Actualités

Commentaires de l’évêque de Bačka Irénée (Église orthodoxe serbe) au sujet de l’appellation de l’Église orthodoxe de Macédoine

« Le commentaire nécessaire suivant, rédigé sur la demande et avec la bénédiction du Saint-Synode de l’Église orthodoxe serbe, a pour but de clarifier certains doutes et de dissiper la confusion qui, malheureusement, domine dernièrement dans certains cercles du peuple grec ami, fraternel et partageant la même foi orthodoxe. Il est peut-être superflu, tout en étant spirituellement utile, de souligner une fois de plus quelles et combien de raisons ecclésiastiques, historiques, civilisationnelles et, en général, spirituelles, unissent inséparablement nos deux peuples, et quelle a été l’assistance sincère et morale, ainsi que l’aide désintéressée des Églises de Grèce et de Chypre – et aussi collective et massive du peuple grec – envers le peuple serbe très éprouvé pendant l’attaque aérienne de triste mémoire des puissances de l’OTAN en 1999 et, de plus, combien est importante pour l’Église serbe et pour la Serbie en tant que pays, la position grecque conséquente sur la question du Kosovo occupé et des lieux saints et sacrés de notre Orthodoxie qui s’y trouvent en danger. Que l’on nous permette de rappeler également la position correspondante des Serbes pendant les moments critiques et décisifs de l’histoire grecque récente. Laissant de côté le soutien actif à la révolution grecque de 1821 par les Serbes et le refus de l’entrée de la Yougoslavie dans l’Axe allemand en échange de Thessalonique (exactement comme Venizélos, dans un cas semblable, au sujet de l’échange de certains territoires du Sud de la Serbie d’alors, répondant que la Grèce n’était pas un assez grand pays pour accomplir une injustice aussi grande), arrêtons-nous sur un seul fait oublié : lors de la Conférence de Lausanne (1923), c’est principalement la persévérance et l’insistance, ainsi que l’autorité, du roi serbe Alexandre Ier Karageorges auprès de Kemal qui ont rendu possible le maintien du Patriarcat à Constantinople, alors qu’après la

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Voir en direct la consécration de la nouvelle église Saint-Nicolas de Manhattan

Détruite par l’attentat du 11 septembre la discrète église orthodoxe grecque Saint-Nicolas de Manhattan qui se trouvait près du World Trade Center sera consacrée aujourd’hui à partir de 15h30. Pour regarder en direct l’office, cliquez ICI !

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Décès de l’écrivain René-Nicolas Ehni

La presse française [1][2] , grecque et américaine a signalé le décès, le 18 juin dernier, à l’âge de 87 ans, de l’écrivain orthodoxe René-Nicolas Ehni. Né en 1935 dans…

« C’est par l’amour, l’unité et l’unanimité que nous pourrons survivre » a déclaré le patriarche Bartholomée 

Le patriarche œcuménique Bartholomée a présidé la divine liturgie pour la fête de la Synaxe des douze apôtres dans la sainte église qui leur est dédiée à Feriköy. La prédication a été assurée par l’archimandrite Agathange, archiviste du Patriarcat œcuménique. Après la divine liturgie, le patriarche œcuménique a souligné dans son intervention que cette fête « nous rappelle et nous enseigne tout d’abord l’importance que le Seigneur a accordée à de simples pêcheurs, humbles, modestes et peu instruits, et la confiance dont Il les a entourés en leur confiant la prédication de son Évangile jusqu’aux extrémités du monde. Et ensuite, la confiance et le dévouement des disciples envers le Maître, par lesquels ils ont tout abandonné pour le suivre et ont subi toutes sortes de souffrances, jusqu’au martyre, pour lui demeurer fidèles ». Dans une autre partie de son discours, le patriarche œcuménique a noté : « Les apôtres, dans l’accomplissement de leur tâche, ont souffert, ont été lapidés, ont été flagellés, ils ont versé leur sang pour le Christ, arrosant l’arbre alors tout nouvellement planté de l’Église. Chacun d’entre eux a subi son propre martyre par toutes sortes de souffrances et par tous les moyens. Mais tous sont restés fidèles jusqu’à la mort, et sont allés jusqu’au sacrifice, endurant tout, “pour le salut de tous les hommes”. Et en effet, ils ont posé si fermement les fondements de l’Église et de notre foi, que, tandis que d’autres institutions au cours de l’histoire se sont fanées et ont disparu, l’institution fondée par Dieu qu’est l’Église existe, vit, agit, offre la grâce et le salut à l’homme assoiffé, et nous avons tous la certitude que même les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle. C’est pourquoi, aujourd’hui encore, ne jugeons pas les choses qui nous concernent uniquement en fonction du monde et de l’homme, en utilisant uniquement

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Décès de l’écrivain René-Nicolas Ehni

La presse française [1][2] , grecque et américaine a signalé le décès, le 18 juin dernier, à l’âge de 87 ans, de l’écrivain orthodoxe René-Nicolas Ehni. Né en 1935 dans…

Accueil

Une délégation du Patriarcat de Constantinople s’est rendue à Rome à l’occasion de la fête des saints Pierre et Paul

Une délégation du Patriarcat œcuménique, qui se composait de Mgr Job, archevêque de Telmessos, coprésident de la Commission mixte internationale pour le dialogue théologique entre l’Église catholique romaine et l’Église orthodoxe, de Mgr Théodoretos de Nazianze et du diacre Alexandre Koutsis, est arrivée à Rome le 27 juin 2018 pour prendre part à la célébration de la fête du saint patron de l’Église de Rome. Ce jour-là, une rencontre a eu lieu avec les membres du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens. Le 28 juin, ils ont été reçus par le pape François en audience privée, en présence du cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, de Brian Farrell, secrétaire du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens et de Mgr Andrea Palmieri, sous-secrétaire du Conseil pontifical. Au cours de l’audience, Mgr Job, archevêque de Telmessos, a donné lecture de la lettre du patriarche œcuménique Bartholomée, adressée au pape François : Votre Sainteté, La grande fête des saints, glorieux et illustres chefs des apôtres, Pierre et Paul, est véritablement une source de joie et de célébration pour l’Église de Rome – où les saints apôtres ont reçu leur couronne de martyre – ainsi que pour l’Église dans tout l’oikoumene qui, par leur intermédiaire, a reçu le message de la Bonne Nouvelle du Christ. Pour cette raison, nous partageons nous aussi les mêmes sentiments de fête et nous nous joignons spirituellement à votre célébration en perpétuant la bienheureuse tradition d’échanger des délégations à l’occasion de nos célébrations du siège respectives. Votre Sainteté, nos sincères et fraternels vœux de félicitations en cette fête vous sont transmis en personne par notre délégation patriarcale, dirigée par Mgr Job, archevêque de Telmessos, coprésident de la Commission mixte internationale pour le dialogue théologique entre nos

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Le patriarche de Bulgarie Néophyte a rencontré des représentants du Patriarcat œcuménique

Le 3 juillet, le patriarche de Bulgarie Néophyte a reçu des représentants du patriarche œcuménique Bartholomée sur leur demande. À la rencontre participaient les métropolites Gabriel de Lovetch, Nicolas de Plovdiv, Daniel de Vidine et l’évêque Gérasime, secrétaire principal du Saint-Synode du patriarcat de Bulgarie. La délégation du patriarcat œcuménique était constituée du métropolite de France Emmanuel et du métropolite de Smyrne Bartholomée, qui ont transmis les salutations fraternelles du patriarche Bartholomée. Lors de la rencontre ont été discutées des questions d’intérêt commun. Source

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Présentation du XVIe Congrès orthodoxe en Europe occidentale (1-4 novembre 2018)

Nous vous invitons à regarder la présentation du  XVIe Congrès orthodoxe en Europe occidentale (1-4 novembre 2018) faite par Sophie Stavrou, membre du comité d’organisation. Le programme prévisionnel, les informations pratiques, les inscriptions, l’affiche sont en ligne sur cette page en différentes langues.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Le patriarche de Serbie Irénée a reçu le président ukrainien Porochenko

Le président ukrainien a remercié le patriarche pour sa chaleureuse réception, au cours de laquelle il a été question des nombreux défis auxquels sont confrontés les deux peuples fraternels – serbe et ukrainien. Le patriarche Irénée a déclaré au président ukrainien qu’il appréciait tout spécialement la position du pouvoir ukrainien à l’égard du statut de la province méridionale serbe du Kosovo et de la Métochie, de même que la disposition du président à aider à la restauration et la défense de lieux saints orthodoxes serbes. De même, le patriarche a souligné qu’il priait pour la paix en Ukraine, dans l’espoir que tous les problèmes seraient réglés pacifiquement et de manière juste. Assistaient à l’entretien les collaborateurs du président ukrainien, l’ambassadeur de la République de Serbie à Kiev, M. Rade Bulatović et le diacre Alexandre Prašćević, chef du cabinet patriarcal. Source

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Journée de la famille, de l’amour et de la fidélité conjugale – 8 juillet

Le 8 juillet, la jeunesse de Moscou célébrera la Journée de la famille, de l’amour et de la fidélité conjugale avec les Russes et les hôtes étrangers de la capitale Le 8 juillet, la Russie célèbre la Journée de la famille, de l’amour et de la fidélité conjugale, à l’occasion de la fête du saint couple princier Pierre et Fébronie de Mourom (XIIIème siècle) qui, par sa vie, constitua un exemple de mariage chrétien. Cette fête est désormais très populaire en Russie. Des bénévoles du projet « Notre Moscou » sortiront ce jour dans les rues de la ville en costumes nationaux russe et souhaiteront bonne fête aux habitants de la ville et aux supporters venus du monde entier pour la coupe du monde de football. Les jeunes expliqueront la fête aux étrangers et leur offriront des cartes postales avec des explications en russe et en anglais. Cette action sera organisée dans le but de populariser les valeurs familiales et une attitude sérieuse envers le mariage. Mais il sera également question d’améliorer les relations inter-ethniques en Russie, d’attirer l’attention sur le rite du mariage et la famille en tant que partie indissociable d’une société saine. Les bénévoles feront un sondage auprès des hôtes de la capitale sur le thème « Que signifie la famille pour vous ? » Un clip vidéo sera réalisé d’après les résultats. « Notre Moscou » est un projet du Centre des programmes orthodoxes « Saint Georges le Victorieux », avec le soutien du Comité des relations publiques de la ville de Moscou. Source

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

L’église Saint-André à Cronstadt, où célébra saint Jean de Cronstadt, sera reconstruite

L’église Saint-André à Cronstadt, qui fut rasée par les bolcheviques en 1930, sera reconstruite. C’est ce qu’a annoncé l’Agence TASS, se référant au service de presse de l’administration du district de Cronstadt de Saint-Pétersbourg. « Il y a quelques semaines, au cours de travaux de restauration sur cette place, des fragments de fondation de l’église Saint-André ont été trouvés. Dans un avenir très proche, l’administration du district commencera des recherches historiques et archéologiques afin de définir quelle est la partie de l’église qui a été conservée sous terre jusqu’à nos jours, et établir les limites de ce monument patrimonial qui a été détruit le siècle dernier. Les fidèles de Saint-Pétersbourg et de Cronstadt ont créé un fond caritatif pour « la reconstruction de l’église Saint-André-le-Premier-Appelé » et cette initiative est soutenue par les autorités de Saint-Pétersbourg. La première église Saint-André-le-Premier-Appelé a été construite à Cronstadt en 1717-1718. L’empereur Pierre le Grand participa lui-même à la pose de la première pierre. Au début du XIXème siècle fut érigé une nouvelle église en pierres sur le projet du célèbre architecte du bâtiment de l’Amirauté à Saint-Pétersbourg Andreian Zakharov. Au début du XXème siècle, saint Jean de Cronstadt célébrait dans cette église, qui a été rasée par le pouvoir soviétique en 1932. Source

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Un film vidéo sur le père Éphrem (Moraïtis) et son monastère en Arizona

Le père Éphrem (Moraïtis), enfant spirituel du grand spirituel Joseph l’Hésychaste (dont les lettres spirituelles sont disponibles en français) et ancien higoumène du monastère de Philotheou sur le Mont Athos, qui a fondé vingt monastères aux États-Unis a récemment atteint l’âge de 91 ans. De son nom civil Ioannis Moraïtis, le père Éphrem est né à Volos, en Grèce, le 24 juin 1927. Il réside actuellement au monastère grec-orthodoxe Saint-Antoine, à Florence, en Arizona, et reste le père spirituel de quatre monastères athonites, de plusieurs monastères en Grèce, et des nombreux monastères qu’il a fondé par ses prières et ses efforts en Amérique et au Canada. Il est connu dans le monde entier et est considéré comme un porteur et un propagateur de la tradition patristique hésychaste en Amérique. Le père Éphrem est entré sur le Mont Athos le 26 septembre 1947 à l’âge de vingt ans. Là il vécut dans l’obéissance à l’Ancien Joseph l’Hésychaste jusqu’au trépas de celui-ci en 1959, et appris de lui l’art de la prière. Ensuite, le père Éphrem dirigea un groupe de huit moines, dont le nombre passa à quarante en moins d’une décennie. En 1973, la Sainte Communauté du Mont Athos lui demanda de s’installer avec sa communauté au monastère de Philotheou afin de le repeupler. Ensuite, il envoya des moines pour repeupler les monastères de Xiropotamou, Konstamonitou et Karakallou. On lui demanda également de repeupler la Grande Laure, ce qu’il refusa. En 1990, il démissionna de Philotheou et partit aux États-Unis, où il fonda rapidement une série de monastères à la demande des fidèles et sur l’invitation des hiérarques locaux. Comme le dit le métropolite Hiérothée Vlachos, le père Éphrem « a reçu le feu et l’a communiqué à l’Église en Amérique qui en a un grand besoin ! ». On peut visionner ci-dessous un

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Fête patronale du monastère orthodoxe roumain des Sciernes d’Albeuve (Suisse)

Le dimanche 1er juillet, le monastère orthodoxe roumain de la Protection de la Mère de Dieu, situé aux Sciernes d’Albeuve, en Suisse romande, a fêté ses saints protecteurs, Saint Jean de Changhai et Saint Étienne le Grand. C’est en effet le jour de la fête de St Jean de Changhaï que le monastère a été fondé, il y a cinq ans. À cette occasion est venu Mgr Athanase de Bogdania, évêque Vicaire du diocèse orthodoxe roumain d’Italie, qui a présidé la sainte Liturgie. Il était assisté des pères Daniel Schmid de Sion, Marius Manea de Neuchatel, du hiéromoine Calinic, aumônier du monastère, et du diacre Nicolae Popescu de Bâle. Des fidèles orthodoxes, roumains et suisses sont venu des différentes régions du pays pour prier ensemble autour du protecteur de la Diaspora, Saint Jean de Changai, et du grand voïevod roumain, le saint prince Étienne le Grand. Puisque le Monastère ne dispose pas encore d’un endroit assez grand pour accueillir tous les pèlerins, les offices ainsi que les agapes ont eu lieu non loin, au „Rosaire”, ancien monastère catholique désaffecté depuis plusieurs années. La veille de la fête, le samedi 30 juin, avaient été célébrés les Vêpres avec la Litie et les Matines. Depuis cinq ans, les moniales mènent dans cette agréable localité de Suisse leur vie monastique et de prière. On peut consulter ici le site du monastère.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Le patriarche de Serbie Irénée : « Je reste sur ma position, le temps n’est pas venu pour la visite du pape en Serbie »

Évoquant la récente visite (photographie ci-contre) au Patriarcat de Serbie du secrétaire d’État du Vatican, le cardinal Petro Parolini (à gauche sur la photographie), le patriarche Irénée a déclaré au quotidien belgradois « Blic » qu’il n’avait pas été question de la venue du pape François. « J’ai dit en son temps ce que je devais dire et je reste sur ma position » a déclaré le patriarche, qui a ajouté : « Nous n’avons échangé aucun propos à ce sujet. Ni d’un côté, ni de l’autre. Nous avons parlé d’autres choses, mais pas de cela ». Au début de cette année, le primat de l’Église orthodoxe serbe avait dit que le temps n’était pas venu pour la visite du pape François en Serbie : « en raison de ce qui s’est produit dans le passé [allusion au génocide des Serbes dans « l’État indépendant de Croatie », ndt] et du grand nombre de réfugiés [actuels] de Croatie, une grande partie du peuple y est opposée ». Au cours de sa récente rencontre avec le cardinal Parolini, le patriarche a toutefois remercié celui-ci « pour la position officielle du Vatican qui donne la priorité au dialogue entre Belgrade et Priština plutôt qu’à la reconnaissance unilatérale de l’indépendance de la province méridionale serbe du Kosovo et de la Métochie ». Sources : B92, Église orthodoxe serbe (dont photographie)

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Ordination presbytérale du hiérodiacre Pierre Smirnov au Séminaire orthodoxe russe

Le 29 juin, fête des saints Pierre et Paul, la communauté du Séminaire orthodoxe russe en France a célébré la fin de l’année académique avec Mgr Nestor de Chersonèse. Au cours de la divine liturgie, le hiérodiacre Pierre Smirnov a été ordonné prêtre. La liturgie a été suivie d’une séance solennelle, au cours de laquelle le recteur (1) a présenté le bilan de l’année écoulée, ainsi que les projets du Séminaire pour l’année à venir. Ci-dessous : la vidéo de l’ordination. Source (dont photographie) : Séminaire orthodoxe russe

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Le patriarche Bartholomée : « Nous souhaitons le rétablissement de l’unité du corps ecclésial divisé en Ukraine ».

À l’occasion d’un office de requiem du quarantième jour pour le métropolite de Pergé Evanghelos (hiérarque du Trône œcuménique), qui a participé à de nombreuses commissions synodales destinées au règlement de différents problèmes, « avec pour critère l’histoire, les canons et la logique », le patriarche œcuménique Bartholomée a déclaré : « Aujourd’hui aussi, s’il se trouvait parmi nous, il aurait abondé dans notre sens au sujet actuel et important de la résolution du problème ecclésiastique ukrainien, car il est logique que nous souhaitions, comme Église mère, le rétablissement de l’unité du corps ecclésial divisé en Ukraine, du peuple de dizaine de millions de fidèles, baptisé et illuminé par les soins et les activités missionnaires de notre Trône œcuménique. Au demeurant, dans le passé également, l’Église de Constantinople, exerçant ses droits canoniques et sa préoccupation pastorale, a œuvré et résolu des problèmes difficiles et complexes, avec pour critère l’utilité pour le peuple de Dieu et la préservation de l’unité panorthodoxe. Il suffit de rappeler la participation et le soutien récents du Patriarcat œcuménique dans les problèmes qui ont secoué les Églises de Jérusalem, de Chypre, d’Albanie etc. Dans cet esprit, la sainte grande Église du Christ de Constantinople, faisant profession de vérité dans la charité, lutte aujourd’hui aussi pour la résolution définitive des problèmes ecclésiastiques en Ukraine ». Le patriarche a poursuivi : « N’oublions pas, en outre, que Constantinople n’a jamais cédé par un acte quelconque le territoire de l’Ukraine à quiconque, si ce n’est le droit d’ordination du métropolite de Kiev [concédé] au patriarche de Moscou sous condition qu’il (le métropolite de Kiev) soit élu par une assemblée clérico-laïque et qu’il commémore le patriarche œcuménique. Avez-vous entendu ce que mentionne à ce sujet le Tomos d’autocéphalie qui a été octroyé par l’Église-mère [de Constantinople] à l’Église de Pologne

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Rencontre Littéramorphose avec Marina Copsidas : « Que votre joie soit parfaite »

Le vendredi 29 juin, dernier la Littéramorphose a rencontré dans locaux d’Orthodoxie.com, Marina Copsidas qui a présenté son dernier livre :« Que votre joie soit parfaite – la violence démasquée par l’anthropologie », publié aux éditions Saint-Léger.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Ne manquez jamais une mise à jour importante

Articles populaires

Recension: Hiéromoine Grégoire du Mont-Athos, «La foi, la liturgie et la vie de l’Église orthodoxe. Une esquisse de catéchisme orthodoxe»

Ce catéchisme est particulièrement bienvenu pour les parents en attente, pour leurs enfants d’un catéchisme orthodoxe fiable, mais aussi pour un certain nombre d’adultes qui pour des raisons diverses, n’ont pas été ou ont été insuffisamment catéchisés.Présenté en 250 pages dans un beau volume relié, il est l’œuvre du hiéromoine Grégoire (Chatziemmanouil), qui après avoir été un certain temps second du monastère de Stavronikita, s’est retiré depuis plusieurs décennies dans une callyve près de Karyès pour former avec quelques frères l’une des meilleures petites communautés de la Sainte Montagne.Ce catéchisme se présente comme un exposé linéaire plutôt que sous la forme souvent adoptée de question-réponses, mais il se subdivise en petites unités ce qui rend son usage tout aussi aisé.Après une introduction générale sur la nature et le but de la catéchèse, il comporte trois grandes parties :1. La foi de l’Église, avec comme subdivisions : le Dieu trinitaire ; la création du monde intelligible et sensible ; l’Économie divine ; la Très-Sainte Mère de Dieu ; la Sainte Église ; le Royaume de Dieu.2. La vie liturgique (l’office liturgique et les fêtes ; le lieu de culte ; les saintes icônes et les saintes reliques ; les vases sacrés ; les ornements sacrés et les livres liturgiques ; la Divine Liturgie ; les sacrements).3. La vie en Christ (l’époque de l’Ancien Testament ; l’époque de la grâce ; la prière ; l’ascèse ; la trinité des vertus ; la déification de l’homme.L’épilogue est constitué par la confession de foi de saint Nicodème l’Hagiorite.Un glossaire est proposé en fin d’ouvrage.Ce catéchisme a l’avantage d’être impeccable sur le plan doctrinal, simple dans ses exposés de sorte qu’il peut facilement être utilisé pour la catéchèse des enfants, sobre dans son expression, et constamment fondé sur les enseignements des Pères de l’Église ; s’ajoute à ces qualités la longue expérience spirituelle de l’auteur et sa compétence reconnue dans le domaine liturgique (rappelons

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Jean-Claude Larchet, « “En suivant les Pères…”. La vie et l’œuvre du Père Georges Florovsky »

Vient de paraître: Jean-Claude Larchet, « “En suivant les Pères… ”. La vie et l’œuvre du Père Georges Florovsky », Éditions des Syrtes, Genève, 2019, 493 p.Le Père Georges Florovsky (1893-1979), après quelques années d’enseignement à Prague et à Paris, fit la plus grande partie de sa carrière aux États Unis où il enseigna dans les plus prestigieuses universités (Harvard, Cambridge, Princeton…). Unissant une vaste érudition, un attachement profond à la tradition ecclésiale, un souci de répondre aux problèmes contemporains et un sens aigu du dialogue avec les autres confessions chrétiennes, il est considéré comme l’un des plus importants théologiens orthodoxes de notre temps.En France pourtant, son œuvre volumineuse, écrite majoritairement en russe et surtout en anglais, n’a que très peu été traduite.En proposant vingt-cinq de ses articles en traduction française totalisant 340 pages, ce volume entend combler cette lacune.Ces articles sont centrés sur deux thèmes majeurs de la pensée de Florovsky : la nature de la théologie (et donc la façon dont elle doit être pratiquée) et la nature de l’Église. Ces deux thèmes sont eux-mêmes axés sur la notion de Tradition, laquelle tient dans l’œuvre de l’auteur une place essentielle et fait l’objet d’une conception renouvelée où l’indispensable référence aux Pères se conjugue avec la nécessité de répondre de manière adaptée aux besoins de chaque époque. Divers thèmes connexes sont également abordés: le lien de la théologie avec la Révélation et avec la vie liturgique et spirituelle dans l’Église; la catholicité de l’Église; l’Église comme réalité communautaire; le statut du dogme; le statut des Conciles; le statut de l’Écriture et les relations de l’Ancien et du Nouveau Testament; le vrai sens de l’œcuménisme… Écrits entre 1927 et 1967, ces articles gardent un caractère actuel, car les problèmes qu’ils ont affrontés continuent à exister, et les solutions qu’ils proposent sont

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

L’Assemblée des évêques orthodoxes canoniques des États-Unis d’Amérique : déclaration sur le caractère sacré de la vie humaine et sa fin prématurée

« Dimanche 19 juin 2022 Préambule Nous, les membres de l’Assemblée des évêques orthodoxes canoniques des États-Unis d’Amérique, promouvons et défendons l’essence sacrée et inviolable de la vie humaine. Les défis continus de notre époque nous incitent à publier une déclaration plus complète de la considération de l’Église orthodoxe pour la vie humaine et, en particulier, pour l’interruption de la vie humaine. Préparée par notre comité pour l’Église et la société et approuvée par l’Assemblée dans son ensemble, cette déclaration vise à exprimer succinctement l’enseignement chrétien orthodoxe pour les fidèles et à poursuivre la tradition de l’Église en tant que phare et témoin de la vie librement donnée par notre Créateur bon et aimant. Le caractère sacré de la vie Le caractère sacré de la vie est partagé avec toutes les créatures et la création façonnées et mises en place par notre Créateur tout-puissant. Des organismes unicellulaires aux plantes, des reptiles aux oiseaux, ou des souris aux éléphants, tous sont créés et donc sacrés. “Dieu vit tout ce qu’il avait fait, et cela était très bon” (Genèse 1 : 31). En tant qu’êtres humains, il nous incombe de traiter toute vie en conséquence : avec soin, révérence, humilité et amour. La vie humaine est sacrée et inviolable La reconnaissance de chaque personne humaine comme étant créée à l’image et à la ressemblance de Dieu, destinée à la vie éternelle et donc sacrée et inviolable, est une pierre angulaire du christianisme. À travers les canons, le dogme et le code moral de l’Église à travers les siècles, nous avons affirmé cette compréhension de la vie humaine, du sein maternel à la tombe. Ces convictions sont enseignées et témoignées par l’Église orthodoxe dans toutes ses manifestations à travers le monde aujourd’hui. Toute vie humaine est à la fois sacrée et inviolable, indépendamment de

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

27 juin

Carême des saints Apôtres Saint Samson l’hospitalier, anargyre à Constantinople (vers 530) ; sainte Jeanne la myrrhophore ; saint Sévère, prêtre (VIème s.) ; saint Didier d’Autun (579) ; sainte Angadrême, abbesse du…

14 juin (ancien calendrier) / 27 juin (nouveau)

Carême des saints ApôtresSaint Élisée, prophète (IXème s. av. J.-C.) ; saint Méthode, patriarche de Constantinople, confesseur (847) ; saint Mstislav baptisé Georges, prince de Novgorod (1180) ; saint Méthode,…

13 juin (ancien calendrier) / 26 juin (nouveau)

Dimanche de tous les saints glorifiés en Russie. Tous les saints du Mont Athos. Tous les saints de Roumanie Carême des saints Apôtres – dispense de poisson Sainte Aquiline, martyre…

26 juin

Dimanche de tous les saints glorifiés en Russie. Tous les saints du Mont Athos. Tous les saints de Roumanie Carême des saints Apôtres – dispense de poisson Saint David de…

Sept faits concernant saint Jean Baptiste expliqués par le patriarche Daniel

L’Église honore saint Jean Baptiste pour son œuvre et sa vie saintes, a déclaré le patriarche Daniel vendredi, en la fête de la Nativité de saint Jean Baptiste. Le patriarche a expliqué dans sa prédication sept faits importants sur ce saint. « Il allie courage et humilité. Humble, il est en même temps un confesseur courageux du Christ Messie et un accomplisseur de la volonté de Dieu », a déclaré Sa Béatitude à propos du saint. « Cette vie sainte de Jean Baptiste fait de lui un accomplisseur du plan du salut du monde par le fait qu’il est le Précurseur, le Baptiste et le Prophète du Seigneur, qui relie l’Ancien Testament au Nouveau Testament », a déclaré le patriarche Daniel. 1. Pourquoi est-il représenté avec des ailes ? « Le prophète Malachie voit ce Précurseur comme un ange marchant devant la face du Seigneur. Il n’a pas dit devant le Seigneur, mais devant le Face du Seigneur, car le Fils est l’Icône du Père, c’est le Visage de Dieu tourné vers l’humanité », a expliqué le patriarche Daniel. « Le prophète Malachie vit donc qu’il cheminait devant la Face du Seigneur, qui était sur le point de s’incarner. C’est pourquoi il est peint dans l’iconographie orthodoxe comme un ange avec des ailes, bien qu’il se fût trouvé dans la chair. » Saint Jean-Baptiste est également un précurseur du monachisme chrétien, car sa mère a fui Hérode pour épargner la vie de son nourrisson et ils ont tous deux vécu dans le désert avec peu de nourriture et peu de ressources. 2. Que signifie son nom ? Le nom Yōḥānān en hébreu signifie « Dieu a eu pitié », « Celui à qui Dieu fait miséricorde », « le bien-aimé de Dieu ». 3. Que signifie « il ramènera le cœur des pères vers leurs enfants ? « Après qu’il ait commencé à parler, le

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Le feu se propage dans une zone forestière du Mont Athos

Un incendie d’origine inconnue s’est déclaré tard dans la nuit du vendredi 24 juin dans une zone forestière de la région de saint André au Mont Athos, et est actuellement en cours.Dès le départ, 12 véhicules des sapeurs-pompiers ont été dirigés vers le site.Selon les dernières informations, 112 pompiers opèrent dans la zone, avec 5 équipes de secours, 35 véhicules, 6 avions, 2 hélicoptères et des engins de l’armée. Source

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

25 juin

Carême des saints Apôtres – dispense de poisson Après-fête de la Nativité de St Jean Baptiste. Sainte Fébronie, vierge, martyre en Mésopotamie (vers 304) ; saint Gallican, évêque d’Embrun (VIème…

11 juin (ancien calendrier) / 24 juin (nouveau)

Carême des saints Apôtres Saint Barthélémy et Saint Barnabé, apôtres (I) ; Saint Barnabé de Vetlouga (1445); Saints 222 martyrs de Chine (1900) ; transfert des reliques de Saint Ephrem…

24 juin

Carême des saints Apôtres – Dispense d’huile et de vin Nativité du vénérable et glorieux prophète, précurseur et baptiste Jean ; saint Orence et ses frères: saints Pharnace, Eros, Firme,…

Unesco : plus de 150 sites culturels détruits partiellement ou totalement en Ukraine

L’Unesco publie ce jeudi un bilan actualisé des dommages causés aux sites culturels en Ukraine depuis le 24 février 2022, date du début de l’offensive russe. Selon les vérifications effectuées par ses experts, 152 sites culturels ont été détruits partiellement ou totalement en raison des combats, dont 70 édifices religieux, 30 bâtiments historiques, 18 centres culturels, 15 monuments, 12 musées et 7 bibliothèques. Dans son communiqué publié aujourd’hui, l’Unesco réitère son appel au respect du droit international et poursuit ses actions de soutien aux professionnels de la culture sur le terrain. Trois régions concentrent trois-quarts des sites endommagés : la région de Donetsk, où les combats sont toujours particulièrement intenses – avec 45 sites culturels endommagés – celle de Kharkiv – 40 sites endommagés – et celle de Kyiv – 26 sites endommagés. D’après Audrey Azoulay, directrice générale de l’Unesco : « Ces atteintes répétées aux sites culturels ukrainiens doivent cesser. Le patrimoine culturel, sous toutes ses formes, ne saurait en aucun cas être pris pour cible. Je réitère mon appel au respect du droit international humanitaire, notamment de la Convention de La Haye pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé. » Dès le début de la guerre, la Directrice générale de l’Unesco a impulsé une série de mesures d’urgence pour prévenir au maximum les destructions. L’Organisation a prodigué des conseils techniques aux professionnels de la culture sur le terrain pour protéger les bâtiments et inventorier les œuvres, des refuges ont été identifiés pour mettre en sécurité les objets qui pouvaient être déplacés, les dispositifs anti-incendie ont aussi été renforcés. L’Unesco a par ailleurs accompagné les autorités ukrainiennes dans le marquage des sites culturels avec l’emblème distinctif du bouclier bleu. Ce symbole indique que le bien est protégé au titre de la Convention de La Haye de

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

10 juin (ancien calendrier) / 23 juin (nouveau)

Carême des saints Apôtres Saint Alexandre et sainte Antonine, vierge, martyrs à Cadramon (vers 313) ; saint Timothée, évêque de Brousse, martyr (361-363) ;  saint Théophane d’Antioche (363) ; saint…

Une campagne internationale pour le retour de Sainte Sophie de Constantinople au culte orthodoxe

Une campagne internationale pour le retour de Sainte Sophie de Constantinople (Istanbul) au culte orthodoxe vient d’être lancée à partir des Etats-Unis. Lors d’une conférence de presse, le 31 mai dernier à New York, le président de l’association Free Agia Sophia council of America, Chris Spirou, a demandé la réouverture de Sainte Sophie à tous les fidèles chrétiens et qu’elle redevienne le centre de l’orthodoxie. Il a notamment observé : « L’église de Sainte Sophie a été intimement liée avec la vie de Byzance et de sa capitale Constantinople, l’Istanbul d’aujourd’hui, pour devenir un symbole de la foi, la capitale du christianisme de Byzance et source de force divine pour l’ensemble du monde chrétien. » Chris Spirou, président de l’Hellenic american union, fut aussi président du parti démocrate dans le New Hampshire et notamment candidat de ce parti, en 1984, pour le poste de gouverneur de cet Etat. Pour écouter sa conférence (en anglais), cliquez ici. Sources: Info-Grèce, ERT, Greek news blog.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Roumanie : l’Eglise désapprouve la «gay-pride»

L’Eglise roumaine a désapprouvé la «gay-pride» organisée aujourd’hui à Bucarest. Mgr Ciprian (Campineanul), évêque vicaire du patriarche Théoctist, a notamment précisé qu’il s’agit d’un «danger pour la formation de la jeune génération». Sources: Nineoclock, Bucharest daily news, Mediafax.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Consécration d’une église orthodoxe à la frontière chinoise

Dans la région de Primorye, à la frontière de la Russie et de la Chine, une église orthodoxe, dédiée à saint Georges le conquérant, récemment construite, a été consacrée, le 27 mai dernier, par l’archevêque Benjamin de Vladivostok et Primorye. Initialement, elle était prévue pour se trouver dans l’ambassade de Russie à Pékin, mais le manque de reconnaissance, par les autorités chinoises, de la foi orthodoxe, a empêché la réalisation de ce projet. Le Patriarcat de Moscou espère que cette reconnaissance aura lieu prochainement. L’engagement d’un homme d’affaires de la région, Gennady Lysak, a permis la construction de l’église. Celle-ci peut accueillir 200 fidèles. Elle est destinée aux Russes et aux Chinois de la région.Sources: Orthodox.cn, Asianews.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Bruxelles : compte rendu de la rencontre de responsables religieux avec les dirigeants de l’Union Européenne

Le 30 mai dernier, à Bruxelles, a eu lieu une rencontre de responsables religieux avec les dirigeants de l’Union Européenne, plus précisément José Manuel Barroso, président de la Commission Européenne et Wolfgang Schüssel, chancelier autrichien, actuellement en charge de la présidence de l’Union Européenne. Les participants orthodoxes étaient le métropolite Emmanuel (Adamakis) de France (Patriarcat œcuménique), Mgr Hilarion (Alfeyev) de Vienne et d’Autriche (Patriarcat de Moscou), Mgr Athanasios d’Achaïe de l’Eglise de Grèce.Photographie : le dalaï-lama, Mgr Emmanuel et Mgr Hilarion lors de cette rencontre (source: Europaica) Un compte rendu général se trouve sur cette page du site de la Représentation de l’Eglise russe à Bruxelles. En français, on peut lire le discours de Mgr Athanasios, en anglais, celui de Mgr Hilarion et un résumé, en français, de celui-ci sur cet autre site (traduction d’une dépêche d’Interfax). D’autres photographies sont disponibles ici et là.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

La visite de Mgr Christodoulos au Conseil œcuménique des Eglises à Genève

Mgr Christodoulos, archevêque d’Athènes et primat de l’Eglise de Grèce, termine actuellement sa visite au Conseil œcuménique des Eglises à Genève. Il a prononcé au cours de celle-ci plusieurs discours (textes en français): une «méditation», à la suite de la lecture d’un passage de l’épître aux Hébreux, sur le Conseil œcuméniques des Eglises et ses relations avec les orthodoxes, à l’Institut d’études œcuméniques de Bossey, sur la bioéthique et l’Eglise de Grèce, à l’Université de Genève, un autre discours sur le COE. Des photographies sont en ligne sur cette page. Photographie : Mgr Christodoulos lors de sa visite (source : COE)

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Notice biographique du père Grégoire Bertrand-Hardy, par le père Marc-Antoine Costa de Beauregard

Notice biographique de l’archiprêtre Grégoire Bertrand-Hardy, rappelé par le Seigneur le 24 mai 2006, mémoire de saint Siméon le Stylite et du bienheureux Vincent de Lérins. Notre Père en Dieu l’archiprêtre Grégoire Bertrand-Hardy est né en la fête de l’Exaltation de la sainte et vivifiante Croix le 14 septembre 1929. Il a fait des études supérieures, a épousé Odile, a exercé une responsabilité de direction dans une importante compagnie. Ayant choisi de confesser la vraie foi, il a été reçu dans la communion de l’Eglise orthodoxe, où il a été lié avec le mouvement orthodoxe au service de l’Occident, issu de la Confrérie Saint-Photius, notamment avec Eugraph Kovalevsky, futur évêque Jean de Saint-Denys, et avec Maxime Kovalevsky. Il a été ordonné prêtre le 11 mars 1962, fête de saint Sophrone de Jérusalem, par le saint archevêque Jean (Maximovitch) de San Francisco, du Synode russe de l’Eglise Hors-Frontières. Il est demeuré dans cette communion ecclésiastique jusqu’aux années 70 où il a rejoint l’Evêché catholique orthodoxe de France du Patriarcat de Roumanie. Après l’interdiction de son frère l’évêque Germain en 1993, il demeura dans l’Eglise roumaine jusqu’à son repos voulu par Dieu le 24 mai 2006. Il reçut du Saint Esprit la force de préférer la communion de l’Eglise à tout.Il s’est montré un père aimant pour ses enfants Emmanuel, Cécile, Luc, Nicolas et Jean. Avec Odile, il montra beaucoup de courage quand en 1993, au moment où ils choisirent de demeurer dans l’Eglise roumaine, Cécile était rappelée par le Seigneur miséricordieux.Il fut le principal artisan de la fondation (1977) de la paroisse Saint-Germain-et-saint-Cloud de Louveciennes (Yvelines) dont il fut le recteur. Il desservit la paroisse Saint-Nicolas-et-saint-Eubert à Lille puis, ayant pris sa retraite civile, il servit à nouveau comme prêtre à Louveciennes, donnant, au cours de sa longue maladie, et conjointement

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Suisse : discours de Mgr Christodoulos à Chambésy

A Chambésy, en Suisse près de Genève, Mgr Christodoulos, archevêque d’Athènes et primat de l’Eglise de Grèce, a prononcé, hier, un discours à l’Institut d’études supérieures en théologie orthodoxe. Pour lire ce discours, en français, cliquez sur ce lien.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Visite du patriarche d’Alexandrie en Grèce

Dans le cadre de sa visite en Grèce, Théodore, patriarche d’Alexandrie, a rencontré Mgr Christodoulos, archevêque d’Athènes vendredi dernier. A cette occasion Théodore a invité Mgr Christodoulos à participer à l’inauguration de la maison patriarcale récemment restaurée au Caire. Ils ont aussi discuté du travail missionnaire effectué en Afrique. Le patriarche d’Alexandrie a remercié le primat de l’Église de Grèce de l’aide accordée au Patriarcat d’Alexandrie Source : RNN.gr

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Inauguration de la nouvelle église de Saints Cyrille et Méthode à Ostende (Belgique)

Samedi 13 mai 2006, la paroisse orthodoxe des Saints Cyrille et Méthode d’Ostende a inauguré sa nouvelle église. Cette paroisse, fondée il y a cinq ans, utilisait l’église anglicane de la ville.La célébration pontificale était présidée par son éminence le métropolite Pantéléimon de Belgique (Patriarcat oecuménique), qui était entouré des prêtres Bart D’Huyvetter (Bruxelles), Pius Pauwelyn (Courtrai), Bernard Peckstadt (Bruges & Ostende) et Luc Gabriels (Anvers et Breda) et du diacre Ciprian Popescu (Bruxelles). Mgr Athénagoras de Sinope, évêque auxiliaire du métropolite Pantéléimon, était aussi présent et uni en prière. Les matines furent célébrées par le recteur de la paroisse, le père Bernard Peckstadt. A la fin des matines, a eu lieu l’artoklasia (la bénédiction des pains, de l’huile et du vin). L’assemblée rassemblait plus de 80 fidèles de différentes origines. Après la divine liturgie, Mgr Pantéléimon présenta les vœux paternels de sa sainteté le patriarche oecuménique Bartholomée et souligna l’importance de l’existence de cette jeune paroisse tout en oeuvrant pour le profit de tous les croyants orthodoxes de la région.La liturgie trouva ensuite sa prolongation naturelle par de fraternelles agapes dans une salle près de la nouvelle église. Pour visualiser l’album de photographies de l’événement cliquez ICI !

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Élection du nouvel archevêque de Chypre en automne

La majorité des évêques membres du Saint Synode de l’Église orthodoxe de Chypre a choisi, par un vote, le 24 septembre prochain comme date d’élection d’un nouveau primat nous apprend l’agence d’information grecque RNN.gr.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Podcasts et album de photographies de l’assemblée pastorale de l'Archevêché

Le 25 mai dernier, à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, a eu lieu l’Assemblée pastorale de l’Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale. Elle a porté sur le thème « Le sacrement du repentir et la pratique pastorale de la confession ». L’Assemblée a débuté par la célébration de la Divine Liturgie, au cours de laquelle, le frère Gérasime (Gascuel) a été ordonné diacre. Membre du skite Sainte Foy dans les Cévennes, il sera ordonné prêtre lors de la liturgie à la crypte de la cathédrale saint Alexandre Nevsky à Paris, le dimanche de l’Aveugle-né, le 28 mai prochain. Nous vous invitons à visionner les photographies de cette journée. De plus, vous pouvez écouter les podcast des trois conférences : « La confession : quelques éléments historiques » par André Lossky : Pour lancer la diffusion, cliquez sur Play (le carré vert). Vous pouvez également télécharger directement le fichier en cliquant sur le logo “podcast”. « Pastorale de la confession » par l’Archiprêtre Nicolas Ozoline : Pour lancer la diffusion, cliquez sur Play (le carré vert). Vous pouvez également télécharger directement le fichier en cliquant sur le logo “podcast”. « Sens théologique et spirituel du repentir » par l’Archiprêtre Michel Fortounatto : Pour lancer la diffusion, cliquez sur Play (le carré vert). Vous pouvez également télécharger directement le fichier en cliquant sur le logo “podcast”.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Souroge : nouvelles de «Dioceseinfo»

Le site Diocesinfo continue de mettre en ligne des documents et des informations. Ainsi, dans l’une des pages, à propos des lettres de démission (voir note précédente) accordées par Mgr Basile, il est précisé que Mgr Gabriel de Comane et Mgr Kallistos (Ware) sont affirmatifs quant à leur validité. D’autres informations évoquent la conférence diocésaine, qui débute aujourd’hui et se déroulera jusqu’au 29 mai, à laquelle participeront les membres de la commission nommée par le patriarche Alexis II. Un autre document évoque les biens (paroisses, monastères, propriétés) disputés qui sont passés, ou non, sous la juridiction du Patriarcat de Moscou, en Europe et au Proche-Orient, de 1997 à 2006 (avec un oubli pour la paroisse d’Altea en Espagne).

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Une lettre de Mgr Innocent au clergé et aux fidèles du diocèse de Souroge

Le 22 mai, Mgr Innocent de Chersonèse, administrateur provisoire du diocèse britannique de Souroge, a envoyé une lettre au clergé et aux fidèles du diocèse de Souroge datée du 22 mai (précédentes : 15 mai et 17 mai). Dans cette dernière, il déclare que si des membres du clergé souhaitent démissionner en vue de passer dans une autre juridiction, ils devront en faire la démarche auprès de l’administration temporaire du diocèse. Chaque cas sera examiné individuellement. Les décisions seront prises après la fin du travail entrepris par la commission nommée par le patriarche Alexis II.Dans le site internet du diocèse, une rubrique spéciale consacrée à ces évènements a été mise en place.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

«Où va l’œcuménisme ?»

Le weblog Echo orthodoxe a mis en ligne les enregistrements des interventions de la conférence-débat organisée le 19 mai dernier à Paris sur le thème : « Où va l’œcuménisme ? ». Y participaient quelques uns des délégués à l’assemblée du Conseil œcuménique des Eglises à Porto Alegre, en février dernier, comme le père Job (Getcha), doyen de l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge. Des photographies sont également en ligne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

La Commission européenne se réunira prochainement avec des responsables religieux

Le 30 mai prochain, la Commission européenne, à l’initiative de son président, José Manuel Barroso, et du chancelier autrichien, Wolfgang Schüssel, se réunira à Bruxelles avec des responsables religieux. La discussion portera sur le respect de la liberté, de la démocratie et des droits de l’homme. Pour les orthodoxes, le métropolite Emmanuel (Adamakis) du Patriarcat oecuménique, Mgr Hilarion (Alfeyev) de Vienne et d’Autriche, du Patriarcat de Moscou, et Mgr Athanasios d’Achaïe, de l’Eglise de Grèce, y participeront.Source : Info-Grèce, Europa.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Réunion du Saint Synode de l’Église de Chypre

Le Saint Synode de l’Église de Chypre se réunit aujourd’hui pour discuter de l’élection du nouvel archevêque et pour en décider la date exacte. Selon le locum tenens du trône archiépiscopal, Mgr Chrysostome de Paphos, les décisions prises lors du Synode élargi à Genève seront respectées. Trois métropolites, de Kykkou, de Trimythoundos et de Morfou, souhaitent que l’élection ait lieu dans les quarante jours. Source : RNN.gr

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Genève : visite de Mgr Christodoulos au Conseil œcuménique des Eglises

Du 26 mai au 1er juin, Mgr Christodoulos, archevêque d’Athènes et primat de l’Eglise de Grèce, effectuera une visite au Conseil œcuménique des Eglises. Lors de celle-ci, le 30 mai, il évoquera «Le rôle de l’Eglise dans la société grecque contemporaine: l’exemple de la bioéthique ».Source : COE

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Grèce : Mgr Christodoulos s’interroge sur les vainqueurs de l’Eurovision

Mgr Christodoulos, archevêque d’Athènes et primat de l’Eglise de Grèce, dimanche dernier, est revenu sur la victoire du groupe finlandais «Lordi», vainqueur de l’Eurovision 2006. Ce groupe se présente sous forme de monstres (leur site) avec une esthétique pour le moins morbide, même si il rejette tout satanisme. Commentant cette actualité – le concours a eu lieu cette année en Grèce- Mgr Christodoulos s’est interrogé : «Est-ce qu’on peut qualifier cela d’esthétique ? Est-ce que c’est de l’art ?». Il a ajouté : «Ce phénomène démontre que les gens cherchent à remplir le vide de leurs âmes ».Source : Rnews

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Télévision : «Chrétiens en terre d’islam»

Jeudi dernier, sur la 5e chaîne, l’émission «C dans l’air», alternance de reportages et de discussions avec des spécialistes, animée par Yves Calvi, était consacrée aux «Chrétiens en terre d’islam». Jean-François Colosimo y participaient. Pour la visionner, cliquez ICI.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Déclaration des évêques de l’Eglise russe hors frontières

Réunis en synode après le concile de San Francisco, les évêques de l’Eglise russe hors frontières ont publié une déclaration (en français, en anglais, en russe). Dans celle-ci, après avoir observé « aucune date limite fixée ou prescrite par qui que ce soit ne dicte nos actions », ils précisent : « Nous avons l’intention de parvenir à l’unité de l’Eglise russe sans délai, une fois atteinte une solution satisfaisante et mutuellement acceptable aux problèmes restants. Ils sont bien connus et clairement délimités. Nous n’avons pas l’intention de mettre en avant de nouvelles exigences. » Par ailleurs, ils demandent : « nous nous tournons vers notre cher troupeau avec un appel priant à mettre de côté les querelles et les différences, et à s’unir pour la tâche salvifique du rétablissement de l’unité de l’Eglise russe. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Diocèse de Souroge : deux déclarations – une commission du Patriarcat de Moscou

Dans une déclaration, plusieurs membres du conseil diocésain du diocèse britannique de Souroge, conteste la décision du patriarche russe Alexis II d’évincer Mgr Basile en affirmant que celle-ci est contraire aux statuts du diocèse. Ils observent également que la nomination de Mgr Innocent s’est faite sans consultation de l’assemblée diocésaine. Une autre déclaration, émanant de membres du conseil paroissial de la cathédrale, conteste la nomination d’un nouveau recteur précisant qu’elle s’est faite sans respecter les statuts du diocèse. Chaque jour, de nouveaux documents sont publiés sur ce sujet, en anglais et en russe, parfois en français, sur le site Dioceseinfo.De son côté, le Patriarcat de Moscou a constitué une commission pour enquêter sur ces évènements. Celle-ci est composée de Mgr Innocent, de Mgr Marc, de Berlin, d’Allemagne et de Grande-Bretagne, de l’Eglise russe hors frontières, en coordination avec le métropolite Laur – c’est une première, des pères Nicolas Balashov et Michel Dudko du Département des relations extérieures.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Consécration d’une église orthodoxe à Rome

Aujourd’hui à Rome a eu lieu l’office de la petite bénédiction de l’église orthodoxe dédiée à la sainte mégalomartyre Catherine. L’office a été célébré par Mgr Cyrille de Smolensk, président du Département des relations extérieurs du Patriarcat de Moscou, assisté de Mgr Innocent de Chersonèse et de Mgr Marc de Yegoryevsk, vice-président du Département des relations extérieures du Patriarcat de Moscou. Le cardinal Roger Etchegaray, vice doyen du Sacré Collège, représentait le Vatican. Étaient également présents, le secrétaire du Conseil de sécurité de la Fédération russe Igor Ivanov et le maire de Moscou, Youri Loujkov. Source et photo : Blagovest-info.ru

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Visite du patriarche de Jérusalem au Conseil œcuménique des Églises

Le patriarche Théophile III a été reçu hier jeudi 18 mai par le secrétaire général du COE, le pasteur Samuel Kobia au siège de cette organisation, à Genève. Cette rencontre était la première depuis l’élection du nouveau patriarche de Jérusalem en 2005.A cette occasion, le patriarche a remercié le COE pour ses efforts et sa contribution à la recherche d’une paix juste au Proche-orient, ainsi que son soutien à la minorité chrétienne de Terre sainte. Il a par ailleurs réaffirmé l’engagement de son Eglise à participer à la vie et au travail du COE et a renouvelé son souhait que le pasteur Samuel Kobia puisse effectuer rapidement une visite à Jérusalem. Le Patriarcat orthodoxe de Jérusalem étend sa juridiction sur les territoires palestiniens, l’Etat d’Israël et la Jordanie. Cette Eglise est composée de paroisses majoritairement arabophones et constitue la communauté chrétienne la plus importante de cette région. Elle fait partie des Églises fondatrices du COE en 1948. Le patriarche Théophile connaît bien le mouvement œcuménique, il a été lui-même membre du comité central de 1988 à 1991. Il était accompagné pour cette visite par le métropolite Basile de Césarée et par les archevêques Aristarche de Constantine et Théophane de Gerason. Source et photo : Conseil œcuménique des Églises

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Vacance du trône de l’archevêque de Chypre

Le 17 mai dernier, un synode élargi, présidé par Bartholomée Ier,  patriarche de Constantinople, réuni à Genève, a décidé de libérer le trône de l’archevêque de Chypre et ainsi de permettre l’organisation de l’élection d’un nouvel archevêque. L’archevêque actuel, Mgr Chrysostome, souffrant de la maladie d’Alzheimer, n’est plus capable, depuis quatre ans, d’exercer ses obligations. La décision a été prise à majorité, avec 15 membres votant pour et sept contre. Outre le patriarche Bartholomée, étaient présents les métropolites chypriotes de Paphos, Kitium, Limassol, Kyrenia et Morphou, et les évêques d’Arsinoe, de Trimithounta et de Kykkos. L’évêque de Salamina n’a pas assisté à la réunion, mais a envoyé sa position par écrit. Les patriarches d’Antioche, d’Alexandrie et de Jérusalem ont participé au vote. Les métropolites de Paphos, de Kitium, de Limassol et de Kyrenia, aussi bien que les évêques d’Arsinoe et de Salamina ainsi que le patriarche d’Antioche ont voté contre.  Pour visualiser l’album de photographies  du  Synode, cliquez ici ! Sources : HRI.org et  site Internet du  Patriarcat oecuménique Photo :  credit World Council of Churches/Peter Williams

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Lettre ouverte de l’évêque Basile (Osborne) aux membres du diocèse de Souroge

Mgr Basile, récemment relevé de ses foncions du diocèse de Souroge par un décret du patriarche russe Alexis II, après avoir demandé à entrer dans la juridiction du Patriarcat œcuménique, a envoyé le 16 mai dernier une lettre ouverte aux membres du diocèse dans laquelle il « apporte quelques précisions sur un certain nombre de questions concernant la situation actuelle du diocèse de Souroge ainsi que sur ses actions de ces derniers temps. » La traduction française de la lettre est disponible en ligne en cliquant ici !

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Bartholomée Ier : « Voyage de Benoît XVI à Istanbul: une étape importante pour le dialogue œcuménique »

Une dépêche de l’agence d’information religieuse belge Cathobel nous apprend que le patriarche œcuménique de Constantinople, Bartolomé Ier, s’est exprimé au cours d’une rencontre interreligieuse organisée par la Fondation « Galilée 2000 » à Florence. Pour lire la dépêche, cliquez ICI !

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Journées du chant orthodoxe à Hajnowka (Pologne)

Michal Korch, un des rédacteurs du site orthodoxe polonais d’information Cerkiew, évoque, pour Orthodoxie.com, le festival du chant orthodoxe qui a lieu actuellement à Hajnowka en Pologne : La 25e édition du festival international  « Journées de la musique orthodoxe à Hajnowka » a commencé dimanche dernier, avec le concert inaugural dans la cathédrale de la Sainte Trinité à Hajnowka en Pologne. Pendant toute la semaine plus de 30 chœurs du monde entier vont y participer en présentant les meilleures compositions et traditions de la musique sacrée. Les auditions vont se poursuivre jusqu’à dimanche prochain. Les résultats et les vainqueurs seront alors proclamés. Lors de l’ouverture du festival, le métropolite Sawa- primat de l’Eglise orthodoxe polonaise a rappelé l’histoire et les objectives du festival : remplir de joie et de paix les âmes des milliers d’auditeurs qui viennent chaque année écouter la musique sacrée orthodoxe de divers pays. Pendant 25 ans d’existence du festival, il est devenu l’événement culturel le plus important de l’Eglise orthodoxe de Pologne et jouit d’une grande renommée dans le pays et à l’étranger. Le festival se déroule sous le patronage du présidant de la Pologne et du métropolite Sawa.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

In Memoriam: Jaroslav Pelikan

Jaroslav Pelikan, historien mondialement connu et théologien, s’est endormi dans le Seigneur samedi après-midi, le 13 mai, après une longue bataille contre le cancer. Pendant des décennies, Jaroslav Pelikan a servi comme historien, théologien et professeur. Ordonné pasteur dans l’église luthérienne, lui et son épouse ont été reçus en 1998 dans l’Église orthodoxe dans la chapelle des Trois saints hiérarques du séminaire Saint Vladimir (États-Unis). Il est reconnu par beaucoup comme le spécialiste de l’histoire de l’Eglise le plus important de notre temps. Parmi ses nombreuses activités, professionnelles et personnelles, Jaroslav Pelikan fut membre du comité directeur du séminaire Saint Vladimir. La chapelle des Trois saints hiérarques est restée sa « paroisse domestique » depuis sa réception dans l’Église orthodoxe. Jaroslav Pelikan fut également représentant de l’Église orthodoxe en Amérique au sein du Département d’histoire et d’archives des États-Unis. Le service funèbre sera célébré mardi 16 mai dans la chapelle des Trois saints hiérarques. La divine liturgie sera célébrée le mercredi 17 mai.Mémoire éternelle ! Source : Église orthodoxe en Amérique  ;  Photographie :  Université de Yale

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Royaume-Uni : Mgr Basile relevé de ses fonctions – Mgr Innocent nommé à la tête du diocèse de Souroge

Par un décret du patriarche russe Alexis II, lu aujourd’hui par Mgr Innocent de Chersonèse, dans la cathédrale de la Dormition et de tous les saints à Londres, Mgr Basile a été relevé de ses fonctions d’administrateur du diocèse de Souroge et mis à la retraite. Une commission, dirigée par Mgr Innocent, doit enquêter sur les récents évènements survenus dans le diocèse de Souroge. Jusqu’à la fin du travail de ladite commission, il est interdit à Mgr Basile de rejoindre une autre juridiction. Pour sa part, Mgr Basile, a fait appel au Patriarcat œcuménique sur la base des canons 9 et 17 du 4ème concile œcuménique. Source : Diocesinfo

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Émission de radio L'Eglise orthodoxe aujourd'hui du dimanche 14 mai

Émission de radio L’Eglise orthodoxe aujourd’hui du dimanche 14 mai Au programme : le témoignage du père archimandrite Placide Deseille, du monastère Saint-Antoine-le-Grand dans le Vercors (photographie), en Dauphiné, un des plus importants pères spirituels et théologiens orthodoxes français, sur son long chemin dans la foi chrétienne et sa découverte de l’orthodoxie. Pour lancer la diffusion, cliquez sur Play (le carré vert). Vous pouvez également télécharger directement le fichier en cliquant sur le logo “podcast”.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Lionel Jospin au Mont Athos

L’ancien premier ministre français, Lionel Jospin, à l’occasion d’une visite en Grèce, effectue un séjour de quelques jours, commencé jeudi dernier, au Mont Athos. Le prince britannique Charles est également actuellement sur le Mont Athos où il passe, chaque année, plusieurs jours. Il se rendra notamment au monastère de Vatopedi.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Réponse du patriarche Alexis II à Mgr Basile de Sergievo

Pour lire la réponse, en anglais, du patriarche Alexis II aux décisions de Mgr Basile de Sergievo, cliquez sur ce lien. Dans celle-ci, le patriarche regrette vivement ce qui lui apparaît comme une division préjudiciable à l’organisation canonique de l’orthodoxie en Europe occidentale. Mgr Basile, pour sa part, à la suite de cette missive, vient d’envoyer un courrier au clergé, aux membres du conseil diocésain et aux parties concernées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Le concile de l’Eglise russe hors frontières favorable à la réunification avec le Patriarcat de Moscou

Dans une résolution (en russe), prononcée hier, le concile de l’Eglise russe hors-frontières, a déclaré être favorable à la réunification avec le Patriarcat de Moscou. Il a émis des réserves concernant la participation de l’Eglise russe au Conseil œcuménique des Eglises. Il a, en outre, demandé une large autonomie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Ukraine : une conférence sur le père Alexandre Eltchaninoff

Les 1 et 2 mai s’est tenue à Mykolaiv, dans le sud de l’Ukraine, une conférence sur le père Alexandre Eltchaninoff (1881-1934), sous le titre : « Alexandre Eltchaninoff, prêtre orthodoxe et historien des religions ». Antoine Arjakovsky, directeur de l’Institut d’études œcuméniques à Lviv (Ukraine) y a participé. Il a été décidé d’organiser, toujours à Mykolaiv, ville natale de père Alexandre, une conférence plus importante sur cette figure de l’orthodoxie russe au XXe siècle.Source : UCU

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

L’Eglise de Grèce et le «Da Vinci code»

Le Saint Synode de l’Eglise de Grèce a fait imprimer un fascicule sur le Da Vinci code qui sera distribué dimanche dans les églises. Celui-ci s’intitule «La vérité sur le Da Vinci code». Il réfute les principaux points du roman et du film du même nom, lequel sera projeté sur les écrans de cinéma du monde à partir de la semaine prochaine. Il y est notamment écrit : «La conscience religieuse est bafouée et sapée sournoisement en opposition avec la vérité historique par la trame romanesque du livre.» Le Saint Synode laisse à chacun le choix de voir ou non le film comme de lire ou non le livre.Source : Info-Grèce, Rnews

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Vienne : message de la conférence «Donner une âme à l’Europe. Mission et responsabilité des Eglises»

Du 3 au 5 mai dernier, à Vienne, en Autriche, s’est tenue une conférence, organisée (photographie des participants) par l’Eglise catholique romaine et le Patriarcat de Moscou, sur le thème : «Donner une âme à l’Europe. Mission et responsabilité des Eglises». Le site (en anglais, en russe) de la Représentation de l’Eglise russe à Strasbourg reproduit un exposé et le message final (le télécharger) de cette rencontre. Dans celui-ci, les participants déclarent notamment : «Les traditions orthodoxes et catholiques appartiennent à la même civilisation européenne, elles ont contribué à la formation de cultures distinctes sur le continent européen et dans les autres parties du monde. Nous sommes unis non seulement par un héritage religieux, historique et culturel, mais aussi par une même conception de la façon de mener la vie publique et privée aujourd’hui.» Ainsi que : «Sans s’inspirer de solides principes moraux, caractéristiques de nos deux traditions religieuses de l’Europe et de nombreuses Ecoles de pensée séculières, les Européens ne seront pas capables d’affronter convenablement les défis du monde moderne. Seule l’union des principes de la liberté et de la responsabilité morale, permettra d’assurer à l’Europe son bien commun présent et futur.»Par ailleurs, un compte rendu présente l’ensemble de la conférence. Il y est précisé : «Au cours de la conférence ont été abordés des thèmes qui représentaient les liens entre les valeurs fondamentales du christianisme et divers aspects de la vie de la société européenne actuelle : « Europe : les Eglises face à la globalisation et la modernité », « L’influence de l’éthique chrétienne en politique, dans l’économie et dans les mass-médias », « Le dialogue des Eglises avec les autres religions et avec l’humanisme des cultures laïcisées » et d’autres.» Enfin, également en ligne, l’exposé de l’higoumène Philarète, prononcé à Vienne, sur la «Collaboration des orthodoxes

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :