19/12/2014
Actualités
Page d'accueil > Voir > Cinéma

Category Archives: Cinéma

Feed Subscription

« Voie de l’amour – Пут љубави » – (documentaire, Serbie, 2009, 16’, VOSTF) de Branko Stanković

Nous vous invitons à regarder le film documentaire « Voie de l’amour – Пут љубави » de Branko Stanković, projeté le  mardi 18 mars, dans le la deuxième édition de la soirée de films documentaires « Un regard sur la vie monastique » organisé par Orthodoxie.com et le festival cinématographique européen "L'Europe autour de l'Europe", en partenariat avec la Mutuelle Saint-Christophe assurances.
 

Ukraine: à Kiev a eu lieu le XIème festival international du cinéma «Pokrov» («Protection de la Mère de Dieu»)

138872.pÀ l’ouverture du XIème festival international de cinéma "Pokrov" (photographies), le métropolite Vladimir de Kiev a salué l’assistance et a souligné l’importance du cinéma orthodoxe pour la société actuelle. « C’est une joie d’annoncer l’ouverture du festival et de communiquer que le XIème festival vit et agit. Le cinéma est une grande force dans la vie de l’homme, tant dans les temps fastes que dans ceux qui sont difficiles, parce qu’il est créé pour le peuple. Que cette branche de l’art se développe pour l’utilité et le bien de l’humanité ! » a déclaré le métropolite Vladimir, qui a décoré les participants au précédent festival. Le chancelier de l’Église orthodoxe d’Ukraine, le métropolite de Borispol et Brovarsk Antoine, l’archevêque de Pereyaslav-Khmelnitsky et de Vichnevsk Alexandre, et le président du département de l’Église orthodoxe d’Ukraine pour la jeunesse, l’évêque d’Obukhov Jonas, ont assisté à la cérémonie d’ouverture du festival.

Le jour de l’ouverture du festival a été présenté la première du long-métrage artistique « Luc » (2013) au sujet du saint archevêque Luc le Chirurgien (Voïno-Iasenetski).

Pour la première fois de l’histoire du festival a été organisée une retransmission directe sur internet des meilleurs films du forum cinématographique. Cela permettait aux amateurs du cinéma orthodoxe dans le monde entier d’être des participants actifs et des spectateurs du festival.

Dans le programme du concours du XIème festival « Pokrov » sont entrés plus de 60 films à caractère chrétien, qui ont été créés durant les deux dernières années dans différents pays du monde. Les films sont présentés dans les catégories documentaires, courts métrages et animation. La clôture solennelle du festival a eu lieu le 14 octobre, jour de la fête de la Protection de la Mère de Dieu (Pokrov) en la Maison du cinéma à Kiev.

Dans le cadre du festival a eu lieu une table ronde sur le thème « Comment créer un court-métrage ». Des rencontres ont eu lieu avec des acteurs et des régisseurs célèbres. Les participants au festival ont également pu participer à un programme de pèlerinage aux lieux saints de Kiev.

Le festival international de cinéma « Pokrov » est un projet mis en place par le monastère Saint-Jonas de Kiev, et se déroule chaque année, depuis 2002, avec la bénédiction du métropolite de Kiev. Le but dudit festival est de populariser les films à caractère chrétien et de récompenser les meilleurs films orthodoxes. Le directeur du projet est l’évêque d’Obukhov Jonas, le président du festival « Pokrov » est le député du parlement ukrainien A. Derkatch, et le directeur est le vice-président du département de la jeunesse de l’Église orthodoxe d’Ukraine pour la culture et les sports, l’archiprêtre Alexandre Akulov. Des informations sur cette manifestation sont disponibles en russe et en ukrainien sur le site Pokrovkino.com.

Source (dont illustration):  Pravoslavie, traduit du russe pour Orthodoxie.com

« Les enfants de Dieu » : un film qui vient de sortir en Russie sur la vie religieuse d’un pénitencier dans la région de Kostroma

À Moscou est sorti le film documentaire Enfants de Dieu au sujet du ministère d’un prêtre orthodoxe dans une prison. Le film a été tourné dans les profondeurs de la région de Kostroma, où l’archiprêtre Eugène Ketov s’entretient avec les détenus et reconstruit parallèlement une église paroissiale qui avait été détruite au cours d’un incendie.

Vous devez vous connecter en cliquant sur Login pour accéder à l'intégralité de l'article.

Le film sera présenté dans le cadre du concours du festival du film international orthodoxe. Ce film, en russe avec sous-titres en anglais, peut être visionné ici.

Source: Blagovest-info, traduit du russe pour Orthodoxie.com

Russie: un prix au Festival international “Chevalier d’or” pour le documentaire “Paris imaginaire”

Le documentaire de la télévision biélorusse Paris imaginaire (réalisateur Serge Catière, 2010), consacré à l'artiste biélorusse Irina Kotova,  a reçu un "chevalier de bronze", dans la catégorie "court métrage – documentaire" au 21e Festival international "Chevalier d'or", qui s'est tenu à Omsk en Russie du 22 au 31 mai (photographies) avec la bénédiction du patriarche russe Cyrille. Le festival est présidé par l'acteur Nicolas Burlyayev. 202 films y ont été présentés (reportagesde la télévision russe: 1, 2, 3). L'objectif du festival est de récompenser les films qui témoignent des valeurs chrétiennes et d'un désir d'élévation de l'âme humaine. Le documentaire Paris imaginaire a été également primé au 7e Festival orthodoxe international du film de la Sainte-Rencontre, dans la région de Kalouga en Russie, en février 2012. Des extraits du documentaire (en russe) peuvent être visionnés à partir de cette page.

Photographie: un "chevalier d'or" (source)

Un documentaire biélorusse sur un sonneur de cloches au festival “Un pays – un film” à Apchat (Auvergne)

Le documentaire de Catherine Makhova "Le sonneur de cloches" (2011) représentera la Biélorussie au festival "Un pays – un film" dont la 3ème édition se déroulera à Apchat, en Auvergne, du 27 au 29 juillet. Il relate la vie d'un sonneur de cloches d'un village de la région de Brest (en Biélorussie) dont l'église, dédiée à la Nativité de la Mère de Dieu, un édifice en bois du XVIIe siècle, a longtemps été fermée par le régime communiste. Aujourd'hui encore, bien qu'âgé, il perpétue la tradition des sonneurs de cloches. Avant d'être projeté en France, le documentaire participera à un festival international à Košice en Slovaquie.

Source: Sobor.by (dont photographie extraite du documentaire)

Biélorussie: “Eve”, un court métrage du réalisateur Vitaly Lubetsky

Le réalisateur Vitaly Lubetsky, à qui l'on doit plusieurs documentaires produits par le studio vidéo du monastère Sainte-Elisabeth de Minsk, présente un court métrage, "Eve", une parabole chrétienne, au festival biélorussien du cinéma mobile "Smartfilm", organisé par l'opérateur mobile Velcom. La particularité de ce court métrage, de sept minutes, est qu'il est réalisé avec un téléphone mobile ! Le tournage a duré une semaine. Les héroïnes du film sont les deux filles du réalisateur. Le film peut être visionné sur cette page, ou sur Youtube. Il est possible de voter pour lui, dans le cadre de ce festival, jusqu'au 3 mars.

Source: Sobor

Sainte Marie (Skobtsov) de Paris et la rafle du Vélodrome d’Hiver

158060079_4651d14076 La sortie, il y a une semaine, sur les écrans des salles de cinéma en France du film "La Rafle", sur la rafle du Vélodrome d'Hiver de Paris en juillet 1942, est l'occasion de rappeler que mère Marie (Skobtsov), canonisé en 2004, a sauvé dans ces circonstances dramatiques la vie de plusieurs enfants avec la complicité d'éboueurs. Trois ont été sauvés, selon ce site, 4, selon cette étude, dans laquelle il est rapporté "Grâce à son habit monastique, mère Marie peut y pénétrer (dans le Vélodrome d'Hiver, ndlr); elle passe trois jours au chevet d’une amie juive et aide les bénévoles de la Croix rouge à secourir les malades et à consoler les désespérés. Quand, au petit matin, les  éboueurs parisiens débarquent, elle réussit, amadouant l’un d’eux, à faire sortir du stade quatre enfants cachés dans des poubelles."

Rappelons que les plus de 4000 enfants déportés suite à cette rafle sont tous morts dans les camps d'extermination. Sur cette tragédie de la Seconde guerre mondiale, voir ce petit ouvrage édité par la Mairie de Paris en 2002, que l'on peut télécharger, et le dossier pédagogique du film en question.

Photographie: mère Marie (source)

Après “L’île”, Ivan le Terrible et le métropolite Philippe de Moscou

Après L’île, le cinéaste russe Pavel Lounguine vient de réaliser un film sur la confrontation entre le tsar Ivan le Terrible et le métropolite Philippe de Moscou. Il a expliqué: "Pour moi, c’est un film sur la contradiction entre le pouvoir absolu et l’idée du Christ, de spiritualité. Il y a là quelque chose de profondément antinomique." Le film sortira au printemps de l’année prochaine. Quant au film L’île, disponible en dvd, il est encore à l’affiche dans trois cinémas à Paris.

Exclusivité : sortie du DVD du film « L’île » !

Lle
Le DVD du film L’île du cinéaste russe Pavel Lounguine, sera en vente à partir du 12 juin, en exclusivité pendant un mois, sur le site de la librairie La Procure en partenariat avec Orthodoxie.com. La bande-annonce et des extraits se trouvent sur cette page. Ce document présente le film, les acteurs, un entretien avec le cinéaste et des photographies. Le
film est présenté
, entre autres, ici, ou encore là avec de nombreux compléments,
et de manière plus courte ainsi (source) : «Un
monastère orthodoxe sur une île du nord de la Russie. Un moine perturbe la vie
de sa congrégation par son comportement étrange. En effet, selon la rumeur,
l’homme possèderait le pouvoir de guérir les malades, d’exorciser les démons et
de prédire l’avenir… C’est en tout cas ce que croient les étrangers qui se
rendent sur l’île. Mais le moine, qui souffre d’avoir commis une terrible faute
dans sa jeunesse, se considère indigne de l’intérêt qu’il suscite… ».
Pour acheter en ligne le DVD, cliquez sur ce lien !

Dialogue avec un rabbin sur le film «L’île» (Ostrov) à Neuilly-sur-Seine

Ce
mardi 20 mai, à 20h30, est organisée une projection du film L’île (Ostrov)
de Pavel Lounguine, en version originale sous-titrée, dans le cadre d’une
rencontre œcuménique et inter-religieuse, au cinéma Le
Village
, au 4, rue de Chezy, à Neuilly-sur-Seine (92200) (métro: Les
Sablons). Le film sera présenté par Bogdan Florin Vlaïcu,
qui, après la projection, dialoguera avec le grand rabbin de Neuilly, Alexis
Blum, et avec le public. Bogdan Florin Vlaïcu prépare un doctorat sur les représentations
du Christ au cinéma. Il est aussi le réalisateur de l’émission
hebdomadaire
L’Eglise orthodoxe aujourd’hui sur Radio Notre Dame.

Le monde de Narnia

Demain, dans les salles de cinéma, la version française du film Le monde de Narnia sera projetée sur les écrans. Ce film fantastique pour les enfants, en qui certains voient l’anti Harry Potter, a suscité des polémiques en raison des convictions chrétiennes de l’auteur de la saga dont est tiré le film, C.S. Lewis (1898-1963).

Read More »

Scroll To Top
Jovan Nikoloski