25/04/2017
Actualités
Page d'accueil > Résultats de la recherche : Festival de la jeunesse orthodoxe

Résultats de la recherche : Festival de la jeunesse orthodoxe

Le Festival de la jeunesse orthodoxe 2015

Le Festival de la jeunesse orthodoxe 2015 se déroulera du vendredi 11 au dimanche 13 septembre à l’ouest de Paris. Il aura pour thème: « Nous chrétiens : communauté(s)… ou Église ? Foi par naissance ou connaissance ? ». Pour l’inscription, voir cette page.

afficheFJO

Le Festival de la jeunesse orthodoxe 2014 aura pour thème « (ré)Concilions-nous! »

Le Festival de la jeunesse orthodoxe aura lieu du vendredi 3 au dimanche 5 octobre sur le thème : "(ré)Concilions-nous!". Les inscriptions sont ouvertes, voir toutes les informations sur cette page. Présentation: " Thème du Festival 2014: " (ré)Concilions-nous! " ou le thème du future concile pan-orthodoxe annoncé pour 2016. L’oecuménisme, servir ou asservir ?, Tradition ou tradition ? Pardon et réconciliation, Églises locales et unité de l’Église orthodoxe. Temps forts: vendredi 3 octobre (à partir de 19h – Paris) : vêpres puis soirée à Paris (le lieu vous sera confirmé très rapidement par émail); samedi 4 et dimanche 5 octobre (départ à la gare de Meulan-Hardricourt samedi vers 9h pour une marche vers Jambville) : marche, ateliers, débats, soirée festive… Fin de la rencontre dimanche 5 octobre prévue vers 16 heures (nous vous ramènerons à la gare de Meulan-Hardricourt en direction de Paris)".

festival_2014

Rencontre de Noël organisée à Paris par le Festival de la jeunesse orthodoxe (FJO)

Une salle comble pour le concert de NoëlLe mois dernier, le FJO (Festival de la jeunesse orthodoxe) a rassemblé plus de 70 jeunes de toutes les juridictions orthodoxes en France à l'occasion d'une fête de Noël organisée à la paroisse Saint-Séraphin de Sarov (Paris 15ème). Ces jeunes se sont retrouvés autour d'un concert à l'occasion duquel ils ont pu démontrer leurs talents artistiques en offrant chants de Noël, spirituels, folkloriques et lyriques en langues française, russe, grecque, roumaine, arabe ou encore serbe, ainsi que jeux d'instruments, à un public ravi, dans une atmosphère de joie et de partage. Outre sa dimension festive, cet évènement, qui se voulait cohésif au-delà des origines nationales, a été, pour nombre de participants, une possibilité de rencontrer des jeunes orthodoxes de paroisses différentes qu'ils n'ont que rarement l'occasion de côtoyer. Des photographies de la soirée, dont celle ci-contre, sont disponibles ici.

Depuis 2003, le Festival de la jeunesse orthodoxe a pour but de réunir des jeunes orthodoxes de toutes origines pour vivre la richesse de leur diversité dans l'unité de l'orthodoxie. Outre le festival organisé annuellement, qui a fêté en 2013 ses 10 ans, le FJO organise des évènements tout au long de l'année, tels que des vêpres le premier mercredi de chaque mois.Pour suivre l'actualité et l'agenda du FJO, rendez-vous sur la page Facebook "FJO – Festival de la jeunesse orthodoxe en France" ou sur le site Internet.

Rencontre de Noël organisée à Paris par le Festival de la jeunesse orthodoxe (FJO)

Une salle comble pour le concert de NoëlLe mois dernier, le FJO (Festival de la jeunesse orthodoxe) a rassemblé plus de 70 jeunes de toutes les juridictions orthodoxes en France à l'occasion d'une fête de Noël organisée à la paroisse Saint-Séraphin de Sarov (Paris 15ème). Ces jeunes se sont retrouvés autour d'un concert à l'occasion duquel ils ont pu démontrer leurs talents artistiques en offrant chants de Noël, spirituels, folkloriques et lyriques en langues française, russe, grecque, roumaine, arabe ou encore serbe, ainsi que jeux d'instruments, à un public ravi, dans une atmosphère de joie et de partage. Outre sa dimension festive, cet évènement, qui se voulait cohésif au-delà des origines nationales, a été, pour nombre de participants, une possibilité de rencontrer des jeunes orthodoxes de paroisses différentes qu'ils n'ont que rarement l'occasion de côtoyer. Des photographies de la soirée, dont celle ci-contre, sont disponibles ici.

Depuis 2003, le Festival de la jeunesse orthodoxe a pour but de réunir des jeunes orthodoxes de toutes origines pour vivre la richesse de leur diversité dans l'unité de l'orthodoxie. Outre le festival organisé annuellement, qui a fêté en 2013 ses 10 ans, le FJO organise des évènements tout au long de l'année, tels que des vêpres le premier mercredi de chaque mois.Pour suivre l'actualité et l'agenda du FJO, rendez-vous sur la page Facebook "FJO – Festival de la jeunesse orthodoxe en France" ou sur le site Internet.

Compte-rendu du Festival de la jeunesse orthodoxe (FJO), édition 2013

DSC9340_2Depuis 2003, tous les ans et généralement à la fin du mois de septembre, a lieu un temps fort pour les jeunes orthodoxes de France et parfois d'ailleurs. Le Festival de la jeunesse orthodoxe rassemble, le temps d'un week-end, des jeunes de toutes origines et juridictions, réunis par l'envie de se rencontrer, de prier, de débattre, de faire la fête ensemble. Organisé avec la bénédiction de l'Assemblée des évêques orthodoxes de France, et avec la participation de membres du clergé de différentes juridictions, ce Festival est avant tout une initiative des jeunes eux-mêmes, et constitue un beau symbole d'ouverture et d'union autour de notre foi.
Cette année, le Festival a eu lieu du 27 au 29 septembre, sur le double thème "Témoins hier, témoins aujourd'hui" et "Les 10 ans, c'est maintenant", et a réuni plus de 140 jeunes orthodoxes.
Le vendredi soir a marqué, comme les années précédentes, l'ouverture du Festival avec des vêpres à la cathédrale grecque (rue Georges Bizet), suivies d'une intervention du père Nicolas Nikichine sur les saints des premiers siècles en France et sur les pèlerinages organisés pour vénérer leurs reliques.
Le samedi, après un lever aux aurores et une courte heure de train pour finir sa nuit, le groupe s'est arrêté dans une petite gare au coeur du Vexin, puis, selon une tradition bien établie, a commencé par une marche. D'abord parce que le peuple chrétien est un peuple en marche, et que le Christ dit de lui-même qu'Il est le chemin, et aussi parce que c'est un moment propice aux rencontres, au dialogue. Un office de matines célébré dans les champs – et arrosé de quelques gouttelettes (malgré une chorale irréprochable!) – a ponctué cette promenade, et offert aux festivaliers un premier temps de prière.
Puis les participants sont arrivés au château de Jambville, belle bâtisse entourée d'un parc immense et dont les scouts de France sont les heureux propriétaires, où le Festival s'est tenu plusieurs fois depuis sa création. Après un pique-nique convivial l'après-midi a été dédié à la réflexion et aux débats.
Pour commencer, Alexandre Lacaille nous a raconté avec beaucoup d'enthousiasme les débuts du Festival que lui et sa "bande de potes orthodoxes" avaient lancé il y a 10 ans. L'ambition n'était pas de durer si longtemps, mais bien de faire se rencontrer les jeunes orthodoxes en France, si nombreux et pourtant parfois si isolés. Et voilà que 10 ans plus tard la formule fonctionne encore, et le Festival rassemble toujours plus de monde !
Puis, en lien avec le thème choisi pour cette année, Julia Vidovic (doctorante en théologie à l'Institut catholique de Paris et à l'Institut orthodoxe Saint-Serge) a présenté l'histoire des chrétiens des premiers siècles, en s'appuyant sur de nombreux textes anciens, chrétiens ou non, et en présentant les différents contextes historiques qui ont contribué à la construction de l'Eglise étant sauvés et récapitulés en elle en tant qu'organisme vivant du Christ sauveur.
Ensuite, les participants se sont répartis en groupes pour participer à un des quatre ateliers proposés : l'un sur l'icône (avec Alexis Arkhipoff et Hélène Bléré), un autre sur le chant liturgique (avec Stéphane Sollogoub, Habib Ibrahim et Maciej Leszczynski), un autre encore sur le christianisme et l'islam aujourd'hui (avec le Dr Assaad Kattan, professeur de théologie orthodoxe à l'université de Münster, et Abdulhamid Al Nassaj, politologue syrien de l'Université catholique de Louvain), et le dernier sur Orthodoxie et économie (avec le père Alexis Struve).

Lire la suite »

Le Festival de la jeunesse orthodoxe 2012 aura pour thème: « Mission : Impossible ? »

La rencontre annuelle du Festival de la jeunesse orthodoxe se déroulera du 21 au 23 septembre sur le thème: "Mission: impossible ?" – "Allez dans le monde entier, proclamez l’Evangile à toute la création" (Marc, 16, 15)". Présentation: "  Voici un avant-goût de ce que nous discuterons au cours du festival : La mission à travers le monde, exemples et témoignages – La mission sociale – La mission au sein de sa communauté – Mission et médias… Et les temps forts de cette rencontre : vendredi 21 septembre (à partir de 19h): vêpres puis soirée à la paroisse de la Présentation de la Vierge au Temple – 91 rue Olivier de Serres, à Paris 15e. Samedi 22 et dimanche 23 septembre : marche, ateliers, débats, soirée festive, etc.

Pour les inscriptions en ligne: ici. Pour les inscriptions sur un papier, voir là.

Ci-dessous: vidéo de présentation du festival (sur Youtube).

 

Une soirée à Paris pour faire connaître le Festival de la jeunesse orthodoxe

Le Festival de la jeunesse orthodoxe rassemble des jeunes orthodoxes entre 18 et 35 ans de toutes origines (Français, Russes, Roumain, Grecs, Serbes, Bulgares, Antiochiens, etc.).  Sa vocation est de faire se connaître les différentes traditions orthodoxes tout en permettant aux jeunes de s’interroger sur des questions de foi liées à leur enracinement en France ou plus généralement dans une société occidentale. Il organise notamment une rencontre annuelle, généralement en septembre, qui associe temps de prière liturgique, de réflexion et de détente. Le prochain festival se tiendra du 21 au 23 septembre en région parisienne sur le thème de la mission : « Mission : impossible ? ».

Cette année, une soirée intitulée le Festival-off est organisée le jeudi 14 juin à 21 heures à l’espace C3B, 54, rue Emeriau dans le 15ème arrondissement (métro Charles Michel) à Paris. L’objectif de cette soirée est de faire connaître le Festival de la jeunesse orthodoxe tout en levant des fonds qui assureront un prix d’entrée accessible lors du prochain festival aux jeunes et notamment aux étudiants. Au programme : danses, chants et buffets de différentes traditions, une tombola etc. Cette soirée s’adresse à tout public pour un prix d’entrée de 5€.

« La Bible: un étouffe-chrétien ? », prochain thème du Festival de la jeunesse orthodoxe

La prochaine rencontre du festival de la jeunesse orthodoxe aura lieu les 16, 17 et 18 septembre. Le thème sera "La Bible: un étouffe-chrétien ?" (programme). Deux possibilités pour s'y inscrire: en ligne, ou en téléchargeant la version papier du bulletin d'inscription. Extrait de la présentation: "Nous nous questionnerons sur la façon d’appréhender les Ecritures, de les comprendre, de les décortiquer, afin d’en retirer la substance nécessaire à notre foi. Il s’agira aussi de « digérer » la Bible, c’est-à-dire de l’assimiler afin qu’elle fortifie notre foi et qu’elle nous fournisse l’énergie qui anime notre vie quotidienne. Enfin, nous verrons comment nous pouvons transmettre son message, le partager autour de nous, comme on partage sa nourriture avec son prochain. C’est donc à un véritable festin que nous vous convions cette année et nous espérons être nombreux à le partager ! Chacun des participants sera bien sûr tenu d’amener sa Bible avec lui, accessoire indispensable à la participation aux festivités !"

FJO_Groupe
Photographie: le Festival de la jeunesse orthodoxe en 2010 (source)

Compte rendu du Festival de la jeunesse orthodoxe

La rencontre du Festival de la jeunesse orthodoxe s'est déroulée du 17 au 19 septembre. Nous vous proposons ci-dessous un compte-rendu. Pour voir quelques photographies, cliquez ici.

"Comme chaque année depuis maintenant huit ans, près d’une centaine de jeunes se sont retrouvés le temps d’un week-end (du 17 au 19 septembre), pour vivre un moment intense de dialogue et de fraternité, dans le cadre du Festival de la jeunesse orthodoxe (FJO).
Nous avons tout d’abord été chaleureusement accueillis par la paroisse serbe Saint-Sava (Paris, 18e), pour célébrer des vêpres et partager des agapes, afin d’établir un premier contact entre les participants de cette édition 2010 du FJO. Nous avons eu également l’heureuse surprise de recevoir parmi nous Mgr Gabriel, qui a béni notre rassemblement et nous a offert une petite introduction sur la personne et la responsabilité du chrétien, thème retenu pour ce festival.

 

Lire la suite »

La prochaine rencontre du Festival de la jeunesse orthodoxe aura pour thème « Bas les masques ! Homme qui es-tu ? »

La prochaine rencontre du Festival de la jeunesse orthodoxe aura lieu du 17 au 19 septembre. Elle se déroulera en grande partie dans le prieuré Notre-Dame de l'Ouÿe à Dourdan (Essonne), au sud de Paris. Son thème sera "Bas les masques ! Homme qui es-tu ? ".  Pour plus d'informations, voir cette page et ce document.

Festival de la jeunesse orthodoxe: « Prier plus pour gagner plus ? »

La prochaine rencontre du Festival de la jeunesse orthodoxe aura lieu, non loin de Paris, du vendredi 25 au dimanche 27 septembre. Son thème est: "Prier plus pour gagner plus ?" Pour plus d'informations (inscription, tarifs, temps forts), voir ce document. La rencontre débutera par des vêpres, à 19 heures, dans la paroisse Saint Séraphin de Sarov à Paris, qui seront suivies d'une soirée dans le jardin paroissial. Le lendemain est prévue une marche dans le parc naturel du Vexin. Des tables-rondes et des ateliers sont aussi au programme.

Lire la suite »

Le prochain Festival de la jeunesse orthodoxe: «Dieu aujourd’hui : une foi à la carte ?»

Pict0006
Le prochain Festival de la jeunesse orthodoxe se déroulera du 26 au 28 septembre prochain. Il aura pour thème: «Dieu aujourd’hui : une foi à la carte ? ».
Présentation: "Pouvoir choisir au sein des religions ce qui me plaît et
rejeter ce qui me gène, ce qui ne me "parle" pas ou dont je doute…
est-ce le signe de ma liberté ou d’un relativisme ambiant ?- La foi
a-t-elle vraiment besoin de "pratique" ? Si oui, laquelle (vie
liturgique, engagement social…) ? Inversement, la "pratique" a-t-elle
besoin de foi ? Si oui, laquelle (foi en des dogmes, dans le progrès,
en soi-même…) ?- Entre indifférence, tolérance et rigorisme, comment
se situer au quotidien ? Que répond l’Église ? "
Au programme: rencontres, discussions, marche, soirées.

Lire la suite »

Radio : le Festival de la jeunesse orthodoxe

Dans
l’émission de radio L’Eglise orthodoxe
aujourd’hui
, du dimanche 24 septembre, Bogdan Vlaïcu continue la
présentation du Festival de
la jeunesse orthodoxe
en France, par des entretiens réalisées lors des
trois rencontres organisées sous l’égide du Festival, en mai 2003, septembre
2004 et septembre 2006, avec des organisateurs, Alexandre Lacaille, Laurence
Muguet et Gabriel Behr, ainsi qu’avec des participants, Mgr Gabriel, Mgr
Silouane, pères Alexis Struve et Iulian Nistea.

Lire la suite »

Sur le Festival de la jeunesse orthodoxe

Une note parue sur le site
Internet de l’Archevêché récapitule l’histoire du Festival de la jeunesse orthodoxe
qui organise du 7 au 10 septembre prochain un rassemblement
sur le thème «Réveiller le monde».

La rentrée du «festival de la jeunesse orthodoxe» : «réveiller le monde»

Le groupe
«festival de la jeunesse orthodoxe»
propose du 7 au 10 septembre une série d’activités. Le thème est «Réveiller
le monde
». Pour de plus amples informations, voir cette
page
, le programme,
le bulletin
d’inscription
, les comptes rendus des réunions
préparatoires, ou prendre
contact
.

Albanie: le 11e festival national de la jeunesse orthodoxe

7
Le 26 décembre dernier, dans la salle principale du musée d'histoire de Tirana (Albanie), devant plusieurs centaines de personnes, s'est déroulé le 11e festival national de la jeunesse orthodoxe. Différents groupes de jeunes, sélectionnés à l'échelon diocésain, ont proposé des pièces de théâtre, des chants, des danses, des récitations inspirés des valeurs chrétiennes et traditionnelles (notamment des régions représentées). Un jury a distingué plusieurs groupes qui se sont vus décerner un prix. L'archevêque Anastase de Tirana et de toute l'Albanie était présent avec d'autres évêques et des clercs.
Source: Église orthodoxe d'Albanie

À Moscou a eu lieu la dernière session de l’année 2016 du Saint-Synode de l’Église orthodoxe russe

Le 27 décembre a eu lieu la dernière la dernière session de l’année du Saint-Synode de l’Église orthodoxe russe, au monastère Saint-Daniel, sous la présidence du patriarche de Moscou Cyrille. Le président du Département synodal pour les relations de l’Église avec la société et les médias, V. Legoïda, a communiqué les principaux sujets de la session. Comme il l’a mentionné, le patriarche Cyrille et les membres du Saint-Synode ont célébré un court office de requiem, avant le début de la séance, pour les victimes de l’accident de l’avion Tupolev 154 du ministère de la défense de la Fédération de Russie. Le patriarche Cyrille a exprimé ses profondes condoléances aux familles, aux proches et à tout le peuple russe. Comme l’a souligné le patriarche, la catastrophe aérienne près de Sotchi a blessé profondément le cœur de la majorité des citoyens de la Fédération de Russie. « Des gens ont péri, au sujet desquels on peu parler comme des symboles de notre vie nationale, comme de notre fierté. L’ensemble Alexandrov n’était pas simplement un ensemble musical, c’était la figure des forces armées du pays, c’était l’expression du patriotisme, leur service provoquait toujours l’enthousiasme, il mobilisait pour l’accomplissement de bonnes œuvres et d’exploits », a déclaré le patriarche. « On ne saurait oublier aussi la docteure Élisabeth Glinka, qui a travaillé avec désintéressement, aidant les enfants, particulièrement lors du terrible conflit dans l’Est de l’Ukraine », a ajouté le primat. Dans le cadre de la session, les membres du Saint-Synode ont écouté le rapport du métropolite de Saint-Pétersbourg et de Ladoga Barsanuphe au sujet des manifestations jubilaires dédiées au 70ème anniversaire du patriarche de Moscou et de toute la Russie Cyrille. Comme l’a dit V. Legoïda, les membres du Synode ont mentionné avec satisfaction la participation aux solennités des délégations officielles de toutes les Églises orthodoxes locales et ont remercié leurs Primats pour leur participation personnelle ou par des délégations officielles à ladite manifestation. S.S. le patriarche de Moscou et de toute la Russie a informé les membres du Saint-Synode des visites qu’il a effectuées aux mois de novembre et décembre dans les diocèses de Chersonèse, Kaliningrad, Tcherniakhovsk et Saint-Pétersbourg. Dans le cadre de la session, le primat de l’Église orthodoxe russe a lu des communications sur la XXème Assemblée mondiale du peuple russe et sur les travaux du Haut Conseil ecclésial durant le second semestre 2016. Au cours de la session du Saint-Synode, ses membres ont également écouté des rapports sur le VIème Congrès pan-ecclésial pour les œuvres sociales, qui a eu lieu au cours de l’année présente, sur le IIème forum orthodoxe international des étudiants, le festival pan-russe des réalisations de la jeunesse intitulé « Glorifions la Patrie », ainsi que le congrès international des dirigeants de chœurs et chantres de l’Église orthodoxe russe. V. Legoïda a mentionné que le Saint-Synode considérait qu’il était important de tenir des congrès de chefs de chœurs et de chantres et a décidé de constituer un conseil pour le développement du chant ecclésial russe auprès du Patriarche de Moscou et de toute la Russie. Le Saint-Synode a nommé l’archiprêtre Alexandre Agheïkine chef de ce conseil. V. Legoïda a qualifié de très importante l’adoption par le Saint-Synode du texte de « l’office pénitentiel pour le pardon du péché de meurtre de l’enfant dans l’utérus (à savoir l’avortement) ». Le texte a été envoyé aux Éditions du Patriarcat de Moscou pour être introduit dans les livres de prières. En outre, les membres du Saint-Synode ont examiné et approuvé « les prescriptions concernant la procédure d’harmonisation de l’ordination à la prêtrise de personnes de disposant pas du cursus nécessaire » et des « prescriptions sur les cours d’amélioration de la formation des clercs de l’Église orthodoxe russe ». Lors de la session a eu lieu également la nomination du vice-président du Comité éducatif de l’Église orthodoxe russe, en la personne de l’archiprêtre Michel Vakhrouchev ». V. Legoïda a souligné que, dans le cadre de la poursuite du travail de réduction de la taille des diocèses, le Saint-Synode a décidé de détacher du diocèse de Tcheliabinsk l’évêché de Zlatooust, et du diocèse de Kostroma, l’évêché de Galitch, avec la création simultanément d’un diocèse métropolitain de Kostroma incluant les deux évêchés mentionnés. « L’higoumène Vincent (Bryleev), clerc du diocèse de Tcheliabinsk, a été nommé évêque de Galitch et de Makariev », a précisé V. Legoïda. Le Saint-Synode a également pris la décision de tenir, durant l’année prochaine, l’Assemblée des évêques de l’Église orthodoxe russe. Comme l’a communiqué le président du Département des relations de l’Église avec la société et les médias, l’Assemblée aura lieu du 29 novembre au 2 décembre 2017, et son ouverture coïncidera avec le centième anniversaire de l’intronisation du saint patriarche Tikhon. « Les hiérarques suivants sont invités à la session d’été 2017 (mars-août) du Saint-Synode : le métropolite de Nikolaïevsk et d’Otchakovo Pitirim, le métropolite de Khabarovsk et Priamour Vladimir, le métropolite d’Astrakhan et de Kamyziak Nikone, l’évêque de Caracas et d’Amérique du Sud Jean [Église russe hors-frontières], l’évêque de Narian-Mar et de Mezensk Jacques », a annoncé V. Legoïda. « Conformément à la procédure existante, le Saint-Synode a approuvé les procès-verbaux de l’Exarchat de Biélorussie et du diocèse métropolitain d’Asie centrale », a-t-il conclu.

Source

Vème festival des chœurs d’enfants des écoles du dimanche de Moscou

Le 3 avril a eu lieu le Vème Festival des chœurs d’enfants des Écoles du dimanche de Moscou en la salle des conciles de la cathédrale du Christ-Sauveur de la capitale russe. La manifestation était organisée par la Fondation d’aide à la renaissance du chœur synodal, avec le soutien du département de la politique nationale, des liens inter-régionaux et du tourisme de la ville de Moscou. Le but principal du festival est l’implication de la jeunesse dans l’héritage spirituel et le développement des traditions de l’art choral et du chant d’Église à Moscou. Prenaient part à la manifestation le recteur de la cathédrale du Christ-Sauveur, l’archiprêtre Michel Riazantsev, le dirigeant du Département de la politique nationale, des liens inter-régionaux et du tourisme de la ville de Moscou, Vladimir Tchernikov, et d’autres personnalités, dont les représentants de l’exécutif de la municipalité de Moscou, des organisations religieuses et publiques. La majorité du public était constituée par les enfants défavorisés et de familles nombreuses de la ville de Moscou. Cette année, le festival s’est déroulé avec la participation du Chœur synodal de Moscou, l’un des chœurs professionnels les plus anciens de Russie. Il fut fondé à Moscou en 1721. Actuellement, son répertoire inclut notamment les œuvres des compositeurs classiques européens. Le chœur collabore avec l’Orchestre national de Russie, le Grand orchestre symphonique P. I. Tchaïkovsky, et prend part à de nombreux festivals mondiaux importants. À la présente manifestation ont participé également les meilleurs chœurs des écoles et collèges orthodoxes de Moscou. Au programme du festival figurent les chants liturgiques de Noël, les « koliadki » (chants populaires de Noël), les chants des autres peuples slaves ainsi que d’autres œuvres de la musique ecclésiastique et profane.

Source

Une conférence à Paris sur le futur concile panorthodoxe

unnamedDimanche 11 janvier à 16h30 aura lieu à Paris une conférence  sur le futur concile panorthodoxe annoncé en 2016. Le père Christophe d’Aloisio donnera une conférence sur le thème : « Je crois en l’Église, une, sainte, conciliaire et apostolique. La notion de conciliarité dans l’Église orthodoxe ». Puis le métropolite Joseph (à confirmer) partagera quelques réflexions sur la tenue du prochain concile et témoignera de sa participation à la synaxe des primats de l’église orthodoxe qui s’est tenue en mars 2014 au Phanar à Istanbul. Présentation:  » Cette conférence est organisée par un groupe de jeunes issus des différentes juridictions orthodoxes en France et de plusieurs mouvements de jeunesse : le Festival de la jeunesse orthodoxe, Acer-Mjo, Nepsis, les jeunes du diocèse de Chersonèse, Syndesmos… Nous pensons que la tenue du prochain concile est un évènement capital pour notre Église : rien de tel n’a eu lieu dans l’Église orthodoxe depuis 1300 ans. Le concile est appelé à prendre des décisions importantes, notamment concernant un thème qui nous touche particulièrement, celui de l’organisation de la « diaspora ». Évoquer ensemble le concile nous offre l’opportunité de nous réunir autour du Christ afin de :
– mieux connaitre l’histoire des conciles et leur apport dans notre vie ecclésiale;
– comprendre les enjeux du futur concile panorthodoxe et les thèmes qui seront abordés;
– mieux se connaitre entre fidèles de différentes juridictions et vivre l’unité de l’Église orthodoxe en France. »
Lieu : église Saint-Sava, 23 rue du Simplon, Paris 18e. Métro : Simplon.

Ukraine: à Kiev a eu lieu le XIème festival international du cinéma «Pokrov» («Protection de la Mère de Dieu»)

138872.pÀ l’ouverture du XIème festival international de cinéma "Pokrov" (photographies), le métropolite Vladimir de Kiev a salué l’assistance et a souligné l’importance du cinéma orthodoxe pour la société actuelle. « C’est une joie d’annoncer l’ouverture du festival et de communiquer que le XIème festival vit et agit. Le cinéma est une grande force dans la vie de l’homme, tant dans les temps fastes que dans ceux qui sont difficiles, parce qu’il est créé pour le peuple. Que cette branche de l’art se développe pour l’utilité et le bien de l’humanité ! » a déclaré le métropolite Vladimir, qui a décoré les participants au précédent festival. Le chancelier de l’Église orthodoxe d’Ukraine, le métropolite de Borispol et Brovarsk Antoine, l’archevêque de Pereyaslav-Khmelnitsky et de Vichnevsk Alexandre, et le président du département de l’Église orthodoxe d’Ukraine pour la jeunesse, l’évêque d’Obukhov Jonas, ont assisté à la cérémonie d’ouverture du festival.

Le jour de l’ouverture du festival a été présenté la première du long-métrage artistique « Luc » (2013) au sujet du saint archevêque Luc le Chirurgien (Voïno-Iasenetski).

Pour la première fois de l’histoire du festival a été organisée une retransmission directe sur internet des meilleurs films du forum cinématographique. Cela permettait aux amateurs du cinéma orthodoxe dans le monde entier d’être des participants actifs et des spectateurs du festival.

Dans le programme du concours du XIème festival « Pokrov » sont entrés plus de 60 films à caractère chrétien, qui ont été créés durant les deux dernières années dans différents pays du monde. Les films sont présentés dans les catégories documentaires, courts métrages et animation. La clôture solennelle du festival a eu lieu le 14 octobre, jour de la fête de la Protection de la Mère de Dieu (Pokrov) en la Maison du cinéma à Kiev.

Dans le cadre du festival a eu lieu une table ronde sur le thème « Comment créer un court-métrage ». Des rencontres ont eu lieu avec des acteurs et des régisseurs célèbres. Les participants au festival ont également pu participer à un programme de pèlerinage aux lieux saints de Kiev.

Le festival international de cinéma « Pokrov » est un projet mis en place par le monastère Saint-Jonas de Kiev, et se déroule chaque année, depuis 2002, avec la bénédiction du métropolite de Kiev. Le but dudit festival est de populariser les films à caractère chrétien et de récompenser les meilleurs films orthodoxes. Le directeur du projet est l’évêque d’Obukhov Jonas, le président du festival « Pokrov » est le député du parlement ukrainien A. Derkatch, et le directeur est le vice-président du département de la jeunesse de l’Église orthodoxe d’Ukraine pour la culture et les sports, l’archiprêtre Alexandre Akulov. Des informations sur cette manifestation sont disponibles en russe et en ukrainien sur le site Pokrovkino.com.

Source (dont illustration):  Pravoslavie, traduit du russe pour Orthodoxie.com

Le Saint-Synode de l’Archevêché orthodoxe grec d’Amérique, présidé par l’archevêque Démétrios d’Amérique, s’est réuni pour sa session régulière d’automne les 17 et 18 octobre, à New York

Le jour précédent la réunion officielle du Saint-Synode de l’Archevêché orthodoxe grec d’Amérique, le 16 octobre, ses membres ont eu l’occasion de revoir et de terminer leur travail sur le texte grec original des offices des vêpres et des matines avec les rubriques liturgiques, qui sera soumis au Patriarcat œcuménique pour approbation finale.
Un certain nombre de sujets ont été discutés durant l’assemblée, dont les suivants :

1. Les aspects particuliers du travail pastoral et administratif de l’Église concernant le clergé et les laïcs. Plus spécifiquement, le synode a approuvé un programme de pastorale des malades (« Chaplaincy Program ») par lequel, à côté du clergé, des laïcs qui ont une éducation théologique et ont été formés à la pastorale peuvent offrir leurs services à diverses institutions telles que hôpitaux, prisons, etc.
2. Les questions des cas spéciaux de nature disciplinaire concernant le clergé, ainsi que la nécessité de pastorale concernant le clergé et de leurs familles.

Vous devez vous connecter en cliquant sur Login pour accéder à l'intégralité de l'article.

Lire la suite »

Podcast orthodoxe : Émission de radio L’Eglise orthodoxe aujourd’hui du dimanche 4 décembre

Elisabethbs_2
Au programme : un entretien avec Mgr l’archevêque Gabriel de Comane sur l’importance et l’avenir de l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge de Paris dont il est le recteur. Puis la mémoire d’Elisabeth Behr-Sigel, née au ciel le 26 novembre dernier, sera évoquée par un dialogue avec père Boris Bobrinskoy, doyen de la paroisse de la Très Sainte Trinité et doyen de l’Institut Saint-Serge, son père spirituel, et Gabriel Behr, organisateur du Festival de la jeunesse orthodoxe, son petit-fils. Puis, le projet de la première université d’été œcuménique sur la mission, annoncée par une conférence de presse jeudi dernier, sera abordé avec un des organisateurs, le père Iulian Nistea de la paroisse orthodoxe roumaine des Saints Archanges à Paris et avec Mgr Olivier de Berranger, évêque catholique de Saint-Denis.

Radio : L’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge – Elisabeth Behr-Sigel – l’université d’été œcuménique sur la mission

L’émission de radio L’Eglise orthodoxe aujourd’hui propose, le dimanche 4 décembre, à partir de 17Pere_boris_diplomes_stserge2005_moyen  heures sur Radio Notre-Dame, un entretien avec Mgr l’archevêque Gabriel de Comane sur l’importance et l’avenir de l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge de Paris dont il est le recteur. Puis la mémoire d’Elisabeth Behr-Sigel, née au ciel le 26 novembre dernier, sera évoquée par un dialogue avec père Boris Bobrinskoy, doyen de la paroisse de la Très Sainte Trinité et doyen de l’Institut Saint-Serge, son père spirituel, et Gabriel Behr, organisateur du Festival de la jeunesse orthodoxe, son petit-fils. Puis, le projet de la première université d’été œcuménique sur la mission, annoncée par une conférence de presse jeudi dernier, sera abordé avec un des organisateurs, le père Iulian Nistea de la paroisse orthodoxe roumaine des Saints Archanges à Paris et avec Mgr Olivier de Berranger, évêque catholique de Saint-Denis.

Lire la suite »

Venue de Mgr Georges (Khodr) à Paris

Le
métropolite du Mont-Liban, Mgr
Georges
(Khodr) sera à Paris dans la deuxième moitié de la semaine.
Mercredi 20 juin, à 19h30 soirée dans le cadre du Festival de la jeunesse orthodoxe
à la paroisse (Sainte
Parascève et sainte Geneviève) de la crypte Saint Sulpice (35, rue saint
Sulpice, Paris 6e, métro : Saint Sulpice) : vêpres puis discussion –
rencontre avec Mgr Georges.

Lire la suite »

Soirée cinéma « Un regard sur la vie monastique » avec une exposition de photographies du père Iulian Nistea

Saint-ChristopheLe  mardi 18 mars, Orthodoxie.com organise à Paris, dans le cadre du  festival cinématographique européen "L'Europe autour de l'Europe", en partenariat avec la Mutuelle Saint-Christophe assurances, la deuxième édition de la soirée de films documentaires « Un regard sur la vie monastique ». Cette année, deux films documentaires seront projetés.

18h30 – « Voie de l’amour / Пут љубави » – (documentaire, Serbie, 2009, 16’, VOSTF) de Branko Stanković
L’histoire du moine Ambroise devenu ami de la louve Alfa et d’autres animaux sauvages. En présence du réalisateur Branko Stanković

19h00 –  « Studenica » (documentaire, Serbie, 2008, 26’, C, VOSTF) de Dragomir Zupanc
L’Académie spirituelle d’été de la jeunesse musicale au monastère Studenica vue par un peintre. 

Vernissage : Exposition de photographies du père Iulian Nistea

Lieu: Mutuelle Saint-Christophe assurances (auditorium Jean XXlll) – 277 rue Saint-Jacques, 75005 Paris.

L'entrée est libre (mais le nombre des places est limité !).

Soirée cinéma « Un regard sur la vie monastique » avec une exposition de photographies du père Iulian Nistea

Saint-ChristopheLe  mardi 18 mars, Orthodoxie.com organise à Paris, dans le cadre du  festival cinématographique européen "L'Europe autour de l'Europe", en partenariat avec la Mutuelle Saint-Christophe assurances, la deuxième édition de la soirée de films documentaires « Un regard sur la vie monastique ». Cette année, deux films documentaires seront projetés.

18h30 – « Voie de l’amour / Пут љубави » – (documentaire, Serbie, 2009, 16’, VOSTF) de Branko Stanković
L’histoire du moine Ambroise devenu ami de la louve Alfa et d’autres animaux sauvages. En présence du réalisateur Branko Stanković

19h00 –  « Studenica » (documentaire, Serbie, 2008, 26’, C, VOSTF) de Dragomir Zupanc
L’Académie spirituelle d’été de la jeunesse musicale au monastère Studenica vue par un peintre. 

Vernissage : Exposition de photographies du père Iulian Nistea

Lieu: Mutuelle Saint-Christophe assurances (auditorium Jean XXlll) – 277 rue Saint-Jacques, 75005 Paris.

L'entrée est libre (mais le nombre des places est limité !).

Soirée cinéma « Un regard sur la vie monastique » avec une exposition de photographies du père Iulian Nistea

Saint-ChristopheLe  mardi 18 mars, Orthodoxie.com organise à Paris, dans le cadre du  festival cinématographique européen "L'Europe autour de l'Europe", en partenariat avec la Mutuelle Saint-Christophe assurances, la deuxième édition de la soirée de films documentaires « Un regard sur la vie monastique ». Cette année, deux films documentaires seront projetés.

18h30 – « Voie de l’amour / Пут љубави » – (documentaire, Serbie, 2009, 16’, VOSTF) de Branko Stanković
L’histoire du moine Ambroise devenu ami de la louve Alfa et d’autres animaux sauvages. En présence du réalisateur Branko Stanković

19h00 –  « Studenica » (documentaire, Serbie, 2008, 26’, C, VOSTF) de Dragomir Zupanc
L’Académie spirituelle d’été de la jeunesse musicale au monastère Studenica vue par un peintre. 

Vernissage : Exposition de photographies du père Iulian Nistea

Lieu: Mutuelle Saint-Christophe assurances (auditorium Jean XXlll) – 277 rue Saint-Jacques, 75005 Paris.

L'entrée est libre (mais le nombre des places est limité !).

Le père Tikhon (Chevnoukov) supérieur du monastère Sretensky de Moscou évoque ses impressions sur les progrès récents du christianisme en Chine

En automne de cette année, le cœur du monastère Sretensky de Moscou a fait une grande tournée de vingt jours dans les paroisses orthodoxes des États-Unis. Cette tournée s’est achevée… en Chine, où le chœur a été invité pour y effectuer des concerts. « L’Empire céleste», bien qu’il rappelle aux Russes, littéralement à chaque pas, leur propre pays, reste pour eux un pays énigmatique, pour ne pas dire complètement incompréhensible, étonnant et surprenant. L’higoumène du monastère Sretensky, l’archimandrite Tikhon (Chevnoukov) a partagé avec nous ses impressions sur la Chine.

– Père Tikhon, en fin de cette année, vous vous êtes rendus en Chine avec le chœur du monastère Sretensky. Comment cela a-t-il pu se produite, si l’on tient compte de l’attitude complexe des autorités chinoises envers l’Église orthodoxe ?

–  Le chœur du monastère, de façon inattendue pour nous, a été invité en Chine par M. Yulong, un  homme très connu en Chine, qui est le dirigeant du festival musical international de Pékin, auquel prennent part les orchestres symphoniques, les chœurs et les solistes les plus réputés. Au cours des discussions préalables, nous avons particulièrement souligné que le chœur Sretensky est en premier lieu religieux et orthodoxe. L’activité de l’Église orthodoxe en Chine est officiellement restreinte et ce depuis de nombreuses décennies. Aussi, il nous faut reconnaître que nous étions fort étonnés qu’un homme proche des plus hautes autorités chinoises, sachant pertinemment que nous étions orthodoxes, nous ait précisément invités. Mais le comité d’organisation du festival a confirmé : oui, nous invitons le chœur d’un monastère orthodoxe russe. Nous avons prévenu que nous n’avions pas l’intention d’enlever les chants religieux du programme de notre participation à la manifestation. En réponse, le comité d’organisation a proposé que nous donnions deux concerts, l’un de chants religieux, l’autre de chef-d’œuvres de l’art choral séculier. Nous avons donné notre accord.

Vous devez vous connecter en cliquant sur Login pour accéder à l'intégralité de l'article.
Lire la suite »

Calendrier 2005 de Syndesmos

La fédération mondiale de la jeunesse orthodoxe, Syndesmos, vient de mettre en ligne, en anglais, son calendrier des évènements 2005. Pour en prendre connaissance, cliquez ici.

Lire la suite »

Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski