• Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Une partie des ossements découverts en Inde, il y a de cela quelques années, dans les ruines d’une église à Goa, appartient à la reine géorgienne Kéthévane (Ketevan). L’analyse ADN de la main trouvée par les archéologues dans un sarcophage en pierres qui se trouvait dans les ruines d’une église à Goa, révèle que selon une grande probabilité, ces ossements appartiennent à la reine de Géorgie Kéthévane, martyrisée au XVIIème siècle.

Kéthévane était reine de Kakhétie, en Géorgie orientale. Elle était originaire de la lignée royale des Bagration. L’épouse du prince David, héritier du roi Alexandre II de Kakhétie, s’était consacrée à la construction d’églises, de monastères et d’hôpitaux après la mort de son mari.

Refusant au chah Abbas de se convertir à l’islam, elle passa dix ans en prison. Le chah promit de la faire impératrice de Perse, à la seule condition qu’elle se convertisse à l’islam. Ni la torture, ni la corruption, ne purent ébranler sa fermeté dans la foi. Aussi, le 13 septembre 1624, après avoir été torturée au moyen de tenailles incandescentes, elle fut brûlée vive.

Les restes de la martyre ont été dérobés la nuit par des moines missionnaires augustins qui les ont cachées pendant trois ans et en 1627, les ont finalement acheminées en Inde, à Goa, où ils ont été inhumés dans l’église catholique-romaine Saint-Augustin. Des fragments des reliques ont également été transmis par eux au fils de Kéthévane, le roi Temouraz Ier, qui les a placées sous l’autel de la cathédrale d’Aladverdi, tandis qu’une autre partie des reliques fut envoyée par eux à Rome, à la basilique Saint-Pierre. L’Église orthodoxe de Géorgie a canonisée la reine Kéthévane, qui fut comptée au nombre des mégalomartyres.

En 2004, l’Église orthodoxe russe a offert à la Géorgie une icône unique de la sainte mégalomartyre Kéthévane, contenant une relique de la sainte.

Les archéologues indiens ont découvert les restes de la reine Kéthévane dans la partie ancienne de l’église de Goa en 2006. Selon le témoignage des représentants de l’Église orthodoxe de Géorgie, qui se trouvaient à l’église de Goa, et des archéologues indiens, les restes se trouvaient sous les décombres d’un sarcophage en pierre. Le sarcophage se trouvait dans une niche de l’église, mais après un tremblement de terre, il se brisa suite à la chute d’une partie de l’église. Sous ces décombres furent retrouvés les restes de la reine, dont une main.

Source: Pravoslavie, traduit du russe pour Orthodoxie.com

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Christophe Levalois

Christophe Levalois

Professeur d'histoire et de géographie, auteur, derniers ouvrages parus : "La royauté et le sacré" (Cerf, 2016) ; "Le christianisme orthodoxe face aux défis de la société occidentale" (Cerf, 2018).

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

Lettre du patriarche œcuménique Bartholomée aux primats des Églises orthodoxes locales au sujet d... À la Une 173159

Nous publions ci-dessous le communiqué du Patriarcat œcuménique, suivi de la lettre du Patriarche Bartholomée adressée aux primats des Églises orth...

20 mai (ancien calendrier) / 2 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108513

20 mai (ancien calendrier) / 2 juin (nouveau) Saints Thallalée, Alexandre et Astère, martyrs en Phénicie (vers 284) ; saint Asclas, martyr en Égypt...

2 juin Vivre avec l'Église 108511

Saint Nicéphore, archevêque de Constantinople, confesseur (828) ; saint Pothin, évêque de Lyon, avec saints Sanctus, diacre, Vétius, Epagathus, Mat...

Les paroisses dans la juridiction du Patriarcat d’Antioche rouvrent leurs portes le 7 juin Actualités 173147

C'est par un communiqué que le métropolite Ignace du Patriarcat d'Antioche annonce la reprise des offices célébrés dans les paroisse da sa juridict...

19 mai (ancien calendrier) / 1er juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108474

19 mai (ancien calendrier) / 1er juin (nouveau) Saints Patrice, évêque de Prousse en Bithynie, avec ses compagnons : Acace, Ménandre et Polyène, pr...

1er juin Vivre avec l'Église 108472

1er juin Saint Justin le Philosophe et ses compagnons : Chariton, Charité, Evelpiste, Hiérax, Péon, Valérien et Justin, martyrs à Rome (166) ; sain...

31 mai Vivre avec l'Église 69348

7e dimanche de Pâques. Après-fête de l’Ascension et dimanche des Saints Pères du 1er Concile Œcuménique (325). Sainte Pétronille, vierge, martyre à...

Le programme académique 2020-2021 de l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge À la Une 173127

Le livret 2020-2021 qui présente l’offre de cursus, de colloques et de formations en théologie orthodoxe de l’Institut Saint-Serge est ...

« Orthodoxie » (France-Culture): « Le visage intérieur » Écouter 173124

Ci-dessous : le podcast audio de l’émission Orthodoxie sur France-Culture du 24 mai intitulée « Le visage intérieur » (rediffusion de l’émiss...

Le documentaire « Saint Mardaire – évêque sans adresse permanente » À la Une 173115

« Saint Mardaire – évêque sans adresse permanente » est un documentaire sur saint Mardaire (Uskoković) (1889-1935), premier évêque du premier...

Une église orthodoxe de Shanghai transformée en librairie Actualités 173109

Sur les murs de l’église de Saint-Nicolas, vous ne verrez pas d’iconographie traditionnelle, mais des étagères en acier pour les livres...

17 mai (ancien calendrier) / 30 mai (nouveau) Vivre avec l'Église 105424

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR Tropaire de la fête, ton 4 Tu t’es élevé dans la gloire, ô Christ notre Dieu, réjouissant Tes disciples par la promes...