22/09/2017
Actualités
Page d'accueil > Résultats de la recherche : XVe congrès orthodoxe

Résultats de la recherche : XVe congrès orthodoxe

Vidéo de l’émission de télévision “L’orthodoxie, ici et maintenant” (KTO) du 26 mai: le XVe Congrès orthodoxe d’Europe occidentale

XVe congrès orthodoxe d’Europe occidentale: entretien avec le métropolite Stéphane de Tallinn et de toute l’Estonie

IMG_4822Lors du XVe congrès orthodoxe en Europe occidentale, qui s’est tenu à Bordeaux du 30 avril au 3 mai (compte rendu), de jeunes reporters ont interrogé des participants. Mgr Stéphane de Tallinn et de toute l’Estonie (photographie prise lors de ce congrès) a répondu à leurs questions sur sa conférence et le congrès. L’équipe des jeunes reporters était composée de : Sophie Sollogoub, Michel Kadar, Thais Rakovic, Elisabeth Kadar, Sarah Hammou et Boris Sollogoub. Environ 600 personnes ont participé à ce XVe congrès.

Première partie:

Deuxième partie:

Les précédents reportages-vidéos: Bienvenue ! ; Interview: les congrès de la Fraternité orthodoxe en Europe occidentale ; XVe congrès orthodoxe d’Europe occidentale: un nouvel entretien sur le congrès et la première conférence ; Entretien: Comment organiser la présence de l’Eglise orthodoxe en Occident ?  ; XVe Congrès orthodoxe d’Europe occidentale à Bordeaux: le témoignage de Sophie Lossky ; XVe Congrès orthodoxe d’Europe occidentale à Bordeaux: témoignage d’une première participation à un congrès ; XVe Congrès orthodoxe d’Europe occidentale à Bordeaux: le témoignage d’Élisabeth Toutounov .

XVe Congrès orthodoxe d’Europe occidentale à Bordeaux: le témoignage d’Elisabeth Toutounov

Affiche_Frat_2015Lors du XVe Congrès orthodoxe en Europe occidentale, qui s’est tenu à Bordeaux du 30 avril au 3 mai (compte rendu), de jeunes reporters ont interrogé des participants. Dans l’entretien ci-dessous, Elisabeth Toutounov, qui a participé à l’organisation du congrès, apporte son témoignage. L’équipe des jeunes reporters était composée de : Sophie Sollogoub, Michel Kadar, Thais Rakovic, Elisabeth Kadar, Sarah Hammou et Boris Sollogoub.

Les précédentes vidéos: Bienvenue ! ; Interview: les congrès de la Fraternité orthodoxe en Europe occidentale ; XVe congrès orthodoxe d’Europe occidentale: un nouvel entretien sur le congrès et la première conférence ; Entretien: Comment organiser la présence de l’Eglise orthodoxe en Occident ?  ; XVe Congrès orthodoxe d’Europe occidentale à Bordeaux: le témoignage de Sophie Lossky ; XVe Congrès orthodoxe d’Europe occidentale à Bordeaux: témoignage d’une première participation à un congrès .

XVe Congrès orthodoxe d’Europe occidentale à Bordeaux: témoignage d’une première participation à un congrès

gal-3115726Lors du XVe Congrès orthodoxe en Europe occidentale, qui s’est tenu à Bordeaux du 30 avril au 3 mai 2015 (compte rendu), de jeunes reporters ont interrogé des participants. Dans cet entretien, Yoann Renard témoigne de sa première participation à un congrès orthodoxe. L’équipe des jeunes reporters était composée de : Sophie Sollogoub, Michel Kadar, Thais Rakovic, Elisabeth Kadar, Sarah  Hammou et Boris Sollogoub.

 

Les précédentes vidéos: Bienvenue ! ; Interview: les congrès de la Fraternité orthodoxe en Europe occidentale ; XVe congrès orthodoxe d’Europe occidentale: un nouvel entretien sur le congrès et la première conférence ; Entretien: Comment organiser la présence de l’Eglise orthodoxe en Occident ?  ; XVe Congrès orthodoxe d’Europe occidentale à Bordeaux: le témoignage de Sophie Lossky . D’autres interviews suivront dans les jours à venir.

Source de la photographie prise lors d’une des tables rondes du congrès: Séminaire orthodoxe russe en France

Le compte rendu du XVe Congrès orthodoxe en Europe occidentale (Bordeaux, 30 avril-3 mai)

Affiche_Frat_2015Ci-dessous: le compte rendu du XVe Congrès orthodoxe d’Europe occidentale, organisé par la Fraternité orthodoxe en Europe occidentale, qui s’est déroulé à Bordeaux du 30 avril au 3 mai (programme, reportage de FR3, vidéos, photographies).

Un événement panorthodoxe : le XVe Congrès orthodoxe
en Europe occidentale
(Bordeaux, 30 avril – 3 mai 2015)

Du 30 avril au 3 mai 2015 s’est tenu à Bordeaux, sous l’égide de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France (AEOF), le XVe Congrès orthodoxe en Europe occidentale. Cette quinzième édition, depuis le premier congrès de 1971, a rassemblé près de 600 participants de divers diocèses orthodoxes, venus des pays d’Europe occidentale et au-delà, pour un partage commun sur le thème de la condition des chrétiens « pleinement dans le monde, mais pas de ce monde ». Quatre conférences plénières, trois tables rondes et une quarantaine d’ateliers ont permis d’approfondir la question, ainsi que des temps de prière et une soirée d’hommage consacrée à la mémoire du père Cyrille Argenti.
Le congrès a débuté le vendredi 1er mai par la divine liturgie qui a d’emblée donné le ton de l’événement : un rassemblement de fidèles très divers puisant son unité à la table eucharistique. Nicolas Behr, au nom de la Fraternité orthodoxe en Europe occidentale, qui était organisatrice de l’événement, a ensuite souhaité la bienvenue à l’ensemble des participants. Des messages de soutien envoyés par plusieurs évêques retenus ailleurs ont été lus à cette occasion : le métropolite de France, Mgr Emmanuel, président de l’AEOF, soulignait notamment que le chrétien est appelé à devenir médiateur entre le visible et l’invisible ; le métropolite de Belgique Mgr Athénagoras, dans un message long et chaleureux adressé aux congressistes, rappelait pour sa part qu’il avait participé à tous les congrès orthodoxes précédents, « lieux d’expériences fabuleuses et combien enrichissantes » et que sa personnalité avait été « forgée » par les « grands personnages » qu’on y entendait ; quant à l’archevêque Job (Exarchat des paroisses de tradition russe), il a mis l’accent sur la dimension panorthodoxe d’un tel rassemblement, appelant les participants à être des « éléments constructifs » dans l’Église.
Le premier conférencier, le père Jean Gueit, recteur de la paroisse Saint-Hermogène (Marseille), professeur émérite de droit (Université d’Aix-en-Provence) et aumônier de la Fraternité orthodoxe, a axé sa réflexion sur l’adage patristique « Dieu s’est fait homme pour que l’homme devienne Dieu ». Il a introduit la problématique du congrès en montrant que le mode de fonctionnement de l’humanité est marqué par des polarités conflictuelles de plus en plus violentes et mortifères. Seule l’élaboration du droit et l’organisation d’un pouvoir politique rendent possible la vie en société. Mais Dieu dépasse cette conflictualité en nous réconciliant avec nous-mêmes et avec le cosmos. Pour conclure, le père Jean a insisté sur la force libératrice de l’Esprit Saint face à toute forme d’autoritarisme : l’Eglise n’est pas un carcan mais le corps du Christ ressuscité.
Dans l’après-midi, la deuxième session plénière fut l’occasion d’accueillir à la tribune le professeur Assaad Kattan (Université de Münster), théologien laïc du Patriarcat d’Antioche, spécialiste de l’interprétation des Pères de l’Église et du dialogue entre christianisme et islam. Dans son allocution intitulée « Pour une théologie orthodoxe contre la démission », Assaad Kattan a appelé à un renouveau créatif de la théologie qui permette d’établir des ponts entre la réalité actuelle post-moderne et le vécu ecclésial. Le théologien a souligné trois aspects : la nécessité de revenir à une interprétation dynamique de la tradition ecclésiale, permettant d’en dégager le message essentiel sous ses formes transitoires, l’importance d’avoir une approche théologique qui valorise la raison, enfin l’urgence de développer de nouveaux modes de lecture des textes au fondement de la tradition.
Une série d’ateliers a ensuite permis aux participants de réfléchir sur des questions aussi diverses que le rapport entre psychothérapie et paternité spirituelle, la transmission de la foi en famille, la vie du chrétien en entreprise, le dialogue entre islam et christianisme, etc. En soirée, un hommage au père Cyrille Argenti devait rappeler, au fil des témoignages, combien cet artisan de la Fraternité orthodoxe, ardent promoteur d’une orthodoxie francophone et du dialogue œcuménique, fut avant tout un grand et authentique pasteur, s’efforçant de conduire vers le Christ les nombreuses personnes qui sollicitaient son aide.
Après l’office des matines, la deuxième journée du congrès (samedi 2 mai) s’est ouverte sur la troisième session plénière la conférence de Mgr Stéphane, primat de l’Église orthodoxe d’Estonie (autonome au sein du Patriarcat œcuménique de Constantinople). Celui-ci, dans une riche méditation, s’est demandé comment les chrétiens, en particulier orthodoxes, peuvent trouver des repères entre un Occident en pleine décroyance et le fanatisme montant au Proche-Orient et en Afrique. Il a montré que de cette tension peuvent naître les conditions d’une nouvelle rencontre authentique du monde avec l’Évangile. Mais, a-t-il souligné, « seule une pastorale de communion peut émouvoir la société sécularisée » en faisant redécouvrir à l’homme une réalité secrète qui ne peut que se contempler et en rappelant à la société son sens de l’amour.
Une seconde série d’ateliers a suivi cette conférence plénière. Puis, en début d’après-midi, s’est tenu un temps de prière œcuménique à l’intention des chrétiens d’Orient persécutés. Ce moment d’une grande ferveur a rassemblé, outre les participants au congrès, divers représentants religieux, notamment Mgr Laurent Dognin, l’évêque auxiliaire catholique de Bordeaux, tous unis dans une même prière pour les martyrs de notre temps.
Trois tables rondes simultanées se sont ensuite déroulées : la première, intitulée « Que peut-on attendre du futur concile panorthodoxe ? », et animée par Michel Stavrou (Institut Saint-Serge), avait pour intervenants le père Dimitrios Bathrellos (Athènes), Pierre Sollogoub (Fraternité orthodoxe en Europe occidentale) et le père Alexis Struve (Nantes, Kiev). Elle a permis de faire le point sur la préparation du concile panorthodoxe à venir et sur les attentes qu’il suscite. Les intervenants ont souligné le peu d’informations diffusées auprès du peuple de Dieu et la prise de conscience encore faible de l’importance de cet événement en gestation. La deuxième table ronde,  consacrée à « la psychologie contemporaine et les Pères de l’Église » et menée en anglais par le diacre Michael Bakker (Pays-Bas), avait pour intervenants Christine Artiga, psychothérapeute (Bordeaux), Silouane Deutekom (Orthodox Peace Fellowship) et Matthieu Sollogoub, professeur de chimie moléculaire (Université Pierre-et-Marie-Curie, Paris VI). Intitulée « Questions actuelles d’éthique », la troisième table ronde, sous la houlette du père Christophe D’Aloisio (Institut Saint-Jean-le-Théologien, Bruxelles) et avec la participation de l’évêque Jean de Charioupolis (Genève, Paris), du docteur Denys Clément (Paris) et de la psychologue Nathalie Victoroff (Paris), a abordé quelques questions éthiques telles que l’interruption médicale de grossesse, la fin de vie, la sexualité… Cette table ronde fut l’occasion de rappeler qu’il convient de ne pas sacraliser la vie au détriment de la personne et qu’un travail de formation des pasteurs comme des fidèles est indispensable pour que l’Église puisse relever les défis éthiques posés par le monde contemporain. Des vigiles festives, chantées en anglais, français, roumain, arabe, grec, ont clôturé cette seconde journée.
Le dimanche 3 mai, 3e jour du congrès, la divine liturgie a été présidée par le métropolite Stéphane d’Estonie auquel se sont joints Mgr Marc (Métropole roumaine) – qui a prononcé une belle homélie sur la guérison du paralytique – et Mgr Jean de Charioupolis (Patriarcat œcuménique). À l’issue de cette célébration de tonalité pentecostale, Mgr Stéphane a qualifié ce moment de sommet du congrès et a laissé voir son émotion devant cette assemblée orthodoxe occidentale à laquelle il s’est dit lié par de profondes attaches spirituelles, faisant siennes ses joies et ses peines.
La dernière conférence plénière, prononcée par le théologien laïc grec Thanasis Papathanassiou, ayant pour thème « Quand l’idolâtrie séduit et mène à une Église sans mission », fut un appel à se mettre à l’écoute de l’Esprit Saint pour faire de la vie chrétienne bien plus qu’une simple observance de rites. Le théologien a souligné le danger de croire qu’on peut posséder le Dieu vivant dans l’Église, transformant ainsi la foi en idolâtrie et faisant des prêtres une caste chargée d’administrer seule l’Église. Il importe de toujours se souvenir que la lex credendi (règle de foi) et la lex orandi (règle de prière) sont ancrées dans la lex sequendi : appel à « suivre le Christ nu » (saint Colomban). Car l’homme est appelé à être image de Dieu et non idole, ce ne sont pas les autels de pierre qui importent mais les autels vivants.

Ces trois journées de réflexion, de dialogue, de prière, d’échanges informels – notamment avec le métropolite Stéphane d’Estonie, Mgr Jean de Charioupolis (Patriarcat œcuménique), Mgr Marc (Patriarcat de Roumanie, Bordeaux) et Mgr Nestor (Patriarcat de Moscou, Paris) – ont offert des moments de fraternité intense, qui ont permis de partager une véritable communion ecclésiale, respectueuse de la riche diversité des personnes, de leurs multiples ancrages juridictionnels et points de vue, tout en leur donnant de vivre pleinement leur unité en Christ. La joie de la Résurrection n’a cessé d’être proclamée, chantée et vécue durant ce congrès, sans perdre de vue la réalité de la situation des chrétiens au cœur du monde, invitant chacun à répandre à sa manière cette joie, une fois rentré dans son cadre de vie quotidien. Les Actes de ce congrès (textes de conférences et rapports d’ateliers et de tables rondes) seront publiés prochainement dans la revue orthodoxe Contacts (www.revue-contacts.com). Les non-abonnés peuvent commander à l’avance ce volume en envoyant un chèque de 13 € à : Revue Contacts, 61 allée du Bois du Vincin 56000 Vannes.

DSC_4393

XVe congrès orthodoxe d’Europe occidentale à Bordeaux: le témoignage de Sophie Lossky

gal-3115742Lors du XVe congrès orthodoxe en Europe occidentale, qui s’est tenu à Bordeaux du 30 avril au 3 mai 2015, de jeunes reporters ont interrogé des participants. Sophie Lossky est interrogée dans l’interview ci-dessous. L’équipe des jeunes reporters était composée de : Sophie Sollogoub, Michel Kadar, Thais Rakovic, Elisabeth Kadar, Sarah  Hammou et Boris Sollogoub. Les précédentes vidéos: Bienvenue ! ; Interview: les congrès de la Fraternité orthodoxe en Europe occidentale ; XVe congrès orthodoxe d’Europe occidentale: un nouvel entretien sur le congrès et la première conférence ; Entretien: Comment organiser la présence de l’Eglise orthodoxe en Occident ? D’autres interviews suivront dans les jours à venir.

Photographie prise lors du congrès: extraite de l’album en ligne sur le site du Séminaire orthodoxe russe en France

XVe congrès orthodoxe d’Europe occidentale à Bordeaux: un nouvel entretien sur les congrès et la première conférence

DSC_4308Lors du XVe congrès orthodoxe en Europe occidentale, qui s’est tenu à Bordeaux du 30 avril au 3 mai 2015, de jeunes reporters ont interrogé des participants. Dans cet entretien, Élisabeth Sollogoub répond aux questions sur les congrès de la Fraternité orthodoxe en Europe occidentale et la première conférence du XVe congrès. L’équipe des jeunes reporters était composée de : Sophie Sollogoub, Michel Kadar, Thais Rakovic, Elisabeth Kadar, Sarah  Hammou et Boris Sollogoub. Environ 600 personnes ont participé à ce XVe congrès (d’où provient la photographie ci-dessus).

Un reportage de FR3-Aquitaine sur le XVe congrès orthodoxe d’Europe occidentale

FR3-Aquitaine a réalisé un reportage sur le XVe congrès orthodoxe d’Europe occidentale qui se déroule actuellement à Bordeaux (sur Dailymotion). Il a été diffusé le 1er mai dans le journal télévisé du « 19-20 ». Vous pouvez le visionner ci-dessous.

Le dossier préparatoire du XVe congrès orthodoxe d’Europe occidentale (Bordeaux du 30 avril au 3 mai)

Affiche_Frat_2015Pour prendre connaissance, lire et télécharger le dossier préparatoire de 23 pages du XVe congrès orthodoxe d’Europe occidentale, qui se déroulera à Bordeaux du 30 avril au 3 mai, qui comprend, outre le programme, une présentation des différents intervenants, des conférences, des ateliers et des tables rondes, une brève notice sur le père Cyrille Argenti, un florilège biblique et patristique assorti d’une bibliographie, cliquez sur ce lien. La liste des ateliers avec le jour : en français, en anglais.

Deux nouvelles publications sortiront à l’occasion du XVe congrès orthodoxe d’Europe occidentale

A l’occasion du XVe congrès orthodoxe d’Europe occidentale, qui se déroulera à Bordeaux du 30 avril au 3 mai, deux nouvelles publications de la collection « Une catéchèse par l’icône » seront publiées: Marie, mère de Dieu et Diptyques.

1355686-0

Dernière mise à jour du programme du XVe congrès orthodoxe en Europe occidentale à Bordeaux du 30 avril au 3 mai

Affiche_Frat_2015Pour connaître la dernière mise à jour du programme (avec notamment les tables rondes) du XVe congrès orthodoxe en Europe occidentale, qui se déroulera à Bordeaux du 30 avril au 3 mai, en français et en anglais, cliquez sur les liens suivants: le programme général (en anglais), les ateliers (en anglais). Toutes les autres informations se trouvent à partir de cette page.

Le programme du XVe congrès orthodoxe en Europe occidentale (Bordeaux, 30 avril-3 mai)

Affiche_Frat_2015Pour connaître le programme du XVe congrès orthodoxe en Europe occidentale qui se déroulera à Bordeaux du 30 avril au 3 mai, cliquez sur ces liens: programme général, liste des ateliers et de leurs animateurs. Toutes les autres informations se trouvent à partir de cette page.

Le XVe congrès orthodoxe en Europe occidentale (Bordeaux du 30 avril au 3 mai)

Affiche Frat 2015Le XVe congrès orthodoxe en Europe occidentale se déroulera à Bordeaux du 30 avril au 3 mai. Il aura pour thème « Être pleinement dans le monde, mais pas de ce monde – Vivre la foi chrétienne aujourd’hui« . Les inscriptions sont ouvertes. Les informations pratiques et les grandes lignes du programme sont en ligne à partir de cette page (en anglais).

Le XVe congrès orthodoxe en Europe occidentale aura lieu en 2015 à Bordeaux

logo-fraterniteLe XVe congrès orthodoxe en Europe occidentale aura lieu en France, à Bordeaux, les 30 avril, 1er, 2 et 3 mai 2015. Le thème sera « Être dans le monde, mais pas du monde – Vivre la foi chrétienne aujourd’hui ».

Photographie ci-dessus: lors du XIVe congrès (source)

XXVème Congrès des chefs de chœurs et choristes ecclésiastiques organisé par l’Église orthodoxe russe hors-frontières

Le XXVème Congrès des chefs de chœurs et choristes ecclésiastiques aura lieu du 5 au 9 octobre 2016 en la cathédrale Saint-Nicolas de Montréal, avec la bénédiction du métropolite d’Amérique orientale Hilarion, primat de l’Église orthodoxe russe hors-frontières. Des renseignements complémentaires sont disponibles sur le site de la conférence.

Source

Pour la préparation du 16e Congrès orthodoxe en Europe occidentale

Une journée de réflexion est organisée à Paris le samedi 20 mai pour la préparation du 16e Congrès orthodoxe en Europe occidentale qui aura lieu en 2018 (photographie: le XVe Congrès). Présentation:

« En vue de faire avancer la préparation du 16e Congrès orthodoxe, nous vous proposons de participer à une journée de prière et de réflexion le samedi 20 mai prochain, dans les locaux de l’Institut Saint Serge (93, rue de Crimée 75019 Paris). L’objet de cette rencontre, ouverte à tous, est de dégager le thème et les attentes du prochain congrès. Si vous êtes intéressé, mais qu’il ne vous est pas possible de venir, n’hésitez pas à nous faire connaître vos attentes.

Programme (sous réserve d’éventuelles modifications ultérieures) :
8h30 : divine liturgie
10h30 : conférence-débat autour de la question : « Quels sont les défis contemporains pour devenir une personne en communion grâce à la communauté ecclésiale ? », par le père Jean Gueit
12h30 : Pause-déjeuner (nous proposons à chacun d’apporter un pique-nique à partager)
14h00 : ateliers de réflexions ».

Source: Fraternité orthodoxe en Europe occidentale

Photographie : le XVe Congrès à Bordeaux en 2015.

Un volume de Contacts dédié au Actes du 15e Congrès orthodoxe d’Europe occidentale

Le volume 251 de Contacts, Revue française de l’orthodoxie, vient de paraître avec tous les Actes du XVe Congrès orthodoxe d’Europe occidentale qui a eu lieu à Bordeaux du 30 avril au 3 mai 2015, sur le thème « Être pleinement dans le monde mais pas de ce monde« . On y trouve les riches contributions des quatre conférenciers principaux : Jean Gueit (Marseille), Assaad Elias Kattan (Münster, Allemagne), métropolite Stéphane de Tallin (Estonie) et Athanase Papathanassiou (Athènes, Grèce), le compte rendu de  la table ronde sur le futur concile panorthodoxe, ainsi que les rapports des divers ateliers.
Béni par l’Assemblée des évêques orthodoxes de France, ce XVe Congrès orthodoxe, qui était organisé par la Fraternité orthodoxe en Europe occidentale, a rassemblé près de six cents participants.
Pour voir le sommaire et le liminaire du volume 251 :
Ce volume de 144 pages peut être commandé en envoyant :
soit un chèque de 13 € (frais de port inclus) à Revue Contacts, 61 Allée du Bois du Vincin, 56000 Vannes,
soit un courriel à postmaster@revue-contacts.com après un virement bancaire de 13 € au compte de la revue :
On notera les derniers volumes thématiques Contacts parus récemment :
N° 250 : Liberté et obéissance dans la communauté ecclésiale
N° 249 : Le phylétisme ou nationalisme ecclésial, un défi pour la conscience orthodoxe
N° 248 : Questions sur l’Église et l’eucharistie

Interviews lors du congrès orthodoxe d’Europe occidentale à Bordeaux: Bienvenue !

indexQuatre des membres de l’équipe des jeunes reporters au XVe congrès orthodoxe d’Europe occidentale, qui s’est tenu à Bordeaux du 30 avril au 3 mai 2015, souhaitent la bienvenue.

Trois vidéos, réalisées par cette équipe, ont été mises en ligne: Interview: les congrès de la Fraternité orthodoxe en Europe occidentale ; XVe congrès orthodoxe d’Europe occidentale: un nouvel entretien sur le congrès et la première conférence ; Entretien: Comment organiser la présence de l’Eglise orthodoxe en Occident ? D’autres interviews suivront dans les jours à venir.

 

Entretien: Comment organiser la présence de l’Eglise orthodoxe en Occident ?

DSC_4393Lors du XVe congrès orthodoxe en Europe occidentale, qui s’est tenu à Bordeaux du 30 avril au 3 mai 2015, de jeunes reporters ont interrogé des participants. Dans cet entretien, Nicolas Behr, président de la Fraternité orthodoxe en Europe occidentale, évoque quelques unes des réflexions de l’atelier sur l’organisation de l’Église orthodoxe en Occident. L’équipe des jeunes reporters était composée de : Sophie Sollogoub, Michel Kadar, Thais Rakovic, Elisabeth Kadar, Sarah Hammou et Boris Sollogoub. Environ 600 personnes ont participé à ce XVe congrès. Précédents entretiens: 1, 2. La photographie ci-dessus : la chorale lors d’une des célébrations durant le congrès.

Interview: les congrès de la Fraternité orthodoxe en Europe occidentale

518083319_295x166Lors du XVe congrès orthodoxe en Europe occidentale, qui s’est tenu à Bordeaux du 30 avril au 3 mai 2015, de jeunes reporters ont interrogé des participants. Dans cette interview, Nicolas Behr évoque les congrès de la Fraternité orthodoxe en Europe occidentale dont il est le président. L’équipe des jeunes reporters était composée de : Sophie Sollogoub, Michel Kadar, Thais Rakovic, Elisabeth Kadar, Sarah  Hammou et Boris Sollogoub. Environ 600 personnes ont participé à ce XVe congrès.

Monastère de Bose (Italie) – XVe colloque œcuménique international de spiritualité orthodoxe. (16-19 septembre)

Bose
Sous l’égide du Patriarcat œcuménique de Constantinople et du Patriarcat de Moscou du 16 au 19 septembre 2007 se tiendra au monastère de Bose (Italie) la XVe édition du Colloque œcuménique international de spiritualité orthodoxe. Les travaux du colloque de cette année seront consacrés sur le mystère de la Transfiguration du Christ.
Au congrès, hormis l’Église catholique, les Églises orthodoxes, mais aussi celles de la Réforme, seront représentées au plus haut niveau.
Cette année, seront présents en particulier, pour l’Église catholique, les cardinaux Angelo Sodano, doyen du Sacré Collège, et Achille Silvestrini, Mgr Antonio Mennini, nonce apostolique à Moscou, Mgr Brian Farrell, secrétaire du Conseil pontifical pour l’unité des chrétiens et p. Milan Zust. De nombreux évêques de la Conférence épiscopale du Piémont, dont le secrétaire, Mgr Arrigo Miglio d’Ivrea, interviendront durant les travaux.
Le Patriarcat de Constantinople sera représenté par l’évêque Kallistos de Diokleia et par le métropolite Emilianos de Silyvria; pour le compte du Patriarcat de Moscou, seront présents l’archevêque Aristarch de Kemerovo, chef de la délégation officielle, l’évêque Ilarion Alfeev de Vienne, conférencier, p. Evfimi (Moiseev) de la Laure de la Trinité de Saint-Serge, Aleksei Dolgov et Michaïl Pervushin du Département pour les relations extérieures, ainsi que les professeurs Sergei Hovorun, Vladimir Kirillin et p. Pavel Velikanov de l’Académie théologique de Moscou.

Lire la suite »

L’enseignement des « Fondements de la culture orthodoxe » (FCO) dans les écoles publiques objet de discussion aux « Conférences de la Nativité »

Blagovest1
La possibilité et les perspectives de l’enseignement des « Fondements de la culture orthodoxe » dans le cadre de l’école publique ont été débattues par les participants aux XVe Conférences de la Nativité, organisées par le Patriarcat de Moscou, qui se sont ouvertes le 29 janvier au Kremlin.
« La tâche principale de l’éducation est d’apprendre à chacun à suivre les indications de sa conscience. Cela permet de renforcer au sein de la société les normes spirituelles et éthiques », a déclaré le patriarche Alexis II dans l’exposé qu’il a prononcé pour l’inauguration des Conférences de la Nativité. Les enfants baptisés dans l’orthodoxie (et dans beaucoup de régions, a dit le patriarche, ils sont plus de 90%) doivent connaître « les fondements de leur religion ». Dans ce but il est nécessaire d’introduire dans les écoles les « Fondements de la culture spirituelle et éthique ».

Lire la suite »

Pour revoir l’émission de télévision “Orthodoxie” (France 2) du dimanche 9 août

France2_FIDurant la semaine, il est possible de visionner sur l’Internet l’émission de télévision Orthodoxie, sur France 2, du dimanche 9 août, sur cette page.  Elle a proposé la deuxième partie d’un reportage sur le XVe Congrès orthodoxe d’Europe occidentale qui s’est tenu à Bordeaux du 30 avril au 3 mai.

Pour revoir l’émission de télévision « Orthodoxie » (France 2) du dimanche 14 juin

France2_FIDurant la semaine, il est possible de visionner sur l’Internet l’émission de télévision Orthodoxie, sur France 2, du dimanche 14 juin, sur cette page.  Elle a proposé un reportage sur le XVe Congrès orthodoxe d’Europe occidentale qui s’est tenu à Bordeaux du 30 avril au 3 mai.

Ce soir: l’émission de télévision « L’orthodoxie, ici et maintenant » sur KTO

« L’Eglise 2.0 – enjeux de communication sur réseaux pour l’Eglise »

Affiche_Frat_2015Le P. Christophe Levalois participera à l’atelier du XVe congrès orthodoxe en Europe occidentale à Bordeaux intitulé « L’Église 2.0 – enjeux de communication sur réseaux pour l’Église », le vendredi 1er mai dans l’après-midi, avec Bénédicte Robichon et Lucile Smirnov.

Une icône de tous les saints martyrisés durant la période ottomane est arrivée le 22 janvier à Moscou, accompagnée par des moines du monastère athonite de Dionysiou

Saints_grecs

Le 22 janvier est arrivée à Moscou, depuis le Mont Athos, une icône des saints néomartyrs qui ont confessé la foi du Christ en Grèce, à Chypre, en Asie Mineure et au Pont-Euxin entre le XVème et XXème siècle sous le joug ottoman. L’icône peinte sur le Mont Athos sera donnée à l’Église orthodoxe russe. La délégation du monastère athonite de Dionysiou sera menée par le gheronda Syméon, membre de la communauté du Mont Athos. La venue de l’icône des néomartyrs grecs, qui ont souffert pour la foi durant la période ottomane constituera le point de départ de l’action « De Noël à la Résurrection » (Sainte Montagne de l’Athos – Moscou) dans le cadre du XXème « Congrès International de lectures éducatives de Noël » à Moscou. À cette manifestation participeront la délégation du Mont Athos, des représentants de l’épiscopat et du clergé du Patriarcat œcuménique, des Églises de Grèce et de Chypre, des personnalités russes, grecques et chypriotes, ainsi que des membres du corps diplomatique des pays de tradition orthodoxe.

Source : Pravoslavie.ru

Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski