Weblogs et sites

Nouveau site Internet des Éditions “Sofia”

Les Éditions “Sofia” publient des ouvrages traduits du russe pour faire connaître la richesse de l’orthodoxie dans les pays francophones. Elles ont déjà publié une très belle série des vies…

Nouveau site Internet des Éditions “Sofia”

Les Éditions “Sofia” publient des ouvrages traduits du russe pour faire connaître la richesse de l’orthodoxie dans les pays francophones. Elles ont déjà publié une très belle série des vies…

Accueil

Nouveau site Internet des Éditions “Sofia”

Les Éditions “Sofia” publient des ouvrages traduits du russe pour faire connaître la richesse de l’orthodoxie dans les pays francophones. Elles ont déjà publié une très belle série des vies…

Sur le Web : “Des analyses révèlent que le tombeau de Jésus a au moins 1 700 ans”

Les matériaux de construction prélevés sur le site datent de l’ère romaine, ce qui suppose que le tombeau originel de Jésus a survécu à la destruction du site il y a 1 000 ans. De nouvelles datations situent bien la période de construction du complexe mortuaire à l’époque de Constantin Ier, le premier empereur romain chrétien. Pour en savoir plus, lisez l’article de National Geographics.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Publication du site du Vicariat sainte Marie de Paris et saint Alexis d’Ugine

Le Vicariat sainte Marie de Paris et saint Alexis d’Ugine vient de mettre en ligne son site Internet. La navigation s’effectue par le biais de menus déroulants, et les articles d’actualités les plus récents sont visibles directement sur la page d’accueil. On peut aussi accéder aux nombreuses catéchèses en ligne proposées par le Vicariat, ainsi qu’aux Lettres du Vicariat. Un annuaire complet et à jour permet d’accéder facilement à la liste des paroisses ainsi qu’à celle des prêtres et diacres.   Les différentes pages du site peuvent être facilement lues sur tous les types de supports (ordinateurs, tablettes et téléphones portables grâce à l’usage de la technologie « responsive »).   Ce Vicariat regroupe les paroisses orthodoxes de tradition russe en France qui ont souhaité rester fidèles au Patriarcat de Constantinople au sein de la Métropole de France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Nouveau site Internet de l’Archevêché des églises orthodoxes de tradition russe en Europe occidentale

L’Archevêché des églises orthodoxes de tradition russe en Europe occidentale vient de lancer une nouvelle version de son site Internet. Créé en respectant les dernières normes du Web 2.0, le site est désormais en trois langues : français, anglais et russe. Le contenu de l’ancienne version a été transféré mais mieux ordonné et catégorisé. La navigation entre les pages s’effectue par le biais de menus déroulants. Les articles d’actualités récentes peuvent être consulté directement sur la page d’accueil. Il est également possible d’accéder aux archives des anciens articles de deux façons : chronologiquement, en cliquant sur le bouton « toutes les actualités » sur la page d’accueilpar catégorie en sélectionnant le menu « Vie de l’archevêché » et une catégorie (menu en cascade). Les catégories disponibles comprennent les communiqués du conseil, du secrétariat de l’archevêque et de l’administration diocésaine, les lettres et messages pastoraux, les comptes rendus de visites pastorales, les comptes rendus d’assemblées générales ou pastorales ainsi que les événements divers. L’annuaire a également été entièrement repensé pour faciliter la recherche des membres du clergé et des paroisses. Le contenu du site s’adapte automatiquement pour être facilement consulté sur des tablettes et téléphones mobiles (conception « responsive »). Une autre amélioration majeure concerne la gestion des langues : fini les pages ou le contenu est partiellement affiché dans cinq ou six langues à la fois sans qu’il n’y ait aucune logique. Les pages du site sont disponibles en français, en anglais et en russe via un sélecteur qui permet de changer de langue. Les articles traduits dans d’autres langues, comme l’allemand, le néerlandais, l’italien ou d’autres langues, sont consultables par le biais de ce même sélecteur de langue dont le contenu change dynamiquement selon qu’il existe ou non une traduction de l’article dans les différentes langues. D’autres améliorations du site sont prévues à l’avenir comme

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

L’actualité des relations extérieures de l’Église orthodoxe russe disponible en dix langues

1er février dernier, le Département des relations extérieures de l’Église orthodoxe russe a mis en ligne la nouvelle version de son portail d’information et d’analyse Mospat.ru en dix langues : russe, ukrainienne, anglaise, grecque, allemande, française, italienne, serbe, roumaine et arabe. Les utilisateurs d’Internet de différents pays pourront s’y tenir informés de l’actualité des relations interorthodoxes, interchrétiennes et interreligieuses, des contacts du Patriarcat de Moscou avec les instituts intergouvernementaux, les organisations internationales non-gouvernementales, les organes du pouvoir ou les associations publiques et interreligieuses. Le site informe également du travail effectué auprès des expatriés, de la vie des représentations, des monastères et des paroisses stavropégiques de l’Église orthodoxe russe à l’étranger, des paroisses d’ancien rite dans l’Église orthodoxe russe et des relations avec les communautés de vieux-croyants. Le portail couvre également l’actualité d’un autre thème important, à savoir la situation de l’Église orthodoxe ukrainienne du Patriarcat de Moscou. Des articles analytiques spécialement rédigés pour le portail par des spécialistes seront régulièrement publiés. Des sujets d’actualité seront aussi abordés dans les vidéos diffusées sur le portail. La nouvelle ressource bénéficie du soutien de la Fondation de soutien à la culture et au patrimoine chrétiens créée par les protestants russes en 2015.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Nouveau site Internet de la revue de théologie orthodoxe Contacts

Le site web de Contacts, Revue française de l’orthodoxie fait peau neuve. Sa convivialité et sa portabilité ont été améliorées, pour une lecture sur ordinateur, tablette ou smartphone et il offre de nouvelles fonctionnalités d’achats et de commandes en ligne. Il est possible d’accéder au sommaire et au liminaire de chaque numéro de la revue trimestrielle de théologie et de spiritualité, et de faire une recherche par mot-clé. A partir du numéro 270, il est désormais possible d’acheter une version téléchargeable au format pdf. Une boutique virtuelle permet de s’abonner pour 1 ou 2 ans à la version papier et de commander des articles téléchargeables en format pdf. Chaque utilisateur du site peut ouvrir un compte lui permettant de suivre ses commandes et ses achats en ligne et de gérer ses abonnements.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Visite virtuelle du monastère de la Trinité-Saint-Séraphin de Divéévo

Il est désormais possible de rendre visite, sans vous déplacer, au monastère de la Trinité-Saint Séraphin de Divéévo en vous rendant à cette page. La visite virtuelle a été créée par Dmitry Kashkanov de Nijni Novgorod qui a réalisé plus de 120 photographies panoramiques. Avec son appareil photo, il a traversé le monastère, s’est rendu dans les églises, et visité les sanctuaires du monastère. Avec lui, nous pouvons maintenant voir les lieux les plus intéressants du monastère Séraphimo-Diveevskaya de jour comme de nuit, nous promener dans la sainte Kanavka (lieu d’apparition de la Mère de Dieu à saint Séraphin), voir l’intérieur des églises, visiter la source de saint Séraphin. Source

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

1 2 10

Ne manquez jamais une mise à jour importante

Articles populaires

Recension: Hiéromoine Grégoire du Mont-Athos, «La foi, la liturgie et la vie de l’Église orthodoxe. Une esquisse de catéchisme orthodoxe»

Ce catéchisme est particulièrement bienvenu pour les parents en attente, pour leurs enfants d’un catéchisme orthodoxe fiable, mais aussi pour un certain nombre d’adultes qui pour des raisons diverses, n’ont pas été ou ont été insuffisamment catéchisés.Présenté en 250 pages dans un beau volume relié, il est l’œuvre du hiéromoine Grégoire (Chatziemmanouil), qui après avoir été un certain temps second du monastère de Stavronikita, s’est retiré depuis plusieurs décennies dans une callyve près de Karyès pour former avec quelques frères l’une des meilleures petites communautés de la Sainte Montagne.Ce catéchisme se présente comme un exposé linéaire plutôt que sous la forme souvent adoptée de question-réponses, mais il se subdivise en petites unités ce qui rend son usage tout aussi aisé.Après une introduction générale sur la nature et le but de la catéchèse, il comporte trois grandes parties :1. La foi de l’Église, avec comme subdivisions : le Dieu trinitaire ; la création du monde intelligible et sensible ; l’Économie divine ; la Très-Sainte Mère de Dieu ; la Sainte Église ; le Royaume de Dieu.2. La vie liturgique (l’office liturgique et les fêtes ; le lieu de culte ; les saintes icônes et les saintes reliques ; les vases sacrés ; les ornements sacrés et les livres liturgiques ; la Divine Liturgie ; les sacrements).3. La vie en Christ (l’époque de l’Ancien Testament ; l’époque de la grâce ; la prière ; l’ascèse ; la trinité des vertus ; la déification de l’homme.L’épilogue est constitué par la confession de foi de saint Nicodème l’Hagiorite.Un glossaire est proposé en fin d’ouvrage.Ce catéchisme a l’avantage d’être impeccable sur le plan doctrinal, simple dans ses exposés de sorte qu’il peut facilement être utilisé pour la catéchèse des enfants, sobre dans son expression, et constamment fondé sur les enseignements des Pères de l’Église ; s’ajoute à ces qualités la longue expérience spirituelle de l’auteur et sa compétence reconnue dans le domaine liturgique (rappelons

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Jean-Claude Larchet, « “En suivant les Pères…”. La vie et l’œuvre du Père Georges Florovsky »

Vient de paraître: Jean-Claude Larchet, « “En suivant les Pères… ”. La vie et l’œuvre du Père Georges Florovsky », Éditions des Syrtes, Genève, 2019, 493 p.Le Père Georges Florovsky (1893-1979), après quelques années d’enseignement à Prague et à Paris, fit la plus grande partie de sa carrière aux États Unis où il enseigna dans les plus prestigieuses universités (Harvard, Cambridge, Princeton…). Unissant une vaste érudition, un attachement profond à la tradition ecclésiale, un souci de répondre aux problèmes contemporains et un sens aigu du dialogue avec les autres confessions chrétiennes, il est considéré comme l’un des plus importants théologiens orthodoxes de notre temps.En France pourtant, son œuvre volumineuse, écrite majoritairement en russe et surtout en anglais, n’a que très peu été traduite.En proposant vingt-cinq de ses articles en traduction française totalisant 340 pages, ce volume entend combler cette lacune.Ces articles sont centrés sur deux thèmes majeurs de la pensée de Florovsky : la nature de la théologie (et donc la façon dont elle doit être pratiquée) et la nature de l’Église. Ces deux thèmes sont eux-mêmes axés sur la notion de Tradition, laquelle tient dans l’œuvre de l’auteur une place essentielle et fait l’objet d’une conception renouvelée où l’indispensable référence aux Pères se conjugue avec la nécessité de répondre de manière adaptée aux besoins de chaque époque. Divers thèmes connexes sont également abordés: le lien de la théologie avec la Révélation et avec la vie liturgique et spirituelle dans l’Église; la catholicité de l’Église; l’Église comme réalité communautaire; le statut du dogme; le statut des Conciles; le statut de l’Écriture et les relations de l’Ancien et du Nouveau Testament; le vrai sens de l’œcuménisme… Écrits entre 1927 et 1967, ces articles gardent un caractère actuel, car les problèmes qu’ils ont affrontés continuent à exister, et les solutions qu’ils proposent sont

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

14 juin (ancien calendrier) / 27 juin (nouveau)

Carême des saints ApôtresSaint Élisée, prophète (IXème s. av. J.-C.) ; saint Méthode, patriarche de Constantinople, confesseur (847) ; saint Mstislav baptisé Georges, prince de Novgorod (1180) ; saint Méthode,…

13 juin (ancien calendrier) / 26 juin (nouveau)

Dimanche de tous les saints glorifiés en Russie. Tous les saints du Mont Athos. Tous les saints de Roumanie Carême des saints Apôtres – dispense de poisson Sainte Aquiline, martyre…

26 juin

Dimanche de tous les saints glorifiés en Russie. Tous les saints du Mont Athos. Tous les saints de Roumanie Carême des saints Apôtres – dispense de poisson Saint David de…

Sept faits concernant saint Jean Baptiste expliqués par le patriarche Daniel

L’Église honore saint Jean Baptiste pour son œuvre et sa vie saintes, a déclaré le patriarche Daniel vendredi, en la fête de la Nativité de saint Jean Baptiste. Le patriarche a expliqué dans sa prédication sept faits importants sur ce saint. « Il allie courage et humilité. Humble, il est en même temps un confesseur courageux du Christ Messie et un accomplisseur de la volonté de Dieu », a déclaré Sa Béatitude à propos du saint. « Cette vie sainte de Jean Baptiste fait de lui un accomplisseur du plan du salut du monde par le fait qu’il est le Précurseur, le Baptiste et le Prophète du Seigneur, qui relie l’Ancien Testament au Nouveau Testament », a déclaré le patriarche Daniel. 1. Pourquoi est-il représenté avec des ailes ? « Le prophète Malachie voit ce Précurseur comme un ange marchant devant la face du Seigneur. Il n’a pas dit devant le Seigneur, mais devant le Face du Seigneur, car le Fils est l’Icône du Père, c’est le Visage de Dieu tourné vers l’humanité », a expliqué le patriarche Daniel. « Le prophète Malachie vit donc qu’il cheminait devant la Face du Seigneur, qui était sur le point de s’incarner. C’est pourquoi il est peint dans l’iconographie orthodoxe comme un ange avec des ailes, bien qu’il se fût trouvé dans la chair. » Saint Jean-Baptiste est également un précurseur du monachisme chrétien, car sa mère a fui Hérode pour épargner la vie de son nourrisson et ils ont tous deux vécu dans le désert avec peu de nourriture et peu de ressources. 2. Que signifie son nom ? Le nom Yōḥānān en hébreu signifie « Dieu a eu pitié », « Celui à qui Dieu fait miséricorde », « le bien-aimé de Dieu ». 3. Que signifie « il ramènera le cœur des pères vers leurs enfants ? « Après qu’il ait commencé à parler, le

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Le feu se propage dans une zone forestière du Mont Athos

Un incendie d’origine inconnue s’est déclaré tard dans la nuit du vendredi 24 juin dans une zone forestière de la région de saint André au Mont Athos, et est actuellement en cours.Dès le départ, 12 véhicules des sapeurs-pompiers ont été dirigés vers le site.Selon les dernières informations, 112 pompiers opèrent dans la zone, avec 5 équipes de secours, 35 véhicules, 6 avions, 2 hélicoptères et des engins de l’armée. Source

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

25 juin

Carême des saints Apôtres – dispense de poisson Après-fête de la Nativité de St Jean Baptiste. Sainte Fébronie, vierge, martyre en Mésopotamie (vers 304) ; saint Gallican, évêque d’Embrun (VIème…

11 juin (ancien calendrier) / 24 juin (nouveau)

Carême des saints Apôtres Saint Barthélémy et Saint Barnabé, apôtres (I) ; Saint Barnabé de Vetlouga (1445); Saints 222 martyrs de Chine (1900) ; transfert des reliques de Saint Ephrem…

24 juin

Carême des saints Apôtres – Dispense d’huile et de vin Nativité du vénérable et glorieux prophète, précurseur et baptiste Jean ; saint Orence et ses frères: saints Pharnace, Eros, Firme,…

Unesco : plus de 150 sites culturels détruits partiellement ou totalement en Ukraine

L’Unesco publie ce jeudi un bilan actualisé des dommages causés aux sites culturels en Ukraine depuis le 24 février 2022, date du début de l’offensive russe. Selon les vérifications effectuées par ses experts, 152 sites culturels ont été détruits partiellement ou totalement en raison des combats, dont 70 édifices religieux, 30 bâtiments historiques, 18 centres culturels, 15 monuments, 12 musées et 7 bibliothèques. Dans son communiqué publié aujourd’hui, l’Unesco réitère son appel au respect du droit international et poursuit ses actions de soutien aux professionnels de la culture sur le terrain. Trois régions concentrent trois-quarts des sites endommagés : la région de Donetsk, où les combats sont toujours particulièrement intenses – avec 45 sites culturels endommagés – celle de Kharkiv – 40 sites endommagés – et celle de Kyiv – 26 sites endommagés. D’après Audrey Azoulay, directrice générale de l’Unesco : « Ces atteintes répétées aux sites culturels ukrainiens doivent cesser. Le patrimoine culturel, sous toutes ses formes, ne saurait en aucun cas être pris pour cible. Je réitère mon appel au respect du droit international humanitaire, notamment de la Convention de La Haye pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé. » Dès le début de la guerre, la Directrice générale de l’Unesco a impulsé une série de mesures d’urgence pour prévenir au maximum les destructions. L’Organisation a prodigué des conseils techniques aux professionnels de la culture sur le terrain pour protéger les bâtiments et inventorier les œuvres, des refuges ont été identifiés pour mettre en sécurité les objets qui pouvaient être déplacés, les dispositifs anti-incendie ont aussi été renforcés. L’Unesco a par ailleurs accompagné les autorités ukrainiennes dans le marquage des sites culturels avec l’emblème distinctif du bouclier bleu. Ce symbole indique que le bien est protégé au titre de la Convention de La Haye de

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

10 juin (ancien calendrier) / 23 juin (nouveau)

Carême des saints Apôtres Saint Alexandre et sainte Antonine, vierge, martyrs à Cadramon (vers 313) ; saint Timothée, évêque de Brousse, martyr (361-363) ;  saint Théophane d’Antioche (363) ; saint…

23 juin

Carême des saints Apôtres Sainte Agrippine, martyre à Rome (vers 260) ; saint Aristocle, prêtre, Dimitrien, diacre, et Athanase, lecteur, martyrs à Chypre (vers 302) ; saints Eustoche, Gaïus, Probus,…

10 juin (ancien calendrier) / 23 juin (nouveau)

AClôture de l’Ascension. Saint Alexandre et sainte Antonine, vierge, martyrs à Cadramon (vers 313) ; saint Timothée, évêque de Brousse, martyr (361-363) ; saint Théophane d’Antioche (363) ; saint Alexandre et…

Des archéologues affirment que l’ancien autel de l’église du Saint-Sépulcre a été redécouvert

Des archéologues affirment que l’ancien autel de l’église du Saint-Sépulcre a été redécouvert

L’agence Reuters a rapporté le 14 avril 2022 que des archéologues ont découvert une relique vieille de plusieurs siècles dans l’église du Saint-Sépulcre de Jérusalem. Gisant à l’envers dans un couloir arrière de l’église du Saint-Sépulcre de Jérusalem et portant des graffitis séculaires, la dalle de pierre avait été comme oubliée. Les rénovations récentes ont permis de découvrir des ornements gravés sur l’autre face de la pierre et d’après les recherches effectuées, il s’agirait de la façade décorée d’un maître-autel utilisé par les prêtres au Moyen Âge. “Tous les yeux des croyants, des pèlerins, étaient tournés vers cet objet. Et juste au-dessus et autour de lui, tous les grands prêtres et les moines de l’église célébraient la liturgie, juste ici sur la table de cet autel”, a déclaré Amit Re’em, archéologue régional de Jérusalem à l’Autorité israélienne des antiquités. Les archéologues pensent que la relique pourrait remonter au 12e siècle, lorsque l’église a été consacrée par les croisés et son maître-autel formé en 1149. Ils ont identifié la méthode de décoration (le “Cosmatesque”) comme étant similaire à celles trouvées à l’intérieur des églises de Rome qui datent des 12e et 13e siècles. M. Re’em a expliqué que l’autel a été utilisé pour des messes par des prêtres catholiques et orthodoxes grecs jusqu’à ce qu’il soit endommagé par un incendie en 1808. Aujourd’hui, l’archevêque Aristarque de Constantine, secrétaire en chef du Patriarcat grec orthodoxe de Jérusalem, a accueilli chaleureusement les efforts de restauration de l’histoire religieuse. “Les travaux des gens de l’art et de l’archéologie nous contribuent, contribuent à la croyance de l’église, à la conviction de l’église que c’est le lieu… sur lequel Jésus-Christ a été crucifié… enterré et d’où il est ressuscité”, a-t-il déclaré à Reuters. La Société israélienne d’exploration devrait être à même de publier les conclusions des

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Nouveau site Internet des Éditions “Sofia”

Nouveau site Internet des Éditions “Sofia”

Les Éditions “Sofia” publient des ouvrages traduits du russe pour faire connaître la richesse de l’orthodoxie dans les pays francophones. Elles ont déjà publié une très belle série des vies

Apprendre l’hébreu biblique en ligne

Ce site propose des cours d’hébreu biblique en ligne. La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com! Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez : S’abonner Se

Le père Michel Evdokimov, témoin et voix de l’orthodoxie

Le père Michel Evdokimov, témoin et voix de l’orthodoxie

Le père Michel Evdokimov a fêté ses 90 ans le 19 septembre. A cette occasion, un nouveau site a été créé permettant de découvrir sa biographie, des articles, des homélies, ainsi que la liste des ouvrages écris par cette importante figure de l’orthodoxie en France. Le site est accessible ici

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

“L’Icône retrouvée”

L’association fondée par le père Nicolas Lacaille (1952-2013, photographie ci-dessus), “L’Icône retrouvée“, a été relancée. Elle bénéficie d’un nouveau site. Hélène Lacaille, dans sa présentation, explique notamment : ” Aujourd’hui, avec le soutien d’amis qui lui sont restés fidèles depuis sa création, nous sentons que le moment est venu de relancer notre association.  En ces temps de crise sociale et de crise écologique, nous nous sommes demandé : que faisons-nous, chrétiens orthodoxes, individuellement ou en paroisse pour « faire notre part » comme disait le colibri de la légende ? Comment rendre à la terre et à ses habitants la beauté que Dieu lui a donnée ?”

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Écurie Saints-Flore-et-Laure

Écurie Saints-Flore-et-Laure

Le P. Alexandre Siniakov (1), recteur du Séminaire orthodoxe russe à Épinay-sous-Sénart, vient d’ouvrir un site internet consacré à sa cavalerie et à son asinerie, “Écurie Saints-Flore-et-Laure” (blog, galerie, vidéo, publications, activités).

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

“Si l’archevêché avait accepté l’appel du patriarche Alexis II” – entretien avec avec Xenia Krivochéine

“Si l’Archevêché avait accepté l’appel du patriarche Alexis II” – entretien avec avec Xénia Krivochéine

Le site Internet Orthodoxologie a mis en ligne la traduction française de l’entretien avec Xénia Krivochéine, écrivain, artiste, membre fondateur du Mouvement pour une orthodoxie locale de tradition russe en Europe occidentale (OLTR). Pour lire l’entretien, cliquez ICI !

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Un nouveau blog orthodoxe consacré aux Psaumes

Un nouveau blog orthodoxe consacré aux psaumes

On doit déjà à Claude Lopez-Ginisty, le blog très consulté Orthodoxologie (avec des textes spirituels et accessoirement des documents et des commentaires liés à l’actualité), mais aussi le blog Acathistes et offices orthodoxes (avec de nombreux acathistes et offices traduits ou composés par lui), le blog Réjouis-toi, Épouse inépousée (sur les icônes de la Mère de Dieu suivant l’ordre du calendrier liturgique qui les célèbre), le blog Théophane le Reclus (avec des commentaires quotidiens de l’Écriture rédigés par le grand spirituel russe), le blog Trapeza (avec des recettes de cuisine adaptées aux carêmes), et le blog Le courtil des poèmes (avec de nombreux poèmes spirituels composés par lui). Il publie désormais un nouveau blog intitulé Prières du psautier du roi David, consacré aux psaumes, dont le premier post porte sur Les Psaumes thérapeutiques de saint Arsène de Cappadoce.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Une présentation équilibrée de la crise ukrainienne dans la revue La Nef du mois d’octobre

Une présentation équilibrée de la crise ukrainienne dans la revue La Nef du mois d’octobre

Sous la plume de Patrick Gazagne, le numéro d’octobre de la revue “La Nef” présente de manière claire et équilibrée un “état des lieux” de la crise relative au projet d’autocéphalie de l’Église ukrainienne. On peut lire également en ligne, sur le site de la revue, cet article intitulé “Orthodoxie: vers un schisme en Ukraine ?”

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Un site internet a été ouvert, dédié à la venue des reliques de St Spyridon en Russie

Un site internet a été ouvert, dédié à la venue des reliques de saint Spyridon en Russie

Comme cela a déjà été annoncé, les reliques de saint Spyridon visiteront douze régions de Russie, du 24 août au 15 octobre. Le service de presse du patriarche de Moscou a ouvert un site officiel, où l’on pourra trouver (en russe) la vie et l’office du saint, ainsi que toutes les informations pratiques sur le séjour des reliques, le lieu et les heures auxquelles on pourra y accéder. Des pages dédiées sur les réseaux sociaux ont été également créées : : VKontakte et Facebook. Source

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Monastère de Draganac des Saints Archanges Michel et Gabriel au Kosovo

Monastère de Draganac des Saints Archanges Michel et Gabriel au Kosovo

Le monastère de Draganac, dédié aux Saints Archanges Michel et Gabriel, est un monastère orthodoxe situé dans les collines vallonnées de l’est du Kosovo, près de l’ancienne forteresse de Novo Brdo sous l’omophorion de  l’évêque Théodose de Raška-Prizren. Le monastère a été fondé au XIVe siècle. À l’époque récente, il resta vide pendant des décennies, jusqu’à la fin des années 1990 lorsque, grâce aux efforts des frères du monastère de Dečani, il recommença à vivre. Depuis 2011, avec l’arrivée du nouvel higoumène, le père Hilarion, le monastère connaît un renouveau, avec une dizaine de moines, vivant dans les conditions difficiles. Nous vous invitons à visiter le site Internet du monastère ou à regarder l’album de photographies et si vous souhaitez soutenir la communauté monastique, vous pouvez acheter en ligne l’un de leurs produits ou bien simplement faire un don en ligne !

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

« La recette du repentir »

« La recette du repentir »

«Pourquoi l’Eglise me force à me repentir ? Je ne viens pas à l’église pour me sentir une nullité ou un monstre !» Cette réaction à l’invitation au repentir et à la confession est-elle infondée ? Vraiment, comment ne pas «buguer», quand on exige de nous de nous considérer sans cesse comme des pécheurs ? Dieu attend-il autre chose de nous ? Le repentir auquel nous sommes invités pendant le Grand Carême, est-il différent du repentir habituel ? Et qu’est ce au juste que le repentir ? Est-ce simplement la recherche scrupuleuse et l’énumération de ses péchés ou bien s’agit-il de tout autre chose ? Le père Pavel Velikanov, rédacteur en cher du site Internet Bogoslov répond aux questions de Valeria Posachko. Pour lire l’entretien, cliquez ICI !

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Création en Russie d’un site « Femme de prêtre en ligne »

Création en Russie d’un site « Femme de prêtre en ligne »

Un site internet en langue russe intitulé « Matouchka online »  a pour but de réunir les femmes de prêtres orthodoxes du monde entier. Le projet est lancé par Nadejda Zenskov, qui avait auparavant créé le site désormais populaire « Batiouchka online » (« le prêtre en ligne »). Actuellement, plus de 100 femmes de prêtres de différentes villes et pays ont envoyé des demandes de participation au nouveau projet. Parmi elles, des designers, des médecins, des journalistes, des artistes, des sportives et des blogueuses. Les femmes de prêtres tiendront des conversations en ligne et présenteront des vidéos en direct, elles répondront aux questions (par exemple sur la tenue vestimentaire à l’église, le maquillage, etc.), elles effectueront des préparations de plats de carême en direct, raconteront leur vie et leur ministère, partageront leurs secrets d’une vie familiale heureuse. Les participantes ne seront pas seulement les femmes de prêtres, mais également leurs filles. Source (dont illustration) : Pravlife

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Dernier billet du site Musique.orthodoxe.com

Dernier billet du site Musique.orthodoxe.com

Le site musique-orthodoxe.com animé par le Père Michel Fortounatto, longtemps chef de chœur de la cathédrale de la Dormition à Londres, met en ligne sa 5ème livraison trimestrielle “mémoire éternelle au Père Nicolas Lossky”. Le contenu est détaillé ici : liminaire

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Compte rendu du colloque « La réception du Concile de Moscou de 1917-1918 » à l’Institut Saint-Serge

Compte rendu du colloque “La réception du Concile de Moscou de 1917-1918” à l’Institut Saint-Serge

Le site Internet de l’Institut Saint-Serge a publié le compte rendu du colloque “La réception du Concile de Moscou de 1917-1918“qui s’est tenu dans ses locaux du 8 au 10 décembre. Notre site Orthodoxie.com mettra bientôt en ligne les conférences du colloque, en intégralité pour ses abonnés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Suisse : la nouvelle formule du site Orthodoxie.ch

Suisse : la nouvelle formule du site Orthodoxie.ch

La nouvelle formule du site Orthodoxie.ch est en ligne, en quatre langues. Il offre notamment un répertoire des paroisses en Suisse, avec une carte, et des diocèses. Son webmestre, Jean-François Mayer, dans cet article rappelle l’histoire du site et donne quelques éléments sur la présence de l’orthodoxie dans ce pays.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Interview du métropolite Hilarion, primat de l’Église russe hors-frontières

Interview du métropolite Hilarion, primat de l’Église russe hors-frontières

Dix ans se sont écoulés depuis la réunification de l’Église orthodoxe russe. Le primat de l’Église orthodoxe russe hors-frontières, le métropolite Hilarion, s’exprime dans l’interview suivante à l’agence russe RIA-Novosti sur la vie de la partie de l’Église russe se trouvant à l’étranger, les problèmes auxquels elle fait face et ce à quoi elle s’attend à l’avenir, ainsi que les conditions dans lesquelles vivent les représentants de la communauté orthodoxe russe en Amérique. Le primat a été interviewé par Dmitri Zlodorev à Washington. – Monseigneur, cette année marque les dix ans de la réunification de l’Église russe. De votre point de vue, qu’est-ce que ces années ont montré, et à quoi faut-il maintenant aspirer ? – Après ces dix années d’union s’est manifesté le sentiment qu’il n’y a jamais eu de rupture. On sent que le corps de l’Église est sain et n’a jamais été malade. Nous communions d’un seul Calice. Et en visitant la Russie et les autres pays de l’ex-Union soviétique, nous ressentons la fraternité et l’unité du peuple. Nous percevons la joie de l’amour fraternel et de la concorde dans les affaires ecclésiales et dans notre vie sociale. Aussi, le rétablissement de l’unité de l’Église était la seule démarche juste. Comme il était dit dans nos statuts, l’Église orthodoxe russe à l’étranger constitue une partie indivisible de l’Église orthodoxe russe et dispose d’une existence autonome jusqu’à la chute du régime athée. Cela a été écrit encore à une époque où beaucoup de choses empêchaient la réunification. Mais, avec l’aide de Dieu, nous avons réussi à y parvenir. – Vous avez été primat de l’Église orthodoxe russe hors-frontières pendant presque ces dix ans… – La réunification s’est produite sous le patriarche Alexis II et le métropolite Laur. J’étais alors à la tête du diocèse d’Australie et de Nouvelle

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Un site internet en anglais dédié aux arts (architecture, iconographie, musique) orthodoxes

Un site internet en anglais dédié aux arts (architecture, iconographie, musique) orthodoxes

Aux États-Unis existe un site internet de haut niveau dédié aux arts orthodoxes et appelé « Orthodox arts journal ». Il concerne l’architecture, l’iconographie, la musique, les arts mineurs, différentes théories artistiques. Parmi les articles récents, citons une nouvelle adaptation musicale de la liturgie en anglais, la construction d’une iconostase simple pour une église missionnaire, la restauration d’icônes, le VIIème Concile œcuménique et le Concile de Francfort au sujet de la peinture religieuse. On y trouve même des articles originaux tels que la conception architecturale d’une église orthodoxe dans le pays des Amish (région de État de Pennsylvanie qui a gardé son caractère ancestral, où une communauté protestante vit à l’écart de la société moderne).

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Panoramas interactifs des églises d’Estonie du Patriarcat de Moscou

Panoramas interactifs des églises d’Estonie du Patriarcat de Moscou

Des panoramas sphériques interactifs des églises relevant de l’Église orthodoxe d’Estonie du Patriarcat de Moscou sont disponibles sur le site de cette Église. Ce projet a été réalisé avec l’aide financière du concours international « Initiative orthodoxe ». Les 33 édifices de l’Église orthodoxe d’Estonie du Patriarcat de Moscou et du couvent féminin de la Dormition de Pühtitsa sont présentés sous leur aspect extérieur et intérieur. Il y a également des vues aériennes des édifices et de leurs environs. Hormis les photos, il y a des descriptions des églises avec leur historique. On peut accéder à ce site ici (dont photographie). Source : Pravoslavie

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Site dédié à la musique liturgique du père Michel Fortounatto

Site dédié à la musique liturgique du père Michel Fortounatto

Un site Internet Musique-orthodoxe.com dédié à la musique liturgique du père Michel Fortounatto, vient de voir le jour. Nous vous invitons à lire la présentation du site : Ce site est conçu en tant que lieu de recherche et d’évaluation du chant traditionnel de l’Eglise russe, qui est aujourd’hui transmis aux fidèles de langues occidentales. Ensuite, ce site se veut être un laboratoire en mode bilingue (éventuellement – multilingue) de partitions, de textes annotés et de réflexions liturgiques et théologiques à partager avec les praticiens actuels du chant liturgique orthodoxe francophone de tradition russe dans nos paroisses. Ce projet se veut enfin être notre réponse particulière aux décisions prises dans le domaine du chant d’Eglise par la Commission compétente du Concile local de l’Eglise russe en 1917-18, dont le centenaire sera célébré plus tard dans l’année. Les sources du projet, outre l’expérience directe et vécue de la prière chantée de l’Eglise (à l’église de l’Institut Saint Serge, en premier lieu), sont l’Ordo liturgique et le patrimoine musical hérité de nos pères dans la foi qui ont posé les fondations du chant voilà bientôt un siècle en Occident. Les travaux que nous ont laissé le père Alexandre Schmemann pour l’étude historique et théologique de l’Ordo, et le regretté Maxime Kovalevsky pour le traitement liturgique du chant, deux ouvriers exemplaires parmi une ‘nuée de témoins’, nous révèlent l’ampleur et la direction de la tâche qu’ils nous ont léguée à poursuivre. Ce Site est en phase de construction. Trois domaines principaux y sont répartis : une bibliothèque de musique chorale sur portée moderne, une anthologie avec notation neumatique vocale, une collection d’articles sur divers sujets de musicologie liturgique. La ressource des partitions musicales est agencée d’après le Calendrier liturgique : Le cycle journalier comprend les offices des Vêpres, Complies et Matines, éventuellement les

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

La paroisse orthodoxe roumaine de Namur a créé un site internet dédié à la prière continuelle

La paroisse orthodoxe roumaine de Namur a créé un site internet dédié à la prière continuelle

Un site dédié à la prière continuelle a été créé par le père Ciprian Gradinaru, recteur de la paroisse orthodoxe roumaine de Tous-les-Saints à Vedrin (Belgique). Le site donne des indications sur la « la veillée de la prière», à savoir une chaîne de prière de toute la nuit que le père Ciprian a proposée « à ses fils spirituels pour les aider dans leurs efforts de s’approcher du Christ et les uns des autres ». Cette « chaîne de prière » est inspirée d’exemples historiques comme celui du monastère des « acémètes » (« ceux qui ne dorment jamais », en grec) à Constantinople, où des groupes de moines se succédaient à l’église de telle façon que la prière n’y cessait jamais ou encore, plus récemment, des détenus des prisons communistes en Roumanie, qui se « relayaient » dans la prière : lorsque le dernier de la chambrée finissait la prière, il tapait dans le mur de la cellule voisine jusqu’à ce qu’on lui réponde et confirme que la prière était reprise par l’autre cellule. Guidé notamment par ces exemples, le père Ciprian a constitué auprès de ses paroissiens qui le souhaitaient des « chaînes de prière ». « Concrètement, en commençant de 22 heures jusqu’à 7 heures du matin, une heure à la fois, un membre de la communauté à tour de rôle, prie pendant une heure (bien entendu, chacun chez soi) de la façon qu’il le souhaite, particulièrement avec la prière de Jésus, les psaumes, les prières de l’Église ou celles de son propre cœur. Il prie pour lui-même, sa famille en Christ, pour ceux dont il sait qu’ils souffrent de manière grave ou chronique, etc. Lorsque l’un finit son heure de prière et va dormir, un autre se réveille et veille à ce que la prière ne s’éteigne pas, que la chaîne de la prière ne s’interrompe pas » est-il mentionné sur

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Parution d’un nouveau répertoire mondial des évêques orthodoxes « Orthodoxia »

Parution d’un nouveau répertoire mondial des évêques orthodoxes “Orthodoxia”

Le site Internet Religioscope nous apprend qu’une  nouvelle édition, Orthodoxia 2016-2017, vient d’être publiée par l’Institut d’études œcuméniques de la Faculté de théologie (catholique romaine) de l’Université de Fribourg. La première édition d’Orthodoxia était déjà parue en 1982, à l’initiative de l’Ostkirchliches Institut(Regensburg), avec le P. Nikolaus Wyrwoll (un prêtre catholique romain allemand, aujourd’hui installé à Istanbul) comme cheville ouvrière. Religioscope.info souligne avec raison que la situation peu commune de la publication du seul répertoire mondial des évêques orthodoxes : “depuis plus de quarante ans, le seul répertoire mondial des évêques orthodoxes est publié non par une Église orthodoxe ou une association orthodoxe, mais par des personnes et instituts appartenant à l’Église catholique romaine. Un tel cas est sans doute unique en son genre pour une grande confession chrétienne: il est l’illustration des difficultés d’organisation de cette confession à l’échelle panorthodoxe, difficultés dont témoigne également l’absence de certaines Églises — y compris la plus importante, celle de Russie — au concile qui s’achève en Crète. Si des éditeurs catholiques romains n’en assumaient pas la responsabilité, un tel répertoire n’existerait probablement pas.” Le répertoire ne se borne pas à indiquer les fonctions occupées par chaque évêque, son siège épiscopal et son adresse: c’est un véritable résumé de sa biographie ecclésiastique que propose aussi chaque notice, de la date de naissance aux ordinations en passant par les titres académiques, comme on peut le voir sur la page témoin ci-contre qui accompagne le présent article, extraite de la section sur le Patriarcat de Roumanie. Quiconque a eu la tâche de réaliser un travail de cette nature, même bien plus modeste, mesure le travail considérable qu’implique non seulement l’établissement, mais aussi la mise à jour régulière. Pour les personnes qui ne souhaitent pas acheter ce volume, mais désirent accéder occasionnellement à ces informations, signalons que les responsables d’Orthodoxia, conscients du

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Le concile panorthodoxe mène la vie dure aux médias

Le concile panorthodoxe mène la vie dure aux médias

Sous le titre “Le concile panorthodoxe mène la vie dure aux médias”, le quotidien La Croix révèle que parmi les 140 journalistes accrédités en Crète pour couvrir le Concile panorthodoxe “plusieurs dizaines ont jeté l’éponge suite au renoncement du patriarche de Moscou à venir en Crète, mais aussi en raison d’une organisation compliquée. Dépourvue d’expérience dans ce domaine, l’Église orthodoxe a préféré verrouiller au maximum l’événement, rendant difficile les conditions de travail des journalistes présents.” Envoyé spécial du journal à Kolymbari, Samuel Lieven écrit : C’est une vaste tente dressée au pied de l’académie orthodoxe, à quinze mètres d’un rivage crétois de carte postale. Jusque-là, tout va bien. Mais à l’intérieur, les quarante degrés en milieu de journée, l’air conditionné défaillant et la pauvreté des infrastructures ont déjà éprouvé les nerfs des journalistes les plus déterminés à couvrir le « saint et grand » concile, qui se tient depuis lundi 20 juin matin et jusqu’au samedi 25 juin, sous la présidence du patriarche œcuménique Bartholomeos de Constantinople. L’annonce que le patriarche Kirill de Moscou ne serait pas de la partie avait déjà sérieusement dégonflé l’appétit des rédactions internationales, qui privilégient une lecture politique de l’événement. « Quant aux envoyés spéciaux à Kolymbari, à l’autre bout de la Crète où se tiennent les sessions du concile, ils ont été confrontés dès l’ouverture à un dispositif de sécurité empêchant tout accès aux 200 métropolites évêques participant au concile. Dûment escortés par groupes de dix, les journalistes n’ont pu pénétrer que trois minutes dans l’hémicycle où le patriarche Bartholomeos prononçait son texte d’ouverture, à peine le temps d’un selfie ou de tourner quelques images… « Les organisateurs ont commis une grave erreur en verrouillant tout », s’emporte Andromaque Nikoulara, journaliste à la télévision publique grecque, qui n’a pas lésiné sur les moyens en

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

8e anniversaire de la présence sur l’Internet de l’agence de presse du Patriarcat de Roumanie, Basilica

8e anniversaire de la présence sur l’Internet de l’agence de presse du Patriarcat de Roumanie, Basilica

Hier, l’agence de presse du Patriarcat de Roumanie Basilica a fêté son 8e anniversaire de sa présence sur l’Internet. Plusieurs personnalités ont adressé à cette occasion leurs félicitations, en ligne ici, dont Christophe Levalois pour Orthodoxie.com.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :