17/10/2017
Actualités
Page d'accueil > Résultats de la recherche : Sandrine Caneri

Résultats de la recherche : Sandrine Caneri

« Rencontre de Rebecca au puits » par Sandrine Caneri – le samedi 13 mai

Vice-présidente de l’Association « Amitié-judéo-chrétienne-de-France », Sandrine Caneri est une bibliste orthodoxe qui a étudié de façon approfondie la tradition juive. Elle sera invitée à l’atelier de la Littéramorphose le 13 mai à la crypte de l’église Saint-Sulpice. Son livre, « Rencontre de Rebecca au puits » est une convergence de deux traditions, juive et chrétienne, tant sur le plan biblique que liturgique. Peu d’études s’intéressent à ce jour aux sources juives de notre tradition chrétienne, en particulier à l’interprétation rabbinique des Écritures comme susceptible d’enrichir notre propre vision de la Bible. Par son ouvrage, Sandrine Caneri vient palier ce manque en présentant le regard croisé des Rabbins et des Pères concernant la péricope Gn 24, 10-21, qui raconte la rencontre du serviteur d’Abraham avec Rebecca.

Journée de réflexion avec Sandrine Caneri le samedi 5 mars sur le thème : « La réception et l’interprétation des Écritures chrétiennes »

Le samedi 5 mars, Le Centre d’étude et de spiritualité orthodoxe d’Orange Cesoor propose, une journée de réflexion avec Sandrine Caneri sur thème : « La réception et l’interprétation des Écritures chrétiennes ». La Révélation chrétienne repose sur les Écritures et la tradition de l’Église. Nous avons commencé à réfléchir sur la tradition, penchons-nous maintenant sur les Écritures. Comment Dieu s’y révèle ? Pourquoi Dieu passe-t-il par une parole pour se révéler ? Comment ont-elles été écrites ? Par qui ? Comment ont-elles été reçues ? Sont-elles inspirées ? La Bible chrétienne est composée de deux testaments. Les Pères disent qu’elle doit être lue dans une unité absolue. Pourquoi la Bible est-elle si difficile à comprendre ? Pourquoi avons-nous besoin d’un guide ? Quel langage utilise-t-elle ? Faut-il connaître l’hébreu et le grec pour la comprendre ? Avec des exemples tirés du premier comme du second Testament, de la tradition des rabbins comme celles des Pères de l’Église nous découvrirons à quel point elle est une nourriture pour nous.
Sandrine Caneri est une chrétienne orthodoxe, engagée depuis 25 ans dans le dialogue judéo-chrétien. Vice-présidente de l’AJCF (Amitié judéo-chrétienne de France). Bibliste et hébraïsante, doctorante en théologie. Déléguée de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France (AEOF) pour le dialogue judéo-chrétien. Auteur de : « Rencontre de Rébecca au puits », éditions du Cerf 2014. Pour tout renseignement sur les modalités pratiques téléchargez le fichier PDF.

Journée de réflexion avec Sandrine Caneri à Orange sur « La Tradition ou les traditions ? »

1280x720-svALe Cesor organise à Orange, le 7 février, une journée de réflexion sur le thème « La Tradition ou les traditions ? De quoi parle-t-on quand on parle de tradition ? » avec Sandrine Caneri (photographie ci-contre). Pour plus d’informations, voir ce document.

Deux conférences de Sandrine Caneri à Angers

1280x720-svASandrine Caneri, déléguée de l’Assemblée des évêques orthodoxes en France pour le dialogue avec la tradition juive, donnera très prochainement deux conférences à Angers. La première, le jeudi 22 janvier à 19h30, sur « Le mystère de la personne : le repentir et le pardon », au Prieuré Saint-Augustin, 16, rue du Prieuré 49000 Angers. La seconde, le dimanche 25 Janvier 2015 de 14h30 à  17h30 au centre diocésain Saint-Jean, 36 rue Barra à  Angers, sur le thème « L’Église orthodoxe et le judaïsme« , proposée par l’Amitié judéo-chrétienne Angers-Anjou.

Photographie de Sandrine Caneri: source

Recension: « Rencontre de Rebecca au puits » de Sandrine Caneri (Cerf) par Olga Lossky

???????????????????????Rencontre de Rebecca au puits, Sandrine Caneri, Cerf, 2014.

Peu d’études s’intéressent à ce jour aux sources juives de notre tradition chrétienne, en particulier à l’interprétation rabbinique des Écritures comme susceptible d’enrichir notre propre vision de la Bible. Par son ouvrage Rencontre de Rebecca au puits, Sandrine Caneri vient palier ce manque en présentant le regard croisé des Rabbins et des Pères concernant la péricope Gn 24, 10-21, qui raconte la rencontre du serviteur d’Abraham avec Rebecca. Dans sa préface au livre, le père Jean Breck justifie la démarche de l’auteur : « Cette façon de lire l’Ancien Testament qui n’est pas coupé du Nouveau Testament, comme nous le faisons trop souvent aujourd’hui, est profondément enracinée dans l’esprit patristique. Il y a dans l’Ancien Testament un fond indispensable pour saisir le sens et littéral et spirituel du Nouveau Testament. […] La méthodologie développée ici pour révéler cette théoria est non seulement bonne mais essentielle pour tout œuvre exégétique. »
Vice-présidente de l’Amitié-judéo-chrétienne-de-France, Sandrine Caneri est une bibliste orthodoxe qui a étudié de façon approfondie la tradition juive.
Elle commence ici par établir la proximité des versions hébreu et grecque du texte, avant de proposer un corpus restreint dans le temps d’auteurs juifs et chrétiens ayant commenté la péricope, ainsi que trois targumim (traductions interprétatives de la Bible en langue vernaculaire, menées à différentes époques du judaïsme). Vient ensuite l’analyse de ces commentaires, regroupée en sept thèmes, d’où il ressort à la fois la proximité et la complémentarité entre les interprétations rabbiniques et patristiques.
Cette convergence des deux traditions culmine dans la dernière partie de l’étude, qui s’intéresse au vécu liturgique tiré de la péricope. L’auteur présente une mosaïque de la scène, montrant combien l’iconographie byzantine peut être vue comme un targum de l’Écriture, ainsi que le sens du couple Isaac-Rebecca dans les prières du mariages, qu’elle rapproche avec une analyse des prières du shabbat où le couple des patriarches est également très présent. « L’Orient chrétiens des Pères et la tradition juive encore de nos jours chantent, à leur insu peut-être, des mélodies qui s’harmonisent » en conclut l’auteur. La lecture de cette étude, à la fois d’une grande rigueur d’analyse et abordable par un large public, nous en convainc.
L’ouvrage révèle un champ quasi-vierge d’investigations et suggère la richesse d’une démarche comparative entre les traditions juives et chrétiennes, tant sur le plan biblique que liturgique. Un tel travail nous amène non seulement à mieux connaître notre propre tradition à la lumière d’Israël, mais encore à découvrir à quel point nos frères juifs nous sont proches dans le vécu contemporain de leur tradition.
Olga Lossky

Podcast de la conférence « L’Alliance, la Loi, les commandements et l’amour : le mystère du Salut » de Sandrine Caneri

Nous vous proposons de regarder la conférence de Sandrine Caneri (1) « L’Alliance, la Loi, les commandements et l’amour : le mystère du Salut » donnée dans le cadre du cycle de conférences bibliques à l’écoute des sources juives, organisées sous l’égide de l’AEOF.

Podcast vidéo :

 

Podcast audio :

Cliquez ici pour télécharger le MP3

Pour lancer la diffusion, cliquez sur play (le carré vert). Vous pouvez également télécharger directement le fichier audio en cliquant sur le logo « podcast ».

« L’Alliance, la Loi, les commandements et l’amour : le mystère du Salut » une conférence de Sandrine Caneri

Dans le cadre du cycle de conférences bibliques à l'écoute des sources juives, organisées sous l'égide de l'AEOF, la 4ème catéchèse « L'Alliance, la Loi, les commandements et l’amour : le mystère du Salut » sera proposée par Sandrine Caneri le samedi 5 mars à 16 h à la paroisse de la Sainte-Trinité (crypte, rue Daru). Sandrine Caneri (1), mandatée par l'AEOF  comme membre orthodoxe au sein de l'Amitié judéo-chrétienne.

« Judas vu par les Pères de l’Eglise et la tradition de l’Eglise orthodoxe » – par Sandrine Caneri

Nous vous proposons une étude de Sandrine Caneri, intitulée "Judas vu par les Pères de l'Église et la tradition de l'Église orthodoxe". Il s'agit du texte d'une conférence donnée dans le cadre du conseil national de l'ACJF (Amitié judéo-chrétienne de France). Sandrine Canéri est déléguée de l'Assemblée des évêques orthodoxes en France pour le
dialogue
avec la tradition juive. Pour lire ce texte, cliquez ici.

« L’héritage vétérotestamentaire : points communs et éléments de convergence entre la tradition chrétienne d’Orient et le judaïsme » avec Sandrine Caneri

Nous vous invitons à écouter l’émission intitulée "L’héritage vétérotestamentaire : points communs et éléments de convergence entre la tradition chrétienne d’Orient et le judaïsme" avec Sandrine Caneri diffusée sur RCF Nice-Alpes-Côte d’Azur. Sandrine Caneri, bibliste, représentante de l’Assemblée de évêques orthodoxes de France (AEOF)pour le dialogue judéo-chrétien.

Première partie :

Cliquez ici pour télécharger le MP3

Pour lancer la diffusion, cliquez sur Play (le carré vert). Vous pouvez également télécharger directement le fichier en cliquant sur le logo « podcast ».

Seconde partie :

Cliquez ici pour télécharger le MP3

Pour lancer la diffusion, cliquez sur Play (le carré vert). Vous pouvez également télécharger directement le fichier en cliquant sur le logo « podcast ».

"L'héritage vétérotestamentaire : points communs et éléments de convergence entre la tradition chrétienne d'Orient et le judaïsme" avec Sandrine Caneri

Nous vous invitons à écouter l’émission intitulée "L’héritage vétérotestamentaire : points communs et éléments de convergence entre la tradition chrétienne d’Orient et le judaïsme" avec Sandrine Caneri diffusée sur RCF Nice-Alpes-Côte d’Azur. Sandrine Caneri, bibliste, représentante de l’Assemblée de évêques orthodoxes de France (AEOF)pour le dialogue judéo-chrétien.

Première partie :

Cliquez ici pour télécharger le MP3

Pour lancer la diffusion, cliquez sur Play (le carré vert). Vous pouvez également télécharger directement le fichier en cliquant sur le logo « podcast ».

Seconde partie :

Cliquez ici pour télécharger le MP3

Pour lancer la diffusion, cliquez sur Play (le carré vert). Vous pouvez également télécharger directement le fichier en cliquant sur le logo « podcast ».

Découvrir la spiritualité du shabbat

Sandrine Caneri et le groupe « Chrétiens orthodoxes en dialogue avec les juifs » proposent un shabbat les 5 et 6 juin pour faire mieux connaître le judaïsme ainsi que nos racines sémitiques aux chrétiens orthodoxes qui le souhaitent. Pour en savoir plus et pour vous y inscrire, téléchargez ce document.

Dialogue judéo-chrétien

Une conférence à deux voix, organisée par l'Amitié judéo-chrétienne de France, est proposée sur le thème : "Moise sur le Mont Sinaï." Participants: le rabbin Olivier Kaufmann et Sandrine Caneri pour l'Eglise orthodoxe. Le mardi 8 mars à 20h à la Synagogue des Vosges, 
14 place des Vosges, 75004 Paris. Entrée libre.

Compte rendu du Festival de la jeunesse orthodoxe

La rencontre du Festival de la jeunesse orthodoxe s'est déroulée du 17 au 19 septembre. Nous vous proposons ci-dessous un compte-rendu. Pour voir quelques photographies, cliquez ici.

"Comme chaque année depuis maintenant huit ans, près d’une centaine de jeunes se sont retrouvés le temps d’un week-end (du 17 au 19 septembre), pour vivre un moment intense de dialogue et de fraternité, dans le cadre du Festival de la jeunesse orthodoxe (FJO).
Nous avons tout d’abord été chaleureusement accueillis par la paroisse serbe Saint-Sava (Paris, 18e), pour célébrer des vêpres et partager des agapes, afin d’établir un premier contact entre les participants de cette édition 2010 du FJO. Nous avons eu également l’heureuse surprise de recevoir parmi nous Mgr Gabriel, qui a béni notre rassemblement et nous a offert une petite introduction sur la personne et la responsabilité du chrétien, thème retenu pour ce festival.

 

Lire la suite »

Présentation du cycle de conférences bibliques sous l’égide de l’AEOF

Un groupe de fidèles orthodoxes sensibles aux racines juives des Évangiles et du
Nouveau Testament propose de présenter durant l'année 2010-2011 un cycle
de catéchèses bibliques,
pour les adultes. Ce groupe, constitué autour de Sandrine Caneri (1), mandatée par l'Assemblée des évêques orthodoxe de France (AEOF)  comme membre orthodoxe au sein de l'Amitié judéo-chrétienne, et de père Marc-Antoine Costa de Beauregard, membre de la commission liturgique de l'AEOF. Laurent Kloeble, qui a donné la première conférence dans la paroisse orthodoxe Notre-Dame à Chaville, dans un entretien accordé à Orthodoxie.com, présente le projet.

Podcast vidéo :



Podcast audio :

Cliquez ici pour télécharger
le MP3

Pour lancer la diffusion, cliquez sur play (le carré vert). Vous pouvez également télécharger directement le fichier audio en cliquant sur le logo "podcast".

Cycle de conférences bibliques sous l’égide de l’AEOF

Psautier Suite à la demande de l'Assemblée des évêques orthodoxes de France (AEOF) d'encourager les catéchèses dans les paroisses, un groupe de fidèles sensibles aux racines juives des Évangiles et du Nouveau Testament propose de présenter durant l'année 2010-2011 un cycle de catéchèses bibliques, pour les adultes, interparoissiales. Ce groupe s'est constitué autour de Sandrine Caneri (1), mandatée par l'AEOF  comme membre orthodoxe au sein de l'Amitié judéo-chrétienne, et de père Marc-Antoine Costa de Beauregard, membre de la commission liturgique de l'AEOF. 5 rencontres seront proposées :
  • 1ère et 2ème : Les douze fêtes et Pâques (Ps 44, 11-18 ; Marc 1, 9-11 ; Luc 2, 22-38 ; Luc 1, 26-38 ; Luc 24, 51 ; Actes 2)
  • 3ème : saints ancêtres et naissance du Christ (Isaïe 7 ; Matthieu 1 et Luc 2 et 3).
  • 4ème : L'Alliance, la Loi, les commandements et l’amour : le mystère du salut (Ex 20; Lev 26; Gal 4-5; Rm 9 à 11)
  • 5ème : – L’Esprit Saint dans l’Ancien Testament et son accomplissement dans le Nouveau Testament ( Gn1 ; Is 11, 2 ; 61, 1-2 ; Za 4, 6; Jn 20, 21-22 ; Acte 2).

La première catéchèse aura lieu à la paroisse Notre-Dame-Souveraine de Chaville, après la divine liturgie (à 13h00) le 19 septembre 2010.  Les autres dates et lieux seront communiqués ultérieurement. Il est nécessaire d'apporter une Bible complète pour pouvoir suivre ces catéchèses.

La fête du monastère Saint Elie

Le monastère Saint Elie, en Côte d’or,
est un carmel qui célèbre en rite byzantin. Il entretient des liens très
étroits avec de nombreux orthodoxes. Ainsi, lors
de sa fête
, les 19 et 20 juillet, il y a eu une conférence du hiéromoine
Alexandre (Siniakov), du diocèse de
Chersonèse, sur la mission de l’Eglise orthodoxe russe aujourd’hui, une autre
de Sandrine Canéri, délégué de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France pour
les relations avec le judaïsme, sur le dialogue entre l’Eglise orthodoxe et le
judaïsme et une présentation de la biographie d’Elisabeth
Behr-Sigel par son auteur, Olga Lossky.

Lire la suite »

Liminaire de la revue Contacts, volume 216 : « l’orthodoxie face à la tradition juive »

Contacts
C’est à un thème délicat que ce volume exceptionnel de Contacts est consacré : l’Eglise
orthodoxe face à la Tradition juive. « Face à » n’implique nullement
l’opposition d’un « face-à-face » mais un regard tourné vers l’autre
et une écoute. Longtemps, les religions se sont opposées, puis se sont ignorées.
Il semble bien qu’aujourd’hui, elles commencent, christianisme et judaïsme
notamment, à dialoguer.

Une première spécificité marque cependant, comme un préalable
incontournable, le dialogue entre l’Eglise et la Synagogue de la façon la plus
tragique : les six millions de victimes de la Shoah. L’ampleur du mal
accompli nous interdit moralement d’être complices d’un antijudaïsme, voire un
antisémitisme, trop facilement entretenu, durant des siècles, dans les sociétés
chrétiennes. Le patriarche œcuménique Bartholomée l’a bien compris lors de sa
visite du mémorial de l’Holocauste à Washington en 1997, comme il l’a exprimé
dans l’allocution que nous reproduisons. Deuxième spécificité : la
proximité généalogique entre le
premier Israël et le second – ainsi que l’Eglise se définit.
Comme l’Apôtre
le souligne à propos du mystère du salut, la barrière qui opposait Israël et
les nations s’est trouvée renversée dans le Christ : « Dans sa chair,
il a détruit le mur de séparation […]. Il a voulu ainsi, à partir du Juif et du
païen, créer en lui un seul homme nouveau, en établissant la paix, et les
réconcilier avec Dieu tous les deux en un seul corps au moyen de la
Croix » (Eph 2, 14-16).

Lire la suite »

Liminaire de la revue Contacts, volume 216 : "l'orthodoxie face à la tradition juive"

Contacts
C’est à un thème délicat que ce volume exceptionnel de Contacts est consacré : l’Eglise
orthodoxe face à la Tradition juive. « Face à » n’implique nullement
l’opposition d’un « face-à-face » mais un regard tourné vers l’autre
et une écoute. Longtemps, les religions se sont opposées, puis se sont ignorées.
Il semble bien qu’aujourd’hui, elles commencent, christianisme et judaïsme
notamment, à dialoguer.

Une première spécificité marque cependant, comme un préalable
incontournable, le dialogue entre l’Eglise et la Synagogue de la façon la plus
tragique : les six millions de victimes de la Shoah. L’ampleur du mal
accompli nous interdit moralement d’être complices d’un antijudaïsme, voire un
antisémitisme, trop facilement entretenu, durant des siècles, dans les sociétés
chrétiennes. Le patriarche œcuménique Bartholomée l’a bien compris lors de sa
visite du mémorial de l’Holocauste à Washington en 1997, comme il l’a exprimé
dans l’allocution que nous reproduisons. Deuxième spécificité : la
proximité généalogique entre le
premier Israël et le second – ainsi que l’Eglise se définit.
Comme l’Apôtre
le souligne à propos du mystère du salut, la barrière qui opposait Israël et
les nations s’est trouvée renversée dans le Christ : « Dans sa chair,
il a détruit le mur de séparation […]. Il a voulu ainsi, à partir du Juif et du
païen, créer en lui un seul homme nouveau, en établissant la paix, et les
réconcilier avec Dieu tous les deux en un seul corps au moyen de la
Croix » (Eph 2, 14-16).

Lire la suite »

Une conférence à Paris sur le sabbat et le dimanche

Dans le cadre de l'AJCF (Amitié judéo-chrétienne de France) : une conférence à deux voix est proposée mardi 4 mai, à 20h,  par l'AJCF groupe Paris-Est, sur « Le jour du repos : sabbat et dimanche » (Ex. 16) par le rabbin Olivier Kaufmann et Sandrine Caneri, représentante de l'Assemblée des évêques orthodoxes de France pour le dialogue judéo-chrétien, au temple des Vosges, 14 place des Vosges, Paris 4è.

« Esther, la beauté et le courage »

Dans le cadre de l'Amitié judéo-chrétienne de France (AJCF), le mardi 13 janvier, aura lieu une conférence à deux voix de Sandrine Caneri, déléguée de l'Assemblée des évêques orthodoxes de France pour le dialogue judéo-chrétien, vice-présidente de l'AJCF, et du rabbin Salomon Malka, auteur de l'ouvrage Jésus rendu aux siens, sur le thème "Esther, la beauté et le courage".
De 18h30 à 20h15, au 15 rue Marsoulan (centre pastoral catholique), Paris 12e (métro: Picpus). Repas prévu suite à la conférence. Il est demandé, si possible, de venir en ayant lu le livre d'Esther (présentation, le lire: TOB, version Louis Segond 1910).

« Eglise orthodoxe et tradition juive »

Sandrine Caneri (1, 2, 3) déléguée de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France pour les relations avec le judaïsme, interviendra prochainement à Paris en donnant deux conférences.
La première se tiendra le dimanche 30 novembre, à partir de 16 heures, au Sénat (palais du Luxembourg, 15 rue de Vaugirard, Paris 6e), sur le thème "Judas vu par les Pères de l’Église et la tradition chrétienne orthodoxe", dans le cadre d’un colloque (réservation).

Lire la suite »

«Eglise orthodoxe et judaïsme : mieux nous connaître»

Dans le
cadre de la
semaine
de l’amitié judéo-chrétienne
de France, un atelier
intitulé «Eglise
orthodoxe et judaïsme
: mieux nous connaître», animé par Sandrine Caneri (1),
est organisé. Il propose, à Paris, le mercredi 14 novembre, la visite d’une
synagogue, et le jeudi 15 novembre, celle de l’église Saint-Séraphin de Sarov. Pour
télécharger les informations relatives à cet atelier, cliquez sur
ce lien
.

Orthodoxie et judaïsme (conférences)

Sandrine
Caneri, membre orthodoxe nommé
par l’Assemblée des évêques orthodoxes de France au sein du comité directeur de
l’Amitié judéo-chrétienne
de France, donnera prochainement deux conférences dans ce cadre sur le thème "Orthodoxie et judaïsme".

Lire la suite »

Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski