18/01/2017
Actualités
Page d'accueil > Annonces

Category Archives: Annonces

Feed Subscription

Stage de chant liturgique francophone de tradition russe à Loisy (Ver-sur-Launette)

affiche_stageAvec la bénédiction de Monseigneur l’Archevêque Jean de Charioupolis, un stage de chant liturgique francophone de tradition russe est organisé par Wladimir Rehbinder en été 2017 :
Il se tiendra du 23 au 30 juillet 2017 à Loisy (60950 Ver / Launette, à 40 km au nord de Paris).
Il s’adresse d’une part :
1) aux choristes voulant apprendre ou approfondir leur connaissance des 8 tons ainsi que de la structure et de la composition des offices,
et d’autre part :
2) aux personnes qui veulent apprendre à diriger la chorale ou consolider leur savoir-faire.
Les animateurs seront Natacha et Élie Korotkoff de Caen, Cyrille Sollogoub de Paris, Olga Kolessnikow de Nice et Wladimir Rehbinder de Biarritz.
Le prix du stage est de 340€ par personne tout compris en pension complète (réduction à la demande et pour les étudiants).
Pour tout renseignement complémentaire et inscription s’adresser à Wladimir Rehbinder (wladrehb@free.fr), (06 72 27 51 95) ; 17 avenue de L’Ursuya, Bât D, 64100 Bayonne.

Bertrand Vergely : « Grégoire de Naziance » – lundi 16 janvier

Bertrand Vergely nous parlera le 16 janvier de saint Grégoire de Naziance dans sa quatrième série de conférences « Les grands textes de la théologie morale ». La conférence aura lieu, à partir de 19h30 (ouverture des portes à 19h00), dans l’auditorium Jean XXIII de la Mutuelle Saint-Christophe au 277 rue Saint-Jacques Paris 5e. Entrée payante: 10 € (pas de carte bancaire). Pour plus d’informations: 06 17 86 32 96. Pour consulter les dates et les thèmes des prochaines conférences, cliquez ICI !

Rencontre spirituelle “Ils n’ont plus de vin” – nouvelles dates et nouveau lieu : 4-9 février à Paris

nouvau_vinAvec la bénédiction de Mgr Joseph, une rencontre spirituelle exceptionnelle avec le père Constantin Sturzu et son épouse Cristina est organisée du 4 (à partir de 19h) au 9 février 2017 . La rencontre aura lieu au finalement à la crypte Saint-Sulpice à Paris et pas au  Monastère de Sauvagnac et se déroulera sous forme de séminaire avec la presbytéra Cristina, et de conférences avec le père Constantin. Cette une rencontre qui s’adresse à tous ceux qui souhaitent avoir une vision orthodoxe sur le rôle de l’épouse dans la famille et sur la manière dont on peut dépasser les difficultés contemporaines de la famille.Le père Constantin Sturzu est prêtre missionnaire au monastère “St. Paracève”de Vilaller, Espagne. Il a été conseiller auprès de la Métropole de Iasi et directeur général du centre missionnaire “Doxologia” (qui inclut la maison d’édition Doxologia, deux typographies et un département média). Il est diplôme en philosophie et Théologie, en 2012 ayant obtenu le titre de docteur avec la thèse: “La métaphysique eschatologique du Nicolai Berdiaev”.
Le prix du séminaire est de 50 euros par personne. Le nombre de places est limité à 22 personnes. Informations et contacts : 06 81 69 77 66.

Bertrand Vergely : « Siméon le Nouveau Théologien » – lundi 9 janvier

Bertrand Vergely nous parlera le 9 janvier de saint Siméon le Nouveau Théologien dans sa quatrième série de conférences « Les grands textes de la théologie morale ». La conférence aura lieu, à partir de 19h30 (ouverture des portes à 19h00), dans l’auditorium Jean XXIII de la Mutuelle Saint-Christophe au 277 rue Saint-Jacques Paris 5e. Entrée payante: 10 € (pas de carte bancaire). Pour plus d’informations: 06 17 86 32 96. Pour consulter les dates et les thèmes des prochaines conférences, cliquez ICI !

La tunique de sainte Bathilde, moniale de Chelles et reine de France, au musée de Cluny

ste_bathildeEn ce moment au musée de Cluny (musée national du Moyen-Age, à Paris), est exposée la tunique de la sainte reine Bathilde (fêtée le 30 janvier). L’occasion de redécouvrir l’histoire incroyable de cette esclave saxonne du VIIe siècle qui devint reine des Francs, mena une politique anti-esclavage et empêcha le démembrement du Royaume des Francs !

Anglo-Saxonne de naissance, Bathilde fut capturée par les armées d’invasion du Danemark en 641 et vendue à Erchinoald, Maire du palais de Clovis II, roi de France. Elle gagna rapidement la faveur de tous, car elle avait du charme, de la beauté et une nature gracieuse et douce. Elle gagna aussi l’affection de ses compagnes servantes, car elle leur montra de nombreuses attentions telles que le nettoyage de leurs chaussures et de leurs vêtements, les travaux de réparation, et  son caractère lumineux et attrayant qui la rendirent chère à tous.

Erchinoald, impressionné par ses qualités, voulut en faire sa femme, mais Bathilde, alarmée par cette perspective, se déguisa avec de vieux vêtements et des haillons, et se cacha parmi les servantes du palais. Erchinoald, pensant qu’elle s’était enfuie, épousa une autre femme.
Son prétendant suivant, cependant, fut le roi Clovis II. Lorsque Bathilde jeta ses vêtements anciens et apparut de nouveau, le roi remarqua sa grâce et sa beauté, et déclara son amour pour elle. En 649, Bathilde la jeune fille esclave de19 ans devint reine de France. Elle donna à Clovis trois fils: Clotaire III, Childéric II et Thierry III, tous devenus rois. A la mort de son époux, elle fut nommée régente pour son fils aîné, Clotaire, qui n’avait que cinq ans, et elle  gouverna avec compétence pendant huit ans avec Saint-Éloi comme conseiller.

Elle fut une bonne reine et régna en sage. Elle n’oublia jamais qu’elle avait été esclave, et fit tout en son pouvoir pour soulager ceux qui étaient en captivité. Il fut écrit que la Reine Bathilde fut la plus sainte et la plus pieuse des femmes. Se souvenant de son propre esclavage, elle mit de côté des sommes immenses pour le rachat des captifs. Bathilde aida à promouvoir le christianisme en suivant les enseignements de Saint Ouen, Saint Léodegard, et de plusieurs autres évêques.

Pendant cette période, les habitants les plus pauvres de France étaient souvent obligés de vendre leurs enfants comme esclaves pour répondre aux taxes écrasantes qui leur étaient imposées. Bathilde réduisit leurs impôts, interdit l’achat d’esclaves chrétiens et la vente de sujets français, et déclara que tout esclave qui mettait le pied en France serait libre, dès cet instant. Ainsi, cette femme éclairée gagna l’amour de son peuple et fut une pionnière pour l’abolition de l’esclavage.

Elle fonda également plusieurs abbayes, telles que Corbie, Saint-Denis, et Chelles, qui devinrent colonies de peuplement dans ces régions sauvages et reculées de France. Sous sa direction, les forêts furent récupérées et l’agriculture devint florissante. Elle construisit des hôpitaux et vendit ses bijoux pour aider les nécessiteux.

Quand son fils, Clotaire, fut en âge, et qu’il monta sur le trône comme roi de France, [écartée du pouvoir], Bathilde se retira dans sa propre abbaye royale de Chelles, près de Paris, où elle fut une moniale ordinaire avec humilité et obéissance.
Elle mourut à Chelles avant d’avoir atteint son cinquantième anniversaire. La mort la toucha d’une main douce; Tandis qu’elle mourait, elle dit qu’elle voyait une échelle allant de l’autel vers le ciel, et que sur celle-ci, elle grimpait en compagnie des anges.
Sainte Bathilde est généralement dépeinte comme une reine couronnée ou une moniale devant l’autel de la Mère de Dieu, deux anges soutenant un enfant sur une échelle, ceci reflète la vision qu’elle eut, dit-on à sa mort.
 
 
Ton 6
 
Tropaire à sainte Bathilde, reine et moniale,
(Natalice en 680 A.D.)
 
Petite fille tu fus vendue comme esclave,*
Plus tard, tu fus l’épouse du roi Clovis II.*
Régente après la mort de ton époux terrestre,*
Tu fus écartée du pouvoir et enfermée*
Au couvent de Chelles où tu finis en moniale.*
Sainte Bathilde, prie Dieu pour notre salut!
 
+

Bertrand Vergely : « Denys l’Aréopagite » – lundi 2 janvier 2017

Bertrand Vergely nous parlera le 2 janvier 2017 de Denys l’Aréopagite dans sa quatrième série de conférences « Les grands textes de la théologie morale ». La conférence aura lieu, à partir de 19h30 (ouverture des portes à 19h00), dans l’auditorium Jean XXIII de la Mutuelle Saint-Christophe au 277 rue Saint-Jacques Paris 5e. Entrée payante: 10 € (pas de carte bancaire). Pour plus d’informations: 06 17 86 32 96. Pour consulter les dates et les thèmes des prochaines conférences, cliquez ICI !

Appel de l’Acer-Russie : urgence hiver russe à Saint-Pétersbourg

“Cette nuit la température à Saint-Pétersbourg est descendue à 0°. L’an dernier, à Saint-Pétersbourg, 1122 personnes sans abri sont encore mortes dans la rue faute d’avoir trouvé de l’aide.Grâce à vos dons, des associations et paroisses russes sauvent de la mort et des amputations des centaines d’hommes et de femmes chaque année. Les moyens manquent pour chauffer les tentes de nuit jusqu’à fin mars, distribuer des repas chauds et des couvertures, pour les soins d’urgence et tenir jusqu’au printemps.
Chaque rouble, chaque euro comptent pour sauver des vies. Chaque nuit, des personnes n’ayant pas trouvé d’abri ne se réveillent pas le matin venu. En accentuant nos efforts, nous permettrons à nos amis de Saint-Pétersbourg de tenir jusqu’à la fin de l’hiver ! Soyons nombreux à les aider ! Merci de vos dons ! Pour plus de renseignements, téléphonez-moi au 00 33 (0)1 42 50 53 46.

-Par chèque à Acer-Russie 91, rue Olivier de Serres, 75015 Paris à l’ordre d’Acer-Russie en indiquant au dos ” Appel urgent froid “

-Par un don en ligne en toute sécurité ICI !

-Par virement : La Banque Postale, Acer-Russie, IBAN FR 45 2004 1000 0115 37 359Y02097 BIC: PSSTFRPPPAR

Un reçu fiscal sera envoyé à chaque donateur

Merci encore de votre fidélité et de votre soutien, bonne et heureuse année 2016!
Amicalement
Alexandre Eltchaninoff “

Un atelier littéraire avec Olga Lossky le 14 décembre à Paris

Un atelier littéraire aura lieu le mercredi 14 décembre, à partir de 19 heures, à Paris avec Olga Lossky, à la crypte Saint-François (paroisse orthodoxe roumaine Sainte-Parascève-Sainte Geneviève), 35, rue Saint-Sulpice, dans le 6e (affiche ci-dessous).

Présentation: “Notre atelier littéraire « Littéramorphose » est un moment de rencontre avec le « nous » le plus intime de nos lectures. C’est un moment qui suscite et sollicite la créativité des participants à travers la parole. C’est une parole qui embrasse et qui habite un lieu et des personnes en Christ. C’est un exercice de lumière et de silence chaleureux et convivial où nous accueillons ceux qui aiment lire ou écrire ou tout simplement écouter.

L’atelier fonctionne généralement à partir de petits groupes entourés par un intervenant qui propose un ou plusieurs auteurs. Il y a ceux qui lisent et ceux qui écoutent. Un intervenant est celui qui est choisi pour chaque séance afin d’introduire un auteur et son roman. Les participants sont invités par la suite à présenter leurs clés de lecture, puis ils peuvent travailler mutuellement à partir d’une idée ou d’une expérience évoquée par le roman. Le maître mot de ces ateliers est le partage, le partage des libertés silencieuses qui prennent vie à travers nos liturgies intérieures.

Dans un monde «programmé» par Facebook et Google, il y a le risque d’oublier qu’on est vivant et que le vivant ne se résume pas à une « liste d’actualités » proposé par des technocrates ou autres « philosophes de produit ». Vivre c’est aussi rendre grâce à la vie et, la littérature, l’écrit plus particulièrement c’est un de ces moments où on s’arrête pour rendre grâce. C’est le témoignage d’une vie parfois, de l’histoire d’un peuple, c’est tout simplement le témoignage de la rencontre avec autrui.

Dans ce contexte nous avons invité, mercredi 14 décembre à 19h, Olga Lossky pour qu’elle nous raconte à sa manière son roman, son expérience d’écrivain dans le Christ.”

revolution_cierges_lossky

Bertrand Vergely : « La Samaritaine » – lundi 12 décembre

Bertrand Vergely nous parlera le 12 décembre 2016 du “la Samaritaine” dans sa quatrième série de conférences « Les grands textes de la théologie morale ». La conférence aura lieu, à partir de 19h30 (ouverture des portes à 19h00), dans l’auditorium Jean XXIII de la Mutuelle Saint-Christophe au 277 rue Saint-Jacques Paris 5e. Entrée payante: 10 € (pas de carte bancaire). Pour plus d’informations: 06 17 86 32 96. Pour consulter les dates et les thèmes des prochaines conférences, cliquez ICI !

Offices à la cathédrale de la Sainte Trinité (quai Branly)

La cathédrale de la Saine Trinité (2 avenue Rapp, Paris, 75007) est désormais ouverte au public lors des offices. Les liturgies dominicales seront célébrées les dimanche à partir de 10h00. La veille, les samedi, les vigiles auront lieu à partir de 18h00.

Bertrand Vergely : « Le bon Samaritain » – lundi 5 décembre

Bertrand Vergely nous parlera le 5 décembre 2016 du “bon Samaritain” dans sa quatrième série de conférences « Les grands textes de la théologie morale ». La conférence aura lieu, à partir de 19h30 (ouverture des portes à 19h00), dans l’auditorium Jean XXIII de la Mutuelle Saint-Christophe au 277 rue Saint-Jacques Paris 5e. Entrée payante: 10 € (pas de carte bancaire). Pour plus d’informations: 06 17 86 32 96. Pour consulter les dates et les thèmes des prochaines conférences, cliquez ICI !

Concert de Noël à Orléans – le samedi 10 décembre

concert_noel1A l’occasion des fêtes de Noël, l’ensemble vocal masculin « Chantres orthodoxes russes », composé de 12 choristes se produira en l’église Saint-Marceau d’Orléans le samedi 10 décembre à 20h30. Placé sous la direction de Serge N. Rehbinder, maître de chapelle en l’église orthodoxe russe de Saint Séraphim de Sarov à Paris, l’ensemble vocal « Chantres Orthodoxes Russes » est composé d’une douzaine de chanteurs professionnels et amateurs qui ont fait leur classe dans de grands chœurs en Russie et en France. Parmi ces chœurs, on peut citer ceux de la Laure de la Trinité Saint-Serge près de Moscou dirigé par feu l’archimandrite Mathieu Mormyl, de la cathédrale russe Saint-Alexandre Nevsky à Paris, de l’institut Saint-Serge ou le chœur de chambre de Crimée ou un des chantres fut soliste et participant d’un quatuor à la chapelle impériale de Livadia. Venez écouter des chants sacrés russes tirés du répertoire lié à la Nativité du Christ et goûter à la beauté d’une musique qui perpétue la tradition russe aux mélodies vibrantes de profondeur. Le panorama de la musique qui sera interprété, illustre la riche histoire de la musique monastique orthodoxe russe depuis l’abandon du chant byzantin à la fin du XVIe siècle.

Samedi 10 décembre à 20h30
Eglise Saint-Marceau : 121, rue Saint-Marceau – 45100 Orléans
Renseignements / Réservation de places : 06 61 76 98 11
Billetterie : Église Saint-Marceau (le soir du concert), tarif unique : 10 €.

7e conférence du p. Razvan Ionescu “Défi de l’irrationnel et son approche philosophique-scientifique et théologique” – 9 décembre 2016

Le vendredi 9 décembre, à partir 19h30,  le père Razvan Ionescu nous parlera, dans sa septième conférence, sur le défi de l’irrationnel et son approche philosophique-scientifique et théologique. Lieu du cours : L’auditorium Jean XXIII de la Mutuelle Saint-Christophe au 286 rue Saint-Jacques, Paris – 5e : Entrée payante : 5 € (pas de carte bancaire). Pour plus d’informations: 06 17 86 32 96.  Ouverture des portes à partir de 19 h.

26 novembre – Conférence-concert au profit de l’Institut Saint Serge

affiche-26fLe samedi 26 novembre à partir de 20h30,  à la paroisse Saint Honoré d’Eylau.  Conférence/Concert pour collecter des fonds à l’intention des travaux de rénovation de l’Institut théologique orthodoxe Saint Serge.
Au programme :

  • Chœur du séminaire orthodoxe d’Epinay sous Sénart,
  • Conférence de Bertrand Vergely : « La théologie, une science du passé ? »
  • Chœur  d’hommes de Chaillot.

La première exposition du centre culturel et spirituel orthodoxe russe du quai Branly à Paris

exposition-kroug-ouspenskyDes icônes parmi les chefs-d’œuvre du père Grégoire (Kroug) et de Léonide Ouspensky seront exposées au Centre culturel et spirituel orthodoxe russe, 2, avenue Rapp, Paris 7e, du samedi 26 novembre au mercredi 14 décembre 2016 (de 10h à 17h tous les jours sauf lundi).

Bertrand Vergely : « Les Talents » – lundi 21 novembre

Bertrand Vergely nous parlera le 21 novembre prochain “Des Talents” dans sa quatrième série de conférences « Les grands textes de la théologie morale ». La conférence aura lieu, à partir de 19h30 (ouverture des portes à 19h00), dans l’auditorium Jean XXIII de la Mutuelle Saint-Christophe au 277 rue Saint-Jacques Paris 5e. Entrée payante: 10 € (pas de carte bancaire). Pour plus d’informations: 06 17 86 32 96. Pour consulter les dates et les thèmes des prochaines conférences, cliquez ICI !

Une conférence de Bertrand Vergely le 23 novembre à Paris sur “Diversité, unité : la reconnaissance de l’autre”

vergely-soupconMercredi 23 novembre, à 19h30, Bertrand Vergely donnera une conférence à Paris, organisée par l’association La Traversée, sur le thème: “Diversité, unité : la reconnaissance de l’autre”. Pour plus d’informations, voir cette page.

6e conférence du p. Razvan Ionescu “La physique quantique et la théologie” – 18 novembre 2016

Le vendredi 18 novembre, à partir 19h30,  le père Razvan Ionescu nous parlera, dans sa sixième conférence, sur les nouveaux concepts de la physique quantique et notre compréhension théologique. Lieu du cours : L’auditorium Jean XXIII de la Mutuelle Saint-Christophe au 277 rue Saint-Jacques Paris – 5e : Entrée payante : 5 € (pas de carte bancaire). Pour plus d’informations: 06 17 86 32 96.  Ouverture des portes à partir de 19 h.

Journée orthodoxe à Taizé – samedi 26 novembre

La paroisse orthodoxe de Chalon sur Saône, avec la bénédiction de l’évêque Mgr Luka, et la communauté des frères de Taizé organise une journée de rencontres et de conférences qui se déroulera à Taizé le samedi 26 novembre à partir de 9h30 et qui aura pour thème : « La sainteté dans l’Église orthodoxe »

Programme :
10h00: office des heures (tierces et sextes) et confessions.
10h30: divine liturgie (seuls les chrétiens orthodoxes, après préparation personnelle préalable – jeûne eucharistique et confession – peuvent communier.
12h15: prière commune avec les frères de la communauté.
13h00: déjeuner (prix 5 euros à régler sur place) dans le cadre du carême préparatoire à la Nativité.
14 h15 : salutation de frère Aloïs, prieur de la communauté des frères de Taizé.
14h30 : père Romain Roux, prêtre et recteur de la paroisse St Césaire et St Marcel de Chalon sur Saône (Patriarcat de Serbie).
« Qu’est-ce que la sainteté ? »
15h 15 : Claude Thomas, laïc dans l’Église orthodoxe. « La vie étonnante de Cyrille Argenti (1919-1994), prêtre orthodoxe à Marseille, travailleur infatigable dans la vigne du Seigneur».
16h 15 : père Joseph Pavlinciuc, prêtre de la paroisse de la Protection de la très sainte Mère de Dieu à Lyon (Patriarcat de Moscou). Moine d’origine moldave et docteur en théologie. « Les règles de la canonisation des saints dans l’Église orthodoxe ».
17h 15 : Norman Russel, patrologue, spécialiste des Pères grecs, qui a publié un ouvrage sur la doctrine de la déification de l’homme dans la tradition patristique grecque (en anglais), parlera de « La théologie de la grâce incréée ».

Contact : Jean-Luc Plastrier-Pitteloud, vice-président de la paroisse Saint-Césaire-Saint Marcel. Tél : 06.61.67.43.13 e-mail : jean-luc.plastrier-pitteloud@neuf.fr

Bertrand Vergely : « La Loi du Christ » – lundi 14 novembre

Bertrand Vergely nous parlera le 14 novembre prochain de “la Loi du Christ” dans sa quatrième série de conférences « Les grands textes de la théologie morale ». La conférence aura lieu, exceptionnellement à partir de 19h00 (ouverture des portes à 18h30), dans l’auditorium Jean XXIII de la Mutuelle Saint-Christophe au 277 rue Saint-Jacques Paris 5e. Entrée payante: 10 € (pas de carte bancaire). Pour plus d’informations: 06 17 86 32 96. Pour consulter les dates et les thèmes des prochaines conférences, cliquez ICI !

5e conférence du p. Razvan Ionescu “A-t-on besoin d’une “bioéthique orthodoxe?” – 15 novembre 2016

Le mardi 15 novembre prochain, à partir 19h30,  le père Razvan Ionescu nous parlera, dans sa cinquième conférence, sur “A-t-on besoin d’une “bioéthique orthodoxe” Lieu du cours : L’auditorium Jean XXIII de la Mutuelle Saint-Christophe au 277 rue Saint-Jacques Paris – 5e : Entrée payante : 5 € (pas de carte bancaire). Pour plus d’informations: 06 17 86 32 96.  Ouverture des portes à partir de 19 h.

Paris : une vente de charité au profit du monastère de Bussy en Othe les 26 et 27 novembre

Une vente de charité au profit du monastère orthodoxe Notre-Dame-de-toute-Protection, à Bussy en Othe, aura lieu le samedi 26 novembre de 11h à 18h et dimanche 27 novembre de 12h à 18h, à la cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky, 12, rue Daru à Paris 8ème (métro : Ternes ou Courcelles).

Les moniales proposeront à la vente l’artisanat du monastère et des icônes. Il sera également organisé sur place, au profit du monastère, un buffet de spécialités russes, un vin chaud et un salon de thé. Une loterie sera proposée aux visiteurs, ainsi que la vente de livres russes et français.

vente_bussy

Les journées du monastère de la Transfiguration

Le monastère de la Transfiguration, dépendance du monastère de Simonos Pétra au Mont-Athos, propose un programme d’entretiens spirituels avec le père Élie, fondateur, aumônier et père spirituel de la communauté.

Vendredi 11 novembre

  • 14h00 Accueil des participants
  • 14h30 Conférence suivie d’un échange : « Il est vivant le Dieu devant lequel je me tiens » ou Pourquoi aller à l’église aujourd’hui ?
  • 16h30 Collation et présentation de produits monastiques
  • 18h00 Office des vêpres

Samedi 12 novembre

  • 9h00 Office de l’orthros
  • 10h00 Divine liturgie
  • 12h00 Déjeuner suivi de la visite de l’église principale (catholicon) du monastère en cours d’édification
  • 14h30 Conférence suivie d’un échange : « Je vous le dis vous verrez mieux encore » (Jean 1.50). Est-ce encore possible aujourd’hui ?
  • 16h30 Collation et fin des journées

Pour en savoir plus et réserver vos place, cliquez ICI !

4e conférence du p. Razvan Ionescu “Le principe anthropique, un défi pour l’Eglise et/ou pour les scientifiques?” – 4 novembre 2016

Le vendredi 28 octobre prochain, à partir 18h00,  le père Razvan Ionescu nous parlera, dans sa quatrième conférence, sur “Le principe anthropique, un défi pour l’Eglise et/ou pour les scientifiques?” Lieu du cours : L’auditorium Jean XXIII de la Mutuelle Saint-Christophe au 277 rue Saint-Jacques Paris – 5e : Entrée payante : 5 € (pas de carte bancaire). Pour plus d’informations: 06 17 86 32 96. Ce jour, la conférence aura lieu exceptionnellement à partir de 18h00 ! Ouverture des portes à partir de 17h30 h.

Vente au profit de l’association “Voix de l’orthodoxie” – 20 novembre

Une vente au profit de La Voix de l’orthodoxie (émissions religieuses radiodiffusées pour la Russie) aura lieu à Paris le dimanche 20 novembre. Pour plus d’informations, voir l’affiche ci-dessous.

voix-orthodoxie1

3e conférence du p. Razvan Ionescu “La réponse orthodoxe à l’athéisme et à la sécularisation” – 28 octobre

Le vendredi 28 octobre prochain, à 19h30,  le père Razvan Ionescu nous parlera, dans sa troisième conférence, sur la réponse orthodoxe à l’athéisme et à la sécularisation. Lieu du cours : L’auditorium Jean XXIII de la Mutuelle Saint-Christophe au 277 rue Saint-Jacques Paris – 5e : Entrée payante : 5 € (pas de carte bancaire). Pour plus d’informations: 06 17 86 32 96. Ouverture des portes à partir de 19h.

La 15ème assemblée générale de la Conférence des Églises européennes se tiendra à Novi Sad, Serbie

La Conférence des Eglises européennes a accepté l’invitation du Saint-Synode de l’Eglise orthodoxe serbe de tenir sa 15e Assemblée générale à Novi Sad (Serbie). L’Assemblée sera organisée par les Eglises membres de la CEC en Serbie, et également d’autres Eglises de la région autonome de Voïvodine. La décision sur l’emplacement de l’Assemblée a été faite par la présidence de la CEC sur la base du mandat qui lui a été octroyé par le Conseil d’administration qui s’est tenu en juin 2016. Le Secrétariat de la CEC ainsi que les Eglises locales étudient à présent les dates pour l’Assemblée. Deux options sont présentes : en juin 2018 ou en octobre 2018.
« Novi Sad est le carrefour de l’Europe, carrefour historique, politique et œcuménique. Nous sommes enthousiasmés par les possibilités que ce lieu offre et par les nouvelles perspectives qui se présentent pour la CEC », a commenté le Secrétaire général de la CEC, P. Heikki Huttunen.
Président de la CEC le Tr. Rév. Christopher Hill a ajouté: «Je suis ravi de dire que le patriarche Irinej de Serbie nous offre son accueil chaleureux à la Serbie; notre visite signalera que la CEC est vraiment «à l’échelle européenne».
Les préparatifs de l’Assemblée ont commencé la semaine dernière avec une séance de consultations à Budapest (Hongrie), où s’est tenue la 14ème Assemblée générale. Pendant trois jours, des représentants des Conseils européens nationaux d’Eglises, le Comité de planification, et les Secrétaires des affaires européennes ont discuté de l’avenir de l’Europe et comment cela va informer les préparatifs de l’organisation. L’événement a été organisé par le Conseil œcuménique des Églises de la Hongrie.

Source

2e conférence du p. Razvan Ionescu “Spiritualité orthodoxe et science : Les Pères de l’Eglise, en quoi sont-ils si importants pour nous ?” – 21 octobre

Le vendredi 21 octobre prochain, à 19h30,  le père Razvan Ionescu nous parlera, dans sa deuxième conférence, sur : les Pères de l’Eglise, en quoi sont-ils si importants pour nous ? Quête de discernement face à l’éducation et à la culture d’inspiration philosophique et scientifique de nos jours: l’exemple patristique. Dois-t-on et peut-on nous laisser inspirés ?
Lieu du cours : L’auditorium Jean XXIII de la Mutuelle Saint-Christophe au 277 rue Saint-Jacques Paris – 5e : Entrée payante : 5 € (pas de carte bancaire). Pour plus d’informations: 06 17 86 32 96. Ouverture des portes à partir de 19h.

Exposition de photographies de l’église Saint-Basile-le-Bienheureux dans une station du métro de Moscou

Le 13 octobre 2016 sera ouverte une exposition de photographies de l’église Saint-Basile-le-Bienheureux, à la station de métro « Vystavotchnaïa » à Moscou. L’exposition, annoncée sur le site officiel du maire et du conseil municipal de Moscou, est organisée à l’occasion du 455ème anniversaire de cette célèbre église située sur la Place Rouge. Les passagers du métro pourront voir dans des cadres des photographies d’anciennes icônes, de fresques murales, de fragments d’iconostase, prises le plus près possible. L’aspect extérieur de l’église a été photographié depuis la Tour du Sauveur du Kremlin et la coupole de l’église elle-même. Les visiteurs de l’exposition peuvent voir les aspects de l’église lors des différentes saisons de l’année. 32 photographies sont présentées. L’église Saint-Basile-le-Bienheureux, dédiée à l’origine à la Protection de la Mère de Dieu a été érigée entre 1555 et 1561 sur l’ordre du tsar Ivan le Terrible, à l’occasion de la conquête du royaume de Kazan. En 1990, l’église a été portée sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Source

“La fraternité confrontée à la violence: un appel à l’intériorité et à la spiritualité”

Jean-Marie Gourvil participera le mercredi 12 octobre à Paris (affiche ci-dessous) à une table ronde organisée par l’association La Traversée sur le thème “La fraternité confrontée à la violence: un appel à l’intériorité et à la spiritualité” avec Elisabeth Leblanc et Jean-Baptiste de Foucauld.

affiche-kv

Paris: le séminaire à l’EPHE sur Nicéphore de Constantinople pour 2016-2017

Le séminaire hebdomadaire d’Alexis Chryssostalis, chargé de conférences en christianisme byzantin à la 5e section (Sciences religieuses) de l’École pratique des hautes études (EPHE), commencera le jeudi 27 octobre (16h-18h). Intitulé “Recherches sur Nicéphore de Constantinople”, ce séminaire vise à étudier les textes théologiques du patriarche Nicéphore (758-828, icône ci-contre), un des piliers de la défense des icônes durant la crise iconoclaste, en particulier le Contra Eusebium, dont une édition critique est en préparation. Le travail de cette année sera concentré, d’une part, sur l’étude du florilège patristique contenu dans le Contra Eusebium et, d’autre part, sur la traduction de passages choisis de ce texte, particulièrement intéressants au plan doctrinal.

Le séminaire est ouvert aux étudiants de master et doctorat, ainsi qu’aux auditeurs libres de l’EPHE.

Vient de paraître : résumé 2014-2015 du séminaire.

Exposition exceptionnelle d’icônes au Musée de l’Église orthodoxe serbe à Belgrade

Les visiteurs du Musée de l’Église orthodoxe serbe auront l’occasion, jusqu’à mi-décembre 2016, de voir une centaine d’icônes des plus grands iconographes de la période de la restauration du Patriarcat de Peć (1557-1690). Ces icônes constituent une partie de la collection du Musée de l’Église orthodoxe serbe et des trésors les plus importants des monastères serbes. Le rétablissement du Patriarcat de Peć comme organisation ecclésiale indépendante dans les Balkans s’est produit après un siècle d’effondrement du despotat serbe et de la réunion finale des anciennes terres serbes dans le cadre de l’empire ottoman. Mehmed pacha Solović et son parent le patriarche Macaire Sokolović ont eu un rôle clé dans la restauration de l’indépendance du patriarcat de Peć, sous la juridiction de laquelle se sont trouvées des régions s’étendant la Haute-Hongrie jusqu’aux frontières Sud de l’Albanie actuelle. Ce grand territoire, au cours de la seconde moitié du XVIème et XVIIème siècle, a été divisé en diocèses dont le nombre a varié entre quarante et cinquante, selon les années. Par le fait que les orthodoxes sur le territoire nord-ouest des Balkans ont été regroupés sous un grand patriarcat, le processus d’islamisation a ralenti, la foi orthodoxe a été préservée, le déclin du peuple serbe s’est interrompu. La restauration du Patriarcat de Peć en 1557 eut pour effet la transformation de la vie spirituelle des Serbes à l’intérieur de ses frontières. Sous la protection du Patriarcat commencent les entreprises de construction, de peinture et d’artisanat pour le renouveau de l’activité liturgique. Les icônes ont occupé une place importante dans la renaissance de la vie ecclésiale, lesquelles étaient peintes pour les églises et les monastères dans les limites de sa juridiction. Jusqu’à nos jours, près de 450 icônes avec des inscriptions en slavon serbe, ont été préservées sur le territoire du Patriarcat de Peć restauré. Sur ces icônes sont représentées le plus souvent la Mère de Dieu et le Christ et les thèmes qui leur sont dédiés, destinées aux iconostases. L’iconographie serbe entre 1557 et 1690 se distingue par un programme riche et une indépendance stylistique par rapport au reste de l’iconographie post-byzantine. Sa particularité est la représentation des saints serbes. Les portraits du fondateur de la dynastie des Némanides, saint Syméon, et particulièrement de saint Sava en tant qu’archevêque de Serbie, sont entre autres comme un rappel des trois siècles et demi d’indépendance du Patriarcat de Peć. Sur les icônes sont représentés aussi saint Étienne de Dečani, le Tsar Uroš, le prince Lazare et les saint Branković : le métropolite Maxime, la despote Angelina et les despotes Jean et Étienne. Un certain nombre de maîtres ont laissé leurs noms sur les icônes. Les iconographes les plus célèbres de cette époque furent Longin, Georges Mitrofanović, Jean, André Raičević, Radul, les maîtres anonymes de Dečani, le prêtre Stahinja de Budimlje, Mitrophane le Zographe, Kyr Georges et Côme le Zographe, ainsi que les artistes anonymes du Patriarcat de Peć au service du patriarche Païssios. Après la grande migration de 1690, les courants créatifs se déplacent hors des frontières du Patriarcat, au nord de la Sava et du Danube, dans la monarchie des Habsbourg. Bien que l’iconographie serbe depuis la restauration du patriarcat ait fortement maintenu l’héritage des traditions iconographiques byzantines et serbes, au milieu du XVIIIème siècle intervint une forte pénétration de nouvelles influences venues d’Occident. L’exposition sera inaugurée par le Patriarche de Serbie Irénée et le ministre serbe de la Culture et de l’Information Vladan Vukosavljević, en présence des membres du Saint-Synode de l’Église orthodoxe serbe.

Source

Bertrand Vergely : « La Loi de Moïse – 3e partie» – lundi 10 octobre

Bertrand Vergely nous parlera le 10 octobre prochain de “la Loi de Moïse -3e partie” dans sa quatrième série de conférences « Les grands textes de la théologie morale ». La conférence aura lieu, à partir de 19h30 (ouverture des portes à 19h00), dans l’auditorium Jean XXIII de la Mutuelle Saint-Christophe au 277 rue Saint-Jacques Paris 5e. Entrée payante: 10 € (pas de carte bancaire). Pour plus d’informations: 06 17 86 32 96. Pour consulter les dates et les thèmes des prochaines conférences, cliquez ICI !

Vêpres orthodoxes à Notre-Dame de Paris, dimanche 9 octobre

Comme il est de tradition pour la fête de saint Denis, les orthodoxes viendront célébrer un office de vêpres dans la cathédrale Notre-Dame de Paris le 9 octobre prochain à partir de 17h00. Cet office sera présidé par Mgr Emmanuel. Cette tradition fraternelle, maintenant bien établie, des vêpres orthodoxes à Notre-Dame de Paris a été instaurée et suivie annuellement par le cardinal Jean-Marie Lustiger. Attentif au dialogue œcuménique, le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, poursuit cette invitation.

La séance solennelle de l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge – le samedi 15 octobre

La séance solennelle de l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge (93, rue de Crimée, Paris 19e) aura lieu le samedi 15 octobre à 14h00 dans ses locaux, sous la présidence de son Eminence l’archevêque Jean de Charioupolis. À l’ordre du jour :

  • Compte-rendu de l’année universitaire 2015-2016 par l’Archiprêtre Nicolas Cernokrak, doyen de l’Institut
    Discours académique prononcé par Sophie STAVROU, professeur de l’Institut, sur le thème : «L’étude du grec : un réveil de la conscience théologique»
  • suivi du vin d’honneur

Bertrand Vergely : « La Loi de Moïse – 2e partie» – lundi 3 octobre 2016

Bertrand Vergely nous parlera le 3 octobre prochain de “la Loi de Moïse -2e partie” dans sa quatrième série de conférences « Les grands textes de la théologie morale ». La conférence aura lieu, à partir de 19h30 (ouverture des portes à 19h00), dans l’auditorium Jean XXIII de la Mutuelle Saint-Christophe au 277 rue Saint-Jacques Paris 5e. Entrée payante: 10 € (pas de carte bancaire). Pour plus d’informations: 06 17 86 32 96. Pour consulter les dates et les thèmes des prochaines conférences, cliquez ICI !

Scroll To Top
Jovan Nikoloski