Les éditions Nouvelle cité viennent de publier un ouvrage de Sandrine Caneri sur la solitude dans la collection « Ce que dit la Bible sur… ». Recension.

Vient de paraître : «Ce que dit la Bible sur la solitude » de Sandrine Caneri (Nouvelle cité)
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Ce que dit la Bible sur la solitude, Sandrine Caneri, éd. Nouvelle cité, 2019, 121 p., 14 euros.

Ce petit livre propose, ainsi qu’il est d’usage dans cette collection, un parcours biblique en douze chapitres sur le thème de la solitude. Ouvrant sur la perception contemporaine négative de cette notion, Sandrine Caneri, bibliste et exégète spécialiste de la comparaison entre l’approche patristique et rabbinique, rappelle que dans la Bible la solitude peut devenir cependant le lieu d’une rencontre avec Dieu. Analysant tout d’abord le récit de la création, l’auteur montre qu’il s’agit d’une unité en devenir, où la solitude constitue un appel à une mise en relation, avec Dieu et avec les autres hommes. La solitude se fait cependant épreuve de l’éloignement de Dieu, dans laquelle l’homme dépouillé de tout ne peut se raccrocher qu’à la foi. Ce moment peut alors devenir paradoxalement le temps de la visitation, comme lors du combat de Jacob avec l’ange, « image du combat spirituel […] que tout chrétien mène silencieusement et dans l’intimité de son être » (p. 34) Ce combat est amplement illustré par l’épreuve de Job, qui connaît le plus grand isolement et pourrait avoir le sentiment d’être frappé par Dieu lui-même. « Comprendrons-nous que, si Dieu ne veut en aucun cas le mal, il attend de nous que nous le traversions pour le transformer en un bien, comme lui-même l’a vécu lors de sa Passion ? » (p. 42-43).

La Bible nous montre par ailleurs le danger de la solitude dans le gouvernement et le pouvoir, privilégiant la concertation à l’image du conseil trinitaire éternel. Une autre solitude est celle du péché. Les exemples bibliques sont nombreux, d’Ève à la fraude d’Ananias et Saphira, où la faute advient toujours lorsque la personne, n’écoutant que sa convoitise, se coupe des autres. L’auteur en vient à analyser la solitude même de Dieu, qui n’est qu’apparente car le Dieu unique est aussi trinitaire, communion des trois personnes divines. « Le Dieu que le Christ nous a révélé est trine parce que chacune des personnes divines est tournée vers les deux autres et n’a aucun retour sur elle-même » (p. 69). À cette image, l’homme est appelé à la vie commune, qui culmine dans l’Église comme lieu d’écoute mutuel et de communion en un seul Corps du Christ, qui s’illustre aussi dans les nombreuses histoires bibliques de fratries. Le combat de la solitude prend une dimension cosmique lorsque c’est Jésus lui-même qui le mène lors de sa Passion, « combat solitaire pour le salut du monde » (p. 88). La solitude est aussi un état librement consenti, comme lieu d’une révélation possible de Dieu ainsi qu’il en a été pour de nombreux prophètes, façon également de se soustraire aux influences négatives, au « conseil des méchants » du psaume 1. À l’issue de ce parcours biblique, la solitude se présente donc comme « une prise de conscience de notre unicité et de notre être créé à l’image et à la ressemblance de Dieu » (p. 119), étape indispensable à une vie authentique en communion. 

Dans ce bref ouvrage accessible à tous, à la langue simple et claire, l’auteur met en œuvre une approche orthodoxe des Écritures, tout en faisant bénéficier le lecteur de sa connaissance de la tradition rabbinique, en particulier du midrash susceptible d’enrichir l’interprétation d’un passage biblique. La lecture thématique transversale de la Bible qui est privilégiée ici – mettant sans cesse en rapport divers passage de l’Écriture – forme un riche canevas où les textes s’éclairent à la lumière mutuelle les uns des autres. L’auteur ne manque jamais non plus d’effectuer des prolongements vers des situations concrètes que tout homme est susceptible de connaître, montrant ainsi l’actualité de la Parole de Dieu dans nos vies présentes.

Olga Laham

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Christophe Levalois

Christophe Levalois

Professeur d'histoire et de géographie, auteur, derniers ouvrages parus : "La royauté et le sacré" (Cerf, 2016) ; "Le christianisme orthodoxe face aux défis de la société occidentale" (Cerf, 2018).

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

April 10 (old calendar) /  April 23 (new)

April 10 (old calendar) /  April 23 (new) Great and Holy Tuesday  Martyrs Terence, Pompeius, Africanus, Maximus, Zeno, Alexander, Theodore, Macariu...

April 23 

April 23 Great and Holy Tuesday  Holy Glorious Greatmartyr, Victorybearer and Wonderworker George (303). Martyr Alexandra the Empress, wife of Dioc...

10 avril (ancien calendrier) /  23 avril (nouveau) Vivre avec l'Église

10 avril (ancien calendrier) /  23 avril (nouveau) GRAND MARDI Parabole évangélique des Dix Vierges. Saints Térence, Pompée, Africain, Maxime, Zeno...

23 avril Vivre avec l'Église

23 avril GRAND MARDI Parabole évangélique des Dix Vierges. Saint Georges le grand-martyr, de Lydda en Palestine, et ses compagnons, saints Anatole,...

Construction d’une église orthodoxe à Oman À la Une

Un office de la pose de la première pierre des fondations de l'église Saint-Constantin-et-Sainte-Hélène à Mascate, la capitale d'Oman.

Rappel au Seigneur de Mgr Michel (Storogenko) À la Une

Aujourd’hui, Mgr Michel (Storogenko) de Claudiopolis, né à Kharkov en 1929, évêque vicaire de l’Archevêché des paroisses orthodoxes rus...

« Macédoine: qui sont les chrétiens de ce pays des Balkans ? » À la Une

Une émission de télévision de KTO sur la Macédoine du Nord avec le P. Jivko Panev.

Mgr Stéphane de Tallinn et de toute l’Estonie : « À propos de l’Ukraine » – mise à jour Analyse

Le 4 octobre dernier, nous avons reçu du métropolite Stéphane, primat de l’Église autonome d’Estonie, dans la juridiction du Patriarcat œcuménique,...

April 9 (old calendar) / April 22 (new)

April 9 (old calendar) / April 22 (new) Great and Holy Monday  Martyr Eupsychius of Cæsarea in Cappadocia (362). Martyrs Desan—Bishop, Mariabus—Pre...

April 22 

April 22  Great and Holy Monday  St. Theodore the Sykeote, Bishop of Anastasiopolis (613). Translation of the Relics of Rt. Blv. Vsévolod (in Bapti...

9 avril (ancien calendrier) / 22 avril (nouveau) Vivre avec l'Église

9 avril (ancien calendrier) / 22 avril (nouveau) GRAND LUNDI Mémoire du bienheureux Joseph et du figuier maudit, détruit par le Seigneur. Saint Eup...

22 avril Vivre avec l'Église

22 avril GRAND LUNDI Mémoire du bienheureux Joseph et du figuier maudit, détruit par le Seigneur. Saint Théodore de Sykéon (en Galatie), évêque d&r...