27/07/2017
Actualités
Page d'accueil > A la Une > Communiqué de la Commission mixte de l’Église orthodoxe serbe et de la Conférence des évêques catholiques croates concernant la canonisation du cardinal Stepinac
Communiqué de la Commission mixte de l’Église orthodoxe serbe et de la Conférence des évêques catholiques croates concernant la canonisation du cardinal Stepinac

Communiqué de la Commission mixte de l’Église orthodoxe serbe et de la Conférence des évêques catholiques croates concernant la canonisation du cardinal Stepinac

« Les membres de la Commission mixte des spécialistes catholiques croates et orthodoxes serbes se sont réunis les 12 et 13 juillet 2017 en la Maison Sainte-Marthe (Domus Sanctae Marthae) au Vatican, à l’occasion de leur sixième et dernière session, sous la présidence du père Bernard Ardura, président du Conseil pontifical des sciences historiques, pour un examen commun de la figure du cardinal Aloïs Stepinac, archevêque de Zagreb. Au nom de la Conférence épiscopale catholique de Croatie étaient présents : le cardinal Josip Bozanić, archevêque de Zagreb ; Mgr Antun Škvorčević, évêque catholique de Požega ; Mgr Ratko Perić, évêque de Mostar et Duvno ; le Dr Jure Krišto et le Dr Mario Jareb, de l’Institut croate d’histoire ; au nom de l’Église orthodoxe serbe étaient présents : le métropolite du Monténégro et du Littoral Amphiloque, le métropolite de Zagreb et de Ljubljana Porphyre, l’évêque de Novi Sad et de Bačka Irénée, l’évêque de Pakrac et de Slavonie Jean, et le professeur Darko Tanasković, représentant permanent de la République de Serbie auprès de l’UNESCO. Les personnes présentes ont reconnu la mansuétude du pape François qui a accepté avec bienveillance la demande du patriarche de Serbie Irénée et a décidé d’instituer cette Commission. Tous les membres de la Commission sont reconnaissants d’avoir eu la possibilité, dans une atmosphère cordiale et dans une pleine liberté de parole, d’accomplir la tâche confiée à la Commission, à savoir d’aborder en commun l’examen de la vie du cardinal Stepinac. Dès le début des travaux de la Commission, ses membres ont été conscients que le processus de canonisation du cardinal Stepinac est de la compétence exclusive du Pape. Les membres de la Commission reconnaissent aussi que chaque Église a ses propres critères de canonisation. Les membres de la Commission sont également d’accord sur le fait que leur travail a permis une meilleure compréhension de l’histoire durant les années écoulées entre la Première guerre mondiale et 1960, année de la mort du cardinal Stepinac. Il a été également possible d’éclaircir la vie et le ministère d’un pasteur catholique éminent dans une période historique particulièrement difficile. On en est arrivé à la conclusion que les différents événements, interventions, silences et prises de position sont toujours l’objets d’interprétations différentes. Dans le cas du cardinal Stepinac, les interprétations qu’ont données en substance les catholiques croates et orthodoxes serbes restent toujours différentes. L’étude de la vie du cardinal Stepinac a montré que toutes les Églises étaient exposées à de cruelles persécutions et avaient leurs martyrs et confesseurs de la foi. En ce sens, les membres de la Commission ont convenu de la possibilité d’une future collaboration en vue d’un travail commun, afin de partager le souvenir des martyrs et des confesseurs de la foi des deux Églises ».

Source

Print Friendly
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski