24/02/2017
Actualités
Page d'accueil > Search Results for: Sainte-Sophie

Search Results for: Sainte-Sophie

L’ouverture du concours « Eurovision » de la chanson 2017 n’aura pas à lieu à la cathédrale Sainte-Sophie de Kiev

L’ouverture du concours « Eurovision » de la chanson 2017 n’aura lieu ni sur la place de la cathédrale Sainte-Sophie de Kiev, ni sur le territoire du musée. Cela a été annoncé par le vice-président de l’Administration municipale de Kiev Alexeï Reznikov au cours du briefing du 15 novembre, comme l’a communiqué le Département de l’Information et de l’Instruction de l’Église orthodoxe d’Ukraine. La manifestation en question pourrait avoir lieu au parc Mariinski, dans le centre de Kiev. L’Église orthodoxe d’Ukraine avait exprimé l’espoir qu’il serait trouvé un autre lieu pour le déroulement de l’Eurovision 2017. L’organisation « Union Helsinki d’Ukraine » avait également demandé au président Porochenko qu’il soit renoncé à ce projet.

Source

Un imam permanent est nommé à Sainte-Sophie de Constantinople

Les tentatives du gouvernement turc de transformer Sainte-Sophie de Constantinople continuent. C’est ainsi que le poste d’imam à Sainte-Sophie, institué en 1936, mais resté vacant pendant des années, est maintenant pourvu. Un imam permanent a été nommé. « Maintenant, depuis les quatre minarets de Sainte-Sophie, nous entendrons la voix des imams cinq fois par jour, alors que jusqu’à présent, ce n’était que deux fois » déclarent les médias turcs. Selon la décision du mufti du district de Fatih et le Département des affaires religieuses dont dépend Sainte-Sophie, le nouvel imam permanent sera responsable de toutes les prières quotidiennes, selon le journal grec « Eletheros Typos ». Sainte-Sophie a été transformée en mosquée en 1453, après la chute de Constantinople. Cette situation a perduré jusqu’en 1931, lorsque l’édifice a été sécularisé, puis transformé en 1935 en musée. Depuis 2010, plusieurs personnalités officielles turques ont appelé à la transformation de Sainte-Sophie en mosquée. En 2015, le mufti d’Ankara, Mefail Hızlı, a déclaré qu’il pensait que la conversion de l’édifice en mosquée serait accélérée. Le 1er juillet 2016, le Coran a été lu la première fois à l’intérieur de Sainte-Sophie par un muezzin depuis 85 ans. Samedi, le muezzin permanent a chanté l’azan, l’appel musulman à la prière.

Source

La direction de l’organisation « Union Helsinki d’Ukraine » demande au président Porochenko de ne pas permettre la tenue de l’Eurovision 2017 dans la cathédrale Sainte-Sophie de Kiev

La direction de l’organisation « Union Helsinki d’Ukraine » se prononce catégoriquement contre l’intention de procéder à l’ouverture du concours de la chanson « Eurovision 2017 » dans la cathédrale Sainte-Sophie de Kiev [actuellement transformée en musée, ndt]. C’est ce qui est dit dans la lettre ouverte de l’organisation au président ukrainien Porochenko. « Nous considérons de tels plans des initiateurs du festival non seulement comme une manifestation criante d’ignorance culturelle, mais aussi comme une aspiration dissimulée à la substitution des valeurs, un moyen à peine masqué d’imposer au peuple ukrainien, au lieu des orientations de la haute culture européenne construite sur les principes chrétiens, les usages et les modèles de la culture de masse », ont déclaré les dirigeants de l’organisation. Ceux-ci, dans leur appel, ont rappelé au président que « Sainte Sophie de Kiev, dans la conscience profonde du peuple ukrainien est un symbole non seulement religieux, mais aussi national ». « Pour nous, Ukrainiens, Sainte-Sophie de Kiev est, à l’instar du Mur des lamentations pour les juifs, ou la Kaaba pour les musulmans, ou Saint-Pierre de Rome pour les Italiens, le centre de tout l’Univers. Sainte-Sophie est un espace sacré du peuple ukrainien, son alpha et omega, où on ne peut que s’adresser dans la prière à notre Sauveur et Seigneur Jésus-Christ, le Fils de Dieu, ou encore accomplir des manifestations spirituelles et culturelles ou nationales », est-il mentionné dans la lettre. Des divertissements sur le territoire de l’église Sainte-Sophie ou dans ses murs seront considérés par les membres de l’Association, comme « un sacrilège extrême, comme un attentat dissimulé contre le sens du sacré et les intérêts de la nation ukrainienne ». Les auteurs de la lettre appellent le président, en tant que garant des intérêts de tous les citoyens de l’Ukraine, « à interdire le déroulement à Sainte Sophie du festival international de variété, de ne pas permettre l’humiliation de notre peuple ». Selon les auteurs, il serait plus opportun de produire la manifestation dans l’ancien musée Lénine ou au Palais des arts d’Ukraine. « Nous vous appelons, en tant que Président de l’Ukraine de vous opposer fondamentalement et décisivement à la déshumanisation de la nation ukrainienne, d’où qu’elle vienne et quels que soient ceux qui la mettent en œuvre » concluent les auteurs de l’appel.

Source

Dans une prédication, le patriarche Bartholomée a abordé la question de la basilique Sainte-Sophie de Constantinople

Le patriarche œcuménique Bartholomée a envoyé un message de respect de la foi et des lieux sacrés des religions, alors qu’il présidait jeudi matin la sainte liturgie de la fête patronale de l’église Sainte-Cyriaque, dans le quartier de Kontoskali à Constantinople. S’adressant aux fidèles, le patriarche a fait référence, entre autres, au Baïram, l’une des grandes fêtes de la religion musulmane, déclarant « que nous leur envoyons [aux musulmans] nos vœux à l’occasion de leurs très grandes fêtes. Nous respectons leur foi ». À cette occasion, le patriarche a fait remarquer que les chrétiens aussi « revendiquent que soit respectée leur foi, mais aussi les lieux de culte de nos pères ». Le patriarche a souligné que le respect envers la foi et les lieux sacrés des religions doivent être réciproques et particulièrement pour « des monuments tels que Sainte-Sophie, qui ont apposé leur sceau non seulement sur l’architecture de l’Église chrétienne à travers les siècles, mais aussi sur l’histoire et la conscience qu’a de lui-même un peuple entier, notre propre peuple », ajoutant que « chaque écart par rapport à notre exigence de respect et d’honneur à l’égard des lieux sacrés de notre foi constitue une atteinte à nous-mêmes, à la civilisation mondiale, à l’héritage culturel mondial, qu’un pays démocratique comme la Turquie doit respecter et honorer. Celui-ci ne doit pas outrager une partie, fût-elle, minime de ses citoyens, à savoir des habitants de ce pays ». Rappelons que le mois passé du ramadan, la lecture du Coran a eu lieu à l’intérieur de la basilique Sainte-Sophie.

Source

Sainte-Sophie de Constantinople sera transformée en mosquée pendant 30 jours

Le Coran sera entendu à l’intérieur de Sainte-Sophie de Constantinople pendant la durée du ramadan. Il s’agit là d’une décision provocatrice de la chaîne TV de l’État turc TRT Diyanet. Selon l’information publiée par le journal turc Daily Sabah, la chaîne d’État turque retransmettra depuis Sainte-Sophie le programme « sahur », c’est-à-dire la prière matinale avant le jeûne. La transformation de Sainte-Sophie en mosquée durera trente jours, du 6 juin jusqu’au 7 juillet. Cette transformation, tout en étant provisoire, a provoqué le « délire » de la presse pro-gouvernementale turque qui s’est empressée d’applaudir cette décision. Ce n’est pas un hasard si, dès qu’a été connue la retransmission de la prière du matin depuis Sainte-Sophie, le député du pari AKP [le parti de M. Erdoğan] de Constantinople, Samil Tayyar, s’est hâté de déclarer que, puisque les États-Unis « ont embrassé » le PKK et Fethullah Gülen [opposant au régime réfugié aux États-Unis, ndt] et que l’Allemagne « est tombée dans le mensonge du génocide [arménien ndt] », l’amitié n’est plus à l’ordre du jour. Par conséquent, comme il l’a déclaré, la Turquie doit prendre des représailles et Sainte-Sophie doit s’ouvrir au « pèlerinage » c’est-à-dire quelle doit devenir à nouveau une mosquée, ce qui reviendrait à fermer les portes d’un monument de l’héritage culturel mondial et un lieu sacré du monde chrétien.

Source

Le ministère ukrainien des Cultes a autorisé « le Patriarcat de Kiev » a célébrer les offices sur le territoire de la cathédrale Sainte-Sophie de Kiev

Le ministère ukrainien des Cultes a autorisé l’entité schismatique dite « Patriarcat de Kiev » a célébrer les offices sur le territoire du musée « Sophie de Kiev » (c’est-à-dire l’ancienne cathédrale convertie en musée), ce qui a été annoncé par le ministre de la Culture Vyatcheslav Kirilenko. Il est question de célébrer les offices dans l’église dite « du réfectoire », ce dont les schismatiques ont fait la demande au ministère des Cultes. « Nous avons examiné cette demande et n’avons pas trouvé de raison de ne pas la satisfaire », a déclaré le ministre au cours des questions du parlement au gouvernement. « L’église du réfectoire» ou « Petite Sophie », est située en face de la façade de la cathédrale principale. Elle a été construite dans les années 1722-1730 et constitue l’une des structures principales de l’ensemble monastique Sainte-Sophie. Le ministre de la culture V. Kirilenko est l’un des membres actifs du Conseil ecclésiastique supérieur (organe consultatif) du « Patriarcat de Kiev ».

Source

La pose de la première pierre de l’église Sainte-Sophie de Varsovie sera présidée par le patriarche œcuménique Bartholomée

La pose de la première pierre de l’église Sainte-Sophie de Varsovie – la première nouvelle église orthodoxe dans cette ville depuis cent ans – aura lieu le 5 décembre et sera présidée par le patriarche œcuménique Bartholomée. Construite sur le modèle de Sainte-Sophie de Constantinople, l’église sera achevée en 2017. Selon les données de 2005, l’Église orthodoxe de Pologne consiste de six diocèses, de plus de 250 paroisses, 410 églises, 259 prêtres et diacres et environ 600.000 fidèles. Le primat de cette Église est le métropolite de Varsovie Sawa (Hrysuniak). Actuellement, Varsovie dispose de deux églises orthodoxes, la cathédrale Sainte-Marie-Madeleine (construite en 1869) et l’église Saint-Jean-Climaque (1905), ainsi que de quatre chapelles. Les estimations du nombre de paroissiens orthodoxes dans la capitale polonaise varient, selon les estimations, entre 30.000 et 40.000 personnes.

Source

Russie: des députés de la Douma proposent de restituer la basilique Sainte-Sophie de Constantinople à l’Église orthodoxe

Des députés de la Douma ont soutenu l’idée de demander la restitution de la basilique Sainte-Sophie de Constantinople à l’Église orthodoxe, a déclaré Serge Gavrilov, chef du comité de la Douma pour les questions de propriété et coordinateur du groupe interpartis pour la défense des valeurs chrétiennes. Le député a rappelé que, le 23 septembre 2015, avait été solennellement inaugurée la grande mosquée de Moscou. « L’importance de cet événement ressort du fait que le président russe Poutine, le président de la République de Turquie Recep Erdoğan, le président de la Palestine Mahmoud Abbas et de nombreuses délégations musulmanes du monde entier, des chefs de gouvernements et des présidents de parlements d’États étrangers participaient à la cérémonie d’inauguration », a souligné le parlementaire. Aujourd’hui, alors que les relations russo-turques « passent par des tests de résistance », les initiatives et propositions amicales réciproques sont particulièrement importantes. « La partie russe considère possible de se rappeler du lieu saint le plus ancien de tout le monde chrétien, qui se trouve en Turquie, à Istanbul – Sainte-Sophie (Aya Sofia) – l’ancienne basilique byzantine à l’histoire de laquelle est liée celle de l’Église chrétienne universelle. Nous attendons de la partie turque un pas amical – la restitution de la basilique Sainte-Sophie à l’Église chrétienne », a déclaré Gavrilov. Il a ajouté que la partie russe est prête à fournir son assistance matérielle, et aussi à engager les meilleurs spécialistes et savants russes à la restauration du monument chrétien universel. « Ce pas pourrait aider la Turquie et l’islam à démonter que la bonne volonté se trouve au-dessus de la politique. Il est nécessaire de rendre Sainte-Sophie aux chrétiens » a conclu le parlementaire.

Source

Il est à nouveau question de transformer la basilique Sainte-Sophie de Constantinople en mosquée

Dans le cadre de la campagne électorale en Turquie se font à nouveau entendre les propositions de certains politiciens de transformer en mosquée la basilique Sainte-Sophie de Constantinople. La presse turque annonce que le ministre turc par intérim de la Culture et du Tourisme, Yalçın Topçu, lors d’une émission télévisée, a reconnu que la question de la transformation de Sainte-Sophie en mosquée se trouvait à l’ordre du jour. Le ministre turc s’est référé au testament de Mehmet II le Conquérant, dont la première mesure, après avoir soumis Constantinople, fut de transformer l’église Sainte-Sophie en mosquée. Le turcologue grec Nikos Chiliadakis estime que l’instabilité interne en Turquie et la position instable de l’élite gouvernante, dont celle du président Recep Tayyip Erdoğan lui-même, peuvent inciter ceux-ci à transformer, de façon précipitée, Sainte-Sophie, en institution cultuelle musulmane. Ainsi, les islamistes pourraient augmenter leur popularité à la veille des prochaines élections du 1er novembre.

Source

Des centaines de manifestants ont réclamé à Istanbul la transformation de Sainte-Sophie en mosquée

Des centaines de personnes ont exigé que le musée historique de Sainte-Sophie soit transformée en mosquée durant une manifestation qui a eu lieu à Istanbul le 24 mai. Les manifestants se sont rassemblés à l’extérieur de Sainte-Sophie, dont certains portaient des pancartes avec des inscriptions telles que « Sainte-Sophie doit être ré-ouverte comme mosquée » et « Sacrifions nos vies pour l’islam ». La protestation était conduite par plusieurs ONG turques, dont l’IHH (Humanitarian Relief Foundation). Sainte-Sophie fut transformée en mosquée lors de la chute de Constantinople en 1453, puis en musée en 1935.

Source

Une église Sainte-Sophie, à Ederne, en Turquie sera restaurée et transformée en mosquée

Une église Sainte-Sophie, bâtie au XIIème siècle près de la limite occidentale de la province d’Edirne sera restaurée en tant que mosquée, malgré les déclarations précédentes selon lesquelles il serait possible que l’édifice rénové soit un musée. Après la conversion de deux églises dédiées à Sainte-Sophie [la Sagesse de Dieu] en Turquie, qui avaient été transformées en musées, puis en mosquées, la troisième « Sainte-Sophie » à Ederne, dans le district d’Enez, sera reconvertie en mosquée, selon le directeur général des Fondations, Adnan Ertem, et ce malgré les débats qui avaient eu lieu précédemment pour en faire un musée après la restauration. S’adressant à l’Agence de presse nationale turque Anadolu, Ertem a déclaré que le comité de direction régional de protection des biens culturels avait approuvé le projet de reconstruction de l’édifice, qu’il a qualifié de « mosquée » au cours de l’interview. Ertem a dit que le projet démarrerait aussi tôt que possible, ajoutant que « Sainte-Sophie » serait inclue dans le programme d’investissement général des Fondations. Expliquant pourquoi ledit édifice doit être ré-ouvert comme une mosquée, Erdem a déclaré qu’il « s’agissait d’un sanctuaire consacré comme une mosquée ». « C’est une fondation qui être mise en fonction conformément à sa charte fondamentale. Ainsi, sa fonction sera préservée » a-t-il ajouté. « Sainte-Sophie » d’Enez est située dans l’ancienne cité d’Ainos et bien qu’il n’y ait pas de documents, on pense qu’elle remonte au XIIème siècle. Elle est située à la frontière de la Grèce et placée sur le sommet d’une colline que l’on voit tout autour. Le gouverneur du district d’Enez, Fatih Baysal, avait déclaré en 2012 que l’usage de l’édifice comme une mosquée ou non serait décidé après la restauration. «Mais même si elle est utilisée comme musée ou mosquée, ce site a réellement besoin d’être ouvert », a déclaré Baysal.

Source

Des versets du Coran ont été déclamés pour la première fois depuis 85 ans en la basilique Sainte-Sophie de Constantinople

Le vendredi 10 avril 2014 – Vendredi Saint pour les chrétiens orthodoxes – des sourates du Coran ont été lues solennellement en la basilique Sainte-Sophie de Constantinople et ce pour la première fois depuis 85 ans, selon les informations de l’AFP. La lecture du Coran a été retransmise également par la chaîne télévisée russe « Russia Today ». Depuis les années 1930, l’édifice de la basilique Sainte-Sophie est utilisé comme musée. Après l’arrivée au pouvoir, en 2002, du « Parti de la justice et du développement » avec, à sa tête, Recep Tayyip Erdoğan, il a été maintes fois question de transformer la basilique en mosquée. Le vice-premier ministre turc Bülent Arinç avait provoqué un scandale en novembre 2013 en exprimant l’espoir du changement de statut de la basilique Sainte-Sophie, à savoir sa transformation en mosquée. La Grèce avait réagi fermement, déclarant que cette déclaration « blessait les sentiments religieux de millions de chrétiens », selon le site azerbaïdjanais « Contact ». Les sourates du Coran ont été chantées par l’imam de la mosquée Ahmet Hamdi Akseki lors de la prière du vendredi, en la présence d’un certain nombre d’invités de haut rang. À la cérémonie a assisté le président de l’Agence pour les affaires religieuses de Turquie Mehmet Görmez. On peut visionner l’événement sur le lien ci-après.

Source

Complément: Pour sa part, le journal turc « Hürriyet » relève que, selon un officiel musulman d’Ankara, la qualification, par le pape François, des massacres massifs des Arméniens dans l’empire ottoman comme « premier génocide du XXème siècle » ne fera qu’accélérer la réouverture de Sainte-Sophie au culte musulman. « Sincèrement, je crois que les remarques du pape ne feront qu’accélérer le processus de réouverture de Sainte-Sophie au culte [musulman] » a affirmé le professeur Mefail Hızlı, le mufti d’Ankara, dans une déclaration écrite le 15 avril. Selon Hızlı, la déclaration du pape constitue un relent «moderne des croisades qui ont été lancées dans ces terres pendant des siècles ».

Sur ARTE “Monuments éternels – La basilique Sainte-Sophie dévoilée”

Une émission à voir ou à revoir sur Arte : "Monuments éternels – La basilique Sainte-Sophie dévoilée". Érigée dans sa forme actuelle en 537, Sainte-Sophie a été pendant un millénaire la plus grande basilique chrétienne du monde. Centre religieux de l'Empire byzantin, elle est ensuite convertie en mosquée et symbolise, pendant cinq siècles, un islam triomphant. En 1923, la République turque prend la place de l'Empire ottoman et Sainte-Sophie, désacralisée, devient musée. Des travaux de recherche et de restauration permettent alors de redécouvrir sous les décorations ottomanes une partie des trésors qu'elle abritait : les œuvres byzantines exceptionnelles mises au jour ont suscité un élan qui a permis de redonner à l'Empire byzantin sa juste place dans l'histoire. Mais l’avenir de la gigantesque coupole de Sainte-Sophie et des merveilles qu'elle abrite est incertain : un nouveau grand séisme est annoncé dans les vingt prochaines années, et les travaux de restauration sont ralentis par des tensions politico-religieuses. Une équipe internationale d'architectes, de sismologues et d'ingénieurs cherche à percer les secrets de l'exceptionnelle résistance du bâtiment aux séismes. En analysant ce qui fait la force de l'édifice, ils espèrent découvrir ses faiblesses cachées afin de pouvoir le préserver. En suivant leurs travaux in situ, ce documentaire nous plonge dans l’histoire des civilisations, de l'art et des religions, et se double d'une enquête scientifique très contemporaine. Pour voir un extrait de l'émission, cliquez ICI !

Rediffusion : vendredi 24 octobre à 9h00 et samedi 01 novembre à 10h05

Une neuvième église Sainte-Sophie est transformée en mosquée en Turquie

L’église Sainte-Sophie à Ereğli (en grec Héraclée), dans la province de Zonguldak, est devenue la neuvième église Sainte-Sophie transformée en mosquée durant ces dernières années. L’église orthodoxe a reçu un nouveau nom des autorités. Elle s’appelle désormais la mosquée Orkhan, en l’honneur du sultan turque Orkhan Ier. L’historien turc Recep Çetin, intervenant lors de la présentation de la nouvelle mosquée, a mentionné « la signification historique de l’événement » : « Sainte-Sophie à Ereğli est déjà la neuvième église de ce nom qui est transformée en mosquée musulmane ». Précédemment, les églises Sainte-Sophie de Trébizonde et Sainte-Sophie de Nicée (dans laquelle se déroula le VIIème concile œcuménique) avaient été données à la communauté musulmane. L’église Sainte-Sophie d’Ereğli est encore plus ancienne que Sainte-Sophie de Constantinople. Selon les historiens, elle a été construite sous l’empereur Théodose II, c’est-à-dire entre l’an 408 et 450.

Source et photographie : Pravoslavie.ru

La chancelière Angela Merkel condamne la transformation de Sainte-Sophie de Constantinople en mosquée et apporte son soutien au patriarche Bartholomée

Bartholomew-Merkel-Germany-GreeceLa chancelière Angela Merkel serait furieuse au sujet des déclarations du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdoğan et des perspectives de faire de l’ancienne basilique Sainte-Sophie de Constantinople une mosquée. Selon les reportages de Deutsche Welle en langue grecque, Mme Merkel aurait condamné les intentions des Turcs au cours de sa rencontre avec le patriarche œcuménique Bartholomée, qui effectue actuellement une visite officielle en Allemagne, à l’occasion du 50ème anniversaire de l’établissement du diocèse métropolitain du Patriarcat de Constantinople en Allemagne. Pendant son entretien avec la chancelière allemande, le patriarche a remercié Mme Merkel pour son appui au dit diocèse ainsi que pour ses deux visites au Patriarcat œcuménique qui ont constitué « un grand soutien au Patriarcat et à sa mission œcuménique ». Entretemps,  le porte-parole adjoint du ministère allemand des Affaires étrangères Sawsan Chebli, répondant au sujet de la question mentionnée, a déclaré que le statut actuel de Sainte-Sophie – qui fonctionne comme musée – doit satisfaire toutes les parties et que tout changement dans le statut du monument attristerait tous ceux qui pensent que Sainte-Sophie est un édifice grec-orthodoxe important. « Quoi qu’il en soit, la décision échoit à la seule Turquie. Depuis qu’il est entré en fonction, le gouvernement turc actuel a été ouvert à certains souhaits de la minorité grecque orthodoxe résidant en Turquie. Aussi, nous avons confiance que le gouvernement turc fera preuve de la sensibilité appropriée à ce sujet», a ajouté Chebli. Après avoir rencontré le patriarche Bartholomée, le président du Bundestag Norbert Lammert a évoqué « les obstructions fondamentales à l’instruction théologique et à la liberté religieuse » en Turquie, critiquant la fermeture de la faculté théologique de Halki, alors qu’il se référait à l’importance des bonnes relations entre l’État turc et les différentes communautés religieuses dans la Turquie actuelle.

Vous devez vous connecter en cliquant sur Login pour accéder à l'intégralité de l'article.

Source (dont photographie, autres photographies): Greekreporter, traduit de l'anglais pour Orthodoxie.com

 

Le Premier ministre turc Erdoğan envisage une prière islamique en la basilique Sainte-Sophie et la réouverture de la faculté de Halki

Le premier ministre turc Erdoğan, selon le journal turc Radikal, envisage une prière islamique en la basilique Sainte-Sophie de Constantinople. La prière, à laquelle devrait participer le premier ministre turc et des leaders du monde musulman, aurait lieu dans le cadre des fêtes annuelles commémorant la conquête de la ville par les Ottomans en 1453 et ne serait pas étrangère aux élections présidentielles au mois d’août. Malgré cela, en prévision des fortes réactions que provoquerait la prière islamique à Sainte-Sophie, Ankara favoriserait en contrepartie la réouverture de la Faculté théologique de Halki, toujours selon le journal Radikal. Toutefois, Ankara avait à plusieurs reprises posé comme condition à la réouverture de Halki la construction d’une mosquée à Athènes et la cessation de la nomination des muftis en Thrace par les autorités helléniques. Sainte-Sophie de Constantinople a été transformée en musée à l’époque de Mustafa Kemal Atatürk en 1934, après avoir servi de mosquée durant la période ottomane. Fin 2013, le vice-Premier ministre turc Bülent Arınç, avait exprimé le souhait que Sainte-Sophie fût transformée à nouveau en mosquée.

Source: Romfea, traduit du grec pour Orthodoxie.com

Intervention du Parlement européen en faveur de l’église Sainte-Sophie de Trébizonde

Mercredi dernier a été voté un amendement, en assemblée plénière du Parlement européen, par lequel la Cour suprême de Turquie est appelée à révoquer sa décision de faire fonctionner l’église historique Sainte-Sophie de Trébizonde comme mosquée. Le Parlement européen a décidé d’exercer des pressions pour que Sainte-Sophie redevienne immédiatement un musée. L’amendement avait été déposé par le député européen, chef du parti « Grecs citoyens européens », G. Chatzimarkakis. L’amendement a été adopté dans le cadre de l’exposé du rapport d’activité du Parlement européen sur la Turquie. Il se réfère au paragraphe 24, qui concerne le domaine de la liberté de pensée, de conscience et de religion en Turquie. « C’est peut-être la première fois dans les chroniques du Parlement européen, qu’est adopté un amendement déposé au dernier moment, dans un exposé aussi important. Je remercie mes confrères qui ont pleinement compris l’importance de la demande, et ce malgré le désaccord de la rapporteur de l’exposé. C’était réellement une difficulté pour elle, mais c’est une décision très importante qui correspond aux attentes et à la demande de l’hellénisme du Pont-Euxin » a déclaré M. Chatzimarkakis. La première construction de l’église Sainte-Sophie remonte au Vème siècle.

Source: Amen, traduit du grec pour Orthodoxie.com

L’organisation « Hellenic American Leadership » dépose une pétition au Congrès américain contre la transformation de Sainte-Sophie en mosquée

L’organisation Hellenic American Leadership (HALC) a dénoncé la Turquie au Congrès américain à l’occasion des récentes annonces de responsables turcs visant à transformer la basilique Sainte-Sophie de Constantinople en mosquée. Une délégation du HALC a rencontré des des membres du Congrès, leur transmettant une pétition signée par plus de 25.000 personnes du monde entier, dans laquelle est exprimée une énergique protestation et demandée l’intervention des États-Unis afin que le caractère de Sainte-Sophie ne soit pas changé. Selon le HALC, les parlementaires américains rencontrés, ont exprimé leur mécontentement pour ce qui concerne Sainte-Sophie et, plus généralement, la conduite de la Turquie à l’égard de l’orthodoxie et de l’hellénisme. Le HALC a également transmis la pétition avec les signatures à l’UNESCO, qui a inclus Sainte-Sophie dans le patrimoine mondial de l’humanité.

Source: Romfea, traduit du grec pour Orthodoxie.com

Pétition de l’organisation HALC à l’UNESCO pour que Sainte-Sophie de Constantinople ne soit pas transformée en mosquée

salsa_logo_aL’organisation HALC (Hellenic American Leadership Council)  a lancé une pétition internationale auprès de l’UNESCO afin que Sainte-Sophie de Constantinople ne soit pas transformée en mosquée. Jusqu’à présent, près de 15000 signatures ont été récoltées. On peut consulter le texte de la pétition ici.

Pétition de l’organisation HALC à l’UNESCO pour que Sainte-Sophie de Constantinople ne soit pas transformée en mosquée

salsa_logo_aL’organisation HALC (Hellenic American Leadership Council)  a lancé une pétition internationale auprès de l’UNESCO afin que Sainte-Sophie de Constantinople ne soit pas transformée en mosquée. Jusqu’à présent, près de 15000 signatures ont été récoltées. On peut consulter le texte de la pétition ici.

Le représentant du ministère grec des Affaires étrangères s’exprime au sujet des déclarations de responsables turcs concernant la transformation de la basilique Sainte-Sophie de Constantinople en mosquée

Répondant à une question au sujet des déclarations de responsables turcs concernant la transformation de la basilique Sainte-Sophie en mosquée, le représentant du ministère grec des Affaires étrangères, Constantin Koutras, a répondu ce qui suit : « Les déclarations répétées de responsables turcs au sujet de la transformation d’églises chrétiennes byzantines en mosquées constituent une atteinte au sentiment religieux de millions de chrétiens et constituent des actions anachroniques et incompréhensibles de la part d’un État qui proclame qu’il souhaite participer en tant que membre à part entière à l’Union européenne, dont le principe fondamental est le respect de la liberté religieuse. Les églises byzantines chrétiennes constituent un élément indissociable de l’héritage culturel et religieux mondial et doivent être l’objet du respect et de la protection nécessaires ».

Source: Amen, traduit du grec pour Orthodoxie.com

Le représentant du ministère grec des Affaires étrangères s’exprime au sujet des déclarations de responsables turcs concernant la transformation de la basilique Sainte-Sophie de Constantinople en mosquée

Répondant à une question au sujet des déclarations de responsables turcs concernant la transformation de la basilique Sainte-Sophie en mosquée, le représentant du ministère grec des Affaires étrangères, Constantin Koutras, a répondu ce qui suit : « Les déclarations répétées de responsables turcs au sujet de la transformation d’églises chrétiennes byzantines en mosquées constituent une atteinte au sentiment religieux de millions de chrétiens et constituent des actions anachroniques et incompréhensibles de la part d’un État qui proclame qu’il souhaite participer en tant que membre à part entière à l’Union européenne, dont le principe fondamental est le respect de la liberté religieuse. Les églises byzantines chrétiennes constituent un élément indissociable de l’héritage culturel et religieux mondial et doivent être l’objet du respect et de la protection nécessaires ».

Source: Amen, traduit du grec pour Orthodoxie.com

Turquie: un tribunal administratif rejette la demande de transformation de l’église Sainte-Sophie de Trabzon, aujourd’hui musée, en mosquée

En Turquie, "Le tribunal administratif de Trabzon (Trébizonde, ndlr) a rejeté la demande de transformation du musée local d’Ayasofia (église Sainte-Sophie, ndlr) en mosquée (…) En avril dernier, après un long contentieux, la propriété de l’édifice – une église byzantine du XIII° siècle dédiée à sainte Sophie et convertie en mosquée en 1461 par le sultan Mehmet II, puis transformée en musée par le gouvernement turc en 1961 – avait été reconnue patrimoine inaliénable de la fondation islamique portant le nom du sultan Mehmet. A cette occasion, le directeur régional des Fondations, Mazhar Yldirimhan, avait affirmé que « un édifice reconnu comme mosquée ne peut être utilisé dans aucun autre but »(…) L'édifice (…) demeure un exemple unique d’art chrétien de la fin de l’époque byzantine, comprenant une fresque du Christ Pantocrator à l’intérieur de la coupole."

Source: Fides

Le Parlement turc examine une demande visant à reconvertir la basilique Sainte-Sophie de Constantinople en mosquée

article_12222C’est avec surprise que l’on a appris que le Parlement turc (la grande Assemblée nationale) a accepté d’examiner la demande de reconvertir la basilique Sainte-Sophie de Constantinople en mosquée. Ladite demande a été soumise par un citoyen turc du nom de Talip Bozkurt, de la ville de Kahramanmaraş en Anatolie, lequel voudrait que Sainte-Sophie redevienne un lieu de prière islamique. Sainte-Sophie a été transformée en mosquée immédiatement après la chute de Constantinople en 1453. Depuis 1935, elle fonctionnait comme musée. La commission parlementaire qui a accepté d’examiner la proposition demandera l'avis de diverses organisations et institutions.

Cette demande se produit après la décision du gouvernement turc actuel de reconvertir en mosquée l’église Sainte-Sophie de Nicée, (1) qui était jusqu’à maintenant un musée, tandis que l’été dernier était initié le processus visant à reconvertir l’église Sainte-Sophie de Trébizonde en mosquée.

Source (dont photographie) : Amen, traduit du grec pour Orthodoxie.com

Le métropolite Séraphim du Pirée demande au patriarche Bartholomée d’inclure la reconnaissance de l’œcuménicité du Concile qui s’est tenu à Sainte-Sophie en 879, dans la liste des thèmes qui seront examinés au futur Concile panorthodoxe

Rappelons que le Concile de Sainte-Sophie qui s’est tenu en 879-880, a interdit tout changement dans le Credo et toute extension ou « innovation » dans la primauté d’honneur reconnue au Pape de l’ancienne Rome par les Conciles Œcuméniques. Bien que ledit concile se qualifie lui-même « Concile saint et œcuménique » (canon 2), qu’il ait été reconnu comme tel par saint Marc d’Éphèse, le célèbre canoniste Balsamon et d’autres personnalités ecclésiastiques encore, ce concile n’a jamais été formellement reconnu comme le huitième Concile œcuménique par l’Église orthodoxe. On trouvera ICI en français une description dudit Concile. Read More »

Turquie: Sainte-Sophie de Nicée transformée à nouveau en mosquée

Ayasofya_Iznik_902L'église Sainte-Sophie de Nicée (aujourd'hui Iznik), où s'est tenu le 7ème concile oecuménique en 787 (Nicée II), est sur le point d'être déclarée à nouveau mosquée. Dernièrement, le bâtiment a été restauré pour redevenir une mosquée après avoir été un musée (intérieur). L'appel à la prière par un muezzin, du haut du minaret ajouté, a été entendu le 2 novembre. Les fresques qui représentent la Mère de Dieu et les apôtres, sur les murs de l'église, ont été préservées. L'église a été construite au VIe siècle par l'empereur Justinien, transformée en mosquée au XIVe siècle, détruite en 1920, puis restaurée.

Sources: Vatican insider, News from Armenia, Wikipedia (photographie de l'église), Infocatho

Sainte-Sophie de Kiev transférée au ministère de la Culture d’Ukraine

Le conseil des ministres de l'Ukraine a décidé que Saint-Sophie de Kiev sera transférée au ministère de la Culture et du Tourisme de l'Ukraine. Inscrite au patrimoine mondial par l'Unesco, l'église est aujourd'hui un musée. Les célébrations, un temps autorisées, ont dû être interrompues en raison des divisions orthodoxes dans ce pays. L'édifice date du 11e siècle.

Source: Risu

Annulation de la cérémonie religieuse dans la basilique Sainte-Sophie à Istanbul

La veille de la date annoncée, le jeudi 16 septembre, la célébration religieuse orthodoxe dans la basilique Sainte-Sophie à Istanbul a été annulée. Chris Spirou, à l'origine de ce projet, pour lequel plus de 200 pèlerins étaient prêts, a déclaré que les autorités turques ont déclaré, par l'intermédiaire de l'ambassadeur de la Turquie à Athènes, que cette initiative était une provocation et ont fait savoir qu'elles interdisaient la tenue de cette célébration.

Sources: Amen, Hurriyet, Romfea

Un office orthodoxe dans Sainte-Sophie à Istanbul le 17 septembre

Un office orthodoxe est toujours prévue à Sainte-Sophie de Constantinople le 17 septembre prochain. Sur le site de l'association organisatrice, on trouve une lettre adressée en 2008 au président Nicolas Sarkozy. Dans celle-ci, le président de cette association, Chris Spirou, demande au président français la réouverture de la basilique Sainte-Sophie au culte orthodoxe.

Pour la première depuis 18 ans pour l’Eglise orthodoxe ukrainienne, un office a été célébré dans la cathédrale Sainte-Sophie de Kiev

Le 26 juillet, à Kiev, pour la première fois depuis 18 ans, pour l'Église orthodoxe ukrainienne (autonome dans la juridiction du Patriarcat de Moscou), le patriarche Cyrille de Moscou et le métropolite Vladimir de Kiev ont célébré un office dans la cathédrale Sainte-Sophie de Kiev. "Aujourd'hui un musée, la basilique fut pendant des siècles la cathédrale
des métropolites de Kiev et de toute la Russie et la nécropole des
grands-princes de Kiev." Une vidéo est proposée sur cette page et des photographies. Le tout premier office, depuis des années, célébré dans la cathédrale, l'avait été par le patriarche œcuménique Bartholomée le 26 juillet 2008.

Source: diocèse de Chersonèse

Une liturgie pour la première fois depuis 557 ans dans la basilique Sainte-Sophie à Istanbul ?

Le 7 mai, lors d'une conférence de presse à Thessalonique, Chris Spirou, homme politique américain (ancien dirigeant du parti démocrate du New Hampshire), président de l'association internationale Sainte-Sophie, a annoncé qu'un pèlerinage sera organisé le 17 septembre prochain dans la basilique Sainte-Sophie à Istanbul et qu'au cours de celui-ci la divine liturgie sera célébrée, pour la première fois depuis 557 ans, dans ce lieu. Il en a informé par courrier le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan. L'association internationale Sainte-Sophie a été fondée aux États-Unis en 2005 et se propose de restaurer la basilique Sainte-Sophie à Istanbul en tant qu'église orthodoxe.

Sources: USA.greekreporter, Ana.gr, Amen.gr

Istanbul: une nouvelle mosaïque découverte à Sainte-Sophie

5595314e-f92d-4c32-9102-31b5442eebfanews.ap.org_t350 Des travaux de restauration de l'ancienne basilique Sainte-Sophie, à Istanbul, ont permis la mise à jour d'une mosaïque inconnue jusqu'alors (photographie ci-contre) figurant un séraphin.
Un reportage vidéo de l'agence Associated press (en anglais) sur cette découverte est en ligne ici.
Source (information et photographie), en français.

“Dans Sainte-Sophie”

A partir de cette page, il est possible de visionner des photographies à 360 degrés, et de les agrandir, de la basilique Sainte-Sophie à Istanbul.

Scroll To Top
Jovan Nikoloski