Les éditions Nouvelle cité viennent de publier un ouvrage de Sandrine Caneri sur la solitude dans la collection « Ce que dit la Bible sur… ». Recension.

Vient de paraître : «Ce que dit la Bible sur la solitude » de Sandrine Caneri (Nouvelle cité)
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Ce que dit la Bible sur la solitude, Sandrine Caneri, éd. Nouvelle cité, 2019, 121 p., 14 euros.

Ce petit livre propose, ainsi qu’il est d’usage dans cette collection, un parcours biblique en douze chapitres sur le thème de la solitude. Ouvrant sur la perception contemporaine négative de cette notion, Sandrine Caneri, bibliste et exégète spécialiste de la comparaison entre l’approche patristique et rabbinique, rappelle que dans la Bible la solitude peut devenir cependant le lieu d’une rencontre avec Dieu. Analysant tout d’abord le récit de la création, l’auteur montre qu’il s’agit d’une unité en devenir, où la solitude constitue un appel à une mise en relation, avec Dieu et avec les autres hommes. La solitude se fait cependant épreuve de l’éloignement de Dieu, dans laquelle l’homme dépouillé de tout ne peut se raccrocher qu’à la foi. Ce moment peut alors devenir paradoxalement le temps de la visitation, comme lors du combat de Jacob avec l’ange, « image du combat spirituel […] que tout chrétien mène silencieusement et dans l’intimité de son être » (p. 34) Ce combat est amplement illustré par l’épreuve de Job, qui connaît le plus grand isolement et pourrait avoir le sentiment d’être frappé par Dieu lui-même. « Comprendrons-nous que, si Dieu ne veut en aucun cas le mal, il attend de nous que nous le traversions pour le transformer en un bien, comme lui-même l’a vécu lors de sa Passion ? » (p. 42-43).

La Bible nous montre par ailleurs le danger de la solitude dans le gouvernement et le pouvoir, privilégiant la concertation à l’image du conseil trinitaire éternel. Une autre solitude est celle du péché. Les exemples bibliques sont nombreux, d’Ève à la fraude d’Ananias et Saphira, où la faute advient toujours lorsque la personne, n’écoutant que sa convoitise, se coupe des autres. L’auteur en vient à analyser la solitude même de Dieu, qui n’est qu’apparente car le Dieu unique est aussi trinitaire, communion des trois personnes divines. « Le Dieu que le Christ nous a révélé est trine parce que chacune des personnes divines est tournée vers les deux autres et n’a aucun retour sur elle-même » (p. 69). À cette image, l’homme est appelé à la vie commune, qui culmine dans l’Église comme lieu d’écoute mutuel et de communion en un seul Corps du Christ, qui s’illustre aussi dans les nombreuses histoires bibliques de fratries. Le combat de la solitude prend une dimension cosmique lorsque c’est Jésus lui-même qui le mène lors de sa Passion, « combat solitaire pour le salut du monde » (p. 88). La solitude est aussi un état librement consenti, comme lieu d’une révélation possible de Dieu ainsi qu’il en a été pour de nombreux prophètes, façon également de se soustraire aux influences négatives, au « conseil des méchants » du psaume 1. À l’issue de ce parcours biblique, la solitude se présente donc comme « une prise de conscience de notre unicité et de notre être créé à l’image et à la ressemblance de Dieu » (p. 119), étape indispensable à une vie authentique en communion. 

Dans ce bref ouvrage accessible à tous, à la langue simple et claire, l’auteur met en œuvre une approche orthodoxe des Écritures, tout en faisant bénéficier le lecteur de sa connaissance de la tradition rabbinique, en particulier du midrash susceptible d’enrichir l’interprétation d’un passage biblique. La lecture thématique transversale de la Bible qui est privilégiée ici – mettant sans cesse en rapport divers passage de l’Écriture – forme un riche canevas où les textes s’éclairent à la lumière mutuelle les uns des autres. L’auteur ne manque jamais non plus d’effectuer des prolongements vers des situations concrètes que tout homme est susceptible de connaître, montrant ainsi l’actualité de la Parole de Dieu dans nos vies présentes.

Olga Laham

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Christophe Levalois

Christophe Levalois

Professeur d'histoire et de géographie, auteur, derniers ouvrages parus : "La royauté et le sacré" (Cerf, 2016) ; "Le christianisme orthodoxe face aux défis de la société occidentale" (Cerf, 2018).

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

19 octobre Vivre avec l'Église 58025

Samedi des défunts, de saint Dimitri 19 octobre Saint Joël, prophète ; saint Varus, martyr en Égypte avec six ascètes (vers 307) ; sainte Cléopatre...

6 octobre (ancien calendrier)/19 octobre (nouveau) Vivre avec l'Église 58023

6 octobre (ancien calendrier)/19 octobre (nouveau) Saint Thomas, apôtre ; saint Prudent, archidiacre de Narbonne et martyr (vers 257) ; sainte mart...

Paris : les funérailles de Nicolas Grekoff Actualités 120417

L’office des funérailles de Nicolas Grekoff sera célébré en l’église Saint-Séraphin de Sarov à Paris (91, rue Lecourbe, 15e) lundi 21 o...

L’archiprêtre Nicolas Savvopoulos : « Un coup d’État synodal s’est produit durant l’Assemblée des... À la Une 120413

Dans une interview à Romfea, l’archiprêtre Nicolas Savvopoulos, ancien représentant de l’Église de Grèce auprès de l’Union européenne, affirme qu’i...

Cérémonie du Dies Academicus de l’Institut d’études supérieures en théologie orthodoxe à Chambésy Actualités 120383

La cérémonie traditionnelle du Dies academicus de l’Institut d’études supérieures en théologie orthodoxe a eu lieu jeudi 17 octobre 2019 au Centre ...

Rapport de l’archevêque Jérôme au Saint-Synode de l’Église de Grèce À la Une 120314

Nous vous proposons ci-dessous le texte complet du rapport présenté lors de la réunion spéciale du Saint-Synode qui a eu lieu le samedi 12 octobre ...

18 octobre Vivre avec l'Église 58016

Jour de jeûne 18 octobre Saint Luc, évangéliste (I) ; saint Marin l’ancien, martyr en Cilicie (IV) ; saint Julien, moine au Mont Sinaï (IV) ;...

5 octobre (ancien calendrier)/18 octobre (nouveau) Vivre avec l'Église 58014

Jour de jeûne 5 octobre (ancien calendrier)/18 octobre (nouveau) Sainte martyre Charitine d’Amasée (304), saint hiéromartyr Denis, évêque d’Alexand...

Statement of the Holy Synod of the Russian Orthodox Church 120308

On 17th October 2019, during a session of the Holy Synod of the Russian Orthodox Church, a statement was adopted concerning the situation that aros...

« Quels documents avons-nous de Maxime Kovalevsky ? » Revue du Web 120299

Sur le site Sagesse orthodoxe (dont photographie) : « Maxime Kovalevsky, grand compositeur de musique liturgique et pédagogue du chant d’Église, n’...

Le consul général des États-Unis à Thessalonique se rend au Mont Athos avant la visite du patriar... Actualités 120295

Selon les informations de l’agence Romfea, le consul général des États-Unis à Thessalonique, Gregory W. Pfleger, est arrivé sur le Mont Athos le 17...

Le métropolite Joseph a célébré un office de requiem pour la reine mère de Roumanie à Lausanne Actualités 120293

Mgr Joseph, métropolite du diocèse d’Europe occidentale et méridionale du Patriarcat de Roumanie, a célébré un office de requiem en l’église roumai...