21/10/2017
Actualités
Page d'accueil > Actualités > Tunisie: vive inquiétude des orthodoxes russes de Tunis

Tunisie: vive inquiétude des orthodoxes russes de Tunis

Après l’église, c’est l’école russe, derrière l’église, et le cimetière chrétien de Montplaisir à Tunis qui ont été pris pour cibles. Par ailleurs, le recteur de l’église orthodoxe russe de Tunis, le père Dimitri Netsvetaev, sur place depuis 15 ans, a été menacé par un individu, qui est entré dans l’église, juste après la liturgie dominicale, et lui a donné trois jours pour qu’il enlève la croix de l’église, se convertisse à l’islam ou paie lajizya, l’impôt pour les non-musulmans. L’individu a ensuite frappé la croix de l’église avec un cric avant de partir. Après plusieurs appels à la police, l’individu a été arrêté. Cependant, la famille du père Dimitri ne se sent plus en sécurité car « des salafistes extrémistes sont en train de rôder souvent autour de l’église ».

Sources: KapitalisBusiness news

Print Friendly, PDF & Email
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski