18 novembre (ancien calendrier) / 1er décembre (nouveau)
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

18 novembre (ancien calendrier)/1er décembre (nouveau)

Carême de la Nativité

Saint Platon, martyr à Ancyre (vers 306) ; saints Romain, diacre, et Barul, enfant, martyrs à Antioche (303) ; saint Zachée, diacre, et Alphée, lecteur, martyrs à Gadara en Palestine (303) ; saint Patrocle, ermite en Berry (vers 576) ; saint Chaffre, abbé et martyr au diocèse du Puy en Auvergne (v. 630) ; sainte Aude, vierge à Paris (VIème s.) ; saint Romphaire, évêque de Coutances (VIème s.) ; saint Amand, abbé de Lérins (VIIème s.) ; saint Maudez, ermite en Cornouailles (VIème s.) ; saint Nicolas (Vinogradov), confesseur, prêtre (1948).

Saint Platon

Saint Platon
Saint Platon, martyr à Ancyre (vers 306)

Vivant à Ancyre, en Galatie, sous le règne de l’empereur Dioclétien (vers 304), saint Platon était le frère du saint martyr Antiochus [16 juililet]. Comme il confessait publiquement le Christ et encourageait les chrétiens à rester fermes dans leur foi malgré la persécution, il fut arrêté et conduit devant le gouverneur Agripinus. Inébranlable dans ses convictions malgré son jeune âge, il fut d’abord frappé par douze soldats, puis étendu sur un lit de bronze brûlant. Il eut ensuite les chairs déchirées par toutes sortes de tortures. Au milieu des tourments, le saint martyr éleva vers Dieu sa prière, à laquelle les Puissances angéliques répondirent : « Amen ! » Constatant que l’Église du ciel assistait ainsi le saint athlète du Christ dans ses combats, un grand nombre de païens embrassa alors la foi. Le magistrat lui fit de nouvelles propositions, auxquelles Platon répondit : « Ma vie c’est le Christ, et mourir pour Lui m’est un gain » (Phil 1, 21). Après d’autres supplices, il fut décapité et partit rejoindre l’assemblée des saints.

SAINTS ROMAIN ET BARUL
Saint Romain était d’origine palestinienne et exerçait les fonctions de diacre et d’exorciste dans l’Église de Césarée de Palestine. En 303, lorsque l’empereur Dioclétien publia ses édits de persécution générale, il se trouvait à Antioche. Voyant un grand nombre d’hommes, de femmes et d’enfants chrétiens abandonner la confession du vrai Dieu par crainte de la souffrance et aller sacrifier aux idoles, il ne put supporter ce spectacle et, s’avançant vers eux, tout brûlant de zèle pour la piété, il leur adressa à haute voix de violents reproches. Il fut arrêté sur-le-champ et conduit devant le gouverneur d’Antioche. Durant l’interrogatoire, il se montra plein d’audace et, pour confondre l’inanité du culte païen, il demanda qu’on fasse comparaître un enfant pris au hasard dans la foule qui se tenait sur la place publique. L’enfant arriva. Romain lui demanda s’il était plus raisonnable d’adorer le Dieu unique et Créateur du monde, confessé par les chrétiens, ou les multiples dieux des païens. Sans hésitation, l’enfant se prononça pour le Dieu des chrétiens et rendit ainsi le magistrat ridicule, en se montrant plus sage que lui et que ses coreligionnaires. Le tyran furieux livra aussitôt le jeune confesseur à la torture, en présence de sa mère. Altéré de soif par les tourments qu’il endurait sans broncher, l’enfant demanda à boire. L’admirable femme lui répondit alors : « Ne bois pas, ô mon cher fils, de cette eau corruptible et éphémère, mais montre-toi endurant afin de boire l’eau vive et éternelle dans le Royaume de Dieu ! »
L’enfant ayant été décapité, saint Romain fut condamné à périr par le feu. Il accueillit joyeusement cette sentence et, le visage rayonnant, il se laissa emmener sans résistance vers le lieu du supplice. Comme les bourreaux tardaient à allumer le bûcher, attendant la décision de l’empereur alors présent dans la ville, le valeureux martyr s’écria : « Où est le feu qui a été préparé pour moi ? » On remit l’exécution pour le faire comparaître devant l’empereur en personne. Le tyran ayant constaté que, pour les chrétiens, la mort par le martyre était une fête, puisqu’elle signifiait l’entrée dans la vie éternelle, voulut retarder le moment de cette délivrance, et il ordonna de lui arracher la langue. Sans se troubler, saint Romain tendit de lui-même sa langue au bourreau et, ô miracle, il continua de louer Dieu et d’encourager les fidèles au martyre après qu’on la lui eut coupée. Après ce châtiment, il fut jeté en prison et mis aux fers pendant un temps considérable. Lors de la fête de l’empereur, selon une ancienne coutume, on proclama partout la mise en liberté des prisonniers. Mais Romain, les deux pieds écrasés dans les ceps et étendu sur le bois, fut le seul à être alors étranglé dans le secret de son cachot et, selon son désir, il reçut ainsi la couronne du martyre.
(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire du dimanche, 7ème ton

Tu as détruit la mort par Ta Croix, Tu as ouvert le paradis au larron,  Tu as transformé le pleur des myrophores, et ordonné à Tes Apôtres de prêcher que Tu es ressuscité,  Christ Dieu, accordant au monde la grande miséricorde.

Tropaire des saints martyrs, ton 4

Tes Martyrs, Seigneur, pour le combat qu’ils ont mené / ont reçu de toi, notre Dieu, la couronne d’immortalité; / animés de ta force, ils ont terrassé les tyrans / et réduit à l’impuissance l’audace des démons; / par leurs prières sauve nos âmes, ô Christ notre Dieu.

Kondakion des saints martyrs, ton 3

Ta mémoire, saint Platon, réjouit le monde entier, / appelant les fidèles vers ton temple sacré; / tous ensemble nous y chantons / avec allégresse tes hauts faits / et dans la foi nous écrions: / Délivre des barbares ce qui fut ta cité.

Kondakion du dimanche, 7ème ton

Désormais l’empire de la mort ne peut retenir les mortels, car le Christ y est descendu pour briser et défaire sa puissance. L’enfer est enchaîné, les prophètes jubilent, disant d’une seule voix : « Il est venu, le Sauveur, pour ceux qui ont la foi ; fidèles, allez à la rencontre de la Résurrection ! »

ÉPITRE DU JOUR

Éph. II, 14-22

Frères, le Christ est notre paix, lui qui en un seul peuple a réuni les Juifs et les païens, et qui a renversé le mur de haine qui les séparait. Ayant anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans ses prescriptions, afin de créer en lui-même avec les deux un seul homme nouveau, en établissant la paix, et de les réconcilier, l’un et l’autre en un seul corps, avec Dieu par la croix, en détruisant par elle l’inimitié. Il est venu annoncer la paix à vous qui étiez loin, et la paix à ceux qui étaient près ; car par lui nous avons les uns et les autres accès auprès du Père, dans un même Esprit. Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors ; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu. Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus Christ lui-même étant la pierre angulaire. En lui tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur. En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit.

ÉVANGILE DU JOUR

Lc XII, 16-21

Les terres d’un homme riche avaient beaucoup rapporté. Et il raisonnait en lui-même, disant : “Que ferai-je ? car je n’ai pas de place pour serrer ma récolte. Voici, dit-il, ce que je ferai : j’abattrai mes greniers, j’en bâtirai de plus grands, j’y amasserai toute ma récolte et tous mes biens ; et je dirai à mon âme : Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années ; repose-toi, mange, bois, et réjouis-toi.” Mais Dieu lui dit : “Insensé ! cette nuit même ton âme te sera redemandée ; et ce que tu as préparé, pour qui cela sera-t-il ?” Il en est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n’est pas riche pour Dieu.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

Le métropolite du Monténégro et du Littoral Amphiloque a rencontré le primat de l’Église orthodox... Actualités 140210

Le métropolite du Monténégro et du Littoral Amphiloque a rendu visite, le 2 décembre, à l’archevêque de Tirana Anastase, primat de l’Église orthodo...

22 novembre (ancien calendrier) / 5 décembre (nouveau) Vivre avec l'Église 92734

22 novembre (ancien calendrier)/ 5 décembre (nouveau) Carême de la Nativité Après-Fête de la Présentation au Temple de la Très-Sainte Mère de Dieu ...

5 décembre Vivre avec l'Église 92732

5 DÉCEMBRE    Carême de la Nativité – Dispense de poisson Saint Sabas le Sanctifié, abbé en Palestine (532) ; saint Anastase, martyr ; saint Diogèn...

4 décembre Vivre avec l'Église 59179

4 décembre Carême de la Nativité Sainte Barbara (ou Barbe), mégalomartyre à Nicomédie, et sa compagne, sainte Julienne, martyre (vers 305) ; saint ...

21 novembre (ancien calendrier) / 4 décembre (nouveau) Vivre avec l'Église 59177

21 novembre (ancien calendrier)/4 décembre (nouveau) Carême de la Nativité, dispense de poisson Présentation au Temple de la Très-Sainte Mère de Di...

Le calendrier liturgique 2020 de la Fraternité orthodoxe en Europe occidentale À la Une 139383

La Fraternité orthodoxe en Europe occidentale propose d’ores et déjà son calendrier liturgique 2020 sous deux formes (voir l’affiche ci...

L’Église orthodoxe russe définira sa position à l’égard des Églises ayant reconnu l’autocéphalie ... À la Une 139362

Au cours du repas qui a suivi la sainte liturgie en la cathédrale du Christ Sauveur le 2 décembre 2019, le patriarche de Moscou Cyrille a déclaré: ...

L’Église orthodoxe d’Ukraine appelle à cesser la guerre de l’information entre l’Ukraine et la Ru... À la Une 139345

L’archiprêtre Nicolas Danylievitch, vice-président du département des affaires extérieures de l’Église orthodoxe d’Ukraine qui se trouve sous l’omo...

La présentation du livre de Xénia Krivochéine « Des bulbes d’or dans le ciel de Paris » Actualités 139312

Lundi 2 décembre, le livre de Xénia Krivochéine, Des bulbes d’or dans le ciel de Paris, a été présenté dans les locaux du Centre spirituel et cultu...

Vient de paraître : « Discours ascétiques » de saint Isaac le Syrien À la Une 139038

Les Éditions du Cerf vient de publier la traduction de l’oeuvre majeure de saint Isaac le Syrien « Discours acétiques » d’après le text...

3 décembre Vivre avec l'Église 59185

3 décembre Carême de la Nativité Saint Sophonie, prophète (VIIème s. av. J.-C.) ; saint Théodore, archevêque d’Alexandrie, martyr (606) ; sai...

20 novembre (ancien calendrier) / 3 décembre (nouveau) Vivre avec l'Église 59183

20 novembre (ancien calendrier)/3 décembre (nouveau) Carême de la Nativité Avant-Fête de la Présentation au Temple de la Très-Sainte Mère...