23 juin (ancien calendrier) / 6 juillet (nouveau)

Carême des saints Apôtres

Icône de N.D. de Vladimir ; sainte Agrippine, martyre à Rome (vers 260) ; saint Aristocle, prêtre, Dimitrien, diacre, et Athanase, lecteur, martyrs à Chypre (vers 302) ; saints Eustoche, Gaïus, Probus, Lollius, Urbain et leurs compagnons, martyrs à Ancyre (IVème s.) ; saint Martin des Ormeaux, évêque du Tricastin (VIIème s.) ; saint Jacques, évêque de Toul (769) ; saint Artème de Verkola (1545) ; saint Germain, archevêque de Kazan (1567) ; saints néomartyrs de Russie : Alexandre (Miropolsky), Alexis (Vvedensky), Pierre (Smorodintsev), prêtres (1918) ; Mitrophane, archevêque d’Astrakhan (1919).

SAINTE AGRIPPINE, MARTYRE

Sainte Agrippine

La sainte et glorieuse martyre Agripinne naquit et fut élevée à Rome, au sein d’une famille noble. Dès sa jeunesse, elle se consacra à Dieu et, par la bonne odeur de ses vertus, elle procurait aux chrétiens un avant-goût des délices du Paradis et les incitait à renoncer aux passions pour emprunter à sa suite la voie de la pureté et de la virginité, de sorte qu’une grande quantité de jeunes filles et de femmes mûres demandaient à partager son mode de vie, afin d’hériter les grâces que Dieu lui avait accordées. Mais l’éclat de ses vertus provoqua la haine envieuse des païens qui la dénoncèrent aux autorités, au temps de la persécution de Valérien (257). Accusée de rébellion contre l’institution du mariage et d’avoir frauduleusement circonvenu des jeunes filles, la fiancée du Christ répondit que, loin de les détourner, elle les avait présentées à Dieu, et que la virginité qu’elle prônait n’était pas dissolution de la société mais union avec le Sauveur qui est venu dans le monde en naissant d’une Vierge. Elle se livra généreusement au martyre pour l’amour de son Époux céleste. Frappée sur la bouche, elle gardait le silence, rompant ainsi tous les ossements de l’impiété. Dénudée et flagellée de telle sorte que son sang inondait le sol, elle mit à nu les machinations perfides de l’Ennemi, et les membres serrés dans les entraves, elle délia toutes les illusions des païens. Finalement, après avoir été visitée par un ange qui la guérit de ses plaies, et s’être de nouveau présentée avec assurance devant le tribunal, elle remit son âme à Dieu au milieu des tourments, remportant au ciel la couronne de la victoire. Ses amies et sœurs spirituelles, Bassa, Paule et Agathonique, qui avaient suivi son jugement au péril de leur vie, purent ensuite enlever son corps qui avait été jeté en pâture aux chiens et, passant de lieu en lieu, guidées de nuit par une colonne de lumière, elles parvinrent en Sicile et le déposèrent en un endroit nommé Menès, où l’on érigea une église en l’honneur de la sainte martyre du Christ. Sa présence chassa aussitôt les démons, adorés comme des dieux par les habitants de l’île, et les délivra ainsi des ténèbres de l’erreur. Des pirates sarrasins ayant osé s’attaquer au sanctuaire, furent anéantis par l’apparition d’une colombe d’or armée d’une croix, et par la suite les lépreux et les malades de toutes sortes qui venaient vénérer le corps de sainte Agrippine se trouvaient délivrés de leurs maux. Bassa, Paule et Agathonique furent elles aussi jugées dignes de la couronne du martyre.
(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire de l’icône de N.D. de Vladimir, ton 4
En ce jour rayonne l’illustre cité de Moscou, car elle a reçu comme un rayon de soleil, notre Dame, ton icône miraculeuse, vers laquelle nous accourons pour te chanter, suppliants: admirable Souveraine et Mère de Dieu, prie le Christ qui s’est fait chair en ton sein de protéger ta cité et de garder, toute ville et contrée de tout malheur causé par l’ennemi et de sauver nos âmes, en la tendresse de ton cœur.

Tropaire de la sainte martyre, ton 4
Ta brebis, ô Jésus, * s’écrie de toute la force de sa voix: * C’est toi que j’aime, divin Epoux, * c’est toi que je cherche en luttant; * avec toi crucifiée, * en ton baptême je suis ensevelie; * pour toi je souffre, afin de régner avec toi; * pour toi je meurs, afin de vivre aussi en toi; * reçois comme victime sans défaut * celle qui par amour s’immole pour toi. * Par ses prières, Dieu de miséricorde, sauve nos âmes.

Kondakion de la sainte martyre, ton 4
Voici venu le jour lumineux * de tes exploits resplendissants, * où l’Église de Dieu, les célébrant, * nous invite tous à te chanter avec joie: * réjouis-toi, vierge et martyre, vénérable Agrippine.

Kondakion de l’icône de N.D. de Vladimir, ton 8
Que retentissent nos accents de victoire en ton honneur, invincible Reine, toi qui nous sauves des périls du combat, Mère de Dieu, Vierge souveraine; pour la venue de ton icône miraculeuse, nous célébrons la brillante fête de ta rencontre et comme il se doit te chantons: Réjouis-toi, Epouse inépousée.

ÉPÎTRE DU JOUR

Rom. XI, 2-12

Dieu n’a point rejeté son peuple, qu’il a connu d’avance. Ne savez-vous pas ce que l’Écriture rapporte d’Élie, comment il adresse à Dieu cette plainte contre Israël : Seigneur, ils ont tué tes prophètes, ils ont renversé tes autels ; je suis resté moi seul, et ils cherchent à m’ôter la vie ?

Mais quelle réponse Dieu lui fait-il ? Je me suis réservé sept mille hommes, qui n’ont point fléchi le genou devant Baal. De même aussi dans le temps présent il y un reste, selon l’élection de la grâce. Or, si c’est par grâce, ce n’est plus par les œuvres ; autrement la grâce n’est plus une grâce. Et si c’est par les œuvres, ce n’est plus une grâce ; autrement l’œuvre n’est plus une œuvre. Quoi donc ? Ce qu’Israël cherche, il ne l’a pas obtenu, mais l’élection l’a obtenu, tandis que les autres ont été endurcis, selon qu’il est écrit : Dieu leur a donné un esprit d’assoupissement, Des yeux pour ne point voir, Et des oreilles pour ne point entendre, Jusqu’à ce jour. Et David dit : Que leur table soit pour eux un piège, Un filet, une occasion de chute, et une rétribution ! Que leurs yeux soient obscurcis pour ne point voir, Et tiens leur dos continuellement courbé ! Je dis donc : Est-ce pour tomber qu’ils ont bronché ? Loin de là ! Mais, par leur chute, le salut est devenu accessible aux païens, afin qu’ils fussent excités à la jalousie. Or, si leur chute a été la richesse du monde, et leur amoindrissement la richesse des païens, combien plus en sera-t-il ainsi quand ils se convertiront tous.

Rom. XI, 13-24 (anticipé du jeudi)

Je vous le dis à vous, païens : en tant que je suis apôtre des païens, je glorifie mon ministère, afin, s’il est possible, d’exciter la jalousie de ceux de ma race, et d’en sauver quelques-uns. Car si leur rejet a été la réconciliation du monde, que sera leur réintégration, sinon une vie d’entre les morts? Or, si les prémices sont saintes, la masse l’est aussi ; et si la racine est sainte, les branches le sont aussi. Mais si quelques-unes des branches ont été retranchées, et si toi, qui était un olivier sauvage, tu as été enté à leur place, et rendu participant de la racine et de la graisse de l’olivier, ne te glorifie pas aux dépens de ces branches. Si tu te glorifies, sache que ce n’est pas toi qui portes la racine, mais que c’est la racine qui te porte. Tu diras donc : Les branches ont été retranchées, afin que moi je fusse enté. Cela est vrai ; elles ont été retranchées pour cause d’incrédulité, et toi, tu subsistes par la foi. Ne t’abandonne pas à l’orgueil, mais crains ; car si Dieu n’a pas épargné les branches naturelles, il ne t’épargnera pas non plus. Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu : sévérité envers ceux qui sont tombés, et bonté de Dieu envers toi, si tu demeures ferme dans cette bonté ; autrement, tu seras aussi retranché. Eux de même, s’ils ne persistent pas dans l’incrédulité, ils seront entés ; car Dieu est puissant pour les enter de nouveau. Si toi, tu as été coupé de l’olivier naturellement sauvage, et enté contrairement à ta nature sur l’olivier franc, à plus forte raison eux seront-ils entés selon leur nature sur leur propre olivier.

ÉVANGILE DU JOUR

Matth. XI, 20-26

Alors le Seigneur se mit à faire des reproches aux villes dans lesquelles avaient eu lieu la plupart de ses miracles, parce qu’elles ne s’étaient pas repenties. Malheur à toi, Chorazin ! Malheur à toi, Bethsaïda! Car, si les miracles qui ont été faits au milieu de vous avaient été faits dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps qu’elles se seraient repenties, en prenant le sac et la cendre. C’est pourquoi je vous le dis: au jour du jugement, Tyr et Sidon seront traitées moins rigoureusement que vous. Et toi, Capernaüm, seras-tu élevée jusqu’au ciel ? Non. Tu seras abaissée jusqu’au séjour des morts; car, si les miracles qui ont été faits au milieu de toi avaient été faits dans Sodome, elle subsisterait encore aujourd’hui. C’est pourquoi je vous le dis: au jour du jugement, le pays de Sodome sera traité moins rigoureusement que toi. En ce temps-là, Jésus prit la parole, et dit: Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. Oui, Père, je te loue de ce que tu l’as voulu ainsi.

Matth. XI, 27-30 (anticipé du jeudi)

Toutes choses m’ont été données par mon Père, et personne ne connaît le Fils, si ce n’est le Père; personne non plus ne connaît le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur ; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger.

À propos de l'auteur

Photo of author

Jivko Panev

Jivko Panev, cofondateur et directeur de la rédaction d'Orthodoxie.com. Producteur de l'émission 'Orthodoxie' sur France 2 et journaliste.
Lire tous les articles par Jivko Panev

Articles similaires

20 août

Après-Fête de la Dormition de la Très-Sainte Mère de Dieu et toujours Vierge Marie ; saint Samuel, prophète (Xlème s. av. J.-C.) ; saints Sévère et Memnon, martyrs en Thrace avec…

7 août (ancien calendrier) / 20 août (nouveau)

Carême de la Dormition Après-fête de la Transfiguration de notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Christ ; Saint Dométien, moine persan, martyrisé avec deux disciples (363) ; saint hiéromartyr Narcisse, archevêque de…

19 août

Jour de jeûne Après-Fête de la Dormition de la Très-Sainte Mère de Dieu et toujours Vierge Marie ; saints André le stratilate et ses 2593 compagnons, martyrs au Mont-Taurus (284-305.) ;…

6 août (ancien calendrier) / 19 août (nouveau)

TRANSFIGURATION DE NOTRE SEIGNEUR, DIEU ET SAUVEUR JÉSUS-CHRIST. Carême de la Dormition, dispense de poisson LA TRANSFIGURATION DE NOTRE SEIGNEURSix jours après avoir déclaré à ses disciples : « Il…

18 août

Jour de jeûne Après-Fête de la Dormition de la Très-Sainte Mère de Dieu et toujours Vierge Marie Saints Flore et Laure, martyrs en Illyrie (IIème s.) ; saints Hermas, Sérapion…

5 août (ancien calendrier) / 18 août (nouveau)

Carême de la Dormition Avant-Fête de la Transfiguration de Notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Christ. Saint Eusigne d’Antioche, martyr à Césarée de Cappadoce (362) ; saints Anter (236) et saint…

17 août

Après-Fête de la Dormition de la Très-Sainte Mère de Dieu et toujours Vierge Marie ; saint Myron, prêtre, martyr à Cyzique (250) ; saints Thyrse, Leucius, Coronat et leurs compagnons, martyrs…

4 août (ancien calendrier) / 17 août (nouveau)

Carême de la Dormition Les sept dormants d’Éphèse : saints Maximilien, Jamblique, Martinien, Jean, Denis, Constantin et Antonin (vers 250) ; saint Éleuthère, martyr à Tharse (vers 310) ; sainte…

16 août

Après-Fête de la Dormition de la Très-Sainte Mère de Dieu et toujours Vierge ; Marie. Translation d’Edesse à Constantinople du saint Mandylion (icône de la sainte Face) (en 944) ; saint…

3 août (ancien calendrier) / 16 août (nouveau)

Carême de la Dormition Saints Isaac, Dalmate et Fauste, moines à Constantinople (IV-Vème s.) ; saint Rajdène, protomartyr à Tsromi en Géorgie (457) ; saint Euphrone, évêque d’Autun (475) ;…

2 août (ancien calendrier) / 15 août (nouveau)

Carême de la Dormition Translation de Jérusalem à Constantinople des reliques de saint Étienne diacre, protomartyr (en 428) ; saint Auspice, premier évêque d’Apt (Ier s.) ; saint Étienne, pape de…

14 août

Carême de la Dormition 9e dimanche après la Pentecôte Avant-fête de la Dormition de la Très-Sainte Mère de Dieu et toujours Vierge Marie. Saint Michée, prophète (VIIIème s. av J.-C.)…

Accueil

Articles populaires

Recension: Hiéromoine Grégoire du Mont-Athos, «La foi, la liturgie et la vie de l’Église orthodoxe. Une esquisse de catéchisme orthodoxe»

Ce catéchisme est particulièrement bienvenu pour les parents en attente, pour leurs enfants d’un catéchisme orthodoxe fiable, mais aussi pour un certain nombre d’adultes qui pour des raisons diverses, n’ont pas été ou ont été insuffisamment catéchisés.Présenté en 250 pages dans un beau volume relié, il est l’œuvre du hiéromoine Grégoire (Chatziemmanouil), qui après avoir été un certain temps second du monastère de Stavronikita, s’est retiré depuis plusieurs décennies dans

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Jean-Claude Larchet, « “En suivant les Pères…”. La vie et l’œuvre du Père Georges Florovsky »

Vient de paraître: Jean-Claude Larchet, « “En suivant les Pères… ”. La vie et l’œuvre du Père Georges Florovsky », Éditions des Syrtes, Genève, 2019, 493 p.Le Père Georges Florovsky (1893-1979), après quelques années d’enseignement à Prague et à Paris, fit la plus grande partie de sa carrière aux États Unis où il enseigna dans les plus prestigieuses universités (Harvard, Cambridge, Princeton…). Unissant une vaste érudition, un attachement profond à

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

L’Académie de théologie de Moscou ouvre les inscriptions à une formation en ligne en anglais

L’Académie de théologie de Moscou annonce l’ouverture des inscriptions à un programme de formation à distance en langue anglaise. La formation se déroule sur une année universitaire (9 mois) ; elle se compose de sept matières fondamentales du programme académique « Théologie orthodoxe » : Ancien et Nouveau Testaments, théologie dogmatique, patrologie, bases de la liturgie orthodoxe, histoire ecclésiastique générale, histoire de l’Église orthodoxe russe. Un certificat sera délivré à l’issue de la formation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

11 août

Carême de la Dormition Après-fête de la Transfiguration de notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Christ ; Saint Euple, archidiacre, martyr en Sicile (304) ; sainte Suzanne, saints Gaïus, pape de Rome…

29 juillet (ancien calendrier) /11 août (nouveau)

Saint Callinique, martyr à Gangres (IIIème-IVème s.) ; sainte Séraphine d’Antioche (IIème s.) ; sainte Théodotie, martyre avec ses trois enfants (vers 304) ; saint Jean le soldat, martyr (IVème siècle)…

« Prions tous pour que cesse la guerre en Ukraine » a déclaré le patriarche œcuménique lors de la fête de saint Pantéleïmon

Le patriarche œcuménique Bartholomée a présidé la divine Liturgie célébrée mardi au monastère de Saint-Panteleimon du Mont Athos, à Galata, à Constantinople, à l’occasion de la fête à la mémoire de saint Pantéleimon selon le calendrier Julien. La divine Liturgie a été célébrée par le protosyncelle, Jacques, et l’évêque Athénagoras de Nazianze, Secrétaire en chef du Synode provincial du saint Archidiocèse d’Amérique, ainsi que par des membres du clergé des

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Le patriarche Daniel : « La lumière du Thabor, vue par les hésychastes, est recherchée par tout chrétien éclairé par le baptême »

La lumière manifestée sur le mont Thabor lors de la Transfiguration du Sauveur « est la lumière que recherche tout chrétien éclairé par le baptême d’eau et d’Esprit Saint », a déclaré samedi le patriarche Daniel. Fruit de la prière et symbole de l’hésychia, elle “est donnée à ceux qui prient beaucoup et mènent une vie chrétienne de jeûne, de prière et de bonnes actions, comme une gerbe de joie dans le

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Egypte : ouverture d’une église sur l’une des étapes de la route de la Sainte Famille

Les autorités égyptiennes ont officiellement inauguré une autre étape de la route de la Sainte Famille, l’église rénovée de la Vierge Marie au monastère du même nom, situé sur le Jebel El Deir (Montagne des Oiseaux) dans la province de Minya, à 260 km au sud du Caire. L’église a été érigée en 328 par la reine Hélène, l’égale des apôtres, pour commémorer le passage de saint Joseph et de

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

10 août

Carême de la Dormition Après-fête de la Transfiguration de notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Christ. Saint Laurent, archidiacre, saint Sixte II, pape de Rome, saints Félicissime et Agapit, diacres, martyrs…

9 août

Carême de la Dormition Après-fête de la Transfiguration de notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Christ. Saint Matthias, apôtre (vers 63) ; saints Amour et Viateur, martyrs en Franche-Comté ; saint…

27 juillet (ancien calendrier) / 9 août (nouveau)

Saint Pantéléimon, médecin, anargyre, mégalomartyr à Nicomédie (305) ; sainte Anthuse, martyrisée pour les saintes Icônes avec 90 moniales en Paphlagonie (VIIIème s.) ; saint Désiré, évêque de Besançon (414)…

Un groupe de squatteurs radicaux a tenté de s’installer au Mont Sion, sur une propriété du Patriarcat de Jérusalem

Le dimanche 7 août 2022 (25 juillet à l’ancien calendrier), des squatteurs radicaux d’origine inconnue ont occupé la propriété du Patriarcat orthodoxe de Jérusalem sur le Mont Sion, autour de la chapelle de la Pentecôte et près du bâtiment de l’école patriarcale, apportant des tables et des couvertures de lit, dans l’intention de s’installer de manière permanente. Le Patriarcat a vivement protesté contre la violation flagrante et répétée dans ce lieu de pèlerinage chrétien et, en le signalant

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

8 août

7e dimanche après la Pentecôte Après-fête de la Transfiguration de notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Christ. Saint Émilien, évêque de Cyzique, confesseur (vers 820) ; saint Myron, évêque de Crète,…

26 juillet (ancien calendrier) / 8 août (nouveau)

Saints Hermolaos, Hermippe et Hermocrate, prêtres à Nicomédie, martyrs (305) ; sainte Parascève de Rome, vierge, martyre (138-161) ; sainte Pompée, reine d’Armorique (Vème s.) et sainte Sève, vierge (VIème…