Discours du patriarche Cyrille de Moscou à la réunion du Haut conseil ecclésiastique sur le bilan de l’année 2019
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Le 11 décembre, le patriarche Cyrille de Moscou a prononcé le discours suivant à l’ouverture de la réunion du Haut conseil ecclésiastique. Il y évoque le bilan de l’année 2019.

« Bienvenue à tous les membres du Haut conseil ecclésiastique !

Le Haut conseil se réunit pour la dernière fois de l’année. C’est la dernière fois que les membres ici-présents se réunissent, et la dernière fois de l’année 2019. On peut donc procéder dès aujourd’hui à un bilan.

L’année a été difficile. Elle a été remplie d’épreuves pour notre Église, mais aussi de grâces divines. D’un côté, nous avons été témoins des conséquences de la violation des normes canoniques, de l’autre nous avons pu constater l’unité des hiérarques, du clergé, des laïcs qui, dans notre Église et dans le monde gardent la foi et la pureté canonique de l’orthodoxie.

Nous voyons que dans le monde ecclésiastique grec, à l’intérieur des Églises d’Alexandrie et de Grèce, des hiérarques, des clercs et des laïcs n’approuvant pas la profanation des canons, entrent en opposition. Pour eux, comme pour nous, l’unité de l’Église est une valeur absolue. Ils trouvent inadmissible de trahir cette l’unité au profit des grands de ce monde. Ils compatissent au sort de l’Église orthodoxe ukrainienne, victime des démarches du Patriarcat de Constantinople.

Nos prières et nos efforts visent au soutien de nos frères en Ukraine, où, grâce à Dieu, la pression sur les fidèles de l’Église canonique s’est affaiblie. La déclaration de non-ingérence dans les affaires de l’Église, prononcée par le président Zelinski, témoigne de ce que l’état occupe aujourd’hui une juste position : ne pas interférer dans les contradictions ecclésiastiques, et ne pas exercer de pressions, notamment sur notre Église canonique.

Je dois dire, néanmoins, que la menace d’intervention dans les affaires de l’Église est toujours là, parce que tous les dirigeants ukrainiens n’ont pas renoncé complètement à la ligne définie par l’ancien président, qui supposait justement cette intervention. Mais les enfants de notre Église restent fermes sur leurs positions. Leur fermeté et leur dignité sont d’autant plus évidentes sur le fond des hostilités permanentes dans lesquelles s’enfoncent les schismatiques ukrainiens et leurs protecteurs. Ce qui se passe aujourd’hui à l’intérieur du schisme témoigne qu’il est privé de la grâce. La grâce de Dieu est absente, la conscience des gens s’obscurcit, les passions prennent le dessus sur la responsabilité canonique, le schisme engendre de nouveaux schismes. De profondes contradictions sont apparues entre les membres du schisme.

Nous avons partagé une joie pascale avec nos frères et sœurs de l’Archevêché des paroisses d’Europe occidentale, revenus à l’Église-mère. Le Seigneur miséricordieux a transformé en bien les misérables tentatives de suppression de cette structure, ce qui a permis de poser le point tant attendu à l’histoire de la division de la diaspora ecclésiastique russe.

Quoiqu’il arrive en 2020, nous garderons toujours à l’esprit les paroles du Sauveur : « Ne crains point, petit troupeau; car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume » (Lc 12,32). Il est évident que nous aurons à répondre à de nombreux défis durant l’année qui vient, il faudra travailler à consolider la pureté canonique de l’orthodoxie, déployer toujours plus d’efforts pour préserver l’unité de l’Église ; là où cette unité a été rompue, tenter de la retrouver. Nous espérons que le Seigneur nous montrera Sa miséricorde et nous aidera à rapprocher la résolution de ce problème d’envergure panorthodoxe : restaurer l’unité et surmonter la puissance destructive des schismatiques qui ont, effectivement, semé de dangereux germes de discorde et de contradiction.

Espérons qu’avec la miséricorde de Dieu, le schisme ne s’étendra pas, mais, qu’au contraire il y soit mis fin. Le Seigneur nous a tous appelés à Lui être fidèles jusqu’à la mort, et cette fidélité doit se manifester, notamment, dans la défense de l’unité de l’Église. Aujourd’hui personne ne nous appelle au martyre, mais nous sommes tous appelés à la fermeté et à être résolus à préserver l’unité de la sainte orthodoxie, à rester fidèles à la structure canonique de l’Église.

C’est par ces paroles que je voulais ouvrir notre dernière séance de l’année. »

Source : Patriarcat de Moscou

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

L’ambassadeur américain à Athènes a abordé la question de l’orthodoxie avec le vice-ministre grec... Actualités 168218

Le vice-ministre grec des Affaires étrangères, Kostas Vlasis, a rencontré, le 27 janvier 2020, l’ambassadeur des États-Unis à Athènes, Geoffrey Pya...

15 janvier (ancien calendrier)/28 janvier (nouveau) Vivre avec l'Église 60563

15 janvier (ancien calendrier)/28 janvier (nouveau) Saint Paul de Thèbes, ermite (341) ; saint Jean le Calybite (Vème s.) ; saint Pansophos, martyr...

L’assemblée générale extraordinaire de l’Archevêché À la Une 168188

Après son assemblée générale ordinaire, vendredi 24 janvier, l’Archevêché des paroisses de tradition russe en Europe occidentale (plus précis...

Trailer for New St. Joseph the Hesychast Documentary with Jonathan Jackson Published Online (+vid... 168159

A documentary on one of the greatest saints of the 20th century will soon be released. In the meantime, a trailer for the film, “Elder Joseph the H...

14 janvier (ancien calendrier) / 27 janvier (nouveau) Vivre avec l'Église 95381

14 janvier (ancien calendrier) / 27 janvier (nouveau) Clôture de la fête de la Théophanie ; Les  saints Pères martyrs au Mont Sinaï et à Raïthou, d...

Un film documentaire sur saint Joseph l’Hésychaste, produit par l’acteur Jonathan Jackson, ... À la Une 168137

Un film documentaire sur saint Joseph l’Hésychaste paraîtra prochainement aux États-Unis. Son auteur est Jonathan Jackson, un acteur, chanteur et g...

Le métropolite du Monténégro Amphiloque a reçu l’ambassadrice du Royaume-Uni Actualités 168143

Le métropolite du Monténégro et du Littoral Amphiloque a reçu, le 24 janvier 2020, Mme Alison Kemp, ambassadrice du Royaume Uni au Monténégro. Au c...

13 janvier (ancien calendrier) / 26 janvier (nouveau) Vivre avec l'Église 95319

13 janvier (ancien calendrier) / 26 janvier (nouveau) Après-fête de la Théophanie Saints Hermile et Stratonique, martyrs à Belgrade (vers 315) ; sa...

26 janvier Vivre avec l'Église 95317

26 janvier Saint Xénophon, son épouse, sainte Marie, et leurs fils Arcade et Jean (VIème s.) ; saint Sévérien, évêque de Mende (IIIème s.) ; saints...

Un stage de chants en français aura lieu à Limours et à Louveciennes les 8 et 9 février Annonces 168126

À la demande et avec la bénédiction du métropolite Joseph (Métropole roumaine), un stage de chants en français aura lieu le samedi 8 février et le ...

L’assemblée générale ordinaire de l’Archevêché – élection de deux évêques À la Une 168114

Hier, à Paris, à l’Institut Saint-Serge, après la divine liturgie, s’est tenue l’assemblée générale ordinaire de l’Archevêc...

12 janvier (ancien calendrier) / 25 janvier (nouveau) Vivre avec l'Église 95241

12 janvier (ancien calendrier) / 25 janvier (nouveau) Samedi après la Théophanie. Sainte martyre Tatienne et ses compagnons, martyrs à Rome (226–23...