24/05/2017
Actualités
Page d'accueil > Actualités > France (page 5)

Archives de catégorie : France

Souscrire au flux

Attentat de Nice: communiqué de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France


« Tu es, en effet, Seigneur, le secours des sans-secours, l’espérance des désespérés… Sois tout pour tous, toi qui connais chacun, ses prières, sa famille, ses nécessités. » (Extrait de la liturgie de saint Basile)

Paris, le 15 juillet 2016 – La barbarie sans nom a, une nouvelle fois, frappé la France. La ville de Nice est éprouvée depuis hier, le jour de notre fête nationale, par une violence perpétrée contre des innocents, hommes femmes et enfants de tous âges, une violence qu’aucune cause ne peut justifier. Les évêques membres de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France, condamnent avec la plus grande fermeté cet attentat terroriste inqualifiable qui n’entame point la volonté de la France d’aller de l’avant. Les évêques orthodoxes de France saluent la continuelle mobilisation des autorités françaises et des forces de l’ordre qui apportent soutien et secours aux citoyens de notre pays. Ils prient pour les victimes blessées et pour les personnes décédées, et expriment leurs condoléances les plus fraternelles et leur solidarité à leurs familles et proches.

Source

Ajout: le site Parlons d’orthodoxie nous apprend que « parmi les victimes de Nice il y a un lecteur de la cathédrale Saint Nicolas, le serviteur de Dieu, Igor ainsi que deux habitants d’Anvers invités du père Andrey Eliseev. Paix à leurs âmes. »

Conférence de Bertrand Vergely : “La vie” – lundi 27 juin

Lundi 27 juin, Bertrand Vergely, donnera la 33e conférence – “La vie” de sa troisième série de conférences intitulée : «Morale et théologie. Introduction à la théologie morale ». La conférence aura lieu, à partir de 19h30 (ouverture des portes à 19h00), dans l’auditorium Jean XXIII de la Mutuelle Saint-Christophe au 277 rue Saint-Jacques Paris 5e. Entrée payante: 10 € (pas de carte bancaire). Pour plus d’informations: 06 17 86 32 96. Les vidéos de la troisième série sont disponibles à cette page ! Vous pouvez regarder en ligne les conférences de la première série de conférences  et la deuxième.

Paris, lundi 20 juin: une prière d’intercession à l’occasion du Concile

synaxeLundi 20 juin, à 19h30, à la paroisse Notre-Dame-Joie-des-Affligés-Sainte-Geneviève à Paris (4, rue Saint-Victor, Paris 5e), est organisée une prière d’intercession à l’occasion du Concile. Présentation:  » En ce dimanche de la Pentecôte, nos évêques sont appelés à se réunir en Concile pour manifester l’unité de l’Église orthodoxe. Les prières des membres de l’Église sont plus que jamais nécessaires, afin que, au-delà des dissensions humaines, l’Esprit Saint vienne rendre possible la communion entre tous. »

La paroisse Saint-Germain-et-Saint-Cloud à Louveciennes cherche un terrain pour construire une église

st-cloud-021La paroisse Saint-Germain-et-Saint-Cloud à Louveciennes (Métropole roumaine), dans le département des Yvelines, cherche un terrain pour construire une église. La fête paroissiale aura lieu le dimanche 5 juin.

Photographie: une célébration paroissiale à Louveciennes (source)

Les obsèques de Nikita Struve auront lieu vendredi

N_StruveLes obsèques de Nikita Struve, organisées par le Service orthodoxe des funérailles, auront lieu vendredi 13 mai à la cathédrale Saint-Alexandre Nevsky: 10h00 divine liturgie en présence du cercueil, suivie de l’office des funérailles vers 12h00.

Le convoi partira à 14h00 en direction du cimetière de Sainte-Geneviève des Bois, où l’inhumation est prévue à 15h30.
Photographie: Artcorusse
En 2007, la rédaction d’Orthodoxie.com s’était entretenue avec Nikita Struve sur le Messager orthodoxe, tant la version française, que la version russe. Nous vous proposons ci-dessous la vidéo de cet entretien.


Messager orthodoxe » par orthodoxie

Décès de Nikita Struve, figure de l’orthodoxie russe en France

Nikita-Struve-Paris-octobre-2003_0_730_766Grande figure de l’orthodoxie russe en France, Nikita Struve est mort ce samedi 7 mai au soir,  à l’âge de 85 ans.
Professeur honoraire de russe à l’université de Paris X-Nanterre, Nikita Struve était directeur littéraire aux éditions YMCA-Press où il avait publié de nombreux auteurs russes, philosophes, théologiens et écrivains, dont Alexandre Soljenitsyne dont il était devenu l’ami. Il était aussi le directeur de la revue russe Vestnik, et du Messager orthodoxe, revue de L’Association chrétienne des étudiants russes (Acer).
Il était aussi un membre actif du conseil de l’Archevêché des églises russes en Europe occidentale (rue Daru, Patriarcat de Constantinople).

Récemment, il avait apporté son témoignage lors de l’hommage à sainte Mère Marie Skobtsov dans la paroisse Saint-Séraphin de Sarov à Paris le dimanche 20 mars. Ci-dessus: la vidéo de cette dernière intervention.

Les obsèques seront organisées par le Service orthodoxe des funérailles. Pour toutes questions relative à l’organisation des obsèques (date, horaires, fleurs…), s’adresser au 01 48 28 75 62.

Voir  l’article nécrologique du journal La Croix

Vidéo différée du p. Alexandre Winogradsky

Nous vous invitons à regarder la vidéo différée du. P. Alexandre Winogradsky, diffusée en direct sur notre page Facebook aujourd’hui à partir de 13h30.

Le gouvernement russe accorde un soutien financier au cimetière de Sainte-Geneviève-des-Bois

Le gouvernement de la Fédération de Russie alloue des fonds destinés au soutien du cimetière de Sainte-Geneviève-des-Bois, où sont inhumés entre autres des Russes célèbres. « Nous allouons des fonds pour soutenir l’entretien du cimetière russe à Sainte-Geneviève-des-Bois en France. C’est une partie de notre histoire ; comme on le sait, c’est l’un des plus grands lieux d’inhumation de nos compatriotes hors de Russie » a déclaré Dimitri Medvedev lors de la session du gouvernement russe le 14 avril. Le premier ministre a rappelé que sont enterrés dans ce cimetière « des éminents politiciens, écrivains, philosophes, artistes et peintres ». « Depuis 2007, nous transférons des fonds pour conserver cet héritage, maintenir les tombes en bon état. Cette fois, ces moyens seront utilisés entre autres pour l’extension des concessions – telles sont les règles en France », a résumé le premier ministre. Le cimetière en question abrite 15.000 tombes d’émigrés russes. L’église du cimetière est dédiée à la Dormition de la Mère de Dieu.

Source

Conférence de Bertrand Vergely : “La souffrance” – lundi 11 avril

Lundi 11 avril, Bertrand Vergely, donnera la 23e conférence – “La souffrance” de sa troisième série de conférences intitulée : «Morale et théologie. Introduction à la théologie morale ». La conférence aura lieu, à partir de 19h30 (ouverture des portes à 19h00), dans l’auditorium Jean XXIII de la Mutuelle Saint-Christophe au 277 rue Saint-Jacques Paris 5e. Entrée payante: 10 € (pas de carte bancaire). Pour plus d’informations: 06 17 86 32 96. Les vidéos de la troisième série sont disponibles à cette page ! Vous pouvez regarder en ligne les conférences de la première série de conférences  et la deuxième.

Vidéo de l’assemblée générale constitutive de la Fraternité Saint-Luc de Crimée – 26 mars

C’est à Paris, dans l’auditorium Jean XXIII de la Mutuelle Saint-Christophe assurances, que l’assemblée générale constitutive de la Fraternité Saint-Luc de Crimée s’est déroulée le 26 mars dernier. Plus de 40 médecins et professionnels de santé, ainsi que Mgr Jean de Charioupolis et Mlle Roxana Iliescu – attachée en affaires sociales auprès de l’Ambassade roumaine à Paris, ont participé à la présentation de l’association qui a pour but « de créer un réseau d’information, d’entraide et de communication entre les professionnels de santé selon les principes de la bioéthique médicale chrétienne orthodoxe afin d’améliorer la prise en charge des patients, tant médicalement que psychologiquement ». Le Dr. Marc Andronikof, chef de service des urgences de l’hôpital Antoine Béclère à Clamart et auteur de plusieurs livres et articles sur les questions de bioéthique, est également intervenu en tant qu’invité spécial. Nous vous invitons à regarder l’enregistrement vidéo de l’évènement.

L’Institut Saint- Serge : lettre d’ouverture de l’année académique 2016-2017

La direction de l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge annonce la reprise des cours pour l’année académique 2016-17 :

« Paris, le 25 mars 2016
Fête de l’Annonciation

Chers Amis de l’Institut,

L’Institut de Théologie Orthodoxe Saint-Serge (ITO) prépare actuellement la prochaine année académique 2016-2017.

Après la suspension – pour un an – de son enseignement sur place, notre Institut, fidèle à son héritage historique ainsi qu’à sa mission, reprendra dès la rentrée prochaine l’ensemble de ses activités académiques, tout en veillant notamment, dans un esprit d’ouverture œcuménique, à renforcer sa collaboration et ses échanges avec d’autres facultés de théologie.

Nous sommes particulièrement conscients que la vocation première de cette École a toujours été et demeure un authentique service ecclésial : assurer une formation théologique de haut niveau, tant pour les (futurs) clercs que pour les laïcs, tous soucieux de mieux comprendre leur foi et attentifs à dialoguer avec le monde contemporain, ses problématiques, ses enjeux.

Dans cet esprit, nous appelons celles et ceux qui se sentent concernés à venir sans hésitation bénéficier des formations que propose l’ITO :
– soit sur place en assistant aux cours réguliers ;
– soit par le canal de l’Enseignement théologique à distance (ETD).

Ces formations sont conformes au système universitaire de Bologne, proposant des cycles de niveau licence, master et doctorat (LMD). A noter que les auditeurs libres sont admis aux différents cours délivrés en cycle de licence et de master.

Si vous êtes intéressés par l’une ou l’autre de ces formations, nous vous invitons à prendre contact dès à présent avec l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge, 93, rue de Crimée, 75019 Paris (e-mail : ito@saint-serge.net et, pour la formation à distance : ftc@saint-serge.net).

Pour toute information complémentaire, vous pouvez aussi visiter le site Internet de l’Institut : www.saint-serge.net où notre Livret 2016-2017 sera bientôt en ligne.

Archiprêtre Nicolas Cernokrak, doyen »

Source

Mgr Jean élu candidat à l’élection canonique de l’archevêque de l’Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale

mgr_jean

Mgr Jean de Charioupolis

L’assemblée générale extraordinaire de l’Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale a élu comme candidat à l’élection canonique de l’archevêque Mgr Jean de Charioupolis. Les résultats de l’élection : 182 votants dont 173 exprimés. Mgr Jean a obtenu 150 voix,  père Porphyre 23. Selon l’article 44 des statuts de l’Archevêché : « Le résultat du vote de l’AGE est certifié par écrit par le bureau de l’AGE et ensuite transmis par l’intermédiaire du locum tenens au Saint-Synode qui procède à l’élection canonique en tenant compte du vote de l’assemblée générale extraordinaire ». D’après nos sources, le Saint-Synode du Patriarcat de Constantinople devrait se réunir les 19 et 20 avril prochains. Pour visualiser l’album de photographies de l’assemblée, cliquez ICI !

Décès de l’écrivain Claude-Henri Rocquet

Claude-Henri_RocquetL’écrivain Claude-Henri Rocquet (site dédié), de confession orthodoxe, de la paroisse Notre-Dame-Joie-des-Affligés et Sainte-Geneviève à Paris, est décédé dans la nuit du 23 au 24 mars. Il est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages d’inspiration chrétienne (sa bibliographie). Les funérailles de l’écrivain sont organisées par les Services orthodoxes des funérailles.

Nous vous proposons ci-dessous, l’extrait d’une de ses conférences dans laquelle il évoque son entrée dans l’Église orthodoxe (pour lire le texte complet de la conférence, cliquez ici).

                  

« Quel chemin d’écriture, quel chemin intérieur, ou spirituel, et quel lien entre l’un et l’autre ? »

La porte de l’Église orthodoxe

 

… Il faut que je commence par Bordeaux, par la fin de l’adolescence, et par le temps, en somme, des premiers écrits publiés. Et je parlerai d’abord d’une rencontre majeure, celle de Lanza del Vasto, avant ma vingtième année. Réfléchissant à cet itinéraire, j’ai vu que je parlerai d’éloignement et de retour. – Mais d’un retour au sein même de l’éloignement.

Est-ce qu’on raconte jamais autre chose que l’histoire de l’enfant prodigue ? L’éloignement commencera à partir de Lanza. […]

Je passe sur beaucoup d’années. Un premier mariage. Une année d’enseignement à Montréal. La rencontre et la collaboration avec Maurice Clavel. Telle parole qu’il m’a dite, à notre dernière rencontre, fortuite, dans un train : « Heidegger, pour certaines âmes, le dernier pas avant le Christ. »

De fait, un peu tard, j’étudiais la philosophie. Et Heidegger commençait à me réveiller. À la question de l’être. Et donc à me rapprocher de Lanza. Cette question, je l’avais reçue de Lanza, et puis oubliée, enfouie, refoulée.

Je n’écrivais plus : à cause d’une espèce d’enlisement, et à cause d’une vie difficile. Passons. J’en viens au moment du « retour ».

Je suis entré dans l’Église orthodoxe. Il est plus vrai de dire : je suis revenu à l’Église et rentré par la porte orthodoxe. Annik et moi, nous nous sommes mariés à l’Église orthodoxe. Plus tard, nous ferons un pèlerinage à Moscou, en Russie. Je reconnaîtrai ce que depuis longtemps m’avait préparé la Russie, où j’étais allé avant d’être soldat en Algérie. Il y avait eu la Russie elle-même à Zagorsk, à la Laure Saint-Serge – mais aussi Berdiaev, – et le sens de l’Esprit, qui ne m’avait jamais quitté, comme Jean de la Croix, dans l’athéisme, « la nuit obscure ».

Il est difficile de parler d’une conversion. Oserai-je dire que j’ai « pardonné à Dieu » ? J’ai mis fin à l’hostilité, j’ai rendu les armes, j’ai cessé la guerre intérieure contre Dieu, grâce à lui. Tout s’est renversé.

Qu’ai-je reçu de l’Église orthodoxe ? En entrant, j’ai demandé, selon le rite, et de tout cœur, « la connaissance entière de la vérité ». J’ai reçu une clarification d’esprit, une stabilisation du cœur, de la vie. Une lumière de vie. Tout a commencé à s’ordonner.

Cette appartenance à l’Église orthodoxe, providentielle, n’est pas un rejet de l’Église de ma naissance. Je crois à l’Église une, sainte, catholique, et apostolique. En un seul baptême pour la rémission des péchés.

Bientôt, j’ai vu ce qui avait préparé mon entrée dans l’Église orthodoxe, mon retour.

Pourquoi je suis entré dans une église orthodoxe ? À cause d’articles que j’avais écrits sur Malevitch, les icônes ; puis sur la peinture de James Guitet, la liturgie de James Guitet. Mais qu’est-ce que cela voulait dire : icônes, liturgie ? Que savais-je, vraiment, de cela ?  Parlant de Malevitch, je parlais du cœur qui aspire à la vie éternelle. Avais-je le droit d’écrire ce désir, ce rêve, sans y ajouter foi ?

C’est le désir de passer de l’imaginaire à la connaissance, à la vérité, et c’est l’espérance reconnue au fond de moi, qui m’a conduit à la foi. À ce basculement.

Une fois entré… J’avais été préparé par ma rencontre avec Eliade, nos entretiens. J’avais quitté la position « démystificatrice », j’étais prêt à voir autrement la beauté des rites, le sacré… Et une conversation avec Eliade avait été en moi comme un silencieux coup de tonnerre. Il nous avait dit, à une table de restaurant, et comme en passant, qu’une des différences entre les catholiques et les orthodoxes était que les orthodoxes croyaient en « l’apocatastase » : le retour du monde malheureux et déchu dans la lumière divine, la lumière éternelle. On pouvait donc être chrétien et ne pas croire dans une éternité en partie infernale ?

[…]

Il se trouve que mon entrée physique dans une église a coïncidé avec la mort de Lanza, avec l’Épiphanie, – la Théophanie. Les textes liturgiques que j’ai entendus ce dimanche-là parlaient de l’arche et du déluge, de saint Jean-Baptiste et du Jourdain, du bois de l’arche et de la croix, des rois mages : j’avais rencontré en Lanza le visage et la noblesse d’un roi mage et son arche avait pour patron saint-Jean Baptiste le Précurseur…

Il y a eu d’autres signes … Liés à saint Martin.

[…]

Aujourd’hui, j’ai le désir et le dessein d’entreprendre, enfin, un autre versant de l’œuvre, depuis si longtemps différé. Écrire au plus proche de ce qui se vit chaque jour, de ce qui fut vécu, éprouvé, mais l’écrire en le rêvant, en l’inventant. Le titre de cela : Les voyageurs de la Grande Ourse.

Je viens d’avoir soixante-cinq ans. J’ai cessé d’enseigner. Ce qui fut une grande part de ma vie et de mon bonheur, je l’ai quitté sans nostalgie ni regret. J’éprouve une moindre inquiétude. Cet âge venu, on peut commencer à cesser de vouloir : on se trouve disponible. On cesse de vouloir apparaître comme il faut aux yeux d’autrui. On se délivre du désir de plaire, de la peur de déplaire. On a davantage confiance en ce qui vient.

D’abord, on ne sait où on va, ce que l’on veut. On est dans le tohu-bohu. Tiré à hue et à dia. Tourmenté. Multiple.

Et puis on se met à vouloir diriger sa vie, à en faire quelque chose, parfois à « faire une œuvre» : tout cela, contre la mort. On se construit.

Et puis on comprend que notre vie profonde est plus inspirée que nous. Qu’il suffit d’écouter ce que Dieu veut de nous. Dieu : le Christ, – mais je ne me sens pas le droit de parler ainsi, alors, je préfère dire : les anges.

Ce n’est pas une résignation, une défaillance : c’est un dépassement de soi. Il est vain de se vouloir maître de sa vie : il faut remettre sa vie à son véritable maître. Si ce n’est pas la plénitude de la foi, c’est au moins la confiance.

En se retournant, on voit comment dès le début de notre vie, des amis, des présences, se sont transmis la lumière qui nous a éclairé, conduit, à des années de distance, parfois ; et qui nous éclaire aujourd’hui et nous conduit. Ce sont des anges. Mais il y a aussi, on le sent, on le sait, des amis dans le ciel : ceux qui nous ont quittés, des gens de notre famille et peut-être que nous n’avons pas connus, des ancêtres très lointains, certains saints, – Dieu lui-même. Du temps, de la succession des jours, nous levons les yeux vers l’intemporel, l’éternel, l’invisible.

Et nous nous voyons nous-même dans ce jeu, dans cette œuvre, transmettant ce que nous avons reçu, et jusqu’à la fin des temps, de proche en proche : cette lumière que nous avons reçue, et dont nous avons souvent méconnu la nature et l’origine, le sens, notre vie n’est pas vaine si nous nous ne l’avons éteinte et perdue, mais transmise, et parfois imprévisiblement, toujours imprévisiblement, à quelques-uns de ceux qui nous entourent et nous succèdent, à ceux qui comme nous se croiront dans la nuit, et seuls. Mais nous ne sommes pas seuls.

Claude-Henri Rocquet

Conférence aux Scriptores christiani (extraits)

Bruxelles, 24 octobre 1998

L’archimandrite Syméon du monastère Saint-Silouane a été promu chevalier de l’ordre national du Mérite

IMG_4919_discours-02702Corinne Orzechowski, préfète de la Sarthe, a remis les insignes de chevalier de l’ordre national du Mérite à l’archimandrite Syméon, higoumène du monastère Saint-Silouane, le 4 mars lors d’une cérémonie au monastère Saint-Silouane à Saint-Mars-de-Locquenay. Son allocution, dans laquelle elle retrace le parcours de l’archimandrite Syméon, se trouve sur cette page.

Source (dont photographie): Sarthe.gouv.fr

Un reportage vidéo sur la pose du grand dôme et la bénédiction des croix de la future église orthodoxe russe à Paris

NestorAlexey Vozniuk, du Séminaire orthodoxe russe en France, a réalisé un reportage vidéo (ci-dessous) sur l’installation de la coupole centrale et la bénédiction des croix pour le sommet de la nouvelle église orthodoxe russe à Paris, le 19 mars (photographies). Le chœur du Séminaire a chanté lors de cette bénédiction.

Photographie: lors de la bénédiction des croix par Mgr Nestor (source: L’observateur russe)

Atelier de chant à la paroisse Saint-Césaire et Saint-Marcel à Chalon-sur-Saône

???????????????????????????????Le samedi 19 mars, Nana Peradze s’est rendue à Chalon-sur-Saône en Bourgogne, pour un atelier de chant s’adressant à la paroisse orthodoxe Saint-Césaire et Saint-Marcel (diocèse serbe), à la demande du père Romain Roux et de son épouse Nadia. Le but de ce premier atelier  était de reconstituer un chœur à partir des 15 participants présents. Tout cela s’est fait dans la bonne humeur sans oublier les enfants dont Nana a découvert chez certains des choristes potentiels.

La pose de la principale coupole sur la nouvelle église orthodoxe russe de Paris

XVMd06f95ec-edd6-11e5-aa9a-c06fe57a08f9-805x453Ci-dessous: une vidéo sur la pose de la principale coupole de la nouvelle église orthodoxe russe de Paris qui a eu lieu samedi 19 mars. Plusieurs personnalités étaient présentes, notamment: le secrétaire d’État chargé des relations avec le Parlement Jean-Marie Le Guen, le vice-Premier ministre de la Russie, Sergueï Prikhodko, l’ambassadeur de Russie en France, Alexandre Orlov, l’architecte de l’édifice, Jean-Michel Wilmotte, le directeur général de Bouygues, Bernard Mounier, Mgr Nestor de Chersonèse, Mgr Michel de Genève, Mgr Marc (Métropole roumaine). Présentation du projet sur le site de l’architecte ainsi que sur Orthodoxie.com !

Photographie: Le Figaro. Sources: L’observateur russe, RT (avec une vidéo plus longue), France-Info, La Croix.

Trois évènements à Paris consacrés à Mère Marie Skobtsov

Mere_MarieLes samedi 19 et dimanche 20 mars l’Action chrétienne des étudiants russes- Mouvement de jeunesse orthodoxe (Acer-Mjo) organise en la paroisse Saint-Séraphin de Sarov – située 91, rue Lecourbe, Paris 15ème deux journées consacrées à sainte Marie de Paris (photographie ci-contre) artiste au cœur « d’un monde qui brûle » Le programme et la présentation de ces deux journées se trouvent sur cette page.

Le mercredi 23 mars à la mairie de Paris une conférence se tiendra sur « Marie Skobtsov dite Mère Marie , moniale russe, résistante déportée et gazée à Ravensbrück le 31 mars 1945, Juste parmi les nations » : Cette conférence est organisée avec le soutien de la maire de Paris Anne Hidalgo, ses adjoints, Catherine Vieu-Charier chargée de la mémoire du monde combattant et correspondante défense, Patrick Klugman chargé des relations internationales et de la francophonie, avec la bénédiction de Son Excellence l’évêque Jean de Charioupolis et locum-tenens de l’Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale.

Le jeudi 31 mars à 11h15 (jour anniversaire de sa mort à Ravensbrück le 31 mars 1945 et 125e anniversaire de sa naissance) aura lieu la cérémonie officielle de l’inauguration de la rue « Mère Marie Skobtsov » . Cette rue créée récemment est située au niveau du 84 rue de Lourmel Paris 15ème, presqu’en face du 77 rue de Lourmel où résidait Mère Marie (plan).

Source: Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale

Complément: cliquez ici pour télécharger l’invitation pour la mairie de Paris (23 mars), réservation obligatoire (voir sur le document).

rue_Mère_Marie_Skobtsov

Report du 3e Salon du livre orthodoxe en France

SLO3En raison de problèmes d’organisation, le 3e Salon du livre orthodoxe en France, qui devait avoir lieu le 9 avril prochain, est reporté aux 27 et 28 janvier 2017.

Conférence de Bertrand Vergely : “La conversion” – lundi 7 mars

Lundi 7 mars, Bertrand Vergely, donnera la 19e conférence – “La conversion” de sa troisième série de conférences intitulée : «Morale et théologie. Introduction à la théologie morale ». La conférence aura lieu, à partir de 19h30 (ouverture des portes à 19h00), dans l’auditorium Jean XXIII de la Mutuelle Saint-Christophe au 277 rue Saint-Jacques Paris 5e. Entrée payante: 10 € (pas de carte bancaire). Pour plus d’informations: 06 17 86 32 96. Les vidéos de la troisième série sont disponibles à cette page ! Vous pouvez regarder en ligne les conférences de la première série de conférences  et la deuxième.

Deux candidats à l’élection de l’archevêque de l’Archevêché des paroisses orthodoxes russes en Europe occidentale

Dans un communiqué publié aujourd’hui, le Conseil de l’Archevêché des paroisses orthodoxes russes en Europe occidentale a dévoilé les noms des candidats à l’élection de l’archevêque prévue le 28 mars 2016 : Mgr Jean de Charioupolis et le hiéromoine Porphyrios (Plant) de la paroisse du Saint-Prophète-Élie à Exeter (Grande-Bretagne). Conformément aux Statuts et au Tomos qui régissent l’Archevêché, ces candidatures ont été soumises à l’approbation du Saint Synode du Trône œcuménique, précise le communiqué.

Conférence de Bertrand Vergely : “La charité” – lundi 29 février

Lundi 29 février, Bertrand Vergely, donnera la 19e conférence – “La charité” de sa troisième série de conférences intitulée : «Morale et théologie. Introduction à la théologie morale ». La conférence aura lieu, à partir de 19h30 (ouverture des portes à 19h00), dans l’auditorium Jean XXIII de la Mutuelle Saint-Christophe au 277 rue Saint-Jacques Paris 5e. Entrée payante: 10 € (pas de carte bancaire). Pour plus d’informations: 06 17 86 32 96. Les vidéos de la troisième série sont disponibles à cette page ! Vous pouvez regarder en ligne les conférences de la première série de conférences  et la deuxième.

Dispute et contestation pour la propriété du cimetière orthodoxe russe de Caucade à Nice

Photo0203L’Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale a publié un communiqué qui proteste vigoureusement contre la tentative de la Fédération de Russie de s’approprier le cimetière orthodoxe russe de Caucade à Nice ces derniers jours. Les faits sont relatés dans le communiqué susmentionné et sur le weblog de l’Acor-Nice, des photographies (dont celle ci-contre) sont en ligne ici.

Vidéo de la conférence de Bertrand Vergely : “La foi” – lundi 15 février

Lundi 15 février, Bertrand Vergely, a donné la 18e conférence – “La foi ” de sa troisième série de conférences intitulée : «Morale et théologie. Introduction à la théologie morale ». Les vidéos de la troisième série sont disponibles à cette page ! Vous pouvez regarder en ligne les conférences de la première série de conférences  et la deuxième.

Extrait de la conférence :

La conférence dans son intégralité :

Vous devez vous connecter en cliquant sur Login pour accéder à l'intégralité de l'article.

La séance solennelle de l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge du 7 février

Plus de 150 personnes ont assisté, le 7 février dernier, à la séance solennelle de l’Institut Saint-Serge, (lire le compte-rendu de l’évènement). Nous vous invitons à regarder le discours de Mgr Emmanuel, métropolite de France, le rapport moral du doyen de l’Institut, l’archiprêtre Nicolas Cernokrak, ainsi que le discours académique de Jean-François Colosimo, « L’École de Paris face au XXIe siècle ».

Discours de Mgr Emmanuel :

Discours du P. Nicolas Cernokrak :

Discours de Jean-François Colosimo – « L’École de Paris face au XXIe siècle » :

Le père Nicolas Xenos, recteur de la paroisse de la Présentation du Seigneur au Temple, à Sartrouville, est promu protopresbytre du Patriarcat œcuménique

À l’occasion de la fête patronale de la paroisse orthodoxe grecque de la Présentation du Seigneur au Temple, à Sartrouville, le métropolite de France Mgr Emmanuel a célébré la sainte liturgie, assisté du recteur de l’église, le père Nicolas Xenos et du père Panayotis Xenitellis. De nombreux fidèles ont assisté à la fête. Peu avant la fin de la liturgie, le métropolite Emmanuel a transmis ses remerciements aux fidèles qui ont aidé au bon déroulement de la fête et a souligné à quel point il était important que l’œuvre de la paroisse soit menée dans la collaboration entre les laïcs et les clercs. Immédiatement après, se référant aux charismes du recteur, il a déclaré que, sur la demande du patriarche œcuménique Bartholomée et avec son propre assentiment, il promouvait ce jour le père Nicolas au rang de protopresbytre du Patriarcat œcuménique. Le père Nicolas a remercié le patriarche œcuménique ainsi que le métropolite de France pour leur aide et leur soutien dans l’œuvre difficile du travail dans la diaspora. Les fidèles ont entonné « axios » (« il est digne »), exprimant leur reconnaissance pour l’œuvre du père Nicolas, qui est au service du diocèse métropolitain de France du patriarcat œcuménique depuis 1990, à savoir 26 ans au sein de la diaspora hellénique.

Source

Mgr Jean de Charioupolis à la soirée d’hommage aux Parisiennes et Parisiens « Justes parmi les Nations »

Le jeudi 28 janvier Mgr Jean de Charioupolis a participé à la soirée d’hommage rendu aux Parisiennes et Parisiens « Justes parmi les Nations », à l’occasion de l’adhésion de la ville de Paris au réseau « Villes et villages des Justes de France ».

Source

La cérémonie des vœux de l’AEOF pour la nouvelle année civile 2016

La cérémonie des vœux de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France (AEOF) pour la nouvelle année civile 2016 a eu lieu le jeudi 14 janvier 2016  à la Cathédrale Saint-Stéphane de Paris. A cette occasion un office de « Te Deum » (doxologie) a été célébré, présidé par Son Éminence le métropolite Emmanuel, président de l’AEOF, avec la participation des évêques orthodoxes membres de l’Assemblée. La cérémonie a été suivie d’une réception et du partage de la traditionnelle Vassilopita (le gâteau traditionnel de saint Basile).

Le métropolite Emmanuel aux voeux du président de la République française aux autorités religieuses

voeux2016-1Le métropolite Emmanuel était présent aux vœux du président de la République française, François Hollande, à Élysée, le 5 janvier en soirée. Sur ces vœux et le discours du président de la République, deux articles et analyses du quotidien La Croix: « Laïcité, l’hommage de Hollande aux communautés religieuses » et « François Hollande a vraiment pris conscience de l’importance du fait religieux« .

Source de la photographie: Élysée

Podcast vidéo de la conférence de Bertrand Vergely : “La connaissance” – lundi 14 décembre 2015

Le 14 décembre 2015, Bertrand Vergely, a donné la douzième conférence – “La connaissance” de sa troisième série de conférences intitulée : «Morale et théologie. Introduction à la théologie morale ».  Les vidéos de la troisième série sont disponibles à cette page ! Vous pouvez regarder en ligne les conférences de la première série de conférences  et la deuxième.

Extrait de la conférence :

La conférence dans son intégralité :

Vous devez vous connecter en cliquant sur Login pour accéder à l'intégralité de l'article.

Décision du Saint-Synode de l’Église orthodoxe russe au sujet du Séminaire orthodoxe russe d’Épinay-sous-Sénart

Au cours de sa session du 24 décembre en la résidence patriarcale et synodale du monastère Saint-Daniel à Moscou, le Saint-Synode de l’Église orthodoxe russe a pris la décision suivante au sujet du Séminaire orthodoxe russe d’Épinay-sous-Sénart (sous le numéro de protocole 111) :
« A été examinée la question d’une nouvelle appellation du séminaire ecclésiastique orthodoxe russe de Paris.
Rappel : Le Saint-Synode, lors de sa session du 15 avril 2008 (protocole N°15), avait donné sa bénédiction à la création d’un séminaire ecclésiastique orthodoxe à Paris. Durant les années d’existence de cette institution s’étaient constituées les particularités de son fonctionnement, impliquant la résidence et la desserte spirituelle, l’assistance à un petit nombre de cours moyennant une éducation de base reçue dans les autres institutions d’enseignement de France. En tenant compte de la particularité de principe de l’institution concernée par rapport aux séminaires ecclésiastiques de l’Église orthodoxe russe et suivant les résultats de l’inspection du séminaire ecclésiastique de Paris, le comité de l’éducation [du Patriarcat de Moscou] a proposé de changer l’appellation dudit séminaire.
Il a été décidé : 1) De considérer le séminaire ecclésiastique orthodoxe de Paris comme « Centre éducatif ecclésiastique Sainte-Geneviève de Paris » auprès du diocèse de Chersonèse. 2) Tenant compte du fait qu’en France et dans un certain nombre d’autres pays, l’appellation de « séminaire » est appliquée à des institutions semblables, laisser le droit au centre éducatif ecclésiastique « Sainte-Geneviève de Paris » d’utiliser l’appellation « séminaire » sur les territoires des pays concernés.

Source

La chaîne télévisée russe d’Ekaterinbourg « Tv-Soyuz.ru » a présenté une courte émission sur les travaux de restauration de la cathédrale orthodoxe russe de Nice

La chaîne télévisée russe d’Ekaterinbourg « Tv-Soyuz.ru » a présenté une courte émission (en russe) sur les travaux de restauration et la vie paroissiale de la cathédrale orthodoxe russe Saint-Nicolas de Nice, que l’on peut visionner ici.

Source

Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski