22/09/2017
Actualités
Page d'accueil > Actualités > Le patriarche Bartholomée est en visite officielle en Hongrie
Le patriarche Bartholomée est en visite officielle en Hongrie

Le patriarche Bartholomée est en visite officielle en Hongrie

Le patriarche œcuménique Bartholomée se trouve en visite officielle en Hongrie depuis le vendredi 18 août sur l’invitation des autorités hongroises. Lors de sa visite, un groupe de bâtiments situé dans le centre de Budapest, que le gouvernement hongrois a décidé de céder à l’exarchat du Patriarcat œcuménique en Hongrie, sera remis officiellement au patriarche Bartholomée. Il convient de rappeler qu’il y a trois ans, un accord de coopération avait été signé entre le Patriarcat et le gouvernement hongrois par lequel étaient réglées les relations de l’exarchat de Hongrie du Patriarcat œcuménique et de l’État. L’accord de coopération mentionne le rôle significatif joué par l’Église orthodoxe dans l’histoire de la Hongrie : « Cyrille et Méthode ont apporté ici le christianisme oriental, qui continu à être présent comme communauté ecclésiastique vivante. Avant même la fondation de l’État hongrois, l’antique Patriarcat œcuménique de Constantinople a entretenu des relations avec le peuple hongrois et avait envoyé l’évêque Hiérothée pour répandre le christianisme », est-il dit dans le préambule de l’accord signé par le gouvernement hongrois et le patriarcat.

Dans le cadre de cet accord a été signé en décembre passé entre le diocèse métropolitain d’Autriche et l’exarchat de Hongrie du Patriarcat œcuménique et le gouvernement hongrois, un mémorandum aux termes duquel était prévue la cession du bâtiment en question, qui abritera les installations de l’exarchat, l’Académie patriarcale, l’École grecque ainsi que le Musée d’art ecclésiastique. Il y aura également des possibilités d’hébergement pour les hôtes. Le souhait du Patriarcat œcuménique et du diocèse métropolitain est que le siège de l’exarchat constitue un espace de développement du dialogue et un centre culturel de rencontre de tous les hommes.

Source

Print Friendly, PDF & Email
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski