Vidéo de présentation de l’université de rentrée de l’Institut Saint-Serge « Chrétiens, entre guerres et paix »

Les mutations en cours de l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge à Paris – entretien avec Jean-François Colosimo

L’ITO a repris vie, déménage et innove… Entretien avec Jean-François Colosimo, président du conseil d’administration de l’ITO Saint-Serge En votre qualité de président, pouvez-vous nous dire où en est l’Institut après la crise qu’il a traversée ?  La transition a été plus aisée qu’on ne pouvait s’y attendre. Nombre d’amis de Saint-Serge, proches par l’histoire ou par l’affinité, mais aussi d’inconnus nous ont manifesté un grand  soutien. Leurs messages, venus de France, d’Europe et d’ailleurs, ont afflué, insistant sur la nécessité que l’Institut continue d’exister comme un bien commun pour les orthodoxes, pour les autres chrétiens, les croyants de fois différentes et, plus généralement, les femmes et les hommes de bonne volonté. Le Père Doyen, Nicolas Cernokrak, en a retiré qu’il nous fallait rouvrir sans tarder. Il a eu raison. Cette année 2016-2017, nous comptons 34 étudiants réguliers répartis dans les trois cycles du cursus, 76 à distance préparant un diplôme dans ce cadre et 16 auditeurs libres au programme fourni. En d’autres termes, nous n’avons pas perdu, ni en rayonnement, ni en recrutement. Mieux, nous sommes en dette par rapport aux étudiants : leur confiance est notre justification. On reproche parfois à l’Institut une baisse de qualité dans l’enseignement… Il est sûr que nous pouvons faire mieux, particulièrement en termes de ressources pédagogiques. Une refonte des programmes a d’ores et déjà été entreprise. Une meilleure coordination des contenus est en cours. Une procédure d’évaluation sera installée. Notre maillage avec la mise en réseaux actuelle des universités à l’échelle nationale et européenne est à parfaire. Le chantier doit être permanent, bien sûr… Je crains toutefois que, parfois, on en vienne à mythifier un prétendu âge d’or.  Aujourd’hui, sur quatorze enseignants, dont six membres du clergé, nous disposons de huit docteurs, de deux agrégés et de trois doctorants qui occupent également d’autres fonctions significatives

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Message final du Ve Forum européen catholique-orthodoxe

Message final du Ve Forum européen catholique-orthodoxe

Le Ve Forum s’est déroulé à Paris, la capitale française, sur invitation de l’archevêque de Paris, le cardinal André Vingt-Trois. Les travaux ont ensuite été guidés par les deux co-présidents du Forum, le métropolite Gennade de Sassime du Patriarcat œcuménique, et, au nom de la présidence du CCEE, par le cardinal Péter Erdő, archevêque d’Esztergom-Budapest. message_final_5eforum Outre les riches sessions de travail, les participants ont eu la possibilité de rencontrer et de prier avec les communautés locales respectives : le 10 janvier à la cathédrale Saint-Stéphane de la métropole grecque de France pour une prière œcuménique (une doxologie) accueillie par le métropolite Emmanuel de France (Patriarcat œcuménique), président de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France, et le 11 janvier à la cathédral de Notre-Dame pour une prière à l’occasion de l’exposition de la Couronne d’épines, guidée par Mgr Jérôme Beau, évêque auxiliaire de Paris. Au cours de la rencontre, les participants ont pu apprécier le chaleureux accueil du nonce apostolique en France, Mgr Luigi Ventura. Le patriarche œcuménique Bartholoméé a envoyé un message de salutations et de bénédictions patriarcales, souhaitant le succès, des résultats constructifs et la continuation du Forum. Le cardinal Angelo Bagnasco, archevêque de Gênes, Italie, était également présent comme nouveau président élu du CCEE. Le 1er Forum Européen orthodoxe-catholique-a eu lieu en 2008 (11-14 décembre) à Trente, en Italie, sur le sujet La famille: un bien pour l’humanité; le 2ème Forum a eu lieu en 2010 (18-22 octobre) sur l’Ile de Rhodes, en Grèce, sur le sujet : Rapports Église-État ; le 3ème Forum s’est déroulé à Lisbonne, au Portugal en 2012 (5-8 juin) sur le thème : La crise économique et la pauvreté. Défis pour l’Europe d’aujourd’hui ; et le 4ème Forum a eu lieu à Minsk, en Biélorussie en 2014 (2-6 juin) sur le sujet

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Le patriarche de Serbie condamne les agissements des schismatiques en Ukraine

Message de Noël du patriarche Irénée et de l’Assemblée des évêques orthodoxes serbes

  LA PAIX DE DIEU – CHRIST EST NE ! Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes de bonne volonté (Lc 2,14)   Nous voici cette année encore devant la fête de la Nativité, fête de l’amour infini de Dieu, car c’est aujourd’hui que dans la ville de David nous est né le Christ Seigneur (Lc 2,11), l’Emmanuel qui signifie Dieu avec nous (Mt 1,23). Ce grand mystère de l’Incarnation du Dieu Logos, caché depuis le commencement des siècles (Jn 1,2), avait été d’abord annoncé par les anges de Dieu dans leur hymne de Noël plein d’amour et de paix (Lc 2,14). Puis se joignirent à eux les bergers et les sages venus d’Orient, rassemblant ainsi le ciel et la terre autour du Dieu-enfant Christ, les anges et les hommes, et tous les peuples de la terre dans le temple du Dieu vivant (2 Co 6,16). Comment cet événement de la Nativité du Christ, qui constitue selon les saints Pères un miracle plus important que la création du monde elle-même, nous a-t-il été transmis par les saints évangélistes, témoins oculaires et serviteurs de la Parole (Lc 1,2) ? Dans son évangile, l’apôtre Matthieu s’adresse à ses compatriotes juifs dans le but, sur la base des prophéties vétérotestamentaires, de porter témoignage que Jésus de Nazareth est le Christ ou le Messie, l’Oint de Dieu, le Sauveur du monde (Ps 138 ; Is 7,14). C’est pourquoi il commence son évangile par l’ascendance de notre Seigneur Jésus-Christ (Mt 1, 1-17), soulignant ainsi Sa nature authentiquement humaine. Dans cette généalogie, il mentionne les figures centrales de l’Ancien Testament, en distinguant notamment Abraham et le roi David, car c’est à eux que se rattachent la plupart des prophéties sur la venue du Messie, dont l’accomplissement a eu lieu lors de la

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Le patriarche Cyrille de Moscou a visité le Séminaire orthodoxe russe à Épinay-sous-Sénart

Le patriarche Cyrille de Moscou a visité le Séminaire orthodoxe russe à Épinay-sous-Sénart

Le 5 décembre dernier, le primat de l’Eglise orthodoxe russe, a rendu visite au Séminaire orthodoxe Sainte-Geneviève à Épinay-sous-Sénart, accompagné de Mgr Nestor de Chersonèse. Outres les séminaristes et les formateurs, ont été présents aussi l’évêque d’Évry Mgr Michel Dubost, l’évêque de Saint-Dié Mgr Didier Berthet, le P. Hyacinthe Destivelle, officiel du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, le P. Emmanuel Gougaud, secrétaire du Conseil pour l’unité des chrétiens de la Conférence des évêques de France, la chef du Bureau central des cultes du Ministère de l’Intérieur M. Arnaud Schaumasse, le maire d’Épinay-sous-Sénart, Georges Pujals, et plusieurs élus de la ville, le président de l’agglomération Nicolas Dupont-Aignan. Après la prière dans la chapelle du séminaire, le patriarche Cyrille a prononcé un discours que vous pouvez regarder ci-dessous, ou bien le lire sur cette page.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Reprise des divines liturgies mensuelles en français à la cathédrale Saint- Stéphane à Paris

Reprise des divines liturgies mensuelles en français à la cathédrale Saint- Stéphane à Paris

Avec la bénédiction du métropolite Emmanuel, la cathédrale Saint-Stéphane  (7 rue Georges Bizet, 75116 Paris) annonce la reprise à partir de ce samedi 10 septembre, à 18h, des divines liturgies mensuelles célébrées et chantées entièrement en français selon la tradition byzantine: liturgies en fr 2016. La prédication est également assurée en français. Pour  plus d’informations : Archim. Grégoire Ioannidis, responsable des célébrations (tél : 01 47 20 82 35 et 06 79 51 69 72).

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

La rédaction du message du Concile panorthodoxe a commencé en Crète, en l’absence du représentant de l’Église orthodoxe russe

La rédaction du message du Concile panorthodoxe a commencé en Crète, en l’absence du représentant de l’Église orthodoxe russe

Le métropolite de France Emmanuel (Patriarcat de Constantinople) qui préside la commission de rédaction du message du Concile panorthodoxe, ainsi que des représentants des Églises locales ont célébré jeudi la liturgie de l’Ascension en Crète et procédé aux début des travaux liés au dit message. C’est ce qu’annonce l’agence RIA Novosti, se référant aux informations du site grec Amen.gr. Comme l’a déclaré le métropolite Emmanuel après l’office, le Concile panorthodoxe « souligne le devoir et la responsabilité de l’orthodoxie envers l’homme et la société en notre temps difficile. Il est espoir et lumière ». Selon le président de la commission, les contacts avec les Églises de Bulgarie et d’Antioche, qui ont refusé de participer au Concile panorthodoxe, se poursuivent. Comme l’a dit en outre le métropolite Emmanuel dans son interview au journal « Ethnikios kyrix », on ne s’attendait pas au refus du Patriarcat bulgare, étant donné que le patriarche Néophyte lui-même avait signé les textes au cours des différentes étapes du processus de préparation et avait participé à la décision de convocation du Concile panorthodoxe. « Nous ne pouvons savoir ce qui s’est produit et le synode de Bulgarie a pris soudain la décision de ne pas se rendre au Concile », a déclaré le métropolite Emmanuel. Il a exprimé l’espoir que « le bon sens l’emporterait » et que « les Églises participeraient au Concile ». Le métropolite a dit aussi que « tout allait bien » du côté des finances et que « celles-ci étaient déjà assurées ». Il a ajouté que les dépenses liées au déroulement du Concile « ne dépasseraient pas la somme de 2,5 millions d’euros ». De son côté, le président du département des affaires ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, le métropolite de Volokolamsk Hilarion, ne s’est pas rendu en Crète pour participer à la rédaction du message du Concile panorthodoxe. On considère dans l’Église orthodoxe russe que

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Messages de Pâques

Messages de Pâques en français: du patriarche oecuménique de Constantinople Bartholomée, du patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie, du patriarche Irénée de Serbie, du métropolite Tikhon (Église orthodoxe en Amérique), du métropolite Stéphane de Tallinn et de toute l’Estonie, du métropolite Emmanuel, du métropolite Athénagoras de Belgique, exarque des Pays-Bas et du Luxembourg, de l’archevêque Jean, de Mgr Nestor de Chersonèse, du métropolite Joseph. Icône de la Résurrection ci-contre: blog “Icône et tradition”

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Attentats du 13 novembre à Paris: d’autres réactions orthodoxes

Attentats du 13 novembre à Paris: d’autres réactions orthodoxes

Les réactions orthodoxes après les attentats du 13 novembre à Paris, en plus de celle du métropolite Emmanuel, président de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France: – L’archevêque Job de Telmessos a adressé un message dans lequel il annonce : “Je bénis que dans les paroisses de notre Exarchat soit célébré ce dimanche un office d’intercession “pour la nation en péril” et de chanter “mémoire éternelle” aux victimes”. – Mgr Nestor de Chersonèse a envoyé un message de condoléances au président de la République française. – Le patriarche Cyrille de Moscou a exprimé ses condoléances au président François Hollande et à tout le peuple français (en français sur cette page). – Le patriarche Daniel de Roumanie a diffusé un message de compassion et de solidarité avec le peuple français (en français). – Le patriarche Irénée de Serbie a adressé un message de condoléances au président de la République française et un autre à l’ambassadrice de la France en Serbie. – Dans une lettre à l’ambassadeur de France en Grèce, l’archevêque Jérôme d’Athènes a souligné: “Nous sommes choqués par cet acte inhumain du terrorisme qui constitue un revers pour la civilisation humaine”. – Sur le site du Séminaire orthodoxe russe en France, cette note: “Pour la paix, unis dans la douleur avec le peuple français“. – L’archimandrite Sava Janjic du monastère de Dečani au Kosovo a posté sur son compte Twitter plusieurs messages de condoléances et de solidarité avec le peuple français. Mise à jour: – L’archevêque Demetrios (Archidiocèse grec orthodoxe d’Amérique), durant une visite pastorale à Dallas, a exprimé sa profonde tristesse et sa condamnation de l’attaque terroriste barbare qui s’est déroulée à Paris. – Le métropolite Tikhon, primat de l’Église orthodoxe en Amérique (OCA), a rendu hommage aux victimes du terrorisme en déposant des fleurs devant l’ambassade de France aux

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Premier colloque international sur les médias numériques et la pastorale orthodoxe à Athènes les 7, 8 et 9 mai

Premier colloque international sur les médias numériques et la pastorale orthodoxe à Athènes les 7, 8 et 9 mai

Les 7, 8 et 9 mai se tiendra à l’hôtel Divani Apollon à Vouliagmeni, près d’Athènes, le 1er colloque international sur les médias numériques et la pastorale orthodoxe. Ce colloque, placé sous le haut patronage du patriarche œcuménique Bartholomée, réunira 75 spécialistes, clercs et laïcs orthodoxes venus de 21 pays, représentant toutes les juridictions de l’Église orthodoxe. Ce colloque est organisé par les collaborateurs du site orthodoxe grec Pemptousia en collaboration avec le site orthodoxe russe Bogoslov.ru et le site orthodoxe américain Orthodox Christian Network, qui bénéficient tous trois d’un large appui moral et financier de la part des Églises orthodoxes au service desquelles ils œuvrent, qui ont compris l’intérêt pastoral actuel d’Internet ;  le site russe a même été associé au département de l’éducation religieuse du Patriarcat de Moscou, et le site américain constitué comme une agence de l’Église orthodoxe en Amérique. Le site francophone Orthodoxie.com avait été invité à participer à l’organisation mais n’a pu proposer de contribution en raison de son manque total de ressources financières. Trois de ses collaborateurs y présenteront néanmoins des exposés, et le fondateur et directeur du site, l’archiprêtre Jivko Panev, a été associé au comité scientifique. On trouvera sur le site dédié au colloque la présentation générale, les thèmes abordés, la présentation des différents participants, et le programme détaillé. Nous proposons ci-dessous la traduction française de la présentation générale et du programme. PRÉSENTATION : Au cours des deux dernières décennies, nous avons assisté à un développement sans précédent des moyens de communication électroniques et de la diffusion d’informations. Les Églises et les fidèles orthodoxes du monde entier n’ont pas tardé à faire sentir leur présence sur cette scène, en utilisant les médias du mieux qu’ils pouvaient afin de répandre la parole de Dieu, la tradition patristique et la théologie orthodoxe. L’ «

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Messages de Pâques

Messages de Pâques

Messages de Pâques: du patriarche œcuménique Bartholomée, du patriarche Cyrille de Moscou,  du patriarche Irénée de Serbie, du métropolite Emmanuel, président de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France, de l’archevêque Job de Telmessos, du métropolite Joseph, de Mgr Nestor de Chersonèse. Icône de la Résurrection ci-contre: blog “Icône et tradition” La salutation pascale en 250 langues.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Liturgie panorthodoxe en l’église Saint-Sava de Berlin à l’occasion de sa fête patronale

Liturgie panorthodoxe en l’église Saint-Sava de Berlin à l’occasion de sa fête patronale

Pour la première fois, l’évêque d’Europe centrale de l’Église orthodoxe serbe, Mgr Serge, a célébré en tant qu’évêque diocésain en l’église Saint-Sava, située au centre de Berlin, à l’occasion de la fête patronale. L’évêque Serge, avec les prêtres serbes de Berlin, a célébré les vêpres de la fête de saint Sava. Le lendemain a eu lieu la liturgie de la fête, présidée par l’évêque Serge, assisté de l’évêque de Palmyra Jean (Haikala) du Patriarcat d’Antioche, et de neuf prêtres de Berlin : l’archimandrite Emmanuel Sfiatkos (Patriarcat œcuménique), les archiprêtres André Sikoïev et Alexis (Église russe hors-frontières), le protosyncelle Clément Londroman (Patriarcat de Roumanie), les archiprêtres Lioubomir Leontinov et Julien (Patriarcat de Bulgarie), les archiprêtres Dragan Sekulić et Veljko Gačić, ainsi que le prêtre Radomir Kolundžić. Le chant était assuré par le chœur de la paroisse, placé sous la protection de saint Étienne de Dečani. Source

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Messages de la Nativité

Messages de la Nativité

Cliquez sur les liens pour lire les messages de la Nativité: du patriarche œcuménique Bartholomée,  du patriarche d’Antioche Jean X, du métropolite Ephrem de Triopoli, métropolite Stéphane de Tallinn et de toute l’Estonie, du métropolite Emmanuel pour l’Assemblée des évêques orthodoxes de France, de l’archevêque Job de Telmessos, de Mgr Irénée, évêque d’Ottawa et du Canada. Source de l’icône de la Nativité (Novgorod, fin XVe): Pages orthodoxes

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

A Notre-Dame de Paris pour préparer la rencontre du 25 mai à Jérusalem

En vue de la rencontre du 25 mai à Jérusalem, entre le pape François et le patriarche oecuménique Bartholomée, “une célébration œcuménique se tiendra à Notre-Dame de Paris le mardi 20 mai à 19h30, sous la présidence de l’archevêque de Paris le cardinal André Vingt-Trois et du métropolite Emmanuel de France, à laquelle participeront l’archevêque Job de Telmessos et la chorale de la cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky, afin de prier pour la réussite de cette rencontre.”

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Messages de Pâques

Le message de Pâques en français du patriarche oecuménique Bartholomée est ici, celui du patriarche Cyrille de Moscou là, cliquez sur ce lien pour lire le message pascal du patriarche Irénée de Serbie. Autres messages de Pâques: métropolite Stéphane de Tallinn et du synode de l’Eglise orthodoxe d’Estonie, métropolite Emmanuel de France, archevêque Job de Telmessos, métropolite Joseph. Icône de la Résurrection ci-contre: blog “Icône et tradition”

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Le patriarche Bartholomée a signé à Budapest un accord de coopération entre le patriarcat œcuménique et le gouvernement hongrois

Le métropolite d’Autriche et exarque de Hongrie et d’Europe centrale du Patriarcat œcuménique, Mgr Arsène, a qualifié d’ « historique » cet accord, signé le 4 mars par le patriarche Bartholomée et le premier ministre hongrois Viktor Orban. Comme le souligne le métropolite Arsène, c’est la première fois que le patriarche œcuménique  signe un tel accord avec le chef du gouvernement d’un pays, ce qui habituellement est effectué par le ministre compétent. Dans le cas présent, ajoute-t-il, il s’agit d’un accord revêtant une grande importance pour la collaboration et les relations entre l’État hongrois et le Patriarcat œcuménique, ce qui a été relevé lors de la signature par les deux parties. Les liens entre le patriarcat et la Hongrie ont été soulignés, ceux-ci ayant existé déjà à l’époque des mariages entre princesses byzantines et rois hongrois. Il convient encore de rappeler que ces relations s’étendent depuis la mission de saint Hiérothée pour christianiser les Hongrois, jusqu’à la présente délégation du Patriarcat en Hongrie, pour signer l’accord visant à renforcer davantage les relations et les liens entre les deux parties. Comme cela a été mentionné lors de la signature, l’accord résulte d’une longue préparation et d’une collaboration qui a duré deux ans et de pourparlers entre la délégation du Patriarcat œcuménique, dont ont fait partie le métropolite de France Emmanuel, le métropolite Arsène, ainsi que le secrétaire en chef du Saint-Synode, l’archimandrite Bartholomée et la représentation du gouvernement hongrois à laquelle ont participé son vice-président, le ministre de l’éducation et le vice-ministre des religions. Pour accéder à l’intégralité de l’article, identifiez-vous ou abonnez-vous ! Source : Romfea, traduit du grec pour Orthodoxie.com. Photographie: Fanarion

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Intronisation du nouvel évêque du diocèse antiochien orthodoxe de France et d’Europe occidentale et méridionale, le métropolite Ignatios (Alhochi)

Hier dimanche 17 novembre, en l’église Sainte-Hélène de Vaucresson, a eu lieu l’intronisation du nouvel évêque du diocèse antiochien orthodoxe de France et d’Europe occidentale et méridionale, S. E. le métropolite Ignatios (Alhochi). La cérémonie était présidée par  Sa Béatitude le patriarche Jean X d’Antioche, entouré de plusieurs métropolites et évêques du patriarcat d’Antioche: Georges (Khodr) du Mont Liban, Saba (Esber) de Bosra, Georges (Abu Zakhem) de Homs, Damaskinos (Mansur) du Brésil, Isaac (Barakat) d’Allemagne, et Athanasios (Fahd) de Tartous. L’intronisation a pris place dans le cadre de la divine liturgie, célébrée par le patriarche Jean X, entouré des évêques précités, et du métropolite Joseph (patriarcat de Roumanie), de l’évêque Nestor (patriarcat de Moscou), de l’évêque Michel (Église russe hors frontières), de l’évêque Porphyrios (Église de Chypre), tandis que se tenaient dans la nef le métropolite Emmanuel (patriarcat de Constantinople), le hiéromoine Justin (représentant Mgr Luka, patriarcat de Serbie), et le père Eugène (Czapiuk), représentant l’archimandrite Job (Getcha), archevêque élu de l’Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale. Environ trois cents fidèles, en très grande majorité d’origine syrienne et libanaise, assistaient à la cérémonie. Après lui avoir remis la crosse épiscopale et l’avoir invité à prendre place sur le trône de sa cathédrale, le patriarche a adressé à Mgr Ignatios un discours où il lui a rappelé les exigences de son nouveau ministère. Le nouvel évêque a de son côté présenté les directions et l’esprit dans lequels il entend l’exercer, insistant fortement sur le thème de l’unité. Le métropolite Emmanuel a transmis les félicitations du patriarche de Constantinople Bartholomée, et exprimé la joie de l’Assemblées de évêques orthodoxes de France d’accueillir le nouvel évêque en son sein. À l’occasion de cette cérémonie et au nom des liens qui unissent les communautés grecques et antiochiennes de Paris, le patriarche Jean X

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Intronisation du nouvel évêque du diocèse antiochien orthodoxe de France et d’Europe occidentale et méridionale, le métropolite Ignatios (Alhochi)

Hier dimanche 17 novembre, en l’église Sainte-Hélène de Vaucresson, a eu lieu l’intronisation du nouvel évêque du diocèse antiochien orthodoxe de France et d’Europe occidentale et méridionale, S. E. le métropolite Ignatios (Alhochi). La cérémonie était présidée par  Sa Béatitude le patriarche Jean X d’Antioche, entouré de plusieurs métropolites et évêques du patriarcat d’Antioche: Georges (Khodr) du Mont Liban, Saba (Esber) de Bosra, Georges (Abu Zakhem) de Homs, Damaskinos (Mansur) du Brésil, Isaac (Barakat) d’Allemagne, et Athanasios (Fahd) de Tartous. L’intronisation a pris place dans le cadre de la divine liturgie, célébrée par le patriarche Jean X, entouré des évêques précités, et du métropolite Joseph (patriarcat de Roumanie), de l’évêque Nestor (patriarcat de Moscou), de l’évêque Michel (Église russe hors frontières), de l’évêque Porphyrios (Église de Chypre), tandis que se tenaient dans la nef le métropolite Emmanuel (patriarcat de Constantinople), le hiéromoine Justin (représentant Mgr Luka, patriarcat de Serbie), et le père Eugène (Czapiuk), représentant l’archimandrite Job (Getcha), archevêque élu de l’Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale. Environ trois cents fidèles, en très grande majorité d’origine syrienne et libanaise, assistaient à la cérémonie. Après lui avoir remis la crosse épiscopale et l’avoir invité à prendre place sur le trône de sa cathédrale, le patriarche a adressé à Mgr Ignatios un discours où il lui a rappelé les exigences de son nouveau ministère. Le nouvel évêque a de son côté présenté les directions et l’esprit dans lequels il entend l’exercer, insistant fortement sur le thème de l’unité. Le métropolite Emmanuel a transmis les félicitations du patriarche de Constantinople Bartholomée, et exprimé la joie de l’Assemblées de évêques orthodoxes de France d’accueillir le nouvel évêque en son sein. À l’occasion de cette cérémonie et au nom des liens qui unissent les communautés grecques et antiochiennes de Paris, le patriarche Jean X

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Paris: une réunion du comité de coordination de la Commission internationale mixte pour le dialogue théologique entre les Églises orthodoxes et l’Église catholique

Le 20 novembre, le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du département des relations extérieures du Patriarcat de Moscou, est arrivé à Paris pour participer à la réunion du comité de coordination de la Commission internationale mixte pour le dialogue théologique catholico-orthodoxe où il représente l’Eglise orthodoxe russe. Le métropolite Emmanuel l’a accueilli à l’aéroport. La commission qui est présidée par le métropolite Jean (Zizioulas) de Pergame du côté orthodoxe et par le cardinal Kurt Koch du côté catholique. Le 21 novembre, jour de la fête de la Présentation de la Vierge au Temple, selon le calendrier grégorien, les membres du comité ont assisté à la liturgie en la cathédrale grecque Saint-Etienne à Paris. Sources: diocèse de Chersonèse, Patriarcat de Moscou (photographie de la réunion)

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Derniers préparatifs de l’élection du patriarche copte en Égypte

Après les trois jours de jeûne qu’ont observé tous les fidèles de l’Église copte, 2.412 électeurs ont été appelés aux urnes le 29 octobre pour élire les trois candidats au rang de patriarche de l’Église copte. L’élection s’est déroulée en la cathédrale Saint-Marc à Abbaseya au Caire. Des dix-sept candidats retenus au début, trois candidats ont été élus après un long processus de vote et de présentation des objections. Il s’agit de : –    l’évêque Raphaël, qui a obtenu 1.980 suffrages. Il est évêque vicaire du centre du Caire et d’Héliopolis et membre du synode copte. Né à 1954 au Caire, diplômé de la Faculté de médecine de l’université Ain Shams et du séminaire théologique du Caire, il a été sacré évêque vicaire du patriarche Shenouda en 1997. –    l’évêque Tawadros (Théodore), qui a obtenu 1.623 suffrages. Il est évêque vicaire du locum tenens du trône copte, Pacôme, dans la région de Beheira au delta du Nil et est également membre du synode copte. Né en 1952, il a étudié la pharmacie à l’université d’Alexandrie et la théologie au séminaire de la même ville. –    du moine Raphaël du monastère Saint-Ménas, qui se trouve dans le désert occidental, près d’Alexandrie. Né au Caire en 1942, il a étudié le droit à l’université Ain Shams. Le corps électoral est constitué des métropolites, évêques, clercs et laïcs, des membres des conseils ecclésiastiques d’Égypte et de toutes les communautés coptes du monde, des personnalités de premier plan de l’Église et des rédacteurs en chef des journaux coptes. En outre, cinq membres de l’Église d’Éthiopie ont participé auxdites élections en vertu des statuts de 1957 de l’Église copte. Pour accéder à l’intégralité de l’article, identifiez-vous ou abonnez-vous ! Les électeurs ont élu trois membres parmi les cinq candidats, tandis que l’élection finale du 188ème patriarche

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Une liturgie à Paris en mémoire de Ghassan Tueni – Une lettre hommage de Carol Saba

Une divine liturgie pour le repos de l’âme du regretté Ghassan Tueni sera célébrée en français selon la tradition byzantine et présidée par Mgr Ignace (El Hochi), évêque auxiliaire de l’Archevêché orthodoxe antiochien d’Europe, avec la participation du père Euloge (Adadé) représentant le métropolite Emmanuel,  jeudi 13 septembre à 18h30 en la cathédrale Saint-Stéphane, 7 rue Georges Bizet, 75116 Paris. La liturgie en présence de Mme Chadia Tueni, son épouse, et des membres et amis de la famille Tueni, va associer à la prière les amis et personnalités politiques, civiles et religieuses, de l’ancien ministre en France. Elle sera suivie de l’office de pannikhide, office de commémoration des défunts pour le repos de son âme. Celles et ceux qui souhaitent s’associer à ces prières, sont invités à venir y prendre part. Nous vous communiquons à cette occasion, le texte en français et en arabe de l’hommage  – intitulé “Qui a dit qu’il était mort ? Lettre hommage à Ghassan Tuéni, l’homme « passerelle »! – publié par Carol Saba dans les colonnes du  quotidien libanais An Nahar le 22 juin dernier.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

La célébration de la fin de l’année académique au Séminaire orthodoxe russe en France

Un compte rendu de la célébration de la fin de l’année académique au Séminaire orthodoxe russe en France est en ligne ici. La liturgie a été présidée par Mgr Nestor de Chersonèse. L’ambassadeur de la Russie en France, Alexandre Orlov, a pris la parole lors de la cérémonie de clôture (rapport du recteur) (photographies dont celle ci-contre).

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Messages de Pâques

En ligne et en français, les messages de Pâques: du patriarche oecuménique Bartholomée, du patriarche de Moscou et de toute la Russie Cyrille, du patriarche serbe Irénée, du métropolite Emmanuel au nom des évêques membres de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France, du métropolite Pantéléimon de Belgique, du métropolite Jean, de l’archevêque Gabriel de Comane, de Mgr Nestor de Chersonèse, du métropolite Joseph (au format pdf), le message synodal de l’Eglise d’Estonie (autonome au sein du Patriarcat oecuménique) dont le métropolite Stéphane de Tallinn est le primat. Note: les autres messages de Pâques en français seront signalés dans cette note au fur et à mesure qu’ils nous parviendront ou seront mis en ligne. Icône: la Descente du Christ aux Enfers (source)

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

La visite en France du métropolite Hilarion (Alfeyev) de Volokolamsk

A l’occasion des premières Journées du livre orthodoxe en France et de la parution du second tome de son ouvrage intitulé L’Orthodoxie, le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du département des affaires ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, a séjourné à Paris du 15 au 18 février. Le 16 février, il a été reçu à l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge (photographie ci-contre). ” Le métropolite y fut reçu par l’archevêque Gabriel, le doyen de l’Institut l’archiprêtre Nicolas Cernokrak et les représentants du professorat (…) L’archevêque Gabriel a salué cordialement son visiteur, qui est docteur en théologie de l’Institut. Le métropolite Hilarion s’est déclaré content de se trouver à nouveau dans le lieu qui est devenu le centre de la renaissance de la pensée théologique russe au XXe siècle, là où ont prié et enseigné des théologiens éminents, comme l’archimandrite Cyprien (Kern), les archiprêtres Georges Florovsky, Serge Boulgakov et Nicolas Afanassiev, V.N. Lossky et plusieurs autres. Le métropolite a partagé les souvenirs de ses visites à l’Institut durant ses études et a mentionné, en particulier, comment il s’était arrêté dans la cellule de l’archiprêtre Serge Boulgakov.” Le métropolite a été également aux éditions du Cerf. “Les participants de la rencontre ont évoqué les Journées du livre orthodoxe, dans l’organisation desquelles la maison d’éditions du Cerf a pris une part active.” Aux cours de son séjour, il a également rencontré l’ambassadeur de Russie en France, Alexandre Orlov, ainsi que des journalistes. Le 17 février, après avoir rencontré les membres de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France,  il a participé aux Journées du livre orthodoxe dont il était l’un des invités d’honneur. Le 18 février, il s’est rendu au Séminaire orthodoxe russe en France (vidéo, photographies). Il s’est entretenu avec les séminaristes; Après quoi, il “a partagé un déjeuner donné en son honneur

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Intronisation du nouveau métropolite d’Autriche

Durant la cérémonie de son intronisation dans la cathédrale grecque-orthodoxe de la Sainte-Trinité à Vienne, le nouveau métropolite d’Autriche, exarque de Hongrie et d’Europe centrale, Arsène, a souligné que le poids de la responsabilité qui lui incombait, en assumant la charge de cette métropole « historique, illustre et glorieuse » du Trône œcuménique, était pour lui un défi en tant qu’évêque et pasteur. S’adressant aux responsables des communautés ecclésiales d’Autriche et de Hongrie, le nouveau métropolite a loué leurs précieux efforts pour préserver l’héritage culturel et l’identité ainsi que le maintien des traditions ; il a aussi évoqué avec émotion l’école nationale grecque de Vienne, la plus ancienne école grecque à l’étranger, qui fut fondée il y a 207 ans et fonctionne de manière ininterrompue jusqu’à ce jour. Le métropolite Arsène a été élu à l’unanimité par le Saint-Synode du Patriarcat oecuménique le 3 novembre dernier parmi trois candidats et a été consacré évêque mardi dernier au Phanar par le patriarche Bartholomée ; il succède au métropolite Michel, décédé le 18 octobre et qui fut durant les deux dernières décennies le symbole de l’orthodoxie en Europe centrale. Le métropolite de France, Emmanuel, représentant le Patriarcat œcuménique, a intronisé le métropolite Arsène qui fut ces dernières années vicaire général de la Métropole orthodoxe grecque de France. Il a notamment souligné le caractère historique de la métropole d’Autriche, ajoutant que la formation ainsi que l’expérience du nouveau métropolite dans le domaine des contacts et du dialogue inter-chrétiens étaient les gages du succès de sa mission. Au cours de son allocution, l’archevêque d’Autriche, Christoph Schönborn, a assuré au nouveau métropolite du soutien de l’Eglise catholique romaine dans son apostolat et a souligné la grande personnalité de feu le métropolite Michel. Ont assisté à l’intronisation des hiérarques et des prêtres de Grèce et d’autres pays, des représentants des

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Paris: une rencontre des religions pour la paix

Dans l’esprit de la rencontre d’Assise, une rencontre des religions pour la paix s’est déroulée le 27 octobre sur le parvis du Trocadéro à Paris. Mgr Nestor de Chersonèse, accompagné du père Serge Sollogoub, représentait l’Assemblée des évêques orthodoxes de France (discours de Mgr Nestor, autres allocutions). Vidéos: émission de KTO, un reportage. Un compte rendu est proposé sur le site de l’AEOF (dont photographie).

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Les vêpres orthodoxes à Notre-Dame de Paris

Le dimanche 9 octobre, des vêpres orthodoxes ont été célébrées en la cathédrale Notre-Dame de Paris, sous la présidence du métropolite Emmanuel de France et la participation du clergé des différentes communautés orthodoxes de la région parisienne. L’office a été chanté par une chorale grecque ainsi que par celle du Séminaire russe. Le cardinal de Paris, Mgr André Vingt-Trois a accueilli les nombreux fidèles réunis à cette occasion et a exprimé sa plus grande joie de pouvoir partager un moment de prière fraternel. Vous pouvez voir également un album de photographies. Source : Métropole grecque

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Le sommet religieux de Bordeaux

Le site Internet de la Métropole grecque évoque le sommet religieux qui a eu lieu les 23 et 24 mai 2011 à Bordeaux, quelques jours avant la réunion du G8. Les participants, venus des différents pays du G8 et représentant la grande diversité des familles religieuses, ont pu réfléchir aux principaux enjeux de notre temps : économiques, financiers, politiques et environnementaux. Le métropolite Emmanuel a été “le maître d’œuvre dans l’organisation d’une telle rencontre et il a su, dans le respect des différentes traditions religieuses présentes, faire émerger un consensus fort sur la nécessité d’une participation des responsables religieux du monde à une réflexion globale”. Une déclaration commune a été publiée et communiquée aux autorités françaises à qui revient, cette année, la présidence du G8 et du G20.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Messages de Pâques

Le message pascal du patriarche de Constantinople Bartholomée, en français, peut être lu et téléchargé en cliquant sur ce lien, là pour celui du patriarche de Moscou Cyrille, ici pour le message pascal, également en français, du patriarche serbe Irénée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Fête de la paroisse de la Présentation du Sauveur au Temple à Sartrouville

La paroisse de la Présentation du Sauveur au Temple à Sartrouville, dans les Yvelines (métropole grecque, patriarcat œcuménique), qui détient des reliques de saint Nicolas Planas, célèbrera sa fête paroissiale lors de la sainte Rencontre de notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Christ (Ἡ Ὑπαπαντὴ τοῦ Κυρίου καὶ Θεοῦ καὶ Σωτῆρος ἡμῶν Ἰησοῦ Χριστοῦ), le dimanche 6 février 2011 à partir de 9h30. La divine liturgie pontificale sera présidée par Mgr le métropolite Emmanuel, exarque du patriarche œcuménique en France, et sera célébrée par de nombreux prêtres. Elle sera suivie d’une artoclasie (bénédiction des pains). Un buffet de spécialités culinaires grecques sera servi aux fidèles à l’issue de l’office dans la salle paroissiale au 1er étage. Chacun peut apporter un plat pour améliorer le buffet. Matines, suivies des laudes : à 9h30 – divine liturgie : vers 10h15. Adresse : 100, avenue Maurice Berteaux – 78500 Sartrouville. Recteur : père Nicolas Xenos  (tél. : 06 22 31 96 03) Tropaire de la fêteRéjouis-toi, pleine de grâce, Vierge Mère de Dieu, car de toi s’est levé le soleil de justice, le Christ notre Dieu, illuminant ceux qui étaient dans les ténèbres. Réjouis-toi aussi, juste vieillard Siméon, car dans tes bras tu as porté le libérateur de nos âmes qui nous permet de prendre part à sa divine résurrection.Kondakion de la fêteÔ Toi qui par Ta naissance as sanctifié le sein virginal et qui as béni comme il convenait les mains de Syméon, Christ Dieu, nous devançant, Tu nous as sauvés aujourd’hui. Pacifie notre vie dans l’épreuve, affermis Ton peuple que Tu as aimé, unique ami de l’homme !

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Visite du métropolite Hilarion de Volokolamsk à Paris

Le métropolite Hilarion (Alfeyev) de Volokalamsk, président du département des relations extérieures du Patriarcat de Moscou, s’est rendu à Paris les 4 et 5 janvier. Il y a rencontré le métropolite Emmanuel. La discussion a porté sur l’ordre du jour de la réunion préparatoire interorthodoxe qui se tiendra à Chambésy en Suisse du 21 au 27 février. Les autres sujets évoqués ont été la coopération orthodoxe en Europe, les relations oecuméniques et les relations interreligieuses. Au cours de sa visite, Mgr Hilarion s’est également entretenu avec Mgr Nestor de Chersonèse notamment des relations oecuméniques. Sources: Patriarcat de Moscou, Romfea (photographie)

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Présentation du site Internet de l’AEOF par Carol Saba

Nous vous proposons de regarder la présentation du site Internet de l’AEOF donnée par Carol Saba le 29 novembre dernier lors de la conférence de presse organisée à cette ocasion.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Paris: inauguration du nouveau lieu de culte de la communauté antiochienne

Le samedi 16 octobre, le métropolite Jean (Yazigi), évêque titulaire du diocèse d’Europe occidentale du Patriarcat grec-orthodoxe d’Antioche, a présidé un office des vêpres dédié a l’inauguration du nouveau lieu de culte de la paroisse grec-orthodoxe d’Antioche de Paris. La nouvelle église dédiée à sainte Hélène et qui se situe dans la ville de Vaucresson, à quelques kilomètres à l’ouest de Paris, a été inaugurée avec la participation de deux membres de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France, en la personne du métropolite Joseph et Mgr Michel de Genève, du doyen de l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge le père Nicolas Cernokrak, du père Nicolas Ozoline, professeur à l’Institut, du père Jivko Panev, responsable de la formation théologique par correspondance à l’Institut, de l’évêque de Nanterre, Mgr Gérard Daucourt, de la juridiction duquel dépend l’église Sainte-Hélène mise à la disposition de la communauté antiochienne, ainsi que de nombreux clercs et laïcs d’autres églises chrétiennes du Proche Orient et du diocèse antiochien. De même, ont pris part aux côtés des autorités locales représentées par Virginie Michèle Paulson, maire de Vaucresson, les ambassadeurs de la Grèce, du Liban, de la Syrie, de la Jordanie, ainsi que l’ambassadeur de la Ligue arabe accrédité à Paris. Dans son allocution, le métropolite Jean a rendu grâce au Seigneur pour cette bénédiction d’un nouveau lieu de culte, et après avoir remercié tous les participants pour leur présence à cet office, il a rendu hommage á la “transition oecuménique” que représente la mise à disposition de la communauté orthodoxe antiochienne d’un lieu de culte de l’Eglise catholique romaine, et à l’attitude fraternelle de Mgr Daucourt en soulignant combien il a été un grand facilitateur pour faire en sorte que ce lieu de culte soit mis à la disposition des orthodoxes d’Antioche dans de bonnes conditions. Il a également

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Bruxelles : arrivée de l’archevêque d’Athènes

L’archevêque d’Athènes, Mgr. Jérôme, se trouve à Bruxelles depuis dimanche après-midi ; dès son arrivée, il s’est rendu à la représentation de l’Eglise de Grèce près l’Union européenne, dirigée par le métropolite d’Achaïe, Athanase ; dans la soirée, il a dîné avec le métropolite de Belgique, Panteleimon, le métropolite de France, Emmanuel (représentant du Patriarcat œcuménique près l’Union européenne et président du Conseil des Eglises européennes), l’évêque de Neapolis, Porphyre, représentant de l’Eglise de Chypre près l’Union européenne, la Commissaire européenne Maria Damanaki ainsi que l’ambassadeur de Grèce et le représentant permanent de la Grèce auprès de l’OTAN. Ce lundi, l’archevêque participe à une rencontre consacrée à la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, organisée à l’initiative du président de la Commission européenne M. Jose Manuel Barroso, avec la participation, entre autres, des présidents du Conseil européen, M. Herman Van Rompuy, et du Parlement européen M. Jerzy Buzek. Au cours de ce dialogue, l’archevêque Jérôme doit évoquer notamment l’action de l’archevêché d’Athènes et de l’Eglise de Grèce dans le domaine social en général et en faveur des plus démunis en particulier. Il devrait également soumettre au président Barroso un ensemble de propositions destinées à renforcer la lutte contre les phénomènes sus-mentionnés qui menacent la cohésion des sociétés européennes. Source : Amen.gr

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

La réunion annuelle du Conseil européen des responsables religieux à Istanbul

Le 26 avril à Istanbul s’est ouverte la réunion du Conseil européen des responsables religieux. Celui est composé de trente représentants du christianisme, islam, judaïsme, bouddhisme, hindouisme, le sikhisme et le zoroastrisme des pays européens. Il a pour objectif est de promouvoir la coexistence pacifique entre les différentes communautés religieuses en Europe. Pour l’Église orthodoxe, étaient présents le métropolite Emmanuel (Adamakis) (Patriarcat de Constantinople), Mgr Jean de Thermopyles (Église orthodoxe grecque), et l’higoumène Philippe (Ryabykh), vice-président du département des relations extérieures du Patriarcat de Moscou. Le 28 avril, a été présenté le “Code des lieux saints”, un document adopté à la conférence de Trondheim en 2009. Celui-ci vise à règlementer la situation des lieux saints du christianisme, de l’islam et du judaïsme. Outre une définition de ces lieux, des parties du document portent sur la préservation et l’accès de ceux-ci, notamment lorsqu’il y a un conflit militaire. Sources: Patriarcat de Moscou (1)

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Première réunion du comité des représentants des Eglises orthodoxes auprès de l’Union européenne

Le comité des représentants des Églises orthodoxes auprès de  l’Union européenne  (CROCEU) s’est réuni à Bruxelles le 17 Mars (première réunion (1), ndlr). Le but de la réunion était de discuter de la participation des Églises orthodoxes au dialogue avec les institutions de l’Union européenne en vue de l’application de l’article 17 (3) du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne  (TFUE), qui se lit comme suit: “Reconnaissant leur identité et leur contribution spécifique, l’Union entretiennent un dialogue ouvert, transparent et régulier avec les Églises … ».          Le comité a travaillé avec Son Éminence le métropolite Emmanuel de France (Patriarcat œcuménique de Constantinople) qui l’a accueilli et qui en est le modérateur. Les autres personnes présentes à cette réunion étaient: le père Antoine Ilin (Patriarcat de Moscou), le père Patriciu Vlaicu (Patriarcat de Roumanie), Mgr Porphyrios évêque de Néapolis (Église de Chypre), le métropolite Athanase d’Achaïe (Église de Grèce). Le comité a décidé d’envoyer une lettre aux présidents des trois principales institutions européennes: Herman Van Rompuy (Conseil européen), Jerzy Buzek (Parlement européen) et José Manuel Barroso (Commission européenne). La lettre a été envoyée avec l’intention d’encourager le dialogue entre les institutions européennes et les Églises. Ce dialogue est considéré comme un service à la personne humaine qui fait face à des défis majeurs dans les différents domaines en Europe aujourd’hui et dont la dignité est enracinée dans la foi que la personne humaine est faite à l’image de Dieu. L’Église orthodoxe a une longue expérience du dialogue, parce qu’il est inhérent à son ethos. En particulier, le dialogue entre les institutions politiques et les Églises souligné par l’article 17 (3) est vraiment le bienvenue en tant que manifestation de respect mutuel et comme un signe d’espoir pour une Europe meilleure et un monde durable. Le comité a également souligné le

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Recension: « Les divines liturgies de saint Jean Chrysostome, de saint Basile le Grand et la liturgie des dons présanctifiés », traduction nouvelle du père Placide Deseille

« Les divines liturgies de saint Jean Chrysostome, de saint Basile le Grand et la liturgie des dons présanctifiés », traduction du Père Placide Deseille, éditions du Monastère Saint-Antoine-le-Grand et Monastère de Solan, 2009, 2007 p.En cette période où, dans un laps de temps de huit jours, on célèbre dans l’Église orthodoxe la liturgie de saint Jean Chrysostome, la liturgie des dons présanctifiés et la liturgie de saint Basile, il est opportun de signaler la publication, par le monastère Saint Antoine le Grand et le monastère de Solan, d’un volume relié et fort bien présenté qui les réunit toutes les trois dans une traduction du père Placide Deseille.Cette traduction nouvelle paraît avec la bénédiction de S. E. le métropolite Emmanuel, président de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France. Ceux qui sont des familiers des excellentes traductions réalisées par le P. Placide Deseille ne seront pas surpris de constater que la présente traduction se caractérise par son souci de littéralité par rapport au texte original grec, tout en conservant au texte français un style de grande qualité. Il est précisé en sous-titre que le texte et les rubriques correspondent à l’usage du Mont-Athos, mais nous avons cependant constaté sur certains points de légères variantes par rapport au texte athonite de référence (éditions du saint Monastère de Simonos-Pétra, 2008). L’usage athonite, ici globalement respecté, présente quelques variantes par rapport à l’usage paroissial grec, et des variantes plus importantes par rapport à l’usage slave. Il est cependant très facile, car ces variantes sont minimes, d’apporter sur le livre les quelques corrections nécessaires pour adapter le texte et les rubriques à l’usage auquel on se conforme habituellement.Cette traduction de la liturgie qui est le plus souvent célébrée, celle de saint Jean Chrysostome, s’ajoute aux cinq traductions actuellement en usage dans les pays francophones: 1)

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

L’archevêque Hilarion (Alfeyev) dévoile les plans pour le futur

L’archevêque de Volokolamsk Hilarion (Alfeyev), président du département des relations extérieures du Patriarcat de Moscou (DREPM), a convoqué le 12 janvier dernier les journalistes russes et la presse étrangère afin de leur faire part des travaux qui ont été planifiés pour la nouvelle année.Tirant les conclusions de l’année passée, il fit remarquer que 2009 fut une année «charnière» en raison de l’élection du nouveau patriarche de l’Église orthodoxe russe. Et, en même temps, on peut remarquer une continuité dans le travail du département qui fut dirigé pendant 20 ans par le prédécesseur — élu patriarche de Moscou — de l’archevêque Hilarion.Parmi les avancées dans la politique extérieure de l’Église orthodoxe russe, le directeur du département remarqua, en premier lieu, une «amélioration tangible» des relations avec le Patriarcat de Constantinople qui eut lieu «à l’initiative personnelle» du patriarche Cyrille et qui fut particulièrement remarquée lors de sa visite au patriarche Bartholomée. Comme l’annonça l’archevêque Hilarion, autour du 20 mai de cette année est programmée une visite du patriarche de Constantinople en Russie, lors de laquelle il visitera Moscou, Vladimir, Souzdal, et Saint-Pétersbourg. «Ce sera la première visite en Russie du primat de l’Église œcuménique depuis longtemps», — insista l’archevêque Hilarion qui ira lui-même à Istanbul pendant le Grand Carême à la fin du mois de mars, où il prendra part à la conférence du Conseil européen des leaders religieux, rencontrera le patriarche Bartholomée et assistera avec lui à un concert de musique religieuse. Le chef du département doit également se rendre bientôt au Mont-Athos, dont les liens se développent activement ces derniers temps. Ainsi que l’annonça l’archevêque aux journalistes, il a l’intention de visiter la Sainte Montagne chaque année.Dans le cadre des visites aux primats des autres Églises locales que la tradition impose au patriarche nouvellement élu, le patriarche Cyrille a

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Le patriarche oecuménique a rencontré les primats des juridictions orthodoxes aux Etats-Unis

Le 27 octobre, le patriarche œcuménique de Constantinople Bartholomée a rencontré les primats des juridictions orthodoxes aux États-Unis. Étaient notamment présents: l’archevêque Démétrios (archevêché grec), le métropolite Philippe (archevêché d’Antioche), le métropolite Jonas (Église orthodoxe en Amérique), le métropolite Christophe (archevêché serbe), le métropolite Constantin (Église ukrainienne aux États-Unis), le métropolite Nicolas (diocèse carpato-russe), Mgr Nicolas de l’archidiocèse roumain, Mgr Elie (diocèse albanais). Dans son discours, il a évoqué la prochaine constitution d’une assemblée des évêques pour les États-Unis. Le métropolite Emmanuel (Adamakis), président de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France, qui accompagne le patriarche œcuménique dans ce voyage, est resté après le départ du patriarche pour un bref entretien avec les primats américains. Source: Patriarchate.org

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Visite du patriarche Daniel de Roumanie: deux allocutions de bienvenue

Hier, le métropolite Emmanuel a accueilli le patriarche Daniel dans la cathédrale Saint Stéphane. Pour lire le texte de son allocution de bienvenue, cliquez sur ce lien. Et ici pour celle du père Nicolas Cernokrak, doyen de l’Institut Saint-Serge, le 9 juillet, à l’occasion de la venue du patriarche Daniel sur la colline Saint-Serge.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Participation orthodoxe à un colloque international sur l’enseignement des religions

Les 3 et 4 juin 2009, un colloque international consacré à « L’enseignement des religions – approches laïques et religieuses » a rassemblé au centre universitaire de Montauban (Tarn-et-Garonne) plusieurs dizaines d’universitaires, historiens ou sociologues, et enseignants des religions, dont Michel Stavrou, professeur à l’Institut Saint-Serge (Paris) et Antoine Arjakovsky, directeur de l’Institut d’études œcuméniques de l’université catholique de Lviv (Ukraine). Organisé par Christine Mengès-Le Pape, professeur à l’université de Toulouse 1, et par le centre toulousain d’histoire du droit et des idées politiques (université de Toulouse 1), le colloque s’est déroulé sur deux journées découpées en sept grandes thématiques. L’inauguration du colloque a été faite par les représentants du conseil régional de la région Midi-Pyrénées, du conseil général du Tarn-et-Garonne et de la ville de Montauban ainsi que par Bruno Sire, président de l’université de Toulouse 1, en présence de l’évêque de Montauban Mgr Bernard Ginoux. Au cours de la journée du 3 juin, 14 intervenants se sont succédé dans les exposés consacrés aux thèmes : « Approches historiques », « Entre principes et raisons », « De la prise de conscience aux expériences », Les travaux se sont conclus en soirée par deux conférences données par Dominique Borne, président de l’Institut européen en sciences des religions (Paris) : « L’enseignement des faits religieux à l’école depuis le rapport Debray – 2002 », et le cardinal Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux : « Les enjeux du dialogue interreligieux de l’Eglise catholique avec l’islam ».Le 4 juin, les intervenants ont abordé au travers de leurs communications les 4 thèmes : « Enseigner à l’école et à l’université », « Les approches laïques et confessionnelles », « Les perspectives européennes » et « Les modèles étrangers ». Michel Stavrou (Institut Saint-Serge, Paris) : « 1925-2009 :

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :