21/09/2017
Actualités
Page d'accueil > Actualités > Des précisions du monastère Saint-Antoine-le-Grand

Des précisions du monastère Saint-Antoine-le-Grand

Suite à la parution de la traduction d'article, le 7 février, sur les moniales qui, de Godoncourt, se sont installées à Bois-Salair, le monastère Saint-Antoine-le-Grand nous a transmis les précisions suivantes:

Le communiqué paru au sujet du transfert des moniales de Godoncourt à Bois-Salair sur Orthodoxie.com et de la première liturgie, en date du 7 février 2014, contient des erreurs, qu’il importe de redresser.
Il est inexact que le diocèse d’Europe occidentale de l’Eglise orthodoxe serbe ait pris en charge le château de Bois-Salair. Ce château et la totalité du domaine de Bois-Salair est et demeure la propriété du monastère Saint-Antoine-le-Grand, 26190 St-Laurent-en-Royans. Cette propriété a fait l’objet en 2006 d’une donation entre vifs entre monsieur et madame Gabriel Bornand et le monastère Saint-Antoine-le-Grand, afin que celui-ci utilise ce bien « pour le service de l’Eglise orthodoxe ». Le monastère a toutefois garanti aux anciens propriétaires le droit d’habiter le château lui-même.
L’higoumène et la communauté du monastère Saint-Antoine-le-Grand, apprenant la situation très précaire de la communauté des moniales de Godoncourt, du fait que les lieux en mauvais état qu’elles habitaient, étaient devenus dangereux, leur a consenti un prêt à usage à titre gratuit des communs et dépendances du château, ainsi que des terres et forêt de ce domaine. Le monastère Saint-Antoine-le-Grand y a aussitôt entrepris à ses frais des travaux importants, nécessaires pour y assurer l’accueil de cette communauté. Celle-ci s’y est installée en début d’année. Elle a la charge désormais à ses frais et à son profit de la gestion de la partie des lieux et du domaine qui lui sont confié.
Cette convention a été réalisée avec la bénédiction de S.E. Mgr Luka, archevêque du diocèse d’Europe occidentale de l’Eglise orthodoxe serbe, sous la juridiction duquel la communauté des moniales reste placée, et de l’accord de l’archimandrite Elisée, higoumène du monastère souverain de Simonos Petra au Mont Athos (Grèce), dont le monastère Saint-Antoine-le-Grand est une dépendance (métochion).

Print Friendly, PDF & Email
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski