23/10/2017
Actualités
Page d'accueil > Lire > Documents (page 5)

Archives de catégorie : Documents

Souscrire au flux

« Le rôle de l’évêque de Rome dans la communion de l’Eglise pendant le premier millénaire »

Le mois dernier a été publié, sur cette page, en anglais, le document de travail de la commission mixte orthodoxe-catholique pour le dialogue théologique élaboré en 2008. A la suite de sa mise en ligne, le Conseil pontifical pour l'unité des chrétiens a publié un communiqué pour signaler que ce texte n'a ni "autorité", ni "caractère officiel", qu'il est "en train d'être examiné" et que ce document préparatoire consiste en "une liste de thèmes à étudier et à approfondir". Pour lire
une traduction française de ce document, faite par nos soins à partir de
la source en anglais, "cliquez ICI.

En complément: le Document de Ravenne (octobre 2007)

La procédure de l’élection du patriarche serbe

D'après la procédure instaurée à l'occasion de l'élection du défunt patriarche Paul, tout évêque diocésain en charge depuis 5 ans peut se porter candidat à la fonction de patriarche. La procédure exige la présence d'un minimum des 2/3 des membres de l'Assemblée des évêques regroupée pour l'occasion en une assemblée électorale exceptionnelle à laquelle est dévolue la tâche de désigner 3 candidats avant le tirage au sort. Les participants prêtent le serment de n'être porté dans leur choix que par l'intérêt et le bien de l'Eglise et de la patrie et de choisir le meilleur d'entre eux. Le vote se déroule ensuite à bulletin secret. Les 3 candidats à la fonction de patriarche doivent recueillir au minimum la moitié des suffrages exprimés. Il n'est pas rare de devoir procéder à plusieurs tours de vote. Lors de l'élection qui a vu le patriarche Paul nommé à cette haute fonction, 9 tours ont été nécessaires pour dégager les noms des 3 prétendants.

Lire la suite »

Fêtes religieuses ouvrant droit à autorisation d’absence dans l’année 2010

Le Ministère du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de le réforme de l'État a publié le 31 décembre 2009 la circulaire relative aux autorisations d'absence pouvant être accordées à l'occasion des principales fêtes religieuses des différentes confessions pour l'année 2010. La note rappelle que « La circulaire FP/ n° 901 du 23 septembre 1967 a rappelé que les chefs de service peuvent accorder aux agents qui désirent participer aux cérémonies célébrées à l’occasion des principales fêtes propres à leur confession, les autorisations d’absence nécessaires. » Et aussi que les chefs de service « (…) peuvent accorder à leurs agents, une autorisation d’absence pour participer à une fête religieuse correspondant à leur confession, dans la mesure où cette absence est compatible avec le fonctionnement normal du service. ». Les fêtes orthodoxes sont : "la Théophanie (7 janvier 2010)" (dixit la lettre ministérielle, le 7 janvier  correspond au 25 décembre dans le calendrier julien et donc à la fête de la Nativité et, dans le nouveau calendrier, au lendemain de la Théophanie, ndlr), Le Grand Vendredi (2 avril 2010) et L'Ascension (13 mai 2010). La même autorisation est valable pour l’ensemble de la fonction publique.

L’office de la Nativité en version bilingue slavon-français

Sur le site du diocèse de Genève et d'Europe occidentale de l'Église russe à l'étranger: l'office de la Nativité en version bilingue slavon-français qui comprend en outre, en complément, des explications de certains termes de l'office, de brèves biographies des hymnographes qui ont composé cet office, un glossaire succinct des termes liturgiques.

Les numéros du « Feuillet de l’Exarchat »

Les numéros du Feuillet de l'Exarchat peuvent être lus et téléchargés à partir de cette page. Le numéro de septembre (n°16) est disponible. Il comprend, outre des nouvelles, un éditorial du père Alexis Struve, intitulé "Être chrétien est un vrai choix", ainsi que le programme de l’assemblée pastorale et de la conférence annuelle diocésaine (lien direct).

Revoir et relire: des témoignages sur Olivier Clément

Nous vous invitons à revoir et à relire les témoignages et hommages mis en ligne à la suite du rappel au Seigneur, en début d'année, d'Olivier Clément: le message du patriarche Daniel de Roumanie lu par Mgr Joseph (Pop), Mgr Séraphin (Joanta), Mgr Gérard Daucourt, évêque catholique de Nanterre, le communiqué de l'Assemblée des évêques orthodoxes de France, le "bloc-notes" de Jean-François Colosimo, l'hommage de Carol Saba, de Michel Sollogoub, celui d'Enzo Bianchi, prieur du monastère de Bose. A revoir aussi: le film documentaire Orthodoxes en France: un passé riche d'avenir, réalisé en 2007, dans lequel Olivier Clément intervient. Relire également, ces recensions de ses ouvrages: 1, 2, 3.

Sur l’autonomie de l’Eglise orthodoxe en Estonie dans la juridiction du Patriarcat de Moscou

Sur le site du diocèse de Chersonèse: la traduction française du tomos de 1993 accordant l'autonomie à l'Eglise orthodoxe en Estonie dans la juridiction du Patriarcat de Moscou. Sur cette question, voir aussi: «Le cas de
l’absorption ecclésiale aux Pays Baltes, en Estonie et en Lettonie, au nom de
l’“uniformité” de l’Église nationale
» – par l’archimandrite Grégoire
Papathomas ; Histoire et
présent de l’Eglise orthodoxe en Estonie
selon le Patriarcat de Moscou ;
Communiqué
de l’Eglise orthodoxe d’Estonie (EAÕK);
Entretien avec
Mgr Stéphane de Tallinn, métropolite et primat de l’Eglise autonome d’Estonie
.

Document: le texte adopté par commission interorthodoxe préparatoire réunie à Chambésy du 7 au 13 novembre1993

Pour lire le communiqué de presse et le texte adopté, sur la diaspora orthodoxe, par la commission interorthodoxe préparatoire qui s'est réunie à Chambésy du 7 au 13 novembre 1993, cliquez ici. Elle a posé le principe des "assemblées épiscopales" dont est issu l'Assemblée des évêques orthodoxes de France (dans ce document, en complément, les statuts et le règlement intérieur de l'AEOF).

Document: le texte adopté par la commission interorthodoxe préparatoire à Chambésy du 10 au 17 novembre 1990

En septembre 2004, le groupe yahoo "Orthodoxie" a publié le communiqué de presse et le texte adopté, sur la diaspora orthodoxe, par la commission interorthodoxe préparatoire qui s'est réunie à Chambésy du 10 au 17 novembre 1990. Pour les lire, cliquez sur ce lien.

Fonction publique (France): autorisation d’absence pour la fête de l’Ascension

Les membres de la fonction publique, en France, ont la possibilité de déposer une demande d'autorisation d'absence pour la fête de l'Ascension. La circulaire pour l'ensemble de la fonction publique est en ligne ici. Pour l'Education nationale, voir cette page du Bulletin officiel de l'Education nationale (n°4 du 22 janvier 2009).

Le dossier de presse de l’exposition « Le Mont Athos et l’Empire byzantin – Trésors de la sainte Montagne »

Viewmultimediadocument Nous vous proposons le dossier de presse de l'exposition sur "Le Mont Athos et l'Empire byzantin – Trésors de la sainte Montagne" qui a lieu actuellement à Paris au Petit Palais.

Sur cette exposition: un entretien, trois vidéos du vernissage, un article, ce reportage. Autour de celle-ci: l'annonce de la parution d'un CD d'hymnes du Mont Athos; le podcast audio d'une conférence du père Macaire sur la vie monastique.

Icône: l'archange Gabriel (source)

Une édition de l’office de la nuit de Pâques en version bilingue slavon-français

Le site du Diocèse de Genève et d’Europe occidentale de l’Église russe hors-frontières (Patriarcat de Moscou) vient de mettre en ligne, en
version PDF téléchargeable, une édition de l’office de la nuit de
Pâques en version bilingue slavon-français.

La lettre du « lien » d’info des grec-orthodoxes d’Antioche à Paris

Pour lire le numéro de Pâques (n°8) de la "lettre du "lien" d'info des grec-orthodoxes d'Antioche à Paris", cliquez sur ce lien. Au sommaire: des articles sur la semaine sainte, la fête de Pâques, des nouvelles de la paroisse Saint-Étienne et d'autres informations orthodoxes.

Canon 16 du Ier Concile œcuménique

[De ceux qui ne restent pas dans les Églises pour lesquelles ils ont été promus]Ceux qui, presbytres ou diacres ou tous ceux qui prennent rang dans le clergé, ont eu l’audace de s’éloigner de leur Église, sans avoir les yeux fixés ni sur la crainte de Dieu ni sur les saints canons, ne doivent en aucun cas être reçus dans une autre Église. On doit les inviter très fermement à retourner dans leur diocèse, et, s’ils restaient, on devrait les priver de communion.
Si quelqu’un avait  l’audace de voler pour ainsi dire un candidat qui appartient à un autre évêque pour l’ordonner, sans l’autorisation de l’évêque qui le comptait dans son clergé dans sa propre Église, cette ordination n’a pas de valeur.

De nouvelles recherches révèlent des faits «inattendus» au sujet du christianisme orthodoxe américain

Berkeley, Californie : l’étude « L’Eglise orthodoxe aujourd’hui » publiée par l’Institut orthodoxe patriarche Athénagoras  à Berkeley en Californie aux États-Unis, dément beaucoup de stéréotypes et propose une nouvelle compréhension de la vie de la communauté orthodoxe aux États-Unis.
Le christianisme orthodoxe américain, dont les débuts sont enracinés dans l’Alaska russe du dix-neuvième siècle, compte aujourd’hui quelques 1, 200,000 – 1, 300,000 fidèles organisés dans 2,200-2,300 paroisses, réparties sur toute la nation.
L’étude « L’Eglise orthodoxe aujourd’hui » est le fruit de la première enquête effectuée sur des paroissiens ordinaires des deux entités orthodoxes les plus nombreuses aux États-Unis : l’archidiocèse grec-orthodoxe d’Amérique (GOA) et l’Eglise orthodoxe en Amérique (OCA). A elles seules, ces deux structures représentent plus de la moitié de toutes les paroisses et tous les fidèles orthodoxes aux États-Unis. L’étude reflète donc, et à un degré significatif,  le « profil » de la communauté orthodoxe américaine toute entière.
Nous indiquons ci-dessous quelques données intéressantes qui concernent l’orthodoxie aux États-Unis.

Lire la suite »

Le monastère des Saints-Archanges aux environs de Prizren (Serbie – Province de Kosovo)

Archanges
Le monastère des Saints Archanges est édifié sur le lieu d’une ancienne église. Sa construction a duré de 1343 à 1352. Il est la fondation du tsar serbe Dušan. Comme il convient à la fondation monumentale de l’empereur des Balkans le plus puissant de cette époque, au monastère habitaient deux cents moines avec à leur tête le premier higoumène, le bienheureux métropolite Jacob qui veillait sur l’édification du monastère. Les biens monastiques s’étendaient de la montagne Šara jusqu’à la mer Adriatique. La charte de fondation du monastère précise que le tsar Dušan avait offert au monastère des Saints Archanges 93 villages, une mine de fer à Toplica, des terres fertiles et des vignes. Les revenus de ce riche négoce de la ville de Prizren appartenaient au monastère, l’huile y parvenait de la ville de Bar et le poisson – du lac de Skadar et du lac de Plavsko. La charte de fondation précise que les ouvriers maçons « offerts » au monastère par le tsar Dušan (Petroš, Vojislav, Srdan, Nos et Vojihna), avaient très probablement participé à sa construction.

Lire la suite »

Compte rendu 2008 de l’association « Dialogue entre orthodoxes et orthodoxes orientaux »

2938064584_1ffb05a5f1_2Nous vous proposons le compte rendu 2008 de l’association "Dialogue entre orthodoxes et orthodoxes orientaux" rédigé par sa fondatrice Christine Chaillot (1). Les "orthodoxes orientaux" sont également appelés "pré-chalcédoniens" (1). Pour lire ce document, cliquez sur ce lien.
Le 17 novembre prochain, Christine Chaillot donnera une conférence à Paris sur l’Église d’Éthiopie. Le président de l’association est le père Boris Bobrinskoy, le vice-président Michel Stavrou.

Photographie: Christine Chaillot dans l’église Saint-Serge lors de la rentrée académique 2008-2009 de l’Institut Saint-Serge (source).

L’œuvre ascétique de saint Ephrem le Syrien – 20

Que toute âme désireuse d’être agréable à Dieu fasse vaillamment siennes la patience et l’espérance. Elle aura ainsi la force d’endurer et de traverser toute révolte et machination du Mauvais. Car Dieu ne permet pas qu’une âme qui espère en Lui et L’attend soit tentée au point qu’elle soit en proie à la confusion pour avoir été accablée au-delà de ses forces. Il faut aussi savoir que le démon ne tente pas l’âme et ne l’afflige pas autant qu’il veut, mais selon ce que Dieu lui permet. Celui qui nous a modelés sait en effet dans quelle mesure l’âme doit être éprouvée et soumise au feu, et c’est cette mesure qu’il permet.

Lire la suite »

Message du patriarche oecuménique Bartholomée pour le jour de la protection de l’environnement

Nous vous proposons ci-dessous le message du patriarche œcuménique Bartholomée pour le jour de l’environnement  (1) (1 septembre) 2008.
"Frères et enfants aimés dans le Seigneur,
Encore une fois au début  du nouvel an ecclésial, nous sommes appelés à réfléchir, avec de nouvelles forces spirituelles en Christ et avec une sensibilité particulière, sur l’état de notre planète fertile et à prier pour la sauvegarde de toute la création.

Lire la suite »

Mgr Macarie de l’Evêché orthodoxe roumain d’Europe du nord

Imagephp
Dans cette note,
nous avons signalé l’intronisation de Mgr Macarie pour l’Evêché
orthodoxe roumain d’Europe du nord, dont il est le premier titulaire, à
Stockholm le 6 juillet dernier. Nous vous proposons, en français, en
complément, le communiqué de presse de l’évènement et le curriculum vitae de Mgr Macarie.

Photographie: Mgr Macarie (source)

La lettre n°20 de la Fraternité orthodoxe de l’ouest

La
lettre n°20 de la Fraternité orthodoxe de l’ouest évoque « La "feuille de
route" de nos évêques pour la Fraternité orthodoxe de l’ouest », propose
un compte rendu de l’assemblée générale du 22 juin 2008 à Bois-Salair et donne
d’autres informations. Pour lire et télécharger la lettre (au format pdf), cliquez sur ce
lien
.

L’œuvre ascétique de saint Ephrem le Syrien – 19

Celui qui veut plaire à Dieu et devenir son héritier par la foi et être appelé, lui aussi, fils de Dieu engendré de l’Esprit Saint, doit s’armer de générosité et de patience pour supporter noblement et dans l’action de grâces les tribulations et les nécessités qui lui surviennent, c’est-à-dire les maladies du corps, les passions, les reproches et les insultes des hommes ou les divers combats invisibles que les esprits mauvais introduisent dans l’âme pour l’entraîner au relâchement et à l’indifférence. Dieu permet, par économie, que chacun soit éprouvé par diverses tribulations afin que soient manifestés ceux qui L’aiment de toute leur âme, à savoir ceux qui supportent noblement -et dans l’action de grâces – toutes les attaques du Mauvais sans se détourner de la foi et de l’espérance en Lui et qui attendent toujours avec foi et grande patience d’être délivrés par grâce des afflictions. Ils deviendront ainsi capables d’échapper à toute tentation et d’atteindre l’objet de la promesse, étant, eux aussi, devenus dignes du Royaume pour avoir suivi les pas de tous les saints au long des siècles, et ceux du Seigneur lui-même, et pour être devenus leurs compagnons non seulement de souffrances mais aussi de gloire.

Lire la suite »

L’œuvre ascétique de saint Ephrem le Syrien – 18

La guerre subie par ceux qui luttent est bien différente. En effet, attaqués, ils ripostent. Quand leurs désirs flambent, ils pratiquent la patience. Et quand l’objet même de la passion est près d’eux, ils s’en détournent par crainte du Seigneur. Et si l’un d’eux se fait duper, il se relève bien vite. Il faut cependant reconnaître que parmi les hommes tombés au pouvoir des barbares ou d’une autorité tyrannique, il en est beaucoup à qui les mœurs de leurs geôliers conviennent. Ces hommes-là restent avec joie dans la société de leurs ennemis sans être liés ou emprisonnés, ils combattent pour eux et sont utilisés comme espions au détriment de leurs compatriotes.

Lire la suite »

L’œuvre ascétique de saint Ephrem le Syrien – 17

Le fidèle doit toujours garder son cœur et ses sens avec une extrême vigilance car en cette vie nous sommes en état de guerre intense et l’Ennemi lance des attaques, surtout contre ceux qui sont des combattants. Il rôde -comme le dit l’Ecriture- cherchant quelqu’un à dévorer. Ce frère doit lui résister fermement et faire appel aux alliés d’en haut. Par contre, celui qui a pactisé avec les passions, comment pourra-t-il leur faire la guerre puisqu’il s’est fait lui-même l’esclave des plaisirs et paie tribut au tyran de bonne grâce ? Là où il y a inimitié, là est aussi la guerre ; et là où est la guerre, là il y a combat ; et là où il y a combat, là même sont les couronnes.
Si donc quelqu’un veut se libérer de l’amère servitude, qu’il entre en guerre contre l’Ennemi, car c’est ainsi que les saints, pour l’avoir emporté sur lui, on été jugés dignes des biens supra célestes. Mais peut-être quelqu’un dira-t-il : “Si donc, là où il y a inimitié à l’encontre des passions, là aussi il y a guerre par nature, comme tu l’as dit, comment se fait-il que nous voyons les amis des plaisirs fortement attaqués par les passions déshonorantes, même s’ils refusent de se repentir ?” A cela, voici ce que je pourrais répondre : je ne crois pas, mon ami, que cette sorte de guerre ait pour enjeu la vertu et la résistance au tyran mais plutôt l’aggravation de la maladie de l’asservissement passionnel et de l’amour des plaisirs. Et cela fait que de tels hommes ne décident pas avec détermination de s’opposer à l’Ennemi.

Lire la suite »

Une lettre du patriarche Ignace IV à l’archimandrite Grégoire (Saliby)

Le
patriarche d’Antioche Ignace IV a adressé, le 17 juin, une lettre à l’archimandrite
Grégoire (Saliby) pour l’informer de l’élection du nouveau
métropolite
pour l’Europe occidentale et méridionale. Pour lire l’original
en arabe, cliquez
ici
, et
pour la traduction française
.

L’œuvre ascétique de saint Ephrem le Syrien – 16

Mon ami, je vais te dire aussi une parabole pour que tu sois animé d’un plus grand empressement et que ta pensée ne soit plus hésitante. Il y avait un homme riche vivant dans un certain pays. Il y acheta un domaine au-delà du fleuve et voulut immédiatement s’absenter. Il fit venir ses serviteurs, leur partagea le domaine et leur dit : “Que chacun de vous aille sur la parcelle qui lui a été confiée et qu’il y travaille jusqu’à ce que je vienne examiner l’œuvre de chacun.” Certains d’entre eux qui se trouvaient avoir l’âme noble et aimaient leur maître, ne désobéirent pas aux dispositions prises par leur seigneur et s’en allèrent travailler. D’autres par contre qui étaient des désobéissants à la nuque raide, répliquèrent à leur maître : “Nous n’obéirons pas à ton ordre, nous ne traverserons pas le fleuve et nous n’accomplirons aucun labeur sur ton domaine.” Or ces paroles ne mirent pas leur maître en colère. Il ordonna à ses esclaves de préparer un banquet et lorsque les serviteurs désobéissants furent ivres, il ordonna à d’autres esclaves de les prendre et de les transporter au-delà du fleuve et de les déposer chacun sur la parcelle qu’il avait obtenu par le sort et que le maître lui avait donnée. Les esclaves agirent selon ces instructions et emmenèrent les serviteurs sur leurs parcelles.

Lire la suite »

Pour la fête de l’Ascension

Rappel :
pour les personnes qui travaillent dans la fonction publique en France, la fête
de l’Ascension, selon le calendrier orthodoxe, le jeudi 5 juin, est au nombre
des trois fêtes pour qui une demande d’autorisation d’absence peut être
accordée par le chef de service.

Pour télécharger (format pdf), la lettre circulaire (n°
2156 du 19 mars 2008) pour l’ensemble de la fonction publique, cliquez
ici
. Pour l’éducation nationale, voir cette page
(du BOEN n°16 du 17 avril 2008, p.807).

L’œuvre ascétique de saint Ephrem le Syrien – 15

Après avoir rejeté ce qui est ancien et rendu humble ta pensée, constitue un trésor perpétuel par un fructueux service des frères. Si tu débarrasses ta maison de ce qui la souille, empresse-toi de débarrasser aussi ton homme intérieur des désirs mondains. Si encore tu nettoies les cendres de la cuisine, souviens-toi du prophète qui déclare : “J’ai mangé mon pain comme de la cendre et à ma boisson, j’ai mêlé mes larmes.(Ps. 101,10) ”
Quand tu vois un feu périssable, pense au feu éternel qui doit dévorer les pécheurs et pleure les péchés que tu as commis. Tout ce que tu recherches, recherche-le avec humilité et dans une bonne intention, cela te sera d’un grand profit et tu attireras à toi la grâce de Dieu. Il est dit : “Le Seigneur s’oppose aux orgueilleux, mais il donne sa grâce aux humbles.(Pr. 3,34)  ” Et si tu t’épuises au travail, pense à ceux qui sont assignés à l’exil, aux mines ou à une amère servitude et soumets-toi à ton supérieur dans le Seigneur. Car la servitude que tu endures à cause du Seigneur n’est pas semblable à celle imposée par les hommes. Qui donc, méprisé ou épuisé au travail pour servir l’empereur, ne considérerait pas l’injure plutôt comme un honneur et le labeur comme une satisfaction ? Si nous n’avons pas choisi délibérément, à cause du Seigneur, de nous soumettre à un travail épuisant dans une condition méprisée, pourquoi sommes-nous sortis du monde ?

Lire la suite »

Homélie d’Epiphane de Salamine pour le Vendredi saint

Nerezi
Que se passe-t-il?
Aujourd’hui, grand silence sur la terre ; grand silence et ensuite solitude parce que le Roi sommeille.
La terre a tremblé et elle s’est apaisée, parce que Dieu S’est endormi dans la chair et Il a éveillé ceux qui dorment depuis les origines.
Dieu est mort dans la chair et le séjour des morts s’est mis à trembler. C’est le premier homme qu’il va chercher, comme la brebis perdue. Il veut aussi visiter ceux qui demeurent dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort.
Pourquoi le Christ est-il "descendu aux enfers" avant Sa résurrection ?
Oui c’est vers Adam captif, en même temps que vers Ève, captive elle aussi, que Dieu Se dirige, et Son Fils avec Lui, pour les délivrer de leurs douleurs. Le Seigneur S’est avancé vers eux, muni de la croix, l’arme de Sa victoire.
Lorsqu’il le vit, Adam, le premier homme, se frappant la poitrine dans sa stupeur, s’écria vers tous les autres : "Mon Seigneur avec nous tous !"

Lire la suite »

L’œuvre ascétique de saint Ephrem le Syrien – 14

Mon ami, si tu fais un bon commencement, tu achèveras ton grand âge agréablement et tu seras comme une lampe qui en éclaire beaucoup dans la voie du Seigneur. Pose des fondations résistantes pour que ton œuvre soit exaltée. Si tu viens à la vie monastique après avoir été très à l’honneur dans la vie du monde qui est vanité, garde-toi du démon de l’élévation de peur qu’il te domine et te conduise à la perdition.

Lire la suite »

Fonction publique (France) : autorisations d’absence qui peuvent être accordées pour la participation à des fêtes religieuses

Dans
son dernier numéro (n°16 du 17 avril 2008), le Bulletin officiel de l’éducation
nationale
évoque (p.807) les « autorisations d’absence
pouvant être accordées à l’occasion des principales fêtes religieuses des différentes
confessions – année 2008
». Pour les orthodoxes, parmi les fêtes qui
restent à venir, il s’agit du vendredi 25 avril (Pâques) et du jeudi 5 juin
(Ascension).

Lire la suite »

L’œuvre ascétique de saint Ephrem le Syrien – 13

L’Ennemi excite les plus négligents des frères à s’attaquer à ceux qui sont les plus zélés. Mais ceux-ci s’ils y prennent garde trouvent par le biais des plus négligents une œuvre à accomplir qui consiste à supporter leurs faiblesses à cause du Seigneur. Celui qui fait miséricorde à son prochain trouvera miséricorde auprès de Dieu. Mais il sera sans bienveillance le jugement porté contre celui qui ne fait pas miséricorde. N’entraîne pas ton frère au péché, fais plutôt diligence pour l’en tirer si tu peux, de sorte que votre âme vive à l’avenir dans le Seigneur. Aie toujours devant les yeux la crainte de Dieu et le péché ne te gouvernera pas.

Lire la suite »

L’œuvre ascétique de saint Ephrem le Syrien – 12

Deviens, toi aussi, l’un du petit nombre des élus et non l’un du grand nombre de ceux qui se perdent. Car ceux qui pratiquent le mal sont des fils du Mauvais rendus semblables à l’ivraie au milieu du blé (Mt. 13,25-30.). Toi, donc, deviens blé pour être rassemblé dans les greniers du Seigneur et ne pas être totalement consumé comme l’ivraie dans un feu inextinguible. Réfléchis au fait que le juste Lot demeurait chez les sodomites, mais qu’il ne participait en rien à leur recherche du plaisir et à leur impudence. Et c’est précisément pourquoi il fut sauvé, comme il est écrit : “Comme ce juste vivait au milieu d’eux, son âme était à la torture jour après jour à cause de ce qu’il voyait et entendait de leurs œuvres scandaleuses.” Et il ajoute : “Le Seigneur sait délivrer de l’épreuve les hommes pieux et garder les impies pour les châtier au jour du Jugement…(2P. 2,8 et 9.)” et la suite.

Lire la suite »

Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski