19 mai
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

19 mai

4ème dimanche de Pâques, du Paralytique. Saints Patrice, évêque de Prousse en Bithynie, avec ses compagnons : Acace, Ménandre et Polyène, prêtres, tous martyrs en Bithynie (vers 100) ; saint Adolphe, évêque de Cambrai (728) ; saint Kalouf, égyptien, martyr (284-303) ; saint Hudulfe, évêque d’Arras (728) ; saint Jean, évêque de Gothie (790) ; saint Dimitri Donskoï, prince de Moscou (1389) ; sainte grande-princesse Eudocie, Euphrosyne dans le monachisme (1407) ; saint Corneille de Paléostrov (vers 1420) ; saint Jean, prince, Ignace dans le monachisme, de Vologda (1523) ; saint Corneille, thaumaturge de Komel (1537) ; saint Serge de Choukhtom (1609) ; saints néomartyrs de Russie : Matthieu (Voznesensky), prêtre (1919) ; Victor (Karakouline), prêtre (1937) ; Onuphre, archevêque de Koursk, Antoine, évêque de Belgorod, Mitrophane (Vilguelmsky), Alexandre (Erochov), Michel (Deïneka), Hippolyte (Krasnovsky), Nicolas (Sadovsky), Basile (Ivanov), Nicolas (Koulakov), Maxime (Bogdanov), Alexandre (Saoulsky), Paul (Briantsev), Paul (Popov), Georges (Bogoyavlensky), prêtres et martyr Michel (Voznesensky) (1938) ; Valentin (Loukianov), moine et martyr (1940).

SAINT PATRICE ÉVÊQUE DE PROUSSE

Saint Patrice de ProusseSaint Patrice était évêque de Prousse en Bithynie, au temps où le proconsul Jules tentait d’y faire régner le culte insensé des idoles. Comme le magistrat s’était rendu auprès des sources d’eaux chaudes, situées à quelque distance de la cité, pour y sacrifier aux dieux-médecins, Asclépios et son épouse Hygieia, il y fit convoquer Patrice et tenta de lui faire reconnaître que les vertus thérapeutiques de ces eaux étaient dues à la providence des dieux. Le saint évêque lui répondit que Dieu, qui créa le monde par amour des hommes, a produit aussi le feu et l’eau, afin que rien ne leur manquât pour préparer ici-bas la jouissance des biens éternels. Mais, prévoyant que ceux-ci allaient faillir à leur vocation, de même qu’Il sépara la lumière des ténèbres, Il sépara aussi le feu et l’eau qui sont à la surface de la terre, du feu de la géhenne et de l’eau glacée du Tartare qui se trouvent sous terre, en préparation des châtiments éternels qu’y éprouveront les impies après la résurrection, et dans lesquels sont châtiés dès maintenant les faux dieux des païens. Après avoir mentionné le témoignage du saint martyr Pione [11 mars], Patrice ajouta qu’il avait été lui-même témoin de ce feu qui jaillit de la terre, lors d’une éruption de l’Etna, appelé par les Anciens : « la gueule de l’enfer ». L’évêque de Naples, Étienne, avait alors organisé une procession et les prières des chrétiens avaient pu arrêter la coulée de lave qui menaçait la ville.

Irrité par ces propos, Jules ordonna de jeter le saint dans les eaux chaudes, pour voir s’il allait être préservé par son Dieu. Lorsqu’il y fut précipité l’eau bouillante éclaboussa les soldats qui furent cruellement brûlés, alors que Patrice restait indemne et nageait dans les eaux comme dans un bain. Le proconsul l’en fit tirer et ordonna de le décapiter. Le saint, élevant les mains vers le ciel dans une ultime prière, rendit grâce au Seigneur qui avait créé ces sources d’eaux chaudes pour le salut et la guérison des justes mais pour le châtiment des impies ; puis, ayant prononcé l’Amen, il s’agenouilla et eut la tête tranchée, en compagnie de trois autres saints confesseurs : Acace, Ménandre et Polyen.

(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire de Pâques, ton 5

Le Christ est ressuscité des morts, par Sa mort Il a vaincu la mort, et à ceux qui sont dans les tombeaux, Il a donné la vie.

Tropaire du dimanche du 3ème ton

Que les cieux soient dans l’allégresse, que la terre se réjouisse, car le Seigneur a déployé la force de Son bras. Par Sa mort, Il a vaincu la mort ! Devenu le Premier-né d’entre les morts, du sein de l’enfer, Il nous a rachetés, accordant au monde la grande miséricorde.

Kondakion du paralytique, ton 3

Par Ta divine sollicitude, Seigneur, relève mon âme cruellement paralysée par toutes sortes de péchés et d’actions insensées, de même que jadis Tu as relevé le paralytique, afin que sauvé, je Te clame : ô Christ miséricordieux, gloire à Ta Puissance.

Kondakion de Pâques, ton 8

Bien que tu sois descendu, ô Immortel, dans le Tombeau, Tu as cependant détruit la puissance de l’enfer et Tu es ressuscité en vainqueur, ô Christ Dieu. Aux femmes myrophores Tu as annoncé : Réjouissez-vous, et à Tes apôtres Tu as donné la paix, Toi qui accordes à ceux qui sont tombés la Résurrection.

ÉPITRE DU JOUR

Actes IX, 32-42

En ces jours-là, comme Pierre visitait tous les saints, il descendit aussi chez ceux qui demeuraient à Lydda. Il y trouva un homme nommé Énée, couché sur un grabat depuis huit ans, et paralytique. Pierre lui dit : « Énée, Jésus Christ te guérit. Lève-toi, et arrange ton grabat ». Et aussitôt il se leva. Tous les habitants de Lydda et de la plaine du Saron, ayant vu celà, se convertirent au Seigneur.
Il y avait à Joppé, parmi les disciples, une femme nommée Tabitha, ce qui se traduit par Dorcas : elle faisait beaucoup de bonnes œuvres et d’aumônes. Or, en ce temps-là, elle tomba malade et mourut. Après l’avoir lavée, on la déposa dans une chambre haute. Comme Lydda est près de Joppé, les disciples, ayant appris que Pierre s’y trouvait, envoyèrent deux hommes vers lui, pour le prier de venir chez eux sans tarder. Pierre se leva, et partit avec ces hommes. Lorsqu’il fut arrivé, on le conduisit dans la chambre haute. Toutes les veuves l’entourèrent en pleurant, et lui montrèrent les tuniques et les vêtements que faisait Dorcas pendant qu’elle était avec elles. Pierre fit sortir tout le monde, se mit à genoux, et pria ; puis, se tournant vers le corps, il dit : « Tabitha, lève-toi ! » Elle ouvrit les yeux, et ayant vu Pierre, elle s’assit. Il lui donna la main, et la fit lever. Il appela ensuite les saints et les veuves, et la leur présenta vivante. Cela fut connu de tout Joppé, et beaucoup crurent au Seigneur.

ÉVANGILE DU JOUR

Jn VI, 1-15

En ce temps-là, à l’occasion d’une fête juive, Jésus monta à Jérusalem. Or, à Jérusalem, près de la porte des brebis, il y a une piscine qui s’appelle en hébreu Bethzatha, et qui a cinq portiques. Sous ces portiques étaient couchés en grand nombre des malades, des aveugles, des boiteux, des paralytiques, qui attendaient le mouvement de l’eau ; car un ange descendait de temps en temps dans la piscine, et agitait l’eau, et celui qui y descendait le premier après que l’eau avait été agitée était guéri, quelle que fût sa maladie. Il y avait là un homme malade depuis trente-huit ans. Jésus, l’ayant vu couché, et sachant qu’il était malade depuis longtemps, lui dit : « Veux-tu être guéri ? » Le malade lui répondit : « Seigneur, je n’ai personne pour me jeter dans la piscine quand l’eau est agitée, et, pendant que j’y vais, un autre descend avant moi ». « Lève-toi, lui dit Jésus, prends ton grabat, et marche » . Aussitôt cet homme fut guéri ; il prit son grabat, et marcha. C’était un jour de sabbat. Les Juifs dirent donc à celui qui avait été guéri : « C’est le sabbat ; il ne t’est pas permis de porter ton grabat. » Il leur répondit : « Celui qui m’a guéri m’a dit : Prends ton grabat, et marche ». Ils lui demandèrent : « Qui est l’homme qui t’a dit : Prends ton grabat, et marche ? » Mais celui qui avait été guéri ne savait pas qui c’était, car Jésus avait disparu de la foule qui était en ce lieu. Plus tard, Jésus le trouva dans le temple, et lui dit : « Voici, tu as été guéri ; ne pèche plus, de peur qu’il ne t’arrive quelque chose de pire. » Cet homme s’en alla, et annonça aux Juifs que c’était Jésus qui l’avait guéri.

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Emma Cazabonne

Emma Cazabonne

Beside an anthology on Cistercian texts, Emma Cazabonne has translated and published articles on Cistercian spirituality, the Middle Ages, and Orthodoxy. She converted to Orthodoxy in 2008. Her husband is an Orthodox priest. If you are interested in having your book translated into French, she can be contacted here https://wordsandpeace.com/contact-me/

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

18 août Vivre avec l'Église 70658

18 août Après-Fête de la Dormition de la Très-Sainte Mère de Dieu et toujours Vierge Marie Saints Flore et Laure, martyrs en Illyrie (IIème s.) ; s...

5 août (ancien calendrier) / 18 août (nouveau) Vivre avec l'Église 70656

5 août (ancien calendrier) / 18 août (nouveau) Carême de la Dormition Avant-Fête de la Transfiguration de Notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Chr...

Une pétition de soutien à Mgr l’archevêque Jean (Renneteau) À la Une 113691

Une pétition de soutien à Mgr l’archevêque Jean (Renneteau) (1), en français, en anglais et en russe, a été mise en ligne sur cette page.

Le patriarche Bartholomée effectue une courte visite en Suisse et en Allemagne À la Une 113684

Le patriarche œcuménique Bartholomée est arrivé à Genève

« L’église orthodoxe d’Ugine, dernière empreinte de la diaspora russe en Savoie » (re... Apprendre 113636

Le reportage de FR3 Rhône-Alpes-Auvergne sur l’église Saint-Nicolas-Saint-Alexis à Ugine est en ligne ici (dont photographies). Ci-dessous: l...

17 août Vivre avec l'Église 70627

17 août  Après-Fête de la Dormition de la Très-Sainte Mère de Dieu et toujours Vierge Marie ; saint Myron, prêtre, martyr à Cyzique (250) ; saints ...

4 août (ancien calendrier) / 17 août (nouveau) Vivre avec l'Église 70625

4 août (ancien calendrier) / 17 août (nouveau) Carême de la Dormition Les sept dormants d’Éphèse : saints Maximilien, Jamblique, Martinien, J...

L’archevêque d’Ohrid Jean : « L’Église de Macédoine ne peut être assise sur deux chaises » À la Une 113611

L’archevêque d’Ohrid Jean a donné l’interview suivante au quotidien belgradois « Politika » le 9 août 2019.

16 août Vivre avec l'Église 70622

16 août Jour de jeûne Après-Fête de la Dormition de la Très-Sainte Mère de Dieu et toujours Vierge ; Marie. Translation d’Edesse à Constantin...

3 août (ancien calendrier) / 16 août (nouveau) Vivre avec l'Église 70620

3 août (ancien calendrier) / 16 août (nouveau) Carême de la Dormition Saints Isaac, Dalmate et Fauste, moines à Constantinople (IV-Vème s.) ; saint...

15 août Vivre avec l'Église 70576

15 août DORMITION DE LA TRÈS-SAINTE MÈRE DE DIEU ET TOUJOURS VIERGE MARIE Saint Macaire le Romain, thaumaturge de Novgorod (1550) LA DORMITION DE L...

2 août (ancien calendrier) / 15 août (nouveau) Vivre avec l'Église 70574

2 août (ancien calendrier) / 15 août (nouveau) Carême de la Dormition Translation de Jérusalem à Constantinople des reliques de saint Étienne diacr...