23 juillet (ancien calendrier) / 5 août (nouveau)
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

23 juillet (ancien calendrier) / 5 août (nouveau)

 Saints Trophime, Théophile et leurs 13 compagnons, martyrs à Rome (284-305) ; saint Apollinaire, évêque de Ravenne, martyr (vers 75) ; saint Jean Cassien, abbé-fondateur de monastères à Marseille (443) ; saints Ravenne et Rasyphe, ermites martyrs à Macé (IVème s.) ; sainte Pélagie de Tinos (1834) ; saints nouveaux martyrs de Russie : Michel Troïtzky, prêtre et martyr André Argounov (1938) ; icône de la Très sainte Mère de Dieu de Potchaïev.

 

SAINTE PÉLAGIE DE TINOS[1]

Sainte Pélagie de Tinos (1834)
Sainte Pélagie de Tinos (1834)

Une année après le début de la Révolution grecque (1822), la très sainte Mère de Dieu apparut à la vénérable moniale Pélagie, qui pratiquait l’ascèse au monastère de Kechrobouni, sur les hauteurs de l’île de Tinos, et lui demanda d’aller informer un des villageois, Stamatelos Kangadis, qu’il avait été choisi pour découvrir son icône, qui se trouvait enterrée dans un champ, et édifier une église en son honneur. Effrayée et s’estimant indigne d’une telle révélation, Pélagie n’obéit pas. La Toute-Sainte lui apparut la semaine suivante, mais elle l’accueillit avec les mêmes doutes. Finalement, le 29 juillet, alors qu’elle priait, Pélagie vit la Reine des cieux se tenir devant elle, entourée d’une lumière divine. Elle réitéra son ordre et la salua par ces paroles : Exulte, Terre d’une grande joie…  La moniale répondit par la suite de l’hymne : Louez, cieux, la gloire de Dieu. Au début de l’office du matin, elle alla rapporter la vision à sa supérieure qui lui en confirma l’authenticité. Le lendemain, elle se rendit au village, informa Stamatelos Kangadis et, l’évêque ayant donné son accord et sa bénédiction en reconnaissant qu’il s’agissait bien d’un signe de compassion de la Mère de Dieu à l’égard du peuple éprouvé, on rassembla tous les fidèles au son des cloches pour participer aux fouilles. Mais l’épouse du propriétaire du champ désigné par la Mère de Dieu refusa qu’on procédât à quoi que ce fût en l’absence de son mari, alors en voyage. La nuit suivante, elle vit en rêve un homme à l’aspect redoutable qui proféra de terribles menaces à son égard, si bien qu’elle accorda non seulement l’autorisation de fouiller le champ, mais en fit don à l’évêque pour l’édification de l’église. Des hommes venus de toute l’île participèrent aux fouilles, qui restèrent vaines pendant deux mois. On commençait à se décourager, certains à douter ; cependant, à la suite d’une nouvelle intervention miraculeuse de la Mère de Dieu, les travaux reprirent. Et, le 30 janvier 1823, on découvrit une grande et magnifique icône de l’Annonciation, qui avait été coupée verticalement en deux morceaux, mais n’avait pas souffert de son long séjour en terre. Une fois déposée dans l’église qu’on avait édifiée sur les lieux, elle commença à accomplir des miracles, si nombreux que l’icône de Tinos est aujourd’hui le pèlerinage le plus populaire de Grèce. Au monastère de Kechrobouni, on vénère encore la cellule dans laquelle sainte Pélagie a reçu la révélation de la Toute-Sainte.

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire des saints martyrs, ton 4

Tes martyrs, Seigneur, pour le combat qu’ils ont mené, ont reçu de Toi, notre Dieu, la couronne incorruptible. Animés de ta Force, ils ont terrassé les tyrans, et réduit à l’impuissance l’audace des démons. Par leurs prières, ô Christ Dieu, sauve nos âmes.

Kondakion des saints martyrs, ton 8

Vous êtes des luminaires resplendissants, ô divins martyrs et vous éclairez toute la création par la lumière de vos miracles, délivrant des maladies et disspant toujours les profondes ténèbres, vous priez sans cesse le Christ Dieu pour nous tous.

ÉPITRE DU JOUR

1 Cor. IX, 13-18

Ne savez-vous pas que ceux qui remplissent les fonctions sacrées sont nourris par le temple, que ceux qui servent à l’autel ont part à l’autel ? De même aussi, le Seigneur a ordonné à ceux qui annoncent l’Évangile de vivre de l’Évangile. Pour moi, je n’ai usé d’aucun de ces droits, et ce n’est pas afin de les réclamer en ma faveur que j’écris ainsi ; car j’aimerais mieux mourir que de me laisser enlever ce sujet de gloire. Si j’annonce l’Évangile, ce n’est pas pour moi un sujet de gloire, car la nécessité m’en est imposée, et malheur à moi si je n’annonce pas l’Évangile ! Si je le fais de bon cœur, j’en ai la récompense ; mais si je le fais malgré moi, c’est une charge qui m’est confiée. Quelle est donc ma récompense ? C’est d’offrir gratuitement l’Évangile que j’annonce, sans user de mon droit de prédicateur de l’Évangile.

ÉVANGILE DU JOUR

Matth. XVI, 1-6

Les pharisiens et les sadducéens abordèrent Jésus et, pour l’éprouver, lui demandèrent de leur faire voir un signe venant du ciel. Jésus leur répondit : Le soir, vous dites : Il fera beau, car le ciel est rouge ; et le matin : Il y aura de l’orage aujourd’hui, car le ciel est d’un rouge sombre. Vous savez discerner l’aspect du ciel, et vous ne pouvez discerner les signes des temps. Une génération méchante et adultère demande un miracle ; il ne lui sera donné d’autre miracle que celui de Jonas. Puis il les quitta, et s’en alla. Les disciples, en passant à l’autre bord, avaient oublié de prendre des pains. Jésus leur dit : Gardez-vous avec soin du levain des pharisiens et des sadducéens.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

Exposition à Paris : « L’icône, tradition et modernité » À la Une 129813

La paroisse orthodoxe bulgare Saint-Patriarche-Euthyme-de-Tarnovo à Paris, en collaboration avec l’Institut culturel bulgare, sous le haut patronag...

16 novembre Vivre avec l'Église 58710

16 novembre Carême de la Nativité Saint apôtre et évangéliste Matthieu (60) ; saint Fulvien, roi d’Ethiopie, nommé Matthieu au baptême (Ier sècle) ...

3 novembre (ancien calendrier) / 16 novembre (nouveau) Vivre avec l'Église 58708

3 novembre (ancien calendrier) / 16 novembre (nouveau) Carême de la Nativité Saints martyrs Acepismas, évêque, Joseph, prêtre et Aïthala, diacre (I...

Rencontre du patriarche œcuménique Bartholomée et de l’archevêque de Bruxelles et de Belgique Sim... À la Une 128904

Au cours de son séjour en Belgique, le patriarche œcuménique Bartholomée a eu une rencontre privée avec l’archevêque Simon, hiérarque du Patriarcat...

« N’oublions pas ceux qui ont souffert du communisme », déclare le patriarche de Roumanie Daniel ... À la Une 128902

À l’occasion du colloque « La chute du mur de Berlin et la révolution roumaine de décembre 1989 », organisé par l’Institut de sciences politi...

Le patriarche de Moscou Cyrille se rendra en Finlande au mois de mai 2020 Actualités 128893

Le patriarche de Moscou Cyrille se rendra en Finlande au mois de mai de l’année prochaine, ce qui sera la première visite du patriarche Cyrille au ...

Réception officielle du nouveau gouverneur civil du Mont Athos à la Sainte-Communauté à Karyès Actualités 128888

Le jeudi 14 novembre a eu lieu la réception officielle du nouveau gouverneur civil du Mont Athos, Athanasios Martinos, à Karyès. Le nouveau gouvern...

En visite en Azerbaïdjan, le patriarche de Moscou Cyrille a célébré un office d’intercession sur ... Actualités 128882

Le 14 novembre, au cours de son séjour à Bakou, le patriarche de Moscou Cyrille a célébré un office d’intercession sur les fondations de la chapell...

Rencontre à Bruxelles du Patriarche Bartholomée avec le Conférence épiscopale orthodoxe du Benelux À la Une 128770

Le 11 novembre, le patriarche oecuménique Bartholomée a rencontré et collaboré avec la Conférence épiscopale orthodoxe du Benelux. Cette rencontre ...

15 novembre Vivre avec l'Église 58669

15 novembre Début du carême de la Nativité Saints Gourias et Samonas, prêtres, martyrs à Edesse (306) ; saint Habib, diacre, martyr à Edesse (322) ...

2 novembre (ancien calendrier) / 15 novembre (nouveau) Vivre avec l'Église 58667

2 novembre (ancien calendrier) / 15 novembre (nouveau) Début du carême de la Nativité Saints Akindynos, Pégase, Aphtonius, Elpidiphore et Anempodis...

« La présence des femmes dans l’Église orthodoxe » Annonces 128586

La Communauté des frères de  Taizé et la paroisse orthodoxe Saint-Césaire et Saint-Marcel de Chalon-sur-Saône, avec la bénédiction de Mgr Luka, org...