Les éditions Nouvelle cité viennent de publier un ouvrage de Sandrine Caneri sur la solitude dans la collection « Ce que dit la Bible sur… ». Recension.

Vient de paraître : «Ce que dit la Bible sur la solitude » de Sandrine Caneri (Nouvelle cité)
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Ce que dit la Bible sur la solitude, Sandrine Caneri, éd. Nouvelle cité, 2019, 121 p., 14 euros.

Ce petit livre propose, ainsi qu’il est d’usage dans cette collection, un parcours biblique en douze chapitres sur le thème de la solitude. Ouvrant sur la perception contemporaine négative de cette notion, Sandrine Caneri, bibliste et exégète spécialiste de la comparaison entre l’approche patristique et rabbinique, rappelle que dans la Bible la solitude peut devenir cependant le lieu d’une rencontre avec Dieu. Analysant tout d’abord le récit de la création, l’auteur montre qu’il s’agit d’une unité en devenir, où la solitude constitue un appel à une mise en relation, avec Dieu et avec les autres hommes. La solitude se fait cependant épreuve de l’éloignement de Dieu, dans laquelle l’homme dépouillé de tout ne peut se raccrocher qu’à la foi. Ce moment peut alors devenir paradoxalement le temps de la visitation, comme lors du combat de Jacob avec l’ange, « image du combat spirituel […] que tout chrétien mène silencieusement et dans l’intimité de son être » (p. 34) Ce combat est amplement illustré par l’épreuve de Job, qui connaît le plus grand isolement et pourrait avoir le sentiment d’être frappé par Dieu lui-même. « Comprendrons-nous que, si Dieu ne veut en aucun cas le mal, il attend de nous que nous le traversions pour le transformer en un bien, comme lui-même l’a vécu lors de sa Passion ? » (p. 42-43).

La Bible nous montre par ailleurs le danger de la solitude dans le gouvernement et le pouvoir, privilégiant la concertation à l’image du conseil trinitaire éternel. Une autre solitude est celle du péché. Les exemples bibliques sont nombreux, d’Ève à la fraude d’Ananias et Saphira, où la faute advient toujours lorsque la personne, n’écoutant que sa convoitise, se coupe des autres. L’auteur en vient à analyser la solitude même de Dieu, qui n’est qu’apparente car le Dieu unique est aussi trinitaire, communion des trois personnes divines. « Le Dieu que le Christ nous a révélé est trine parce que chacune des personnes divines est tournée vers les deux autres et n’a aucun retour sur elle-même » (p. 69). À cette image, l’homme est appelé à la vie commune, qui culmine dans l’Église comme lieu d’écoute mutuel et de communion en un seul Corps du Christ, qui s’illustre aussi dans les nombreuses histoires bibliques de fratries. Le combat de la solitude prend une dimension cosmique lorsque c’est Jésus lui-même qui le mène lors de sa Passion, « combat solitaire pour le salut du monde » (p. 88). La solitude est aussi un état librement consenti, comme lieu d’une révélation possible de Dieu ainsi qu’il en a été pour de nombreux prophètes, façon également de se soustraire aux influences négatives, au « conseil des méchants » du psaume 1. À l’issue de ce parcours biblique, la solitude se présente donc comme « une prise de conscience de notre unicité et de notre être créé à l’image et à la ressemblance de Dieu » (p. 119), étape indispensable à une vie authentique en communion. 

Dans ce bref ouvrage accessible à tous, à la langue simple et claire, l’auteur met en œuvre une approche orthodoxe des Écritures, tout en faisant bénéficier le lecteur de sa connaissance de la tradition rabbinique, en particulier du midrash susceptible d’enrichir l’interprétation d’un passage biblique. La lecture thématique transversale de la Bible qui est privilégiée ici – mettant sans cesse en rapport divers passage de l’Écriture – forme un riche canevas où les textes s’éclairent à la lumière mutuelle les uns des autres. L’auteur ne manque jamais non plus d’effectuer des prolongements vers des situations concrètes que tout homme est susceptible de connaître, montrant ainsi l’actualité de la Parole de Dieu dans nos vies présentes.

Olga Laham

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Christophe Levalois

Christophe Levalois

Professeur d'histoire et de géographie, auteur, derniers ouvrages parus : "La royauté et le sacré" (Cerf, 2016) ; "Le christianisme orthodoxe face aux défis de la société occidentale" (Cerf, 2018).

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

Lettre du patriarche œcuménique Bartholomée aux primats des Églises orthodoxes locales au sujet d... À la Une 173159

Nous publions ci-dessous le communiqué du Patriarcat œcuménique, suivi de la lettre du Patriarche Bartholomée adressée aux primats des Églises orth...

20 mai (ancien calendrier) / 2 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108513

20 mai (ancien calendrier) / 2 juin (nouveau) Saints Thallalée, Alexandre et Astère, martyrs en Phénicie (vers 284) ; saint Asclas, martyr en Égypt...

2 juin Vivre avec l'Église 108511

Saint Nicéphore, archevêque de Constantinople, confesseur (828) ; saint Pothin, évêque de Lyon, avec saints Sanctus, diacre, Vétius, Epagathus, Mat...

Les paroisses dans la juridiction du Patriarcat d’Antioche rouvrent leurs portes le 7 juin Actualités 173147

C'est par un communiqué que le métropolite Ignace du Patriarcat d'Antioche annonce la reprise des offices célébrés dans les paroisse da sa juridict...

19 mai (ancien calendrier) / 1er juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108474

19 mai (ancien calendrier) / 1er juin (nouveau) Saints Patrice, évêque de Prousse en Bithynie, avec ses compagnons : Acace, Ménandre et Polyène, pr...

1er juin Vivre avec l'Église 108472

1er juin Saint Justin le Philosophe et ses compagnons : Chariton, Charité, Evelpiste, Hiérax, Péon, Valérien et Justin, martyrs à Rome (166) ; sain...

31 mai Vivre avec l'Église 69348

7e dimanche de Pâques. Après-fête de l’Ascension et dimanche des Saints Pères du 1er Concile Œcuménique (325). Sainte Pétronille, vierge, martyre à...

Le programme académique 2020-2021 de l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge À la Une 173127

Le livret 2020-2021 qui présente l’offre de cursus, de colloques et de formations en théologie orthodoxe de l’Institut Saint-Serge est ...

« Orthodoxie » (France-Culture): « Le visage intérieur » Écouter 173124

Ci-dessous : le podcast audio de l’émission Orthodoxie sur France-Culture du 24 mai intitulée « Le visage intérieur » (rediffusion de l’émiss...

Le documentaire « Saint Mardaire – évêque sans adresse permanente » À la Une 173115

« Saint Mardaire – évêque sans adresse permanente » est un documentaire sur saint Mardaire (Uskoković) (1889-1935), premier évêque du premier...

Une église orthodoxe de Shanghai transformée en librairie Actualités 173109

Sur les murs de l’église de Saint-Nicolas, vous ne verrez pas d’iconographie traditionnelle, mais des étagères en acier pour les livres...

17 mai (ancien calendrier) / 30 mai (nouveau) Vivre avec l'Église 105424

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR Tropaire de la fête, ton 4 Tu t’es élevé dans la gloire, ô Christ notre Dieu, réjouissant Tes disciples par la promes...