Le ministère grec des Affaires étrangères manifeste sa préoccupation au sujet de l’enlèvement des moniales orthodoxes de Maaloula

138

Le vice-ministre grec des Affaires étrangères M. Gentopoulos, chargé des affaires religieuses, a exprimé la préoccupation de son ministère au sujet du récent enlèvement des douze moniales du couvent orthodoxe de Maaloula. Comme il l’a mentionné dans une déclaration officielle, « nous avons été informés avec grande inquiétude de l’enlèvement des moniales du monastère grec-orthodoxe Sainte-Thècle dans la ville de Maaloula en Syrie. Conformément aux informations reçues jusqu’à maintenant, aucune des moniales enlevées n’est citoyenne hellénique. Le ministère des Affaires étrangères se trouve en contact permanent avec son ambassade à Beyrouth et le patriarche d’Antioche au sujet de cette affaire afin qu’elle trouve une issue heureuse ».

Source: Amen, traduit du grec pour Orthodoxie.com

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !

Professeur d'histoire et de géographie, prêtre, auteur, dernier livre paru : "Le christianisme orthodoxe face aux défis de la société occidentale" (Cerf, 2018).