savoir aux officiels internationaux présents qu’une telle conduite des institutions kosovares est inacceptable et que par voie de conséquence, la célébration dans des conditions normales des fêtes chrétiennes est devenue impossible.

Vous devez vous connecter en cliquant sur Login pour accéder à l'intégralité de l'article.

Lire la suite »

Le président serbe ne pourra fêter Noël au Kosovo

Le président serbe Tomislav Nikolić ne pourra pas fêter cette année Noël (selon l’ancien calendrier, c’est-à-dire le 7 janvier) sur le territoire du Kosovo et de la Métochie, contrairement à ce qui avait été prévu. Le chef de l’État serbe devait assister à la liturgie de la Nativité au monastère de Gračanica.

Conformément à la procédure en vigueur, les autorités serbes ont envoyé la demande y relative à la mission internationale de l’Eulex à Priština. Cependant, aucune réponse n’a été reçue.  Cela témoigne que l’Eulex n’est pas une « structure statutairement neutre » et qu’elle n’est pas en mesure d’assurer la sécurité de qui que ce soit au Kosovo et en Métochie, est-il dit dans le communiqué du service de presse de la présidence serbe. De son côté, le vice-premier ministre kosovar Hajredin Kuçi a déclaré que la visite du président serbe n’a pas été autorisée par les institutions kosovares. Toutefois, a-t-il précisé, cette décision a été prise « après consultation avec les partenaires internationaux ».

Cette année, le président serbe fêtera Noël en la cathédrale Saint-Michel de Belgrade.

Source: Pravoslavie, traduit du russe pour Orthodoxie.com

Les travaux de restauration des lieux saints du Kosovo continuent à l’aide de la Russie

Les travaux de reconstructions et de restauration d’un certain nombre de lieux saints sur le territoire du Kosovo et de la Métochie, effectués à l’aide des fonds envoyés par le gouvernement russe, doivent être achevés dans la première moitié de 2013, selon les informations communiquées par le ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie. « Le gouvernement de la Fédération de Russie, a versé en 2010-2011 une contribution volontaire à l’UNESCO d’un montant de 2 millions de dollars  pour le financement des travaux de restauration des lieux saints orthodoxes sur le territoire du Kosovo (République de Serbie) » est-il dit dans le communiqué, qui précise que « Cette décision a été prise conformément à la résolution N°1244 des Nations Unies au sujet du Kosovo et dans le cadre de l’action internationale de l’UNESCO pour fournir l’aide humanitaire à la République de Serbie afin de restaurer et de préserver ses monuments culturels qui ont été endommagés au cours des opérations militaires ». 

Vous devez vous connecter en cliquant sur Login pour accéder à l'intégralité de l'article.

Lire la suite »

Des fidèles de l’Église orthodoxe d’Albanie ont participé à la fête du saint fondateur du monastère de Dečani, au Kosovo

Cette année à nouveau, le monastère de Visoki Dečani a commémoré son fondateur, le saint roi Dečani (XIIIème s.). La veille, les vigiles solennelles ont été célébrées par l’évêque de Ras et Prizren, Mgr Théodose, en présence de moines venus de nombreux diocèses de l’Église orthodoxe serbe. Le jour même de la fête, de nombreux pèlerins, clercs et laïcs, sont venus du Kosovo et de la Métochie, de Serbie centrale, de la République serbe de Bosnie et du Monténégro.

La liturgie a été célébrée par Mgr Athanase, évêque émérite de Zahumlje et de Herzégovine, assisté par l’évêque Théodose et l’évêque-vicaire de Lipljan Jean, ainsi que par trente-deux prêtres et diacres. 400 fidèles, dont les étudiants de théologie du Séminaire Saints-Cyrille-et-Méthode de Prizren avec leurs enseignants, et un groupe de fidèles orthodoxes d’Albanie avec leur catéchète ont assisté à l’office. D’autres fidèles sont arrivés au cours de la liturgie et après pour vénérer les reliques du saint roi Étienne de Dečani, si bien que leur nombre total s’est élevé à environ un millier.

Vous devez vous connecter en cliquant sur Login pour accéder à l'intégralité de l'article.

Source (dont photographie de la célébration) : Eglise orthodoxe serbe (le 25 novembre), traduit du serbe pour Orthodoxie.com
 

Le destin dramatique du peuple serbe et des édifices orthodoxes au Kosovo-Métochie

Le site Pravoslavie propose un film, en russe, de 41 minutes, sur le destin dramatique du peuple serbe et des édifices orthodoxes au Kosovo-Métochie. Réalisé par Serge Barabanov, il a été projeté pour la première fois le 14 septembre dernier sur la chaine de télévision "Culture".

Campagne médiatique au Kosovo pour transformer la cathédrale du Christ-Sauveur à Priština en musée des Albanais du Kosovo ou, sinon, la détruire

À l’occasion de l’information publiée dans le quotidien kosovar Koha Ditore, selon laquelle le conseil de l’Université de Priština, lors de sa dernière session, a fait part de son intention de transformer en musée la cathédrale orthodoxe serbe du Christ-Sauveur dans cette ville ou, sinon, la détruire, le diocèse de Ras et Prizren a communiqué ce qui suit :
"Nous suivons avec grande préoccupation, depuis plusieurs jours déjà, la campagne farouche des médias extrémistes albanais destinée à transformer la cathédrale du Christ-Sauveur à Priština en « Musée mémorial des Albanais du Kosovo », ou encore à la détruire totalement.

Vous devez vous connecter en cliquant sur Login pour accéder à l'intégralité de l'article.

Lire la suite »

Kosovo: transmission des dons de la Russie pour la restauration de sanctuaires orthodoxes

Le Patriarcat de Moscou signale que les dons de la Russie ( 2 millions de dollars via l'UNESCO), pour la restauration de sanctuaires orthodoxes au Kosovo, viennent d'être versés aux entrepreneurs:

" Suivant un message reçu le 1er août 2012, les fonds alloués par la Fédération de Russie pour servir au projet de restauration des sanctuaires de l’Église orthodoxe serbe au Kosovo et en Métochie réalisé par l’intermédiaire de l’UNESCO, ont été transmis aux entrepreneurs. A l’heure actuelle, une entreprise serbe et deux entreprises italiennes, lauréates du concours, ont déjà commencé les travaux dont l’achèvement est prévu pour mai 2013.

Lire la suite »

Kosovo: la route vers le monastère de Visoki Decani est bloquée

"Plusieurs centaines d’Albanais, membres du parti d’opposition parlementaire Autodétermination, ont bloqué (hier, ndlr) la voie de circulation au centre de Decane, au KosovoMetochie, vers le monastère de l’Eglise orthodoxe serbe Visoki Decani et l’autobus transportant des croyants orthodoxes, majoritairement des personnes déplacées, qui ont visité ce matin le monastère et sont partis pour Djakovica, a du revenir au monastère. Les croyants étaient accompagnés par l’évêque Théodose (…)", signale Radio srbija. Dans la même région, hier également, le convoi du président de la Serbie, Boris Tadic, venu célébrer la Nativité au monastère de Decani, a été lapidé par des "manifestants kosovars albanophones".

Le président de la Serbie s’élève contre une « kosovisation » du patrimoine culturel et religieux du Kosovo-Métochie

Au siège de l'UNESCO à Paris, le président de la Serbie, Boris Tadic, "a appelé l’UNESCO à faire tout pour que soient empêchées les tentatives de rendre les monuments incontestables de la culture serbe, "kosovars". Il a rappelé que "qu’au Kosovo-Métochie se trouvaient les ouvrages les plus saints de l’Eglise orthodoxe serbe et que certains d’entre eux étaient sur la liste du patrimoine menacé de l’UNESCO".

Source: Radio srbija

Appel au peuple orthodoxe serbe à la prière et au jeûne pour le salut du notre peuple souffrant du Kosovo et de la Métochie

Suite à la décision des autorités albanaises de Kosovo de faire déployer aujourd'hui unilatéralement des agents des douanes et de la police des frontières au point de passage entre le nord administratif du  Kosovo et de la Serbie proprement dite, l’Eglise serbe a adressé un appel au jeûne de trois jours. Nous vous invitons à lire sa traduction française.

"Appel au peuple orthodoxe serbe à la prière et au jeûne pour le salut du  notre peuple souffrant du Kosovo et de la Métochie

Appeljeune Nous, votre patriarche avec le Saint Synode et les membres du Comité synodal pour le Kosovo et la Métochie, profondément préoccupés par le danger de la violence qui menace la population du Kosovo et de la Métochie, sa liberté et ses lieux saints, mais remplis de foi et d'espérance en notre Dieu et Sauveur, nous invitons tous les fidèles du peuple serbe à la prière et à un jeûne de trois jours (jusqu'à dimanche): pour que Dieu nous pardonne nos péchés, et amène à la raison les puissants et ceux qui ont le pouvoir de ne pas participer à l'injustice, et de ne pas piétiner les lois divines et humaines, de même que les droits humains fondamentaux et les libertés, ainsi que les décisions des Nations Unies (Résolution 1244) en vertu desquelles le Kosovo et la Métochie étaient et restent un élément organique de la Serbie.

En même temps, nous invitons tous nos membres du clergé, ainsi que les moines et les fidèles à célébrer dans leurs églises un service d'intercession (moleben) pour le peuple souffrant du Kosovo et de la Métochie, les 15, 16 et 17 septembre à 18 h.

Lire la suite »

Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski