Recension : Saint Isaac le Syrien : « Discours ascétiques »

310

Isaac_le_syrien
Saint Isaac le Syrien, Discours ascétiques, Éditions du Monastère Saint Antoine le Grand et du Monastère de Solan, Saint Laurent en Royans et La Bastide d’Engras, 2006, 597 p.
Dans le domaine de la spiritualité orthodoxe en France, l’un des événements éditoriaux majeurs de l’année 2006 aura sans doute été la publication de la nouvelle traduction, par le Père Placide Deseille, des Discours ascétiques de saint Isaac le Syrien.
Cette publication ne rencontrera aucun écho chez les patrologues patentés : en effet, cette traduction n’est pas celle du texte original syriaque de référence, mais celle de la version grecque réalisée au IXe siècle par deux moines de la laure de Saint-Sabbas en Palestine, Abramios et Patrikios, une version qui aux yeux de la science patristique est sans intérêt et sans valeur (de par la réorganisation du texte original à laquelle elle procède, par les interpolations qu’elle introduit et surtout par la sélection qu’elle opère, écartant des éléments discutables de la doctrine de cet auteur appartenant à la sphère d’influence nestorienne), alors qu’elle est dans l’Église orthodoxe, qui la conçoit seulement dans la perspective d’une lecture spirituelle, considérée comme le « texte reçu ».

Cette version verra aussi sa diffusion limitée puisqu’elle a été
publiée « à compte d’auteur » et ne bénéficie pas de la logistique d’un
diffuseur. Pourtant, il s’agit bien d’un texte majeur de la spiritualité orientale qui marqua de son influence tant saint Syméon le Nouveau Théologien au XIe siècle, que la spiritualité hésychaste au XIVe siècle et dans les siècles suivants, ou encore saint Nil Sorsky en Russie, saint Païssy Vélitchkovksy (dont on sait le rayonnement sur la spiritualité slave) ou les startsi d’Optino. Ce texte était également fort apprécié des grands spirituels grecs contemporains, comme le Père Joseph l’Hésychaste, le Père Éphrem de Katounakia, le Père Païssios (qui le recommanda à l’auteur de ces lignes comme une lecture prioritaire avec L’Échelle sainte de saint Jean Climaque, les Homélies spirituelles de saint Macaire le Grand et les Catéchèses de saint Syméon le Nouveau Théologien), ou comme le Père Jérôme d’Égine que le considérait comme « le guide indispensable de toute âme orthodoxe pour marcher vers Dieu avec sûreté » et recommandait de ne pas hésiter à mendier, si nécessaire, pour pouvoir en acheter un exemplaire ! Il y a quelques années, il a inspiré une belle méditation, au début de sa vie monastique, à l’excellent higoumène Basile (Gondikakis) du monastère d’Iviron (Mont-Athos), publié en tête de la traduction, depuis longtemps épuisée, de Jacques Touraille (Isaac le Syrien, Œuvres spirituelles, Desclée de Brouwer, Paris, 1981).
La présente traduction, réalisée par le Père Placide Deseille est moins lyrique et souvent moins touchante que celle de Touraille, mais souvent plus exacte. Elle introduit d’utiles subdivisions, numérotées, au sein des Discours. Elle s’harmonise, par ses choix de vocabulaire (au-delà de certaines particularités de la langue de l’auteur précisées en annexe), avec celle de deux autres œuvres majeures de la spiritualité patristique brillamment réalisée par le Père Placide : L’Échelle sainte de saint Jean Climaque et les Homélies spirituelles de saint Macaire le Grand (éditions de l’Abbaye de Bellefontaine).
Le Père Placide a fait précéder sa traduction d’une éclairante introduction d’une cinquantaine de pages (il n’était cependant pas indispensable d’y citer aussi longuement les textes que l’on trouve ensuite dans le corps du volume). Il l’a fait suivre d’un utile index analytique et une table de concordance avec les autres éditions des Discours.
La présentation de ce volume, imprimé en Pologne, est fort belle. Il subsiste cependant un certain nombre que coquilles qu’une relecture supplémentaire aurait permis de corriger.
On peut se procurer cet ouvrage indispensable dans les deux monastères qui l’ont édité, ou à la librairie de l’Institut Saint-Serge.

Jean-Claude Larchet

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !